L’UNCL A 50 ANS !

Séparé en 1913 du Yacht Club de France, présidé alors par le Commandant Charcot, l’UNC, Union Nationale des Croiseurs, fusionna avec le GCL, Groupement des Croiseurs Légers, en 1971, donnant naissance à l’UNCL, sous la présidence de Robert Degain.

L’UNCL a été au cœur de la course au large moderne, acteur dès l’origine de la Route du Rhum et du Vendée Globe, club du défi Français pour la Coupe de l’America, organisateur des jauges CHS puis IRC et des championnats annuels, partenaire des plus grands clubs français ou européens. Ses membres écument avec succès courses et régates, en Méditerranée comme en Manche et Atlantique.

Son ancien président (2000-2003), Philippe SERENON, membre du club depuis 44 ans a pris l’initiative de faire un livre pour célébrer cet anniversaire au terme de quatre ans de recherche historique et iconographique.

Aquarelle – Marc P. G. Berthier – L’aquarelle ci-dessus est la couverture du livre. Elle a été réalisée par Marc P. G. Berthier, peintre de la Marine, et représente cinq bateaux qui ont appartenu à d’éminents membres du club. Ils ont contribué à forger l’histoire de l’UNCL devant le rocher du Fastnet que tous ont viré en course. Par ordre chronologique : Pen Duick d’É. Tabarly, Esprit de Rueil d’A. Viant, Révolution de J.-L. Fabry, Diva de B. Moureau et Custo Pol de G. Trentesaux.

Ce livre, partiellement autobiographique, situe l’UNCL dans la grande histoire de la course au large. Il permet de comprendre à travers le regard personnel de l’auteur, comment ce club a été, depuis son origine, le moteur de la course au large, en France et au-delà. Les nombreuses photographies et dessins qui illustrent ce livre, rendent hommage aux clubs, aux bateaux mythiques, ainsi qu’à leurs architectes, propriétaires et équipages qui sont au cœur de l’histoire de la course au large. Il propose de découvrir ou redécouvrir ce sport protéiforme, qui passionne le public à travers ses grands évènements – notamment le Vendée Globe, la Route du Rhum ou la Coupe de l’America –, et rassemble sur l’eau amateurs et professionnels tout au long de l’année, de régates en courses au large.

La naissance de la photographie étant contemporaine de celle du yachting, l’auteur rend hommage aux photographes dont les images sont indispensables à faire partager l’expérience vécue par les coureurs dont l’activité se déroule loin des yeux du public.

L’approche de l’auteur, ni historien ni journaliste, ne prétend être ni exhaustive ni objective mais simplement l’expression de sa passion, intriquant ses souvenirs, anecdotes, points de vue et opinions, avec l’histoire de l’UNCL telle qu’il l’a vécue.

Le dernier chapitre propose une réflexion sur les enjeux actuels et à venir de la course au large, poursuivant un débat largement partagé.

Le livre s’adresse à un large public mais les navigateurs avertis y trouveront surement des informations nouvelles qui leur permettront d’affiner leur vision holistique de la course au large. Il sera disponible au Nautic de Paris mais est vendu dès maintenant par souscription sur le site du club www.uncl.com et fera probablement un excellent cadeau de Noël.

  • Prix : 35 €, 180 pages, 140 illustrations. Souscription sur le site www.uncl.com

Une exposition photographique est en projet au Nautic de Paris (4-12 décembre 2021) et l’UNCL célébrera ses 50 ans lors de son dîner annuel le 11 décembre dans les locaux de l’Aéroclub à Paris.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *