IMGP6925_1

Semaine de Porquerolles 2017 : Une 19ème somptueuse !

Les 73 équipages en lice dans la 19e Semaine de Porquerolles en auront vu de toutes les couleurs durant ces quatre jours de régates. Après deux premières journées toniques, ils ont ensuite régaté dans du petit temps. Le dimanche, les concurrents des Ronds « Alpha » (IRC0, IRC1, IRC2, 12M JI) et Bravo (IRC4, IRC5) disputaient un parcours construit dans un timide flux d’Est. A l’issue de cette dernière manche, les vainqueurs de ce très bon cru 2017 étaient connus : le TP 52 Team Vision Future (IRC0), le Ker 46 Tonnerre de Glen (IRC1), l’A 40 RC Geranium Killer (IRC2), le Mumm 36 Alice (IRC3), le JPK 10.10 Expresso 2 (IRC4) et le 12M JI Ikra.

IRC0 (7 inscrits) : Team Vision Future solide jusqu’au bout
Avec 3 points d’avance sur le 2e dimanche matin, les dés n’étaient pas jetés pour le TP 52 Team Vision Future. Mais en remportant brillamment la dernière manche, l’équipage tenant du titre a conforté son avance sur son dauphin, Freccia Rossa. « Il y a eu une belle bataille entre les quatre TP 52. Nous avions déjà gagné en 2015 et 2016, c’est un peu notre jardin ici », se réjouit Mikael Mergui, barreur de Team Vision Future. « Nous reviendrons sur les prochaines éditions ! A titre personnel, je suis un grand fan de la Semaine de Porquerolles. » Le podium en IRC0 est complété par deux autres TP 52, Freccia Rossa (2e) et Arobas2 (3e).

IRC1 (14 inscrits) : Tonnerre de Glen n’a pas fait de détails !
Vainqueur de six des huit courses lancées en IRC1, le Ker 46 Tonnerre de Glen n’a jamais terminé au-delà de la 3e place. Cette impressionnante régularité aux avant-postes permet à Tonnerre de Glen de gagner la Semaine de Porquerolles avec une avance confortable. « Nous sommes ravis d’avoir remporté l’une des plus belles courses en Méditerranée », explique Joël Xiberras, barreur de Tonnerre de Glen. « Notre bateau est excellent dans le vent fort, et nous avons maintenu des bonnes performances dans les conditions plus légères. Le Ker 46 est avant tout conçu pour des courses hauturières, mais on voit qu’il démontre également des performances intéressantes dans les régates inshore. » 2e du parcours construit disputé le dimanche, le GP 42 Sopra DPMF s’emparait de la 2e place au classement général, suivi de près par le Grand Soleil 50 Lady First2, 3e.

IRC2 (14 inscrits) : Geranium Killer vainqueur sur le fil
Tout s’est joué sur la huitième et dernière manche pour la victoire finale en IRC2, entre les deux A 40 RC Geranium Killer et Vito 2. Geranium Killer n’avait que 2 points d’avance au général avant la dernière course. En terminant 3e le dimanche, cet équipage s’est assuré la victoire au général, puisque son principal concurrent a dû se contenter de la 5e place. Vito 2 conserve toutefois sa 2e place, avec une mince avance de 2 points sur le J 133 Jivaro, 3e.

IRC3 (24 inscrits) : Les Britanniques d’Alice rois du petit temps
L’équipage britannique du Mumm 36  Alice a fait le dos rond durant le premier jour de compétition, les conditions de vent fort ne lui étant pas favorables. Mais après une phase de rodage, carton plein ou presque : 5 victoires en 9 courses ! « C’est une très belle semaine pour nous », souligne Mike Henning, tacticien d’Alice. « Le bateau n’avait pas navigué depuis huit mois, le premier jour il a fallu reprendre nos marques. Puis nous avons progressé de jour en jour. Nous avons réussi à obtenir de bons résultats même dans les conditions dans lesquelles notre bateau marche moins bien. » La 2e place en IRC3, la classe la plus représentée de cette 19e édition, revient au Mumm 36 Absolutely II, devant le Sun Fast 3600 Tip.

IRC4 (12 inscrits) : Carton plein pour Expresso 2 !
Huit victoires en huit régates : le tenant du titre de la Semaine de Porquerolles en IRC4 a survolé les débats. L’équipage du JPK 10.10 Expresso 2 peut repartir avec la satisfaction du devoir accompli. « Cette victoire vient récompenser un gros travail sur le bateau et de la part de l’équipage. L’an dernier on avait déjà très bien régaté, et c’est toujours un plaisir de revenir ici à Porquerolles. Le plan d’eau est superbe », souligne Romain Bricier, n°1 d’Expresso 2. Les 2e et 3e places reviennent respectivement au Sun Fast 3200 Le Grand Large et au JPK 10.10 Rostanbar 2.

Ajoutons ce communiqué d’ Expresso Sailing Team :

Le grand chelem pour Expresso 2 à la Semaine de Porquerolles

Après avoir remporté la SNIM en IRC4, l’équipage d’Expresso 2 débarquait à la Semaine de Porquerolles. Tenant du titre 2016, l’objectif est de continuer la préparation pour le championnat d’Europe IRC organisé par l’UNCL et les trois clubs marseillais (UNM, CNTL, SNM).

La flotte est relevée avec entre autre le nouveau SunFast 3200 R2, le JPK10.10 Rostanbar 2, les deux A31 marseillais (tous trois dans le top 4 du championnat Méditerranée en équipage).

Après 8 manches courues dans des conditions variables (vent médium au début puis léger le week-end), le verdict est sans appel : 8 victoires ! C’est une domination sans partage, d’autant que derrière la bataille fait rage avec 3 bateaux différents terminant deuxièmes. On notera l’excellente organisation sur l’eau avec des parcours construits et un magnifique tour de l’île de Porquerolles pour tous les bateaux le vendredi.

Cette moisson de victoires n’a été réalisée qu’en IRC4, un exploit qu’il faudra reproduire pour être champion d’Europe en juillet à Marseille. Mais ce ne sera surement pas la même histoire avec le plateau international !

Expresso Sailing Team

Classements du Championnat Méditerranée Équipages IRC-UNCL 2017 après 7 épreuves

Agence Mer & Media
Fabrice Thomazeau
Plus d’infos sur : www.semainedeporquerolles.com

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *