uncl

Brewin Dolphin Commodores’ Cup 2016, victoire de la France!

L’UNCL, Maitre d’Œuvre de la participation des Français à la Commodores’ Cup, peut être fière de la victoire de la France lors de cette édition 2016, qui intervient au dixième anniversaire de la dernière victoire française lors de la biennale emblématique du RORC.

Après une semaine intense qui aura connu toutes les conditions : du vent, du courant, de longs parcours offshore comme des parcours « banane » rapides, ce sont finalement les français de l’équipe France Bleu (Teasing Machine (A31) skippé par Eric De Turckheim et Laurent Pages, Goa (Ker 39) skippé par Gilles Prietz et Samuel Prietz, Cifraline 4 (Sunfast 3200) skippé par Daniel Andrieu) qui remportent l’édition 2016 de la Brewin Dolphin Commodores’ Cup ! Une performance exceptionnelle qui montre le savoir-faire des équipages français. Outre France Bleu, la délégation française comptait deux autres équipes de trois bateaux :

France Blanc :

  • Lann Ael 2– JND 39 (1.118) – Didier Gaudoux
  • Pen Koent – First 40.7 (A.046) – Emmanuel Le Men
  • Foggy Dew – JPK 1010 (1.002) – Noel Racine

France Rouge :

  • Stamina – JND 39 (1.129) – Andrew Hurst/Joe Lacey
  • Timeline– JPK 1080 (1.047) – Marc Alpérovitch
  • Realax– A35 (1.027) – Jean-Yves Le Goff/ Alexandre Korniloff

Retrouvez la liste complète des équipages ici

RORC Brewin Dolphin Commodores Cup 2016

Nick Elliott – RORC Racing Manager :

« Sans aucuns doutes, cette édition 2016 de la Brewin Dolphin Commodores’ Cup était l’une des plus belles que l’on ait vu depuis longtemps. Des concurrents venus de tous horizons, de nombreuses équipes, du vent, du soleil, et un véritable panel de course et de bateaux. C’était une semaine fantastique ».

Eric de Turckheim – Teasing Machine – France Bleu :

« La course d’hier autour de l’île de Wight était une superbe course avec pas mal de vent, entre 18 et 22 nœuds. Ça a été une course rapide, nous l’avons terminée en 5 heures et demie et nous l’avons gagnée, c’est une première pour moi, je n’avais encore jamais gagné une course autour de l’île de Wight ».

« La voile fait partie de ces sports où l’on ne peut pas se permettre d’être arrogants, hier nous étions en tête du classement avec un bon nombre de points d’avance mais on ne sait jamais, surtout avec des journées qui se courent avec peu de vent comme ce samedi. Il y a deux ans, durant la dernière course, le troisième de la flotte n’avait pas réussi à passer la ligne d’arrivée dans les temps le dernier jour, la course comptait double au niveau des points et cela avait complètement changé le classement de la Brewin Dolphin Commodores’ Cup ».

Samuel Prietz – Goa – France Bleu : 

« C’est la première victoire depuis 10 ans pour la délégation française, et cette victoire est d’autant plus belle vu le niveau des équipes engagées cette année sur cette édition 2016. Nous avions 3 superbes équipes sélectionnées pour représenter la délégation française cette année : France Bleu, Blanc et Rouge, toutes ont données le meilleur d’elles-mêmes pour représenter au mieux notre pays sur cette compétition mythique. Si la France gagne, c’est avant tout grâce à un savoir-faire bien présent sur nos bateaux, je pense notamment à l’expérience du Tour De France à la Voile, nombre de nos équipiers s’y étaient confrontés en Mumm 30 ou encore en M34 et cette expérience y est pour beaucoup dans cette victoire. A nos côtés, Teasing Machine a véritablement exprimé sa réputation de machine, c’est un bateau qui a une capacité à aller très vite et qui nous a toujours permis, lorsque le nôtre était un peu moins efficace dans certaines conditions, de ramener de précieux points, comme avec sa victoire hier sur le tour de l’île de Wight. France Bleu est une équipe très complémentaire et chaque bateau avait ses spécificités qui ont permis cette victoire. Nous, nous étions plutôt typés pour les parcours « banane », nous en avons d’ailleurs gagné un mercredi, mais ce qui ressort de cette édition 2016, c’est la bataille qui a fait rage tout du long sur l’eau avec des équipes de haut niveau comme l’équipe Flandres, et ce quel que soient les conditions, le niveau était toujours là de la part de tous les coureurs. Mais les français ont toujours été consistants malgré quelques tentatives des adversaires de nous empêcher d’accéder à la victoire, cela fait partie du jeu… On a fait le boulot, grâce à trois équipages très sérieux, impliqués et très bien préparé. Au-delà des équipages, il y a également de nombreuses personnes qui ont participé à cette victoire, et spécifiquement Nicolas Lunven, qui nous fournissait toutes les données météo dont nous avions besoin pour notre stratégie. »

France Blanc et Rouge ne sont pas en reste et s’accordent la 3ème et 4ème place de la compétition !

Domination également des équipages français au classement individuel, Noel Racine avec Foggy Dew, le ‘petit’ bateau de France Blanc le rempotant.

France Rouge n’est pas en reste et inscrit le Trophée Offshore au palmarès de la France.

Noel Racine – Foggy Dew – France Blanc :

« Pour France Blanc, c’est une bonne performance malgré une équipe disparate au niveau du classement puisque nous avions un bateau leader et un bateau qui avait plus de mal au classement, mais cela ne nous a pas empêché de nous amuser et de prendre du plaisir sur l’eau. Cette semaine nous avons eu des conditions idéales à l’anglaise, puisque le Solent reste un plan d’eau parmi les plus difficiles à comprendre et à interpréter avec les forts courants ainsi que les shifts rapides de vent. Mais cela ne nous a pas empêché de réussir à monter sur le podium de cette édition 2016 de la Brewin Commodores’ Cup, puisque nous décrochons la 3ème place en équipe ! En ce qui concerne la délégation française complète, nous venions tous pour remporter cette coupe et c’est maintenant chose faite, cela faisait dix ans que la France n’avait pas remporté la Commodores’ Cup, aujourd’hui l’objectif est rempli ».

Jean-Yves Le Goff – Realax – France Rouge :

« C’était une belle semaine de navigation qui se termine pas mal pour nous. Nous avons bien marché sur les régates au large, nous remportons d’ailleurs le trophée offshore. Une super semaine sur un super plan d’eau, le tout avec deux bateaux coéquipiers dans un très bon esprit et qui ont fait le boulot le mieux possible. On est prêts à recommencer dans deux ans, pour cette fois-ci rentrer sur le podium, car cette année nous finissons aux pieds du podium à la 4èmr place, mais ce n’est que partie remise. En tout cas la délégation française a bien représenté la France sur ce plan d’eau Anglais puisque nous plaçons trois équipes parmi les quatre premières au classement, une belle performance de la part des équipes Bleu, Blanc et Rouges ! »

Crédit photo : Paul Wyeth

Source article : RORC Media

Retrouvez toutes les informations disponibles ici

Revivez la Brewin Dolphin Commodores’ Cup en vidéo ici

Jean-Philippe Cau

Président de l’UNCL et Capitaine de la délégation Française.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *