LE CERTIFICAT IRC S.E.R.

Parce que leurs bateaux n’ont jamais été jaugés en IRC ou que la dernière jauge remonte à plusieurs années, certains propriétaires dont le programme de course est limité à quelques courses dans l’année reculent devant les formalités de jauge, le coût du certificat, et finalement regardent les concurrents partirent sans eux. L’IRC n’est pas réservé à une « élite » et ces propriétaires peuvent facilement intégrer une flotte de régatiers sans remplir des pages de mesures et … à moindre coût.

Pour convaincre les hésitants et maintenir une flotte importante sur un maximum d’épreuves, il existe un certificat simple qui s’acquiert facilement et pour un prix symbolique. C’est le Certificat IRC SER (Single Event Rating : Rating pour une épreuve unique).

 

Coût du certificat IRC SER: 20 euros !

 

Ce certificat s’obtient selon une démarche et une demande très simple. Renseignez-vous auprès du Centre de Calcul IRC (01 46 04 17 80 – irc@uncl.com). Ce certificat est parfaitement compatible avec les certificats IRC classiques. Il peut être intéressant si vous souhaitez courir en IRC le jour où votre classe Osiris Habitable est trop réduiteréduite, ou encore parce que vous souhaitez évaluer vos chances au sein de la flotte IRC …

Le certificat IRC SER est un outil de promotion de la régate en France, au niveau de votre région ou de votre club. Il ne vous permettra pas de participer à une épreuve internationale dont l’organisation sera plus exigeante pour ce qui concerne la fiabilité des mesures. Le fait d’accepter ces certificats sur une épreuve est un choix du club organisateur de l’épreuve. Si un club souhaite ouvrir sa compétition aux certificats SER, il doit en demander l’autorisation à l’UNCL. Il est important de vous renseigner auprès de ce club organisateur dés que vous commencerez à bâtir votre planning annuel de régates.

Deux certificats IRC SER dans l’année peuvent être accordés à un bateau.

L’organisateur doit indiquer dans son Avis de Course si le certificat IRC SER est admis. Si le club ne l’a pas prévu et que plusieurs demandes émanent des régatiers, un avenant à l’avis de course peut être publié par le club. Le texte figurant dans l’avis de course (ou dans un de ses avenants sera de la forme : « Avec la permission de l’Autorité de Rating (UNCL), la Règle IRC 8.2 est modifiée pour accepter les bateaux français titulaires d’un Certificat  SER ». Éventuellement, dans certaines classes seulement.

Voici en quelques mots ce qu’est un Certificat IRC SER et comment les propriétaires peuvent l’acquérir :

  • L’offre est réservée aux bateaux de série et aux bateaux de régate anciens dont plusieurs exemplaires existent et dont on peut aisément retrouver des caractéristiques techniques fiables. Un propriétaire intéressé contacte le Centre de Calcul IRC (irc@uncl.com – 01 46 04 17 80) et peut obtenir son certificat IRC SER très simplement en donnant ses noms, prénoms et coordonnées, le nom de son bateau, numéro de voile, le type de bateau, son année de sortie, le tirant d’eau… Il peut régler ce certificat sur la Boutique en ligne de l’UNCL.
  • Le Certificat IRC SER est ensuite établi par le Centre de Calcul en fonction des informations qu’il possède dans sa base de données, en retenant des données standard ou des spécifications de chantier.
  • Ce certificat est émis dans un format bien identifié et porte la mention « Certificat IRC SER, valable du (date de début de l’événement) au (date de fin de l’événement) ». Dans tous les cas il appartient au club organisateur et à l’UNCL de juger si la délivrance de ces certificats aura un effet promotionnel sur l’épreuve.
  • Le délai d’obtention d’un Certificat IRC SER est celui d’un certificat normal, soit 4 à 5 jours ouvrés. En pratique, le secrétariat du club reçoit les informations sur le TCC des bateaux ayant un Certificat IRC SER comme dans le cas des certificats normaux (Liste des TCC à jour envoyée par le Centre de Calcul que le secrétariat du club reçoit chaque fin de semaine).

Au cours d’une épreuve un bateau titulaire d’un certificat irc SER pourra être contrôlé dans les mêmes conditions que les bateaux titulaires d’un certificat IRC normal …

Enfin, en cours de saison, un propriétaire ayant obtenu un Certificat IRC SER valide dont la durée est expirée, et qui souhaite obtenir un certificat IRC normal durant la même année IRC, pourra l’obtenir auprès du Centre de Calcul avec une réduction sur le tarif normal.

 

Quelques restrictions cependant :

  • Il ne peut pas être délivré de Certificat IRC SER à un bateau ayant eu un certificat normal l’année précédente ou ayant déjà un certificat normal valide pour l’année en cours.
  • Faute de données fiables et vérifiables, le Centre de Calcul ne peut pas délivrer un Certificat SER pour un prototype ou pour un bateau n’ayant pas donné lieu à la production d’au moins quelques unités.
  • Il s’agit d’une opération réservée aux propriétaires et aux clubs français ; ce type de certificat ne sera pas admis à l’étranger ou dans une épreuve internationale.
  • Un Certificat IRC SER ne peut être délivré qu’à un bateau français ; un Certificat irc SER ne peut pas être délivré à un bateau étranger participant à une épreuve organisée par un club français.

 

Le Centre de Calcul IRC est à votre disposition pour vous guider dans vos démarches et entendre vos remarques.

FIN