IRC European Championship 2018

Après ses débuts dans le cadre de Cork Week en 2016 et un événement autonome à Marseille en 2017, le Championnat d’Europe IRC se tiendra pour la première fois au Royaume-Uni cette année, et une flotte record est attendue à Cowes pour la troisième édition. Ce sera l’une des régates les plus prestigieuses jamais organisées pour l’IRC, une jauge créée et gérée conjointement par le Royal Ocean Racing Club et l’Union Nationale pour la Course au Large en France.

53 bateaux ont participé en 2017 à l’épreuve dans le sud de la France et la flotte devrait dépasser les 80 bateaux cette année. Les courses, organisées par le RORC, se dérouleront du samedi 9 au samedi 16 juin, sous la direction de Stuart Childerley. (Directeur de Course)
La course est ouverte aux bateaux IRC, dont les coefficients sont compris entre 0.995 et 1.270. Cela équivaut aux Sun Fast 3200, X34s, HOD35 pour les plus petits, et aux FAST40 pour les plus rapides. La flotte sera divisée en classes, mais, à la fin de la semaine, un seul Champion d’Europe IRC sera couronné. Le JPK 10.10 Expresso 2 de Saint-Tropez skippé par Guy Claeys fut le grand gagnant l’année dernière. La troisième édition pourrait-elle sourire aux plus gros bateaux?

Certains FAST40+ dont Ino XXX de James Neville et Tokoloshe de Mike Bartholomew sont déjà inscrits pour l’événement. Andrew McIrvine, Amiral du RORC, sera également sur la ligne de départ avec son très attendu First 40, La Réponse :

” Le Championnat d’Europe de l’IRC est complètement différent des Championnats Nationaux qui n’incluent pas du tout de navigation au large. Cette épreuve européenne sera donc plus intense. Cela la rend plus attractive pour les navigateurs étrangers, en particulier en provenance de France, Belgique, Hollande et Mer Baltique, et stimule les courses IRC dans ces régions.”

Le format de course sera un savant mélange de régates côtières et de courses au large – similaire à celui de la Commodores’ Cup. Il comprendra jusqu’à 10 courses côtières (parcours techniques, parcours côtiers et quelques départs au reaching, etc), une course autour de l’île de Wight (coefficient 1,5) et une course au large de 150 miles nautiques / 30-36 heures (située en centre Manche en fonction de la direction et de la force du vent, et d’un coefficient 2).

Les Pays-Bas, le Danemark et les États-Unis sont déjà des nations représentées parmi les inscrits. Une forte participation est également attendue de la part des Français : étant donné leur très forte domination sur les courses au large organisées par le RORC récemment, non seulement en remportant les trois dernières Rolex Fastnet Races, mais aussi avec une majorité de français dans le top 10 de ces épreuves.

Intégration de la Commodores’ Cup

La France a également un titre à défendre puisque le Championnat d’Europe IRC intègre cette année la Commodores’ Cup, l’événement biennal du RORC par équipe de trois équipages amateurs.

Pour simplifier la composition des équipes, les règles de la Commodores’ Cup se sont totalement ouvertes en 2018. Les bateaux devront se conformer aux rating IRC pour le Championnat d’Europe, mais il n’y aura plus de restriction de catégorie pour les bateaux de la Commodores’ Cup, ni d’obligation d’être un « grand bateau ». De même, les équipes ne seront plus obligées de participer à la course en tant que nation via leur Autorité Nationale Membre. Au lieu de cela, les équipes pourront décider elles-mêmes, si elles le souhaitent, de représenter une nation ou une région ou leur club, ou simplement si trois amis disposant de bateaux et partageant les mêmes valeurs s’associent, peu importe leur nationalité.

Tout bateau participant au Championnat d’Europe IRC peut participer à la Commodores’ Cup, mais en tant que compétition pour amateurs, les équipages seront limités à un seul “professionnel” de catégorie 3 du World Sailing. Le nombre de pros à bord étant illimité sur les bateaux participant uniquement au Championnat d’Europe.

La Réponse d’Andrew McIrvine qui participera une fois encore à La Commodores’ Cup avec un équipage britannique : ” Le style de compétition de la Commodores’ Cup a toujours été très difficile, avec une pression continue tout au long de la semaine. Ouvrir le Championnat d’Europe à une flotte plus nombreuse et permettre aux équipes de participer à la Commodores’ Cup rendra la course encore plus compétitive. ”

Chris Stone, Directeur des Courses au RORC, ajoute : ” Le Championnat d’Europe IRC arrivant pour la première fois à Cowes, nous nous attendons à ce que ce soit l’événement le plus important jamais organisé pour l’IRC. C’est très enthousiasmant. De plus, le format offre un bon mélange de course avec les inshores dans le Solent, la course autour de l’île de Wight et une course offshore plus longue. Avec ces parcours mixtes, nous verrons certainement différents bateaux en tête de flotte. “

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *