bandeauPresse

Certains ne manquent pas d’air !

Communiqué N°5/ À l’issue de cette première journée du Marseille 2017 European IRC Championship, les 500 marins ont pris un gros bain de soleil, et comme prévu les manches se sont jouées dans du petit temps avec quelques favoris qui ont laissé des plumes.

Ce matin sur les pontons, on croise du beau monde, et pas que des marins. Mickaël Boyd, le Président du RORC, le plus célèbre des clubs anglais, qui s’apprête à accueillir la 3e édition en 2018. Présence remarquée, également, de Ricardo Provini, le responsable technique de l’UVAI venu soutenir les quatre clubs (UNCL, CNTL, SNM et UNM) organisateurs de l’événement et la demi-douzaine de bateaux italiens, en quête du titre suprême, qui vient de Naples, Florence, Gènes…

Si ça s’active sur les pontons, le vent n’est pas pressé de s’installer dans les rades nord (IRC 0, 1, 2) et sud (IRC 3 et 4). Après un peu d’attente, une première manche est lancée en rade sud.

Alice_PJ_IRC3_20170706En IRC3, le Mumm 36 anglais répondant au doux nom d’Alice (ci-contre) dame le pion aux habituels cadors méditerranéens sur les trois premières manches du jour. Jin Tonic Sequel, suivi de Tip et Week-end Millionnaire se classent dans cet ordre derrière le bateau anglais sur les deux première manches, et n’arrivent pas à suivre le rythme « endiablé ».

Seul le Mumm 36 tropézien Absolutely termine devant les sujets de sa Majesté, lors de la quatrième et dernière manche du jour.

“C’est la première fois que nous naviguons en Méditerranée“, sourit James Read, équipier d’Alice“Nous sommes arrivés il y a un peu moins d’un mois, le bateau par container, pour disputer la Semaine de Porquerolles et nous sommes ravis d’être à Marseille. Je me rends compte que les bateaux sont très bien préparés et les équipages affutés. C’est du haut niveau…“

Ces premières victoires « surprise » (“C’est un bateau qui aime les conditions de vent moyen“) placent clairement les anglais au-dessus des Méditerranéens.

En rade nord, la situation est encore plus complexe. Le thermique rentre de manière très irrégulière vers 14h, et permet de lancer deux manches pour les IRC0 et une manche pour les IRC1 et 2.

Les craintes du petit matin de Mickaël Mergui (Team Vision Future) sont justifiées : « A Marseille, avec ce petit vent changeant, à 20 mètres près, tu peux te retrouver dans un flux nord ou ouest, et ça modifie complètement la donne. » Avec une première manche plutôt correcte, le bateau varois a complètement raté la deuxième. « Les conditions de vent n’étaient pas du tout  fair-play, c’était un peu la loterie … »

Une loterie qui a souri à Laurent Camprubi, le sociétaire du CNTL, qui a amené son TP52 (Alizée) à une magnifique victoire de manche. “C’est une très belle journée, je suis super content pour l’équipage, quand je vois le plateau de haute volée qu’il y a en IRC0. Nous sommes les seuls, chez les gros, à posséder un équipage complètement amateur. C’est magique de voir ces minots se défoncer, et avec une telle banane à l’arrivée…“

Les IRC1 et IRC2 disputent une seule manche, et ce sont les fins connaisseurs du plan d’eau qui tirent leur épingle du jeu. Geranium Killer avec Dimitri Deruelle et Magic Twelve de François Pailloux s’emparent de la tête du classement de leur classe.

Enfin, en IRC4, Expresso2, le Jpk 10.10 de Guy Claeys remporte deux manches et prend une place de 2e et de 3e. Saint-Tropez encore à l’honneur…

 

Les classements généraux avant jury :

IRC0 (2 courses disputées)

1/ Lorina 1895 – Benjamin Enon (Fra) – 6 pts
1/ Phoenix – Hasso Plattner (USA) – 6 pts
3/ Wallyno – Benoit de Froidmont (Bel) – 7 pts
3/ Alizée – Laurent Camprubi (Fra) – 7 pts

IRC1 (1 course disputée)

1/ Magic Twelve – François Pailloux (Fra) – 1 pt
2/ Tonnerre de Glen – Dominique Tian (Fra)
3/ Imagine – Jean-Claude André (Fra)

IRC2 (1 course disputée)

1/ Geranium Killer – Pascal Fravalo (Fra) – 1 pts
2/ Adrenaline – Michel Gendron (Fra) – 2 pts
3/ Charte du Plaisancier – Thierry Foucaud (Fra) – 3 pts

IRC3 (4 courses disputées)

1/ Alice – Simon Henning (GB) – 5 pts
2/ TIP – Gilles Pagès (Fra) – 16 pts
2/ Jin Tonic Sequel – Bernard Daurelle (Fra) – 16 pts

IRC4 (4 courses disputées)

1/ Expresso 2 – Guy Claeys (Fra ) – 7 pts
2/ Fioupelan – Frédéric Forestier (Fra) – 20 pts
3/ Old Fox – Paolo Colangelo (ITA) – 22 pts

Les prix :

Il y aura un trophée Marseille 2017 European IRC Championship, pour chaque classe, IRC 0, 1, 2, 3, 4. Le premier du classement toutes classes recevra le titre de Champion d’Europe IRC.

Le programme : 

Les trois clubs marseillais (CNTL, SNM et UNM) associés à l’UNCL sont en charge de l’organisation de l’événement sur mer et à terre. Les bateaux sont amarrés et regroupés à la Société Nautique durant l’événement. Chaque jour, le signal d’avertissement de la première course sera donné à 11h. L’heure du signal d’avertissement de la grande course sera donnée par avenant.

Vendredi 7 juillet

8h : Petit déjeuner servi sur la plateforme de la SNM
11h : Mise à disposition en mer, parcours banane et/ou parcours côtiers
18h : Bières servies sur la plateforme de la SNM

Samedi 8 juillet

8h : Petit déjeuner servi sur la plateforme de la SNM

11h : Mise à disposition en mer, parcours banane et/ou parcours côtiers
18h : Bières servies sur la plateforme de la SNM
20h : Soirée des équipages au CNTL

Dimanche 9 juillet

8h : Petit déjeuner servi sur la plateforme de la SNM
11h : Mise à disposition en mer, parcours banane et/ou parcours côtiers
16h : Remise des prix au club-house du CNTL

 

Plus d’informations : www.uncl.com
Contact presse : Raphaël Mira – 06 16 26 01 78
Photo Alice (GB) IRC3 – Pierik Jeannoutot

Vidéo: Readyprod.com

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *