Règle IRC 2019 : le nombre de spinnakers déclarés impacte le TCC

L’activité du Centre de Calcul de l’UNCL est intense en ce début d’année 2019. Tout comme les régatiers des 19 pays pour lesquels le Centre de Calcul édite les certificats en collaboration avec ses partenaires étrangers, les propriétaires français revalident leur certificat et optimisent leur bolide pour la saison à venir.

Une saison qui s’annonce passionnante, notamment au regard des programmes des Championnats UNCL et des grands évènements qui nous attendent, par exemple et entre autres, le quatrième Championnat d’Europe IRC à San Remo au mois de Juin juste après la Giraglia, ou la Rolex Fastnet Race au mois d’août…

Divers amendements sont apparus dans la Règle IRC 2019, tous entérinés lors du Congrès IRC 2018 de Dublin, en octobre dernier. Ils ont principalement pour but d’assainir la Règle et par là même d’améliorer l’équité sportive des compétitions organisées en IRC. Vous trouverez ci-dessous une synthèse de toutes les modifications apportées à la Règle en 2019, accompagnée de quelques commentaires.

Un point particulier mérite toute votre attention. Depuis cette année, la Règle IRC permet d’ajuster le TCC selon le nombre de spinnakers à bord en course. Auparavant, un minimum de 3 spinnakers était pris en compte. Depuis cette année, le TCC s’adapte pour les bateaux disposant d’un nombre de spinnakers inférieur en course. Il est donc autorisé pour les détenteurs d’un certificat IRC 2019 de déclarer 1 ou 2 spinnakers en fonction du programme de course de chacun. Une option qui vaut peut-être la peine d’être explorée ! Bien entendu, les dimensions du spinnaker ayant la plus grande surface restent celles qu’il faut déclarer au Centre de Calcul.

N’hésitez donc pas à solliciter le Centre de Calul IRC France pour optimiser au mieux votre TCC et grapiller ainsi quelques millièmes souvent précieux au moment de franchir la ligne d’arrivée.

 

Modifications de la Règle IRC pour 2019 – Synthèse

  • Les règles 21.2.2 et 21.2.3 sur le Facteur de Gréement sont modifiées pour plus de clarté.
  • Les définitions de P, E, PY et EY sont améliorées.
  • La règle 21.5.3 est ajoutée pour indiquer que la plus haute partie de la grand-voile doit se situer sous le point supérieur.
  • La Règle 21.5.4 est ajoutée pour indiquer que la partie la plus en arrière de la grand-voile doit se situe à l’intérieur du point extérieur.
  • La règle 21.6.1 modifiée permet à un bateau d’être jaugé avec moins de trois spinnakers avec un bénéfice sur son TCC
  • La règle 21.8.1 (c) est clarifiée par le remplacement de « peut » par « doit ».
  • La définition de STL est modifiée pour préciser qu’il faut ignorer les rails, pièces d’accastillage et marques limites extérieures.
  • La Règle 21.1.6 (b) est modifiée pour supprimer l’option de déclarer que l’étai n’est pas réglé en course lorsque le bateau est équipé d’un système permettant d’ajuster cet étai.
  • La Règle 22.6 sur la position de l’équipage reprend et confirme le Note IRC 2018/01 publiée en Mars 2018.

Plus de détails et d’explications à propos des modifications de la Règle IRC sur www.uncl.com et www.ircrating.org

L’Autorité de Rating IRC

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *