Nuit de l’Armen Race Uship 2020: Organisation réussie pour la SNT qui a mené son bateau comité Kadarn jusqu’à Lorient

Avec une saison quelle que peu chamboulée, et des dates reportées, 117 bateaux ont pu s’élancer au départ de la Trinité pour une course attendue de tous.

Cette épreuve, organisée par la SNT, s’inscrit dans les Championnats UNCL Manche Atlantique 2020. Elle s’est jouée le week end du 5 et 6 septembre dans des conditions agréables, bien qu’un vent un peu instable en direction ait pu perturber quelques équipages. L’organisation de la SNT fut parfaite malgré les règles sanitaires contraignantes. Toute l’équipe de la SNT fut au rendez-vous avec un accueil des concurrents par Anne-Laure et Monique, une coordination par Françoise, laquelle sera présente dès potron-minet, à 7h au bureau, pour saisir et publier les résultats accessibles dès 9h ! D’excellents parcours avaient été préparés par Gilles, enfin les arrivées étaient pointées par Jean-François et son équipe très présent à la VHF « Tout bien fait ».

Pour l’ensemble des coureurs, un parcours bien dessiné de 115 milles enroulait les îles du Morbihan, Belle Île et Groix, avant l’arrivée officielle à Lorient. Parcours plus rallongé pour les Multi 2000, qui les faisait descendre jusqu’à Sud Guérande et friser les Glénans.

La flotte IRC était bien présente avec 75 bateaux alignés. Cette épreuve rassemblait les équipages et les duos, catégorie reine, celle la plus représentée avec 51 voiliers, tous très affutés.

Le jeu était ouvert avec des conditions de navigation variées et parfois compliquées. Il fallait rester attentif. Entre 8 et 16 nœuds avec parfois des claques à 20 nœuds et une mer assez formée sur l’ensemble de la course.

La ligne de départ était longue et orientée 20° bâbord amure. Dès le départ, la flotte se scinde en deux avec des options plus ou moins payantes.

Un passage de la Teignouse sous spi au largue serré (intéressant pour la configuration des voiles d’avant) avant une descente toujours sous spi vers la bouée des Galères pour ensuite enrouler Belle île sur Tb et basculer sur une allure de près dans la remontée vers Groix : « Notre briefing météo réalisé avec Pierre Le Roy nous a été utile avec l’anticipation des variations de vent. Il fallait bien repérer les heures et amplitudes des bascules liées aux brises thermiques pour aller du bon côté et se positionner correctement par rapport à la flotte. Pierre court par ailleurs en mini et … cherche un sponsor ! » nous confie Penny Aubert.

En tête de flotte, la course se joue sur le bord de près vers l’ile de Groix où la rotation à anticiper va atteindre 20/25°. Une bonne partie de la flotte privilégie la terre ce qui n’était pas la bonne option et prend donc du retard avec ceux qui sont partis à gauche.

A Pen Men, un duel de virements de bord entre Un Papillon contre l’eczéma et Georgia se dessine. Sous Solent, Georgia relance moins bien et Papillon prend l’avantage se faisant repasser ensuite à l’envoi du spi !
Au portant, ensuite, rotation nord, à droite avec le thermique entre Groix et Belle île, bien anticipé par Papillon qui se positionne pour récupérer la pression et prend de l’avance sur ses concurrents directs.

Nouveau passage de la bouée des Galères puis largue avec un duel toujours aussi serré entre le trio de tête : Groupe 5 de Patrice Carpentier, à ce moment encore largement en tête, Papillon puis Georgia au coude à coude avec Ciao-Ciao de Paolo Mangione, vainqueur de l’édition 2018.

Deuxième bord de près entre Groix et Belle île avec un important clapot qui obligeait les barreurs à rester très concentrés pour garder leur cap et une vitesse intéressante. Penny Aubert précise : « Le rôle de l’équipier était important pour garder une bonne vitesse, il devait bien ouvrir les voiles après chaque arrêt buffet pour faire repartir le bateau qui tapait dans les vagues. »

Entre Pen Men et l’arrivée, les écarts se creusent et Papillon prend définitivement le large devant Georgia pour passer la ligne d’arrivée en tête.

Informations insolites durant la course :

D’aucuns ont recherché certains bateaux comme Galatée a l’AIS (obligatoire) et a rappellé aux voiliers l’obligation des gilets pour les doubles et que l’AIS soit en marche en permanence durant la course. Petit moment d’animation très sympa à la VHF de la part de Patrice.
Un MOB qui s’était déclenché de manière intempestive a été l’objet d’échanges attentifs entre les coureurs vigilants sur la sécurité.
Léon et Mécaniques Expertises ont tricoté la ligne d’arrivée une maille à l’envers puis une maille à l’endroit…

Au classement IRC double, la palme revient au tandem Alain Peron-Jean-Marc Chavigny sur leur JPK 1010 Un Papillon contre l’eczéma, également 1er overall.
Il s’impose devant le Sun Fast 3200 Georgia de Penny Aubert avec Joe Lacey et l’A35 Galatée de Jean-Louis Goblet et Fanny Adam.
En IRC équipage, c’est Philippe Baetz sur Musix son J112 qui tire son épingle du jeux et l’emporte après 17:53:25 de course. Il devance ainsi Louis-Marie Dussere (Raging Bee 2) et Yves Loday (Codiam) avec Jean-Claude Nicolleau.

En Multi 2000, R Guillemot l’emporte sur Hallucine suivi de Christian Guyader sur Guyader Mext et H Le Reste sur Quick Silver. En Osiris, Joke de S Blévin est suivi d’Alix de R Prime et de Miss J de F Guillemot. Au scratch toutes catégories, c’est sans surprise que Le Cigare Rouge de Jean-Marie Patier l’emporte. Il était accompagné pour l’occasion de ses anciens tours du Mondistes : Jean Luc Van Den Heede et Catherine Chabaud.

Cinq équipages ont dû abandonner, et un seul est arrivé hors temps.

Une belle course ensoleillée, avec un vrai plaisir de naviguer qui se terminait à Lorient et un retour vers la Trinité ou leur port d’attache pour les autres .
La SNT prévoit la prochaine édition les 13 et 16 mai 2021.

Retrouvez ici les Calendriers des Championnats UNCL 2020

Rendez-vous le 11 septembre à Lorient pour l’Atlantique Télégramme de Lorient, prochaine épreuve inscrite au calendrier des Championnats UNCL Manche Atlantique 2020.

@Crédit Photo : Yvon Bellec

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *