Disparition d’Alain Maupas

Nous apprenons avec tristesse le décès d’Alain Maupas, figure emblématique de la plaisance et de la régate dans les années 60 et à l’origine, avec d’autres, de l’UNCL actuelle.

 

Il a créé le GCL (Groupement des Croiseurs Légers) en 1960 avec son frère mais également Alain Gliksman, Michel Malinovsky et Roland de Greef, marin, skipper pour les chantiers Jouët et photographe accompli. Le GCL souhaitait coller à la pratique de la plaisance naissante de l’époque : Après avoir épuisé les joies du Sharpie 9m² , du Vaurien et autres canetons, avec les nouveaux moyens financiers de l’économie florissante au cœur des trente glorieuses, on voulait naviguer plus au large sur de petits quillards, Corsaire et autres Muscadet, sans pour autant abandonner les joies de la régate.

Alain Maupas

Eric Tabarly, Jean Lacombe, Alain Maupas et le Général de Gaulle – Salon de la Navigation 1964

Ces nouveaux propriétaires audacieux n’hésitaient pas à partir au large sur des voiliers minuscules quand l’envie de courir prenait le pas sur le confort et le «tout sécurité». Le GCL fut la maison de ces pratiquants et fut également à l’origine du magazine Neptune-Nautisme.

Après quelques années d’une concurrence stérile entre l’UNC et le GCL, la raison finit par l’emporter et les deux clubs fusionnèrent en 1969 sous l’impulsion d’Alain Maupas et de Robert Degain encouragé par Gérard Petipas.

L’UNCL était née et accueillait au sein d’une même flotte petits et grands bateaux, au moment où la jauge IOR démarrait.

Nous avons une pensée pour sa famille …

Cher Alain, nous te souhaitons un long bord de portant dans un ciel d’azur …

 

Pour l’UNCL

Philippe SERENON

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *