Les locaux Pintia donnent le ton

Un grand soleil a accompagné les équipages lors de cette première journée de régate. Départ donné avec un léger retard du à une panne du bateau comité qui fut bien gérée par les équipes de la SRH.

Trois manches ont été au programme pour rentrer dans la compétition. La flotte de J80 s’est affrontée sur des parcours construits prévus par le comité de course dirigé par Alexandre Bouchard. La journée fut technique pour  les 6 bateaux, 8 nœuds de vent et un fort courant ont rendu la tâche difficile. Le vent mollissant obligea le comité de course à légèrement raccourcir les parcours des courses 2 et 3. Ce sont les locaux, Pintia composé d’un équipage jeune, qui tirent le mieux leur épingle du jeu.  Notamment lors des remontées au près, techniques  avec un courant de face d’ 1.5 nœuds. Ils remportent  les trois manches de la journée laissant juste derrière eux les équipages méditerranéens de Confluence Sopra DPMF et Vito 2 se battant pour la seconde place du jour. On notera une prise en main plus délicate pour l’équipage de General Tapioca, naviguant pour la première fois à bord de J80. La journée de demain s’annonce bonne avec un côtier prévu au programme dans des conditions intéressantes, 12 noeuds de secteur Sud. Les cartes seront rebattues pour tous les bateaux.

Vito 2 Gian Marco Magrini (SNST) : «Une belle première journée de compétition où un soleil digne de la Méditerranée nous a accompagné. Il y a du niveau, on a tous pu se jauger sur l’eau dans de faibles conditions qui avantagent les équipages légers, ce qui n’est pas notre cas. Demain devrait être plus à notre avantage avec plus de vent. »

Pintia Aurélien Pierroz (SRH) : «De bonnes conditions, un petit 6-7 nœuds de vent et beaucoup de courant de face. La tactique n’était vraiment pas évidente avec beaucoup de changements d’intensités avec  quelques bascules de vent. Il  y avait du jeu, on pouvait créer l’écart. On allait vite car on connait déjà bien ce type de bateau. On verra demain avec un peu plus d’air. »

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *