Des génois et des bateaux volants ! Deux nouveautés majeures dans l’IRC 2021

Comme chaque année, plusieurs modifications et innovations viennent intégrer la Règle IRC en 2021. Hormis les ajustements effectués sur les tangons de foc et tangons de spinnaker, les deux évolutions majeures concernent les « génois volants » (Flying Headsail) et les appendices sustentateurs (Foils et autres).

Les génois volants

Entre un génois classique et un spinnaker, le génois volant vient combler un « trou » dans la garde-robe des bateaux, en introduisant une voile utilisable entre 55 et 110° du vent réel, adaptée aux plages de vent faible à soutenu, résiliente dans le temps, facile à hisser et à affaler, et pouvant être utile aux régatiers les plus avertis, comme à ceux qui dans le cadre d’une pratique plus « cruising », utiliseraient une telle voile comme voile de portant principale en se passant de spinnaker.

Le génois volant devra répondre à un certain nombre de contraintes, telle une largeur à mi-hauteur minimum (62.5% de la bordure de la voile) et un point d’amure spécifiquement défini par la Règle IRC 2021. Par ailleurs cette voile ne pourra être dotée ni de lattes, ni de renforts ou plaques de têtière. Elle ne pourra être utilisée arrisée mais uniquement entièrement déployée ou affalée (ou enroulée).

Il sera possible d’effectuer des simulations auprès du Centre de Calcul de l’UNCL, notamment sur ce type de voile, à partir de Janvier 2021.

Les appendices sustentateurs

Ce terme englobe les foils, les DSS, les quilles pendulaires, dérives latérales droites ou courbes, ou tout appendice susceptible de créer de la portance et de permettre à un bateau de s’affranchir partiellement du domaine archimédien, domaine d’application des algorithmes de la jauge IRC. Un monocoque qui possèderait la capacité de « voler » intégralement ne serait pas éligible en IRC. La nouvelle Annexe F « Appendices sustentateurs » fixe les critères d’éligibilité IRC d’un « Foiler » et définit la surface active des appendices sustentateurs qui interviendra dans le calcul du TCC du bateau.

Bien qu’à l’heure actuelle ces appendices concernent un nombre limité de bateaux en IRC, leur prise en compte dans la jauge est primordiale, et la modification apportée à la Règle pour 2021 représente un véritable bon en avant. La nouvelle Annexe F expose clairement les règles du jeu et offre aux propriétaires et architectes un cadre précis et conçu selon le traditionnel esprit d’ouverture de l’IRC.

NB : l’Annexe F « Appendices sustentateurs » est publiée ici : file:///C:/Users/BasileDESPRES/AppData/Local/Temp/IRC2021_AppendixF_Lifting-Appendages_FINAL_FRA.pdf

 

Pour aller plus loin :

https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2020/12/REVUE-UNCL_2021.pdf

https://www.uncl.com/2020/11/04/actualites-jauge/premier-apercu-sur-la-regle-irc-2021/

https://www.uncl.com/courses/technique/

Ludovic Abollivier

14/12/2020.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *