Cahiers du Fastnet 2017 : Pintia et Lisa en match-racing

Mon J 133 Pintia participe  au championnat du RORC et notre objectif principal est de tenter de remporter, comme l’an dernier, ce championnat en IRC 2. Avant le départ du Fastnet, Pintia est en tête devant Lisa le bateau de Michael Boyd, Commodore du RORC ; celui des deux qui arrivera devant l’autre à Plymouth est pratiquement assuré de ne pouvoir être rejoint.

C’est dans ce contexte que nous avons pris le départ de cette course emblématique et des 68 concurrents de notre classe nous ne retenons qu’une chose : il faut être devant  Lisa, à bord de Lisa il en est de même et quelques virements très match-racing au sortir du Solent campent le décor.

Des vents de secteur ouest sont annoncés et nous nous préparons a tirer des bords jusqu’au rocher, premier obstacle Portland Bill contre le courant, nous passons a terre malgré les routages qui préconisent le large, cette option se révèle très payante nous place largement en tête de la classe et même de toute la flotte IRC en temps compensé !

Nous maintenons à peu près notre avance sur les bateaux de la classe jusqu’aux Scillies, seul Lisa parvient a réduire l’écart, en entrant dans la mer d’Irlande nous attaquons un parcours banane XXL. 165 N dans l’axe du vent pour virer Fastnet rock et retour au portant, même le dog leg est prévu, nous choisissons de rester plutôt au milieu avec Codiam en exploitant les bascules et nous laissons partir Lisa à droite. Cette erreur de débutant a bien failli nous couter cher et notre belle avance des Scillies a été réduite des deux tiers a la bouée au vent. Malgré tout nous attaquons le portant en tête c’est l’essentiel. Sous spi Pintia creuse un peu grâce au talent de nos barreurs de dériveur et d’un travail incessant à l’écoute (deux écoutes brûlées sur le winch).

Notre arrivée sur la ligne à Plymouth est saluée par un coup de canon, Pintia gagne sa classe et Lisa est second, nous sommes également 4èmes toute classes, notre compétition privée nous rend plus alertes sur la distance par rapport aux autres concurrents et ça se voit.

Pour nous permettre de rentrer au Havre rapidement, Michael Boyd et Eddie Owen organisent une remise de prix privée pour nous le Jeudi Midi et ensuite les équipages de Lisa et Pintia se retrouvent dans un restaurant de Plymouth pour partager leur vécu de cette course légendaire qui a pris la tournure d’un match amical et privé.

Je suis fier de l’équipe qui, course après course, a su mener mon bateau à son maximum et je les remercie tous de leur engagement et de leur fidélité.

Gilles Fournier

Image : Paul Wyeth

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *