Carton plein pour la 38ème edition de la Massilia Cup

C’est sous un grand soleil d’été que le CNTL avec tout son savoir-faire a accueilli en grande pompe les 105 équipages venus en découdre sur le futur plan d’eau des JO 2024. Quatrième épreuve du Championnat UNCL Méditerranée, la Massilia Cup lance véritablement la saison en IRC.

Le comité de course mené par Georges Korhel, responsable des régates de la SNST et bien connu entant que Directeur de course dans le Sud, a eu fort à faire lors de cette 38ème édition. Les trois comités de course ont dû jongler avec une météo capricieuse et changeante durant les trois jours de régates. Après une entame vendredi avec une petite brise et du soleil, puis un samedi arrosé et venté, les 105 équipages ont été accueillis en musique ce dimanche matin pour finir en apothéose comme le souligne Marc Sanjuan, Le vice-président du CNTL : « Nous sommes ravis de cette 38ème édition, et je suis heureux de constater qu’avec son savoir-faire le CNTL est en capacité d’organiser des manifestations de haut niveau qui font le plein de concurrents et qui s’internationalisent. Ce sont des prémices de très bon augure pour l’organisation des Jeux olympiques de 2024. Le travail effectué sur le pôle course a amené des bateaux et de nombreux coureurs. Je ne doute pas que cet élan va continuer. »

Les 36 équipages et les 11 solos qui courraient en IRC, tous venus marquer des points au Championnat lors de la Massilia Cup ne se sont trompés. Le magnifique plan d’eau et le cadre exceptionnel ont permis aux équipages de courir sept manches tandis que les Solos en ont couru trois.

Geoges Korhel : « Venir sur la Massilia, c’est l’assurance de voir régater des équipages de plus en plus pointus au fil des années. J’avoue être impressionné par la qualité des concurrents »

En IRC 0-1, le TP52 Team Vision Future skippé par Jean-Jacques Chaubard l’emporte avec 8 points, talonné par l’autre TP52 Alizée mené par Laurent Camrubi. Les deux grands monocoques réussissent à sauver leur rating face au GP42 Confluence Sopra Dpmf de Jean-Pierre Joly. Sloughi Rivas Yachting le First 40, de Paul Rivas, domine de la tête et des épaules l’IRC 2 devant Adrénaline, le Sydney 46 de Michel Gendron. L’inoxydable Yves Ginoux, membre du CNTL et vice-président de l’UNCL l’emporte quant à lui en IRC 3 sur Absolutly II (Mumm 36) devant le A 35 Jin Tonic Sequel de Bernard Daurelle. Duel au sommet du CNTL en IRC 4 où Christophe Heurtault sur Alkaid 3, le JPK 10.10, décroche la timbale devant le A 31 Ilogan de Pierre Perdoux.

Yves Ginoux, vice-président de l’UNCL : « cela fait 45 ans que je navigue dans les eaux Marseillaises. On a un nouveau bateau, un Mumm 36 (Absolutly II) entièrement rénové avec un équipage rajeunis. On va faire toute la saison avec le bateau en prévision du Championnat d’Europe à Sanremo, c’est l’objectif de la saison. La Massilia est une épreuve qui démarre réellement la saison, les bons bateaux sont déjà là. L’IRC se porte plutôt bien au niveau international, la flotte reste dynamique et active. C’est la seule vraie jauge internationale, surtout pour les grands bateaux. Au niveau national, on subit un peut la décroissance globale de la régate hormis en méditerranée qui reste très active. En prévision des Jeux Olympiques 2024, on se positionne pour mettre en place des courses au large et en duo avec l’aide des clubs. Par exemple, au CNTL, avec une nouvelle course IRC, la Duo Max plus qui récompensera les duos mixtes puisque durant les JO, c’est ce type de duos qui a été retenu. »

Les Solos optimisent

En solitaire, à l’issue de trois parcours côtiers d’une vingtaine de milles chacun, envoyés par un comité présidé par Florence Baudribos à l’affut pour tirer le meilleur parti de la météo, c’est le Belge Guy Claeys sur son JPK 10.10 Expresso 2 qui l’emporte après une dernière manche de haute volée. « Je n’ai rien lâché, et j’allais vite aujourd’hui. Je suis à l’aise dans le medium et ai bien anticipé la bascule de vent à l’Ouest » explique le régatier basé à Port-Grimaud « Je régate sur ce bateau depuis cinq ans et navigue en solo ou double depuis une dizaine d’années. C’est vraiment bien que la Massilia organise également de petits côtiers pour les solitaires. » Au général, il devance Eric Merlier, sur Telemaque 2 – également un JPK 10.10 – un sérieux concurrent qui n’est autre que le vainqueur de l’édition 2018, et le tenant du titre de Champion IRC solitaire Méditerranée. Le podium est complété par Franck Paillet, sur le Sun Fast 3200 Hokua.

Guy Claeys : « Quelle satisfaction de remporter cette course en Solo, c’est un autre sport! Il faut trois vies pour savoir naviguer convenablement mais on en a qu’une donc entre temps on s’amuse. »

Le CNTL Le Cercle Nautique et Touristique du Lacydon confirme son objectif d’être la place forte de Méditerranée en ce qui concerne la régate en solitaire ou en double. Cela s’est confirmé cette année avec une participation en hausse de la catégorie IRC solo (+ 60 %). De fait, le CNTL va organiser un stage d’entraînement pour les solitaires et les doubles fin avril sous la direction du Marseillais Christopher Pratt, co-skipper de Jérémie Beyou (deux podiums sur la Transat Jacques Vabre).

Classement général

IRC 0-1. 1) Team Vision Future/TP 52 (JJ. Chaubard), 2) Alizé/TP 52 (L. Camprubi), 3) Confluence
Sopra DPFM/GP42 (J.P Joly)… (6 classés)

IRC 2. 1) Sloughi Rivas Yachting/First 40 (P. Rivas), 2) Adrenaline/Sydney 46 (M. Gendron), 3) Groupe Lombardot Sailing Team/Grand Soleil 46 (C. Barrue)… (8 classés)

IRC 3. 1) Absolutely II/Mumm 36 (Y. Ginoux), 2) Jin Tonic Sequel/A 35 (B. Daurelle), 3) Delos/Delher 38 (E. Lacoste) (B. Aque), … (12 classés)

IRC 4. 1) Alkaid 3/JPK 10.10 (C. Heurtault), 2) Ilogan/A 31 (P. Perdoux), 3) Godzilla 2/Elan 37… (10 classés)

Osiris A. 1) Uka Uka/Farr 30 (S.Sollari) Freeman 2/JOD 35 (P. Saracco), 2) Karinya/Dufour 36 (H. Grotard) … (15 classés)

Osiris B. 1) Poussières d’étoiles/Elan 340 (M. Sanjuan), 2) Kimbre Red ! / Dufour 34 E (LC. Debussy) 3) Capella/Elan 340 (JM. Rue)(15 classés)

Solo IRC. 1) Expresso 2/JPK 10.10 (G. Claeys), 2) Télémaque 2/ JPK 10.10 (E. Merlier), 3) Hokua Ville de La Londe/Sun Fast 3200 (F. Paillet)… (11 classés)

SB20. 1) Xcellent (J. Pollard/GBR), 2) Mad Sail Team (V. Grigoriev/Rus), 3) Absolut (I. Ginzburg/Rus)… (11 classés)

Grand Surprise. 1) Team Winds Vieux Farceur (L. Fournier-Foch), 2) Brigand (B. Dantes), 3) La Nautique 009 (LG. Le Helley)… (17 classés)

 

Informations :

www.cntl-marseille.com

Facebook la page : Massilia Cup

Facebook la page : CNTL Marseille Vieux-Port

Instagram : CNTLMarseille

Twitter : @CNTLMarseille

Les résultats sur https://www.cntl-marseille.com/regates-2/massilia-cup-2019/ rubrique : documents de course

Photos Yohan Brandt

Vidéo Gilles Martin-Raget, Guilain Grenier

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *