Le Sun Fast 3600 élu Bateau IRC de l’Année 2016

Constitué de journalistes et de membres du Bureau de l’UNCL, le jury du bateau IRC de l’année devait cette année trouver un successeur au Sun Fast 3200 de 2014 et au JPK 10.80 de 2015.

Rude tâche car cette saison les podiums se sont partagés entre une dizaine de types de bateaux, aussi bien en Manche, Atlantique et Méditerranée que sur les côtes anglaises, italiennes ou plus lointaines. Après quelques échanges, une majorité s’est portée sur le Sun Fast 3600 qui n’est certes pas un « bateau de l’année » mais qui est maintenant largement distribué en Europe et dans l’Hémisphère Sud.

Pour rester sur les côtes de l’Hexagone, le Sun Fast 3600 s’est particulièrement distingué en Méditerranée où TIP a trusté les premières places, notamment à la SNIM, à la Semaine de Porquerolles, à la Giraglia et a remporté le Championnat Méditerranée Équipage IRC-UNCL 2016 en IRC3. Son confrère Euro-Voiles a lui sévi en équipage réduit, avec une seconde place au Championnat Méditerranée en Double et une entrée dans le Top 10 du Championnat Solo (Euro-Voiles est aussi sur le podium du Championnat Équipage). En Italie, Lunatika a collectionné, en duo, les premières places à la Roma per Due, à la Roma Giraglia et à la Lunga Bolina. Nous souhaitons beaucoup de nouveaux succès au Sun Fast 3600 pour 2017.

Le jury a aussi fait part de son coup de cœur pour  Teasing Machine d’Éric de Turckheim , un bolide sur plan Nivelt qui a collectionné les premières places au Tour d’Irlande, à Sydney Hobart, à la Commodores’ Cup … et dont le palmarès vient de s’enrichir d’une première place en Classe IRC4 à la Rolex Middle Sea Race. Teasing Machine est le premier et le seul A 13 jamais construit par Archambault. L’outillage est désormais la propriété de BG Race à St-Malo. Eric et son équipage ont fait un gros travail d’optimisation sur le bateau et sur les voiles depuis son lancement en 2014. Bravo à eux.

Le jury de journalistes :

 

L’UNCL

Photo en introduction : TIP lors du dernier Trophée Dominique Sémac qu’il a aussi remporté – © UNM – Michel Lamberti

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *