L’élite européenne de l’IRC s’annonce à Marseille !

Avec une quarantaine de bateaux (allemands, anglais, italiens, espagnols, luxembourgeois, turcs et français) déjà inscrits et plus du double (un millier de régatiers) attendus dans les deux prochains mois, le Marseille 2017 European IRC Championship aura fière allure. Nicolas Hénard, Président de la FFVoile, présent à Marseille, lors de la dernière SNIM, ne s’y est pas trompé, appelant les équipages indécis à foncer.

 

IRC0, un Cookson 50 (ITA) pour mater les TP52 ? – “C’est une bonne nouvelle de constater que les forces vives de la voile habitable européenne jaugée IRC s’apprêtent à se confronter à Marseille“, reconnait Jean-Philippe Cau, président de l’UNCL, l’un des quatre clubs organisateurs, avec le CNTL, la SNM et l’UNM.

La lecture du tableau des inscriptions à deux mois de l’événement laisse augurer un plateau de choix, avec notamment la présence (déjà) de quatre TP52. L’Allemand Phoenix vient se mesurer aux sudistes Arobas2, Alizée et surtout l’inévitable Team Vision Future, roi de la côte méditerranéenne française. Vainqueur incontesté de la dernière SNIM, le bateau varois de Jean-Jacques Chaubard, fait figure de grand favori en IRC0. « Ce qui fait notre force, explique le propriétaire de Team Vision Future, c’est que cela fait sept ans que l’on navigue ensemble…« 

EndlessGameChez les étrangers, il faudra aussi surveiller, dans la “catégorie reine“, le bateau italien Endless Game. Le Cockson 50, amarré à Naples tout au long de l’année, vient se frotter pour la première fois à l’élite européenne. Que ce soit le bateau ou l’équipage, c’est une grande découverte, avec humilité, mais non sans ambition. “Notre équipage possède des éléments d’expérience, qui ont, par ailleurs, déjà régaté à Marseille, explique Andrea Falcon, responsable de la communication du projet Endless Game. Citons Pierluigi Fornelli, ancien médaillé de bronze au championnat du Monde de Soling, Davide Inocenti, qui a navigué à bord d’Il Moro di Venezia sur la Coupe de l’America, et encore Luis Doreste, double champion olympique espagnol en 470 (1984) et en Flying Dutchman (1992). Du très haut niveau sur le bateau transalpin.

« On sait que la météo est spéciale à Marseille. Petit air ou gros temps, on doit être fin prêt à naviguer auprès des meilleurs, quelle que soient les conditions. Notre objectif ? Faire à peine mieux que ceux qui termineront deuxième« , plaisante-t-il.

Le bateau est neuf. Rapide, drôle et compétitif aux dires d’un équipage, la « Red Devils Sailing Team » qui navigue ensemble depuis de nombreuses années. Un bateau à suivre de près, notamment dans sa confrontation avec les TP52.

 

IRC4 – Les half-tonner feront-ils la loi ? – La présence du half-tonner Sibelius, naviguant habituellement en Atlantique, présente la particularité d’avoir à son bord, le président de l’UNCL, Jean-Philippe Cau. Il fait partie de la dizaine de concurrents déjà inscrits dans cette catégorie, et pourrait s’immiscer dans la lutte pour le titre. Ancien IOR, construit dans les années 70, le half-tonner est un bateau référence puisqu’il fut support lors de la course en solitaire de l’Aurore, puis du Figaro. Les dernières unités furent construites à la fin des années 80. Leurs propriétaires actuels “adorent“ se frotter aux bateaux modernes et venir les titiller. Il y a fort à parier que l’on en retrouvera quelques autres début juillet.

 

L’ORCI invité de prestige – Le Marseille 2017 IRC European Championship sera l’occasion de rassembler un maximum de bateaux compétitifs, gage d’un enjeu renforcé et d’une confrontation plus pointue sur l’eau. Dans l’optique du Championnat du Monde de Course au Large 2018 (La Haye), organisé en ORC et en IRC, l’UNCL offrira un certificat IRC aux bateaux détenteurs d’un certificat ORCi2017 qui lui en feront la demande. « Nous encourageons les bateaux de la jauge ORCi à venir se mesurer aux IRC« , précise le président de l’UNCL.

Afin de pouvoir organiser la compétition sur terre et sur mer, dans les meilleures conditions possibles, la deadline des inscriptions est fixée au 28 juin 2017. Mais leur tarif sera majoré passé le 31 mai.

 

Le programme

Les bateaux devront être à quai, amarrés à la Société Nautique de Marseille, le 5 juillet, à 9h00 (dernier délai). La journée sera consacrée aux confirmations des inscriptions, inspections et contrôles de jauge.

Les quatre jours de la compétition se déclineront en parcours tactiques et côtiers, incluant une grande course.

La cérémonie d’ouverture se déroulera à l’UNM, mercredi 5 juillet, tandis que la cérémonie de remise des prix se tiendra au CNTL, le dimanche 9 juillet.

Les bateaux seront amarrés et regroupés chaque jour, sur les quais de la SNM (Quai de Rive-Neuve).

Plus d’informations :
www.uncl.com

Image Endless Game : Andrea Falcon

Teaser
Images : Madeleine Sassy – saysea-prod.com
Conception – réalisation : Hugo Cordeau
Avec le concours de PropIRC.

Contact presse : Raphaël Mira – 06 16 26 01 78

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *