Quadrasolo Méditerranée 2019

Après une semaine de régate inédite avec escales à Porquerolles et Bandol, les 79 navigateurs participants à la 18e Quadra Solo-Duo sont de retour au ponton de la Société Nautique de Marseille, organisatrice de cette course dédiée aux 40 ans et plus.

Dans la perspective de l’organisation du départ en juillet 2020 de la Transquadra Méditerranée, l’équipe de la Société Nautique de Marseille, animée par son Président Pierre SATHAL et l’indispensable Chantal BENIGNI, a réussi une édition exceptionnelle de la Quadra Solo-Duo avec un parcours conduisant les 46 concurrents (13 solos et 33 duos) depuis Marseille jusqu’à Porquerolles et à Bandol.

Le Comité de Course présidé par Georges KHOREL a su jouer avec les conditions légères qui ont prévalu notamment en raccourcissant à bon escient la grande course de nuit qui a été un réel « juge de paix » pour le classement final.

Certains concurrents étrennaient leur nouveau bateau avec bonheur comme Laurent CAMPRUBI et son JPK 10,30 Jeanne mis à l’eau une semaine avant, qui bat le leader jusque alors incontesté de la classe Solo, Guy CLAEYS et son JPK 10,10 Expresso et Arnaud VUILLEMIN sur un autre JPK 10,10 Jubilations.

En duo c’est un couple mixte (signe des temps à l’approche des Jeux 2024 ?) qui l’emporte, Yves GINOUX et Isabelle BOISBOUVIER ont su profiter de la vitesse de leur Grand Soleil 37 Racing WeekEnd Millionaire 3 dans le petit médium pour s’imposer devant Ar Wech All, le très régulier JPK 10,10 de Michel PELLEGRIN et Gérard NAVARRIN et Solenn, le JPK 10,80 de GERARD Père et Fils plus à l’aise dans la brise. Le tout nouveau SunFast 3300 Eurovoiles de Bernard MALLARET et Denis INFANTE termine à la quatrième place, démarrant à peine sa phase de mise au point et est à revoir dans des conditions plus ventées.

Fait nouveau cette année, l’arrivée de 9 Figaro 2 (3 en Solo et 6 en Duo) sur la Quadra Solo-Duo a permis d’étoffer la flotte mais pour l’instant leur rating élevé et la prise en main récente de ces bateaux par leurs équipages ne leur a pas permis de bien figurer au classement général. Les optimisations de TCC en cours en vue pour ces candidats à la Transquadra devraient, espérons-le, corriger cet état de fait.

Il faut saluer l’organisation par l’équipe de la Nautique des différentes soirées à Porquerolles ou à Bandol et bien sûr à Marseille, qui ont permis d’entretenir encore plus l’excellent état d’esprit et la convivialité tout au long de cette semaine de régates d’un très bon niveau sur l’eau. Au final vivement la Quadra Solo-Duo 2020.

Par Yves Ginoux – Vice Président de l’UNCL

Crédit photos : Pierick Jeannoutot

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *