Clap de fin pour cette belle Semaine de Porquerolles 2018

La semaine de Porquerolles a débuté sous un beau soleil radieux et peu de vent. Eole, qui n’avait pas montré le bout de son nez lors des trois premières journées, a décidé de se réveiller dimanche avec de belles claques de plus de 50 nœuds.

En raison de la météo difficile, le comité décida d’écourter les hostilités pour la remise des prix. Les 61 bateaux répartis en 4 classes ont pu prendre leurs marques accompagnés d’invités prestigieux, trois 12MJ présents pour l’occasion.

Il fallait arriver à jouer avec le vent lors de cette semaine de Porquerolles. Un coup à droite, un coup à gauche. Des parcours construits et des côtiers pour tous et à la fin un seul vainqueur.

Les équipages ont réalisé 8 manches au total, le classement prend en compte les 7 meilleurs manches durant la semaine.

En IRC 0 et 1 qui regroupent 15 bateaux, Team Vision Future (TP52), après un démarrage poussif lors de la première manche avec une troisième place, finit fort en claquant les premières places des quatre manches suivantes. Il termine premier au général.

Confluence Sailing Team (GP42) premier lors de la première manche et Alizée (TP 52) livrent bataille sans rien lâcher. Un véritable chassé croisé que Confluence Sailing Team remporte. Il se positionne ainsi second au général laissant la troisième place a Alizée. Tonnerre de Glen (Ker 46) skippé par Dominique Tian, sur un bon rythme toute la semaine, termine quatrième en coiffant Arobas 2 (TP52) de Gérard Logel qui ne réussira pas à rattraper leurs errements lors des premières manches.

En IRC 2 avec 16 bateaux au départ, Vito 2 (A40 RC) ne laisse aucune chance à ses adversaires, finissant leader des trois premières manches et second pour les suivantes. Gian Marco Magrini et son équipage remportent cette édition 2018 !

Derrière, Geranium Killer (A40 RC) et Jivaro (J 133) se livrent une belle bataille et complètent le podium. Jivaro avec à son bord comme tacticien Philippe Serenon, cède la seconde marche du podium à Géranium Killer plus constant au fil de la régate. La sixième place de Jivaro lors de la troisième manche coûte cher. Bravo à Daniel Pithois et son A40 RC pour cette belle seconde place.

 

 

Concernant les IRC 3, classe comptant 17 bateaux, le niveau est très relevé et la bataille fait rage. Bogatyr (JPK 10.80) et son équipage, qui avait commencé très fort la semaine en remportant deux manches sur trois lors de la première journée, a été pénalisé pour un armement non conforme et termine troisième au général. Tip (Sun Fast 3600) et Alice (Mumm 36) ne lâchent rien derrière, et chaque erreur se payent cash ! Gilles Pages et Bernard Mallaret mènent parfaitement leur Sun Fast 3600 Tip, finissant quatre fois sur le podium. Cependant deux places de cinquième leur sont fatales et Alice, skippé par Henning Simon, grâce à une constance remarquable tout au long de la semaine, remporte cette édition 2018.

Juste derrière nous retrouvons Weekend Millionnaire (Grand Soleil), barré par Yves Ginoux et Solenn (JPK 10.80) de Ludovic Gérard. Les deux membres du CNTL sont cotes à cotes mais Yves Ginoux finira juste devant son ami de club pour ravir la cinquième place. Franck Perrier avec Yenael (Dehler 39) réalisant comme meilleur performance une dixième place lors de la quatrième manche, termine quinzième au général.

En IRC 4 ou 10 bateaux se disputent la première place, Rostanbar 2 (JPK 10.10) skippé par Philippe Mazoyer ne laisse aucune chance à ses concurrents. Son équipage aguerri remporte les six premières manches avec un petit relâchement lors des deux dernières ou ils finissent seconds. Sans partage ! Derrière, trois bateaux sont au coude à coude. Loic Begue avec Godzilla 2 (Elan 37) remporte la seconde place au général juste devant Algo (JPK 10.10), bateau de Christophe Heurtault qui finit troisième, tandis qu’Almogaver (X34) de Antoine Illes termine au pied du podium.

Les 12MJ présents lors de cette semaine de Porquerolles ont assuré le spectacle durant les quatre jours de régates. France, mené par Thierry Verneuil, remporte l’épreuve devant ses illustres concurrents que sont Ikra et Sovereign. Ils nous laisseront à tous de magnifiques images en tête, rendant encore plus dure l’attente de la prochaine édition !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit Photos : Antoine Beysens

https://antoinebeysens.photoshelter.com/archive

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *