La Trinité-Cowes by Actual : Victoire de Lady First III

Clap de fin sur la deuxième édition de La Trinité-Cowes by Actual inscrite au Championnat UNCL 2019 Manche – Atlantique. Malgré onze abandons majoritairement dus à un vent léger, la course a conquis les équipages grâce à son parcours très ouvert, ses splendides paysages et son organisation impeccable. Les coureurs reconnaissent et apprécient le professionnalisme des équipes de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer (SNT), ainsi que la bienveillance et la vigilance du directeur de course Yves le Blevec. Cette course hauturière est d’ores et déjà inscrite parmi les événements incontournables de la saison en Atlantique.

Jackpot pour Lady First III de Jean-Pierre Dreau qui s’adjuge la première place non seulement au scratch mais également en IRC Overall et IRC A. Sébastien Harinkouck (Amanjiwo) maîtrise de mieux en mieux son Frers 44 et prend la deuxième place au scratch devant Charlie Capelle (Acapella Proludic).

Philippe Girardin (Hey Jude) conserve son titre en IRC B, devant Bruno Salle de Chou (Eukem by X-Elles) et Exception 2 skippé par Patrick Ponchelet. Belle performance pour le skipper du J120 Hey Jude qui s’adjuge également la deuxième place en Overall.

Alain Peron (Un papillon contre l’Eczema) remporte la course en IRC Double. Dans cette catégorie, Philippe Baetz (Musix), décidément très en forme dans toutes les configurations cette saison, se place en deuxième position devant le duo mixte emmené par Jean-Louis Goblet (Galatée).

Le vainqueur 2018, Courrier Recommandé skippé par François Lamiot, monte sur le podium à la troisième place du classement Overall et en deuxième position en IRC A. Richard Fromentin (Leclerc Hennebont) complète le podium en IRC A.

Après un début de course très engagé, Charlie Capelle (Acapella Proludic), unique Multi 2000 inscrit, a joué de malchance et est arrivé avec plus de sept heures de retard sur le vainqueur. Le manque de vent et le courant l’ont contraint à mouiller par 50m de fond à quelques milles de l’arrivée, un gros bout de chalut s’est emmêlé dans l’ancre et ils ont perdu un temps précieux à s’en débarrasser.

Christophe Pratt – tacticien, en charge du projet Lady First III : « Nous sommes ravis d’être arrivés et d’avoir remporté cette course. C’était une première en Atlantique et en Manche pour ce troisième Lady First qui est sorti du chantier en août dernier. C’était aussi notre première grande course et nous avons vraiment bien fait de répondre à l’invitation de nos amis trinitains ! Nous étions quatorze à bord, un peu plus nombreux que d’habitude, il faut croire que le format a attiré les équipiers. Nous partons ensuite pour une campagne anglaise avec Cowes-Dinard, la Channel Race et la Fastnet Race et cette course a été un bon échauffement. Nous avons été extraordinairement bien accueillis par la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer, le parcours et les paysages sont splendides, l’organisation est géniale, La Trinité-Cowes by Actual est une course qui a de l’avenir ! »

 

Philippe Girardin – Hey Jude : « C’est une course superbe ! Une vraie course au large avec un parcours technique qui nous amène dans des endroits magnifiques comme le passage du Raz de Sein. Le bateau marche très bien depuis que nous avons un nouveau jeu de voile. Malgré un voilier typé croisière et un équipage purement amateur, en mettant beaucoup d’engagement à bord, on arrive à performer. L’utilisation de l’AIS a été primordiale, nous avions un tacticien en permanence devant l’écran pour anticiper les mouvements de la flotte et donc pouvoir contrôler au maximum. La stratégie adoptée fut prudente, notamment à l’approche du DST et cela a payé. Vivement la prochaine édition ! »

 

Nos membres font parler la poudre :

Ils étaient 9 membres du club à prendre le départ de cette superbe édition pour avaler le plus rapidement possible les 348 milles qui les séparaient de l’arrivée à Cowes. Présents dans toutes les classes IRC, certains ont hissé haut les couleurs du club devant plus de 40 concurrents. Philippe Girardin qui réalise une saison exceptionnelle cette année,termine deuxième Overall devant un autre de nos membres, Courrier Recommandé de Gery Trentesaux qui possède l’un des plus beaux palmarès au monde. Richard Fromentin en IRC A s’adjuge la troisième place et réalise une superbe performance avec son JPK 11.80. En Double, la classe la mieux représentée avec 23 unités, Alain Péron remporte l’épreuve en double avec son JPK 10.10 juste devant Philippe Baetz et son J112 très en forme, qui termine deuxième devant Antoine Croyère sixième. Cela augure de belles choses pour la suite de la saison !

Le Duo composé d’Alain Péron et Jean Marc Chavigny revient pour nous sur leur victoire en IRC Double et cette très belle performance soutenu par leur association  « un papillon contre l’eczéma » avec leur JPK 10.10.

Départ à l’anglaise dimanche 18.00 de la trinité avec 12-15 nds de vent au reaching, direction la Teignouse. Une pensée pour Locmalo, un A35 qui talonnera en rasant trop le phare de la Teignouse et qui devra abandonner. Puis rase cailloux à la pointe de quiberon pour se dégager des courants de montante. 
Remontée au près le long de la côte sauvage en attendant la bascule à droite qui arrivera vers 22.00.
Long bord de spi (A5 puis grand spi) qui nous amènera au raz de sein après être passés au plus près du sud des glenans. Le raz est passé vers 6.00 avec courant favorable, toujours aussi magique. 
Cependant, gare au courant contraire près de l’îlot Tevennec que nous irons chatouiller de trop près, ce qui nous vaut d’être passés par 2 concurrents, Mary et douze étoiles. 

La renverse arrive dans le chenal du four , ce qui nous oblige à louvoyer près de la côte afin de se protéger du courant. Nous naviguons alors longtemps avec mary et musix, quelques miles derrière un groupe composé de Aileau, hey joe, vaimiti. Un peu plus loin devant, Léon talonne les gros rating.
Malheureusement, une brume tenace nous empêchera toute l’après-midi de lundi d’admirer les côtes finistériennes et la mer d’Iroise. La température est même un peu fraîche , malgré seulement une dizaine de nds de vent. La soirée du lundi nous voit nous écarter de la côte pour tenter d’avoir un peu moins de courant contraire, accompagné toujours par Mary. Le gros de la flotte a préféré s’abriter de ce courant en allant faire du rase caillou jusqu’au sept îles où nous recroisons certains d’entre eux.
 
Le début de nuit sera décisif pour la suite. Nous décidons après moults réflexions de continuer tout droit pour passer au sud de Guernesey afin de prendre le tapis roulant du courant qui nous emmènera jusqu’au raz Blanchard, passé vers 15.00 mardi. 
Ce courant qui nous fera passer la barre des 10 nds en vitesse fond, nous permettra de franchir la bulle de pétole qui barrera la route de nombre de nos malheureux concurrents et néanmoins amis qui devront attendre un peu de vent avant de faire de la route nord et passer enfin le DST des casquets. 
La fin de la nuit se passe sous grand spi dans des petits airs de 5 à 8 nds, forcissant légèrement au petit matin à l’approche des needles, sur les talons de SL maintenance, figaro 3, et de musix de Philippe Baetz.

Léon, JPK 10.30, un de nos principaux concurrents et qui était passé à l’ouest du DST, est finalement 3 miles derrière nous a l’entrée du solent! Excellente surprise pour nous!
Nous embouquons la rivière anglaise avec encore un peu de courant favorable, à côté du figaro 3, que nous passerons dans le solent, le pauvre passant son temps à enlever des algues, assez nombreuses ce matin là, dans ses nombreux appendices !

Nous revenons un peu sur musix et stamina, MMW 40, mais pas assez pour finir 1er en réel des IRC double, cette place revenant à Musix de Philippe Baetz, membre du club lui aussi. Cependant, le faible écart avec lui nous permet de gagner avec une bonne marge le classement général IRC double en compensé! Le podium du classement overall nous échappera de peu à cause de cette renverse de courant trop tôt dans le solent, ce que n’aura pas subi hey Jude de Philippe Girardin, arrivé 3h avant nous et qui prend la 2eme place de ce classement overall, et la première de son groupe IRC B-C.

Une grande et très belle victoire pour nous et notre bateau papillon, soutenu par notre association « un papillon contre l’eczéma, association qui promeut la connaissance et la prise en charge de cette maladie qu’est la dermatite atopique, principalement chez les enfants, que nous emmenons régulièrement découvrir la mer et le bateau à voile lors de sorties pédagogiques très conviviales.

Après une victoire au Spi ouest France en IRC 3 en 2017 et une victoire sur la Transquadra l’année suivante avec nos amis Pascal et Fabrice, c’est un palmarès qui s’étoffe encore pour ce fantastique bateau ! Cette victoire est le résultat de nombreuses années d’entraînement tous les 2, et nous espérons que celle-ci en amènera d’autres !

Merci à la SNT pour cette fabuleuse course, merci à l’UNCL pour cet extraordinaire championnat IRC double, et merci infiniment à tous nos camarades de jeu sans qui ces moments de course seraient moins drôles, excitants et enthousiasmants !

Les équipages vont maintenant profiter de l’accueil qui leur est réservé au Royal Ocean Racing Club (RORC) et se préparer à traverser de nouveau la Manche pendant la Cowes-Dinard dont le départ sera donné le 12 juillet à 08h30. 197 bateaux IRC prendront le départ de cette édition qui s’annonce déjà comme exceptionnelle. Un record de participation depuis plus de 10 ans !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les résultats

La cartographie

Facebook : @TriniteCowes

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *