Le Commando Marine Philippe Hartz, nouveau membre UNCL !

Par Anne de Bagneaux-Savatier

Philippe Hartz, Commando Marine, s’élance sur le circuit Figaro, à bord de « Marine Nationale-Fondation de la mer » !

Philippe Hartz est un Marin aguerri aux compétences précieuses, avec ses 17 ans d’engagement dans la Marine nationale, et après avoir servi au sein du Commando Trépel et du Commando Hubert, est actuellement « maitre de cours » pour les nageurs de combat de l’Ecole de plongée de la Marine.

Premier skipper parrainé par la Marine nationale depuis Eric Tabarly, Philippe Hartz a fait ses preuves de marins en décrochant aux côtés d’Adrien Hardy, en 2000, les titres de champion de France et d’Europe en série 420 !

Il nous raconte son projet et ses premières épreuves Solo et Double du circuit Figaro :

« Mon projet a démarré le 4 janvier 2021 lorsque l’Etat Major de la Marine a validé son soutien pour me détacher sur le circuit professionnel du Figaro, afin de faire rayonner notre institution. Anne de Bagneaux-Savatier, Présidente de l’UNCL, qui est réserviste dans la Marine nationale (RC), a très vite pris connaissance de mon projet, et m’a tout de suite personnellement soutenu… Et c’est tout naturellement que j’ai adhéré à l’UNCL !

Ces 4 derniers mois ont été très intenses et instructifs à plus d’un titre : Je savais faire de la voile, j’apprends aujourd’hui à faire du Solo au large.

Je retiens 2 choses qui peuvent aiguiller jeunes et moins jeunes qui voudraient se lancer dans un tel défi sportif !

Il ne s’agit pas que d’un défi sportif : La gestion d’un projet Figaro demande de puiser dans d’autres ressources que celles d’un bon navigateur. Il a fallu que j’apprenne en accéléré à gérer un réseau, démarcher des partenaires, créer une entreprise, gérer la préparation et les bobos d’un voilier, communiquer (alors que depuis 17 ans, je faisais tout pour rester dans l’ombre), etc… Bref, inutile d’être excellent partout, mais il faut surtout ne pas avoir de points faibles ! Cela tombe bien, c’est souvent ce que l’on disait dans mon ancien métier de Commando Marine : « Bon à rien, mais bon à tout ». J’étais un bon « voileux » à tout juste 21 ans, lorsque j’ai dû prendre de la distance avec le monde de la voile, mais la Marine nationale a fait de moi un bon marin !

Il serait surement intéressant de rédiger un mémo pour tout coureur qui voudrait se lancer dans le monde professionnel pour lui déminer le terrain. Cette idée doit être une déformation de militaire avec ce que l’on appelle les RETEX (Retours d’Expériences).

« A cœur vaillant, rien d’impossible ». Le défi était osé d’imaginer début janvier, que je serais au départ de la Solo Maitre Coq le 18 mars dernier ! Mais j’y ai toujours cru, et j’étais convaincu que j’y arriverais. Mais je n’y serais jamais parvenu seul, et c’est grâce à des personnes de tous horizons, proches comme inconnus, que j’ai pu prendre le départ de ma saison Figaro !

Sur la Solo Maitre Coq, mes objectifs étaient simples : Ne pas casser, être à l’arrivée, et ne pas être dernier !

Sur la Sardinha Cup, avec mon co-skipper Benoît Hochart, nous nous sommes même offert un passage en tête sur une 1re marque.

J’embarque Adrien Hardy pour le Tour de Bretagne !  

J’aimerais également pouvoir organiser un évènement au profit des blessés et pupilles de la nation en octobre, en immersion dans le monde de la course au large à Lorient.

Chers amis de l’UNCL, prestigieux club, je vous souhaite à tous un bon déconfinement maritime, un bon vent et une bonne mer, en attendant de vous retrouver, je l’espère, pour un bon rafraichissement à Cowes ou à Cherbourg, à la Rolex Fastnet Race ! »

 

 

En effet, souhaitons tous à Philippe Hartz, notre nouveau membre de l’UNCL pas tout à fait ordinaire, vous l’avouerez,  une passionnante première saison Figaro, grâce à ses partenaires  que sont la Marine nationale et la Fondation de la Mer, ainsi que Spliethoff-Sevenstar (Armateur spécialisé dans le transport de yachts), TechnicAtome, (propulsion nucléaire navale), Hydroption (intelligence énergétique en B2B), Preligens (Intelligence Artificielle dans le domaine de la sécurité), l’ACEF (Association du Crédit et de l’Epargne de Fonctionnaires) et International (peintures et enduits maritimes) !

Sur le circuit Figaro, aux différentes étapes des différentes épreuves, surtout, allez encourager Philippe au nom de l’UNCL, car il portera fièrement le Guidon UNCL !

 

Anne de Bagneaux-Savatier

Présidente UNCL

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *