uncl logo course
Sam 18 avr
Sam 18 avr
 
uncl_miximage

amare_colG
voile > Atlantique Equipages
SPI OUEST FRANCE INTERMARCHÉ 2015 : unique et passionnant
10 avril 2015
par UNCL - Ludovic ABOLLIVIER

À l’unanimité, le Spi Ouest France Intermarché 2015 fut une excellente édition. Du vent tout le temps, ni trop ni trop peu (15 à 20 nœuds), et du soleil pendant presque tout le weekend, les quelques 380 bateaux et équipages, dont 121 IRC, engagés sur le Spi n’ont pas boudé leur plaisir sur la première épreuve du Championnat Atlantique Équipages IRC-UNCL 2015. Au diapason de la météo et des attentes des régatiers, les comités ont parfaitement “fait le job” et même un peu plus : 8 à 12 courses selon les Classes IRC. Partout, les jeux sont restés intéressants et serrés du premier au dernier parcours.



- IRC1
(Cliquez sur le titre pour voir le classement du Championnat)

Un regret tout d’abord, le démâtage du Two Tonner RUBIS lors de la seconde course. Nous souhaitons un retour rapide sur l’eau à Jean-Noël Lovato et son équipage du CV Arcachon, finalistes 2014.

Plusieurs défis et matchs dans le match en IRC1. Le nouveau Tp52 PAPREC RECYGLAGE mené par Stéphane Névé et CODIAM, le Grand Soleil 43 de Jean-Claude Nicoleau font jeu égal en temps compensé à l’issue des 8 manches. Paprec ayant remporté 6 manches sur 8, il monte sur la première marche du podium. Il s’en est fallu de peu, car la régularité de Codiam, 6 fois deuxième et vainqueur d’une manche, aurait pu venir à bout des Castors.

La lutte pour la troisième place opposait deux sisterships et s’est aussi jouée au nombre de courses remportées à l’issue des huit manches. Avantage à GOA, le Ker39 de Samuel Prietz dont l’équipage a rapidement trouvé ses marques sur l’ancien Inis Mor, devant TIGER3 de Marc Menesguen. Entre les Grand Soleil 43, First 40, Sydney 43 ou J 122, l’entrée dans le top ten s’est également jouée à peu de choses.


- IRC2

Entre nouveaux bateaux et valeurs sûres de la classe, le champ des possibles était relativement large. Les résultats le montrent, sur les 8 courses, on a 7 vainqueurs de manche distincts. PEN KOENT, le First 40.7 d’Emmanuel Le Men commence fort et remporte la première course. SOLIDAIRE EN PELOTON, le nouvel MC34 de François Lognoné exprime aussi rapidement son potentiel en remportant la seconde manche. Les A35 résistent bien, notamment Antoine Croyère sur TEAMWINDS.

Ils seront 4 dans le top 10. Le grand vainqueur est DREAM PEARL, le Jpk 10.80 d’Eric Mordret et Arnaud Delamarre, la préparation et motivation des Malouins ont fait la différence. Les deux dernières marches du podium sont âprement disputées entre PEN KOENT, RHAPSODIE, le J120 du Rochelais Jean-Jacques Godet qui sera le seul à remporter deux manches, 3DDI DEVELOPPEURS IMMOBILIER, sistership de Raphaello mené par Jean-Pierre Kelbert, et LANN AEL, le Jpk 110 de Didier Gaudoux. Notons aussi l’excellente 7ème place de TRILOGY, le prototype de Jean-Gabriel Samzun.


- IRC3

Ici, les Rochelais ont porté haut les couleurs de la SRR ! Frédéric Bourdereau a très largement dominé les débats avec son Sun Odyssey 40 CHARRETTE 3, et c’est bien le seul à avoir surclassé les Jpk 10.10 et Sun Fast 3200 qui s’approprient le reste du top 10. À la seconde place, on retrouve Gérard Quenot, lui aussi licencié à la SRR, et son Jpk 10.10 NAUTI-STOCK.COM, à égalité de points avec son sistership MERLIN, mené par Eric Morvan, vainqueur de la dernière Transquadra et du Championnat Double Atlantique IRC-UNCL 2014. Daniel Andrieu et son Sun Fast 3200 CIFRALINE manquent le podium de peu.


- IRC4

Très représentée au Spi Ouest France Intermarché, la classe IRC4 est séparée en deux groupes distincts. Dans le Groupe IRC 4A, les Half Tonner qui s’étaient donnés rendez-vous à la Trinité ne sont pas passés inaperçus. Le niveau de la classe s’en trouvait particulièrement relevé. Cette fois-ci, Peter Morton et SWUZZLEBUBBLE, vainqueur incontesté de la dernière Half Ton Classic Cup, s’est incliné devant BRITTANY DRIZZLE de Bernard Fournier Le Ray.

Il en fallait plus pour impressionner les Lorientais de MATAMOUF OF RECOUCOU. Dominique Lucas et son équipage ont parfaitement maîtrisé la flotte IOR en remportant la moitié des manches. Coup de chapeau également à BELAUAN (Elan 333 – Jean-Claude Malraison) cinquième, KENEIL DAOU (Dufour 34 – Eric Flippe) septième, THANKS BILL HYDRACHIM (J97 – Jean-Charles Moriceau) huitième et MINIPYGE (Elan 333 – Jean-Claude Merlivat) neuvième, des bateaux purement de série qui ont inquiété les leaders à plusieurs reprises.

Enfin, en IRC 4B, c’est Philippe Girardin qui s’impose avec ANEGADA, son Chance 37 de 1972, reléguant Erwan Lebeau, finaliste 2014, et son Surprise SOUEZHADENN à la seconde place, devant le proto de Louis Burton BG RACE, vainqueur du Spi l’an dernier. Ces trois bateaux ont légèrement pris le dessus sur le reste de la flotte, mais TIR NA NOG 2 (X302 – François Bougard), les quarter SPHENOÏDE (Erwan Gourdon) et PINGUIN PLAYBOY (Pierre Paris) ou encore le Surprise BONOBO (Marc Duboc) se sont montrés incisifs sur la plupart des manches.

Le Spi est aussi un grand rendez-vous pour les monotypes. Les DIAM24 ont assuré le spectacle, tout comme les imposantes flottes des J80 (70 bateaux) et des Grand Surprise (38 unités). Chez les Mach 6.50, c’est Matthieu Jones, vainqueur du Spi et du Championnat Atlantique Sportboat UNCL MACH 6.50 2014, qui s’impose à nouveau sur ALTERNATIVE SAILING.

De très belles conditions météo, un grand nombre de courses dans chaque série avec une prédominance de parcours tactiques, ce qui correspond aux attentes d’une majorité de coureurs présents sur l’évènement, la 38ème édition du Spi restera dans les annales et lance superbement le Championnat Atlantique Équipages IRC-UNCL. Gageons que les épreuves à venir, Tour de Belle Ile et Armen Race dans l’immédiat, sauront apporter autant d’intensité à notre compétition.


- Images : Jakez Photo - www.jakez.bzh

Dans cette rubrique


L'agenda du trophée

uncl logo