Samuel Blévin (Joke) premier de la Nuit de l’Armen 2018

Après une première nuit dans un vent bien calme pour les équipages de l’Armen Race Uship 2018, les conditions sont devenues plus sportives au petit matin. Le vent a basculé et s’est établi autour d’une quinzaine de nœuds, permettant à certains concurrents de tirer leur épingle du jeu. D’autres ont malheureusement dû abandonner, pour raisons techniques ou matérielles mais sans aucune gravité. Tous ont rejoint le port le plus proche en pleine forme, déçus de ne pas avoir pu terminer leur parcours. Au sein de toutes les catégories, le match est tendu, les équipages ne lâchent rien. Les arrivées se sont enchaînées à partir du milieu d’après-midi pour les concurrents de la Nuit de l’Armen.

Samuel Blévin et son équipage sont les premiers à avoir coupé la ligne de la Nuit de l’Armen sur Joke après 1 jour 1h 39 et 25s de course. Samuel Blévin rentre enchanté de sa première course sur son J 109 acheté il y a trois mois: « C’était bien! Rude car il y a eu beaucoup de près, des conditions idéales pour mon bateau, et nous avons pris peu de repos. C’était sympa, nous n’avons eu aucun souci et nous avons été peu secoués. Cela fait 15 ans que je navigue avec le même équipage, essentiellement familial, et nous prenons beaucoup de plaisir. C’était notre première course au large sur Joke et ça fait plaisir de courir devant! Nous sommes toujours contents de participer à l’Armen Race Uship, le parcours est vraiment bien et l’organisation impeccable. »

No Limit de Yann Marilley mène toujours la flotte de l’Armen Race Uship 2018. Il est talonné par Charlie Capelle (Acapella) dans la descente vers l’Île d’Yeu. Nicolas Groleau (Bretagne Télécom) devance les « piments » du Team Jolokia skippé par Jean-François Levasseur. Les premiers du grand parcours sont attendus pour le début de la nuit.

Les conditions météo changeantes promettent de jouer avec les nerfs des concurrents dans la journée de samedi et pourraient chambouler quelque peu le classement.

crédit photos : Jacques Vapillon

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *