Retour sur la Quadra Solo-Duo 2021

Par Yves Ginoux

La Quadra Solo-Duo organisée par la SN Marseille s’est tenue du 21 au 27 août et constitue traditionnellement le rendez-vous de fin d’été des duos et solos méditerranéens. 28 duos et 7 solitaires ont répondu présent et si le nombre de participants est en baisse, la qualité des équipages était bien là comme en témoigne des classements très serrés.

Des conditions variées, de la « pétole blanche » au mistral à plus de 30 kn le dernier jour, ont permis aux équipages de s’exprimer pleinement et les vainqueurs de chacune des classes sont des habitués des podiums.

En Solo, Eric Merlier (JPK 10.30 Télémaque 3) l’emporte devant 2 Figaros 2 très bien menés, avec notamment Michel Sastre 2ème, un habitué de la Classe Mini, et Michel de Bressy, fidèle au rendez-vous.

Eric Merlier : « le retour de conditions plus ventées m’ont permis de remporter les 2 dernières manches face à des solitaires affutés. Dommage que le parcours retour de Porquerolles à Marseille n’ait pu se courir faute de vent. Il serait intéressant de prévoir à l’avenir une étape intermédiaire …. Aux Embiez par exemple qui est mon Club ! ».

Télémaque 3

En duo, malgré la forte opposition des frères Follin sur leur SunFast 3300 Surfrider Gms et de Sébastien Henri associé à Victor Bordes sur leur JPK 10.10 Télémaque 2, Pierre Perdoux et Pierre Grosgogeat (JPK 10.10 Ilogan) après un début d’épreuve moyen ont remporté pour la 2ème fois consécutivement la Quadra Duo.

Pierre Perdoux : « Encore une belle QuadraSoloDuo, 7 courses courues dans de belles conditions de vent, un parcours varié et la magnifique escale à Porquerolles. Le plateau était encore relevé avec SurfRider5 le Sun Fast 3300 des frères Follin, Télémaque 2 le JPK10.10 de Sébastien Henry en duo avec Victor Bordes / Christopher Pratt, Ar Wech All de Michel Pelegrin, Epsilon de Jean Rameil.

La première journée du samedi a été dominé par SurfRider5 qui gagne les 2 manches du jour dans un vent de 10 à 15 nœuds parfait pour une mise en route de la flotte. Le lendemain départ de la grande course de nuit vers Porquerolles avec un petit mistral entre 15 et 25 nœuds. Des conditions exceptionnelles avec une nuit de pleine lune et de beaux surfs au large du cap Sicié. Nous profitons de ces belles conditions pour gagner la manche devant Telemaque 2 et SurfRider5 qui garde les commandes du général.

 Après une journée de repos la flotte repart pour 2 manches autour de Porquerolles. La première manche est une banane dans la rade par 10 nœuds et voit Télémaque 2 s’imposer. Le comité envoie la flotte faire le tour de Porquerolles pour la deuxième manche. Après un départ dans 10 nœuds, le vent mollit complètement derrière l’ile avant l’arrivée d’un grain de 25 nœuds qui permet à la flotte de terminer la manche dans de bonnes conditions. Nouvelle victoire pour notre Ilogan qui prend ainsi la tête du général devant SurfRider5 et Telemaque2 mais les écarts sont faibles. 

Le vent faible et capricieux du mercredi ne permet pas au comité de lancer une manche pour le retour vers Marseille qui se fait en mode croisière.

Retour de belles conditions le jeudi avec du vent de secteur Ouest de 10 nœuds fraichissant jusqu’à 25 nœuds la journée. Belle première manche que nous gagnons en réel et en compensé et profitons de quelques bateaux qui s’intercalent avec nos concurrents directs (SurfRider5 et Telemaque2) pour consolider sa place au général. Deuxième manche dans un vent soutenu et beaucoup de bateau à la bouée de dégagement heureusement sans contact. Télémaque 2 gagne devant SurfRider5 avec beaucoup de maitrise.

Vendredi le mistral souffle fort et après un premier retard, le comité décide de ne pas envoyer la flotte sur l’eau et annule la manche avec raison.

Au final grâce à une belle régularité, Notre Ilogan gagne à nouveau cette belle régate en Duo devant SurfRider5 et Télémaque2 mais la bataille a été rude et très serrée. « Les 2 Pierres » ont dû puiser dans leurs ressources et leur expérience pour garder le leadership!

Au-delà du sport, cette régate reste unique par l’ambiance au sein des duos et solos, une solidarité et une bienveillance incroyable entre les équipages et l’organisation. Un grand merci à tous les membres de l’organisation de la Société Nautique de Marseille et au Comité de Course qui ont su exploiter au mieux des conditions. »

Ilogan durant la grande course

Site internet : https://www.lanautique.com/regate/quadra-solo-duo-mediterranee-2021/

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *