RORC Carribean 600 le French Flair

Avec 87 yachts déjà engagés et plus attendus, la 10ème édition de la RORC Caribbean 600 aura une flotte record. Des équipes d’au moins 22 pays ont déjà participé à la célèbre course au large des Caraïbes. Depuis 2009, les voiliers de Grande-Bretagne et d’Amérique constituent la majorité de la flotte, et cette année ne fait pas exception, les deux pays représentant plus de 30 entrées. Pour la 10ème édition cependant, un nombre important de skippers venant de France seront sur la ligne de départ le lundi 19 février à Antigua. La course passionnante autour du centre des Caraïbes, comprend trois îles françaises comme marques de parcours ; Guadeloupe, Saint Martin et Saint-Barthélemy.

 

Le Français Eric de Turckheim avec son bateau Nivelt-Muratet 54 Teasing Machine, vainqueur de la RORC Transatlantic Race 2017, peut être considéré comme l’un des favoris pour remporter le Trophée RORC Caribbean 600, décerné au meilleur voilier IRC. Onze équipes françaises sont déjà enregistrées et leurs équipages devraient être renforcés par de jeunes  Figaristes guadeloupéens.

Lors de la course de 2016, Teasing Machine d’Eric de Turckheim a terminé troisième au classement général et a remporté la course en IRC 1 avec son précédent bateau, un A13. Dans la perspective de la course, il commente: « Le RORC Caribbean 600 est une course très intéressante: le parcours offre de beaux paysages, en particulier autour de la Guadeloupe, mais il est aussi tactiquement difficile avec des flux d’airs perturbés par les terres et des conditions météos difficiles… La Belle et la Bête »

La RORC Caribbean 600 fait partie du championnat Class40 2018 et six concurrents sérieux sont en compétition cette année. La majorité vient de France et comprend Eärendil de Catherine Pourre, revenant après une terrible bataille l’année dernière :

« La course est très bien connue par les concurrents de Class40, elle est réputée concurrentielle, féroce et intense, avec beaucoup de problèmes de manœuvres et de tactiques », explique Catherine. « Tout cela dans un environnement magnifique avec des îles magnifiques, un climat délicieux et des gens adorables avec un accueil chaleureux. C’est une course physique pour les Class40 qui est très exigeante pour l’équipe, personne ne va dormir pendant toute la course! Vu que c’est plus exigeant pour l’équipage que pour le Fastnet, je serais très heureuse si nous pouvions terminer cette course en vainqueur, je suis sûre que je ne suis pas la seule! »

 

Bateaux français participants à la RORC Carribean 600 :

BateauxSkipperDesignHome Port
AlbatorPhilippe FrantzNmd43Saint Tropez
BhbArthur HubertClass 40Saint Malo
Capo DI ForaOlivier RapeaudLevrier Des Mers 20mCherbourg
EärendilCatherine PourreClass40La Trinité Sur Mer
Esprit ScoutMarc DubosClass40Port De La Rochelle
French Tech CaraîbosGilles LamireMulti50Saint Malo
Guyader GastronomieChristian GuyaderTs42Lorient
Niob6Olivier RapeaudActual 46
Noisy OysterBernard McGranaghanJ 122Port de Porquerolles
Sensation Class 40Marc LepesqueuxClass40
Teasing MachineEric de TurckheimNmd 54

RORC Caribbean 600 Régate Virtuelle

Huit cents marins ou plus participeront à la RORC Caribbean 600 cette année et si vous souhaitez vous mesurer à eux, participez à la régate virtuelle RORC Caribbean 600. Skippez votre bateau virtuel en temps réel, construisez votre stratégie sur ce parcours de 600 milles. (16 000 participants lors de cette dernière édition)

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *