On fait le point auprès des Quadrasailors

En attendant les résultats définitifs de cette édition 2017-2018 de la Transquadra – Martinique où trois bateaux sont encore en course, on fait le point de nos marins UNCL enrichis de cette belle aventure.

Solo au départ de Lorient :

Ils étaient pas moins de 4 à prendre le départ de cette deuxième étape au départ de Madère pour rallier le port du Marin en Martinique.

Tout d’abord le grand vainqueur qui détient le record de l’épreuve : Team 2 Choc skippé par Alexandre Ozon qui écrit l’histoire de la course en terminant premier en temps réel et en temps compensé des deux étapes qui composent cette course. La deuxième étape est bouclée en 13 jours 01 heure et 14 minutes malgré un safran cassé dans la dernière ligne droite. Performance énorme pour un marin incroyable. Il raconte :

“Coucou à tous, après quelques jours de silence radio… je pense que tout le monde a bien compris que Team2Choc et Alex étaient bien arrivés à bon port en Martinique. Désolé pour les non nouvelles, mais le temps de digérer une fin compliquée et l’arrivée magistrale avec un beau catamaran venu à ma rencontre environ 30 minutes avant de couper la ligne d’arrivée avec des amis, mes 2 fils et ma douce… Des émotions fortes, j’en ai vécu pendant ces 13 jours de mer, mais cette arrivée restera gravée en moi à jamais. Je suis plus que flatté de votre soutien, de votre suivi, j’espère vous avoir envoyé un peu de soleil, de belles couleurs et du rêve. Je vais revenir vers vous pour plus de détails et surtout de remerciement.

Nous avons, tous ensemble, fait un travail remarquable, et donc je vous l’annonce officiellement…

1ère étape gagnée en temps réel et en temps compensé. Premier arrivé toute flotte en solitaire, ce n’était jamais arrivé !!!

2ème étape gagnée en temps réel et en temps compensé. Premier arrivé toute flotte en solitaire, ce n’était jamais arrivé !!!

Nous avons le record de l’épreuve !!!”

Vient ensuite Patrick Roséo à bord de son Pogo 30 Safran Rouge qui réalise une très belle course en finissant sixième en temps réel après 14 jours 16 heures et 51 minutes de mer.

Hugues Le Cardinal et Claude Dabir font bonne figure respectivement à bord de Mascarade, un JPK 9.60 en 17 jours 10 heures et 14 minutes et Demain Dès L’Aube, un Pogo 8.50 en 17 jours 16 heures et 18 minutes. Ils ont coupé la ligne dans un mouchoir de poche à 6h d’intervalles.

Passons maintenant aux Duos Barcelone :

Ils étaient trois, dans les startings blocs à prendre le départ de Madère. Gilles Caminade et Sebastien Novara à bord de Chenapan-Airtelis coupèrent la ligne en troisième position en temps réel après 14 jours 19 heures et 50 minutes. Tous deux suivis de très près par le duo de Twinl Banque d’Affaires composé de Frank Loubaresse et Matthieu Foulquier finissant donc à la quatrième place en temps réel, à peine une heure après, bouclant cette deuxième étape en 14 jours 18 heures et 41 minutes! Une belle bataille que nous ont fait vivre ces deux équipages!

Viennent en suite Daniel Tinmazian et Gérard Guilluy avec leur A35 Lpliz.com qui malgré leurs mésaventures en début de parcours, n’ont rien lâché et finissent neuvième en temps réel. Une belle leçon de persévérance :  Daniel : « Il fallait valider mon état de santé, d’ailleurs à ce sujet, je souhaite https://www.uncl.com/#remercier les Portugais qui nous ont pris en charge, tout le monde à l’hôpital de Funchal était top, puis l’état de santé du bateau. Une fois ces deux points réglés, il fallait prendre une décision : rentrer en Méditerranée ou repartir. Les deux étaient aussi difficiles l’un que l’autre. Et il y avait tellement d’enjeux avec la famille, les amis, et puis aussi les engagements financiers et logistiques pris pour venir ici, que c’est la course qui l’a emportée ! »

Enfin les Duos Lorient :

Ils sont six, six bateaux à vouloir couper la ligne avant le copain ! En tête de ce peloton made in UNCL, Agence Directe 3.9% de François-Rene Carluer et Gwenael Roth, deuxième de l’étape en temps réel en 13 jours 08 heures et 16 minutes. Arrivé 4 heures après eux, Jataka skippé par Philippe Girardin et Gwenael Thomas complète le podium de cette étape en temps réel en 13 jours 12 heures et 41 minutes.

Atlantic Loisirs de Gérard Quenot et Jerome Apolda finissent onzième en 13 jours 23 heures et 16 minutes en temps réel après quelques mésaventures. Extrait : “En ce qui nous concerne, nous nous disons qu’avec un spi et un génois définitivement irréparables, trois écoutes de spis parties à l’eau, six poulies explosées, un chandelier plié et une cuillère disparue ( !), nous nous en sortons bien. Quelques frayeurs de chute en mer en pleine nuit resteront évidemment dans nos mémoires. Ainsi qu’un changement de drisse du grand spi en tête de mât, spi déployé avec une ascension sous 25-27 knt de vent. Dans ce genre de situation, la confiance mutuelle est essentielle !”

Le Duo de Séphora Marine Pool composé de Jacques Amédéo et Brice Tailliander coupent la ligne d’arrivée le 26 Février à 05 heures du matin après 14 jours 13 heures et 55 minutes de course intensive. Bravo messieurs ! Ils sont dix-septième en temps réel. Surgi une heure plus tard Groupe 5 ou Gilles Brétéché et Jérome Croyère terminent l’épreuve en 14 jours 15 heures et 06 minutes. Encore un beau spectacle !

Jean-Yves Le-Gall et Antoine Le-Villain ferment la marche à bord de On line un Ofcet 32 après une belle course finie en 15 jours 20 heures et 29 minutes.

Bravo messieurs pour cette belle aventure !

Rendez-vous la semaine prochaine ici même pour les résultats en temps compensé !

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *