uncl logo course
Dim 29 mars
Dim 29 mars
 
uncl_miximage

amare_colG
voile > Actus de la Jauge
Le Certificat IRC SER : Certificat IRC à durée de validité limitée en 2015.
14 janvier 2015
par La Commission IRC

La régate est un sport d’autant plus passionnant que le nombre de bateaux participants est important. Or, actuellement, et pour des raisons que chacun peut comprendre, le nombre de bateaux-départs stagne sur la plupart des épreuves. Parce que leurs bateaux n’ont jamais été jaugés ou que la dernière jauge remonte à plusieurs années, certains propriétaires dont le programme de course est réduit reculent devant les formalités, le coût du certificat, et finalement regardent les concurrents partir sans eux.


Afin de convaincre ces hésitants et pour maintenir une flotte importante et homogène, l’UNCL propose en 2015 (comme en 2014) et pour quelques épreuves, des certificats IRC à “durée de validité limitée” (certificats IRC “SER” pour Single Event Rating) qui leur permettra sans autre démarche qu’une simple demande par téléphone ou par mail au Centre de Calcul et pour un coût minimum, de participer à une épreuve ou à une classe réservée aux bateaux jaugés en IRC. Deux certificats à durée de validité limitée pourront être demandés dans l’année. Les épreuves dans lesquelles un tel certificat pourra être utilisé seront identifiées en début de saison et auront fait l’objet d’un accord particulier entre l’UNCL et les organisateurs concernés.

Bien entendu, ce certificat IRC SER ne pourra pas être optimisé car il sera établi par le Centre de Calcul, sans déclaration du propriétaire, en utilisant les informations que l’UNCL possède dans sa base de données pour des bateaux de la même série ou similaires, mais il permettra au skipper qui l’utilisera de se situer par rapport aux bateaux de la même classe.

Les conditions de délivrance, d’utilisation et de gestion de ces certificats, dits “Certificat IRC SER” sont détaillées ci-dessous.

1. Un Certificat IRC SER est un certificat délivré par l’UNCL pour un bateau français, pour être utilisé en France, pour UNE épreuve bien identifiée, organisée par un club français et ne durant pas plus de cinq jours.

2. Un Certificat IRC SER ne peut être délivré qu’à un bateau français ; un Certificat IRC SER ne peut pas être délivré à un bateau étranger participant à une épreuve organisée par un club français.

3. Les courses pour lesquelles un Certificat IRC SER peut être utilisé sont identifiées en début de saison conjointement par l’UNCL et les organisateurs. La démarche et la procédure sont proposées aux organisateurs.

4. L’organisateur retenu devra indiquer qu’il accepte les Certificats IRC SER dans son Avis de Course ou au moins deux semaines avant le début de l’événement par la diffusion d’un avenant sur son site web. Dans les deux cas le texte sera de la forme : “Avec la permission de l’Autorité de Rating (UNCL), la Règle IRC 8.2 est modifiée pour accepter les bateaux français titulaires d’un Certificat IRC SER.” (Éventuellement dans certaines classes uniquement).

5. Les données utilisées pour établir un Certificat IRC SER ne sont pas déclarées par le propriétaire. Elles sont choisies par le Centre de Calcul en fonction des données qu’il possède dans sa Base de Données ; elles sont proches des données standard ou des spécifications de chantier. Le Centre de Calcul ne peut pas délivrer un Certificat IRC SER pour un prototype ou pour un bateau n’ayant pas donné lieu à la production d’au moins 10 unités.

6. Un Certificat IRC SER sera émis dans un format bien identifié ; il portera notamment la mention "Certificat IRC SER, valable du (date de début de l’événement) au (date de fin de l’événement)". Des copies d’un Certificat IRC SER peuvent être obtenues dans les mêmes conditions et au même tarif que pour un certificat normal (Règle 8.14)

7. Un Certificat IRC SER, est compatible avec un certificat IRC normal.

8. Il ne peut pas être délivré de Certificat IRC SER à un bateau ayant eu un certificat normal l’année précédente ou ayant déjà un certificat normal valide pour l’année en cours.

9. L’Autorité de Rating (UNCL) communiquera à l’organisateur les mêmes informations pour les Certificats IRC SER que pour les certificats normaux. L’organisateur ne devra pas utiliser les informations communiquées, pour d’autres courses que celle pour laquelle le Certificat IRC SER a été émis.

10. La durée de validité d’un Certificat IRC SER est faite de jours consécutifs d’une même épreuve y compris les jours de repos.

11. Au cours d’une épreuve, un bateau titulaire d’un Certificat IRC SER peut être contrôlé dans les mêmes conditions que les bateaux titulaires d’un certificat IRC normal.

12.Un bateau ne peut pas obtenir plus de deux Certificats IRC SER dans une année IRC.

13. Les demandes de Certificat IRC SER adressées au Centre de Calcul, sont traitées avec la même célérité que les certificats normaux.

13. Le tarif pour un Certificat IRC SER est de 20 euros pour les propriétaires qu’ils soient membres ou non de l’UNCL.

14. Un propriétaire ayant un Certificat IRC SER valide ou dont la durée est expirée, et qui souhaite obtenir un certificat IRC normal durant la même année IRC, pourra l’obtenir avec une réduction sur le tarif normal.


Dans cette rubrique

Club allié du Yacht Club de France

Voir l'agenda du mois

uncl logo