Le Congrès IRC zoome sur 2021

Les représentants internationaux de l’IRC (International Rating Certificate) se sont réunis au début du mois d’octobre lors du Congrès IRC annuel, pour des discussions sur la saison passée et les développements envisagés dans le futur. Coronavirus oblige, la réunion prévue à Londres n’a pas eu lieu cette année, et la réunion s’est déroulée en vidéoconférence. Les délégués y ont assisté depuis leurs domiciles, voire depuis leur bateau pour le délégué finlandais, et au gré de leurs fuseaux horaires, de la Côte Est des USA au Japon.

Le Congrès IRC 2020 était présidé pour la seconde année consécutive par l’Irlandais Michael Boyd, assisté du Belge Carle Sabbe, Vice-Président. Après 12 années de bons et loyaux services, le Congrès était au regret d’apprendre le retrait de Malcolm Runnalls, en tant que représentant international des propriétaires et Vice-Président du Congrès. Malcom était investi en tant que régatier, mesureur et représentant indépendant depuis de très nombreuses années. Il fut un élément clé de l’introduction de l’IRC en Australie. Sa perspicacité et sa sagesse nous manqueront.

C’est à présent Simon James qui reprend son flambeau, un autre utilisateur et supporter de longue date de l’IRC, représentant des propriétaires IRC de l’Asie du Sud-Est, et directeur de course bien connu dans toute l’Asie.

Image : Guy Nowell

Plusieurs nationalités étaient représentées d’Europe y compris Scandinavie, des Amériques (Brésil, Etats-Unis) et d’Asie (Japon, Hong Kong) ainsi que plusieurs organisations, notamment le Royal Ocean Racing Club (RORC),  l’Union Nationale pour la Course au Large (UNCL) et l’International Maxi Association (IMA). Le format distanciel et les contraintes horaires n’ont pas permis aux délégués les discussions à bâtons rompus dont ils sont si friands, mais des réunions distancielles complémentaires et moins formelles se dérouleront l’an prochain.

Un certain nombre d’évolutions techniques pour 2021 ont été proposées par le Comité Technique IRC et validées par le Congrès. Ceci inclut l’introduction des « Flying Headsails » dans l’inventaire de voiles, un traitement plus équitable des tangons de spinnaker et de foc, et la reconnaissance qu’il n’est pas actuellement possible de jauger les bateaux volants non archimédiens au sein de la flotte IRC. Le Comité Technique explore les possibilités de le faire à l’avenir.

Le RORC et l’UNCL, copropriétaires de l’IRC, travaillent quotidiennement de façon très rapprochée par le biais de leurs Centres de Calcul respectifs, chacun des deux bureaux partageant un unique logiciel IRC placé sur un unique serveur. Recherches, développements techniques et gouvernance générale de la Règle sont envisagées de concert. Ces liens se sont considérablement renforcés ces dernières années, comme l’illustre l ’accord de coopération UNCL & RORC qui prendra effet au 1er janvier 2021. Cet accord doit renforcer durablement l’IRC pour poursuivre sur la voie du succès. Il se traduit par la réunion au sein d’une structure unique des équipes basées en France et au Royaume-Uni, salariés et bénévoles. Bien que l’éloignement géographique des uns et des autres reste d’actualité, les outils de communication en ligne permettront de gérer cette équipe internationale. Les capacités opérationnelles de l’IRC, son potentiel de recherches et développement, vont s’en trouver augmentés, dans le but d’offrir le meilleur service aux compétiteurs et aux organisateurs de course.

Des évènements prometteurs sont prévus en 2021, parmi lesquels le Championnat d’Europe IRC qui se tiendra à Hyères au mois de Juin, ou la Rolex Fastnet Race en août qui pour la première fois se terminera à Cherbourg-en-Cotentin. Le Championnat du Monde IRC/ORC qui aurait dû se tenir en septembre 2020 à Newport a malheureusement été victime de la crise sanitaire. Une prochaine édition est envisagée en 2022.

Les Minutes du Congrès, les propositions de modification de la Règle en 2021, et les autres documents associés sont en ligne sur https://ircrating.org/about/irc-congress/.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *