Bernard Rubinstein nous a quittés

C’est avec une immense tristesse que l’UNCL a appris ce weekend le décès de Bernard Rubinstein.

Depuis la première Whitbread, il a accompagné la course au large , la pipe au bec, l’œil vif et son immense gentillesse en bandoulière. Je l’avais croisé il y a deux ans dans les allées de Paris Photo, égal à lui-même. Il était de ceux dont la météo, quelqu’elle soit, ne changeait pas l’ humeur. Sa notoriété était au moins aussi grande que sa discrétion.

Rubi, homme cultivé, était un grand collectionneur d’objets de marine et en particulier de phares. Il ne nous éclairera plus de son savoir et de sagacité mais ses écrits lui survivront, ainsi en va-t-il des écrivains.

Tu vas retrouver là haut des amis que nous n’avons pas oublié, Loic, Paul, Olivier, Gerry, Florence et les autres. Rest in Peace, Rubi.

Par Philippe Serenon.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *