uncl logo course
Lun 20 avr
Lun 20 avr
 
uncl_miximage

amare_colG
voile > Actualité
Les membres de l’UNCL dans la Transquadra 2014 – 2015
4 février 2015
par UNCL - Ludovic ABOLLIVIER

La flotte de la Transquadra a passé la mi-parcours sur la deuxième étape dont la première semaine a été marquée par des conditions météorologiques très soutenues qui n’ont épargné aucun des 87 bateaux en course, en double ou en solo. Même les leaders ont connu leur lot de pépins techniques. Nous retrouvons une nouvelle fois en audio Ludovic Gérard et Laurent Morisseau pour qui les choses vont plutôt bien. Qu’en est-il des autres membres de l’UNCL sur cette seconde étape ? Ici encore, les fortunes sont diverses…


Même aux avant-postes, les bateaux et les hommes sont mis à rude épreuve. Vendredi dernier, Jean-Pierre Kelbert et Hervé Perroud, alors en tête sur 3D Développeurs (Jpk 10.80) étaient en plein dans la tourmente :

“ … Ca y est on passe à un autre mode, celui de l’alerte aux grains. Pas simple à repérer la nuit, il faut quand même mettre la toile pour les conditions hors grains (25 knt) mais selon la hauteur des nuages ça peut grimper de 5 à 10 de plus sous leur effet. Affaler juste avant le grain est compliqué car si le grain s’arrête à 30/34 ça va (affaler et renvoyer c’est aussi très risqué et long) mais il peut y en avoir de plus violent et ce n’est pas écrit dessus !

En fin de nuit, je suis avec Hervé en aller te sur le pont car ça monte bien et on stresse pas mal vu la forme noire qui transparait au 3/4 arrière. Bingo, le vent vient de passer de 35 à 45 et là imparable, c’est la toupie. Impossible de remettre le bateau droit. Comme hier on s’en sort en libérant la drisse et en ramenant le chalut par l’arrière. On pourrait se croire en pêche mais non rien dedans à part des tonnes d’eau. Déjà 2 fois qu’on fait ça, la technique est au point ! En attendant nous voilà bien maintenant avec 2 drisses en moins et en plus les 2 de capelage ! Donc pour le spi lourd ça devient compliqué d’autant que le ZIP s’est arraché (trop light)… … Après le p’tit dèj, on décide d’essayer le code 0 qui devrait pouvoir fonctionner avec notre unique drisse de tête. 2 h plus tard le code 0 a explosé, tissu trop raide pour les claques… … à l’heure des bilans matos, ça commence à être lourd et il va falloir lever le pied jusqu’à ce que le vent mollisse vraiment si on veut arriver de l’autre côté… … nous avons récupéré toutes nos drisses et il faudra juste monter dans le mât et repasser les messagers. La brise doit mollir donc on devrait pouvoir régler ça… … Heureusement avec les trajectoires parfaites (tendues) d’Hervé on devrait compenser par un bon angle le déficit de vitesse. La vie reste belle et l’ambiance à bord au TOP.” JP & Hervé de "Léon 3DDI" – vendredi 29 janvier

Qu’ils soient partis de Saint-Nazaire ou de Barcelone, en double ou en solo, les membres de l’UNCL connaissent eux-aussi des moments délicats et n’échappent pas aux avaries :


- Duo Saint-Nazaire :

JPEG - 225.9 ko
Patrice Carpentier à Saint-Nazaire © François Van Malleghem/Transquadra
Patrice Carpentier à Saint-Nazaire © François Van Malleghem/Transquadra

Un homme à la mer sur Groupe 5 ! C’était le 27 janvier. Heureusement, les concurrents de la Transquadra sont fortement sensibilisés à la sécurité en amont de l’épreuve, Dominique Bleichner a parfaitement géré la situation et a récupéré Patrice Carpentier très rapidement : " j’étais un peu énervé par nos casses de matériels (tangons ) … je suis allé à l’avant sans m’attacher, je me suis fais déséquilibrer par une vague, et suis passé par dessus la filière. Dominique m’entendant crier m’a attrapé la main du cockpit, mais avec la vitesse du bateau, nous n’avons pu tenir. Dominique a eu les bons réflexes, en jetant à l’eau tout ce qui est prévu a cet effet : bouées couronnes, perche, et lifesling. C’est ce qui lui a permis de revenir vers moi, car avec la forte mer, il ne me voyait pas. J’ai pu attraper le bout jaune du lifesling et remonter a bord par l’échelle arrière … Ce faisant Dominique a déclenché sa balise personnelle PLB "… Patrice Carpentier - Groupe 5

Groupe 5 pointait en 19ème position lors de l’incident. Depuis, le duo a patiemment comblé son retard et pointe aujourd’hui à la 22ème place…

Pour Christian Deffrennes et Pierre Alexandre Jouvençon sur Flor Da Rosa (A 31), la course s’est arrêtée dans la nuit du 26 janvier. La rupture du bas hauban tribord sous spi par 25 nœuds semble être à l’origine du démâtage de l’A 31. Christian et Alexandre ont regagné les Canaries sous gréement de fortune. Ils sont arrivés à Tazacorte le 28 janvier (ci-contre à gauche).

JPEG - 91.3 ko
Laminak au départ de Madère © François Van Malleghem/Transquadra
Laminak au départ de Madère © François Van Malleghem/Transquadra

Le 28 janvier plus de mât non plus sur Laminak, le Jpk 10.10 Frédéric Augendre et Joël Plissonneau. L’espar s’est cassé au niveau de la cloche de tangon, toujours sous spi et par 25 nœuds. Frédéric et Joël envisagent dans un premier temps de regagner Le Marin sous gréement de fortune. Puis analysant les prévisions météo et les réserves à bord, le duo demande son évacuation. Le porte container Hudson River croise la route des infortunés et les embarquent pour Valence. Le bateau est abandonné.

Pour les autres, la course continue avec un changement de météo radical le weekend dernier poussant plusieurs bateaux à reconsidérer leurs choix, notamment ceux ayant pris une option Nord depuis le départ de Quinta do Lorde. Nous n’avons pas malheureusement de nouvelles “fraiches” de tous nos membres engagés dans la Transquadra. Mais Nous les inviterons à débriefer au retour !

Position des membres de l’UNCL (temps réel) – Duo Saint-Nazaire (04/02/2015-6h00)
Jacques et Bertrand PELLETIER QUALICONSULT Jpk 10.10 10ème +136.3 nm
Sylvain PONTU et Christophe RATEAU VALMEN A 31 15 +182.2 nm
Alain ROUGEULLE et Philippe BRILLAUD GO AND SEA X 36 S 18 +204.8 nm
Patrice CARPENTIER et Dominique BLEICHNER GROUPE 5 Sun Fast 3200 22 +230.4 nm
Bertrand GERAUD et Jean-Marc TRIHAN POUR ECOMORES Sun Fast 3200 23 +242.0 nm
Jacques AMEDEO et Dominique DUCHEMIN ELANCO Jpk 11 M 29 +258.2 nm
Jean-François LE GALL et Antoine LE VILLAIN MATAF MAT 10.10 41 +475.7 nm
Jean-François GUEULETTE et Gilles LAMARQUE PHILIA Jpk 10.10 48 +610.2 nm


- Solo Saint-Nazaire

Laurent Stoclet et son Jpk 10.10 Oxymore font une course remarquable depuis le départ de Madère. Partisan de l’option Sud dès le départ, laurent est resté au contact en contrôlant ses adversaires. L’évolution de la météo le conforte dans son option. Laurent et Pierrick Penven (Zéphyrin – Sun Fast 3200) jouent au chat et à la souris en tête de course, avantage Zéphyrin au dernier pointage. À une centaine de milles, Jean-François Hamon (Pour Aster – Sun Fast 3200), vainqueur de l’édition précédente, compte sur les 800 milles restants pour recoller aux deux échappés.


- Duo Barcelone

Nous avons suivi Ludovic Gérard et Laurent Morisseau depuis le départ de la seconde étape (vacations audio). Actuellement troisième à une centaine de milles du leader, leur dernière vacation révèle un moral toujours au beau fixe sur Solenn :

À SUIVRE ÉGALEMENT SUR A31solenn.blogspot.fr

Sur Immobilier Construction (Jpk 10.10), Daniel Dupont et François Fouret mènent la flotte des duos méditerranéens. Ici encore, l’option Sud, sans rien lâcher pour se maintenir dans le groupe de tête, place le duo en première position depuis 4 jours. Il reste marqué de très près par Jean-Marie et Romain Vidal sur Jason (Sprint 108).

Enfin à environ 180 milles de la tête de course, Yves Dupont et Dominique Barthel pointent en 6ème position sur le Sun Fast 3200 Sedna, immédiatement suivis par Ven Dan Wvel Martinique (Sun Fast 3200) mené par Jean-Luc Bizien Janglin associé au Martiniquais Hervé Hejoaka.

À environ une semaine de l’arrivée, les partisans de l’option Sud ont acquis l’avantage depuis le weekend dernier, et c’est dans ce peloton que se situe la plupart des membres de l’UNCL. Selon les groupes, il reste encore entre 600 et 800 milles pour faire la différence. Dénouement final dans quelques jours au Marin !

__________

- Images (Introduction, Patrice Carpentier et Laminak) : François Van Malleghem / Transquadra

- Images Flor Da Rosa : Christian Deffrennes

Dans cette rubrique

Club allié du Yacht Club de France

Voir l'agenda du mois

uncl logo