SNA-Numerobis remporte la première étape de la Transquadra 2021 !

Retour sur la première étape de la Transquadra 2021 à travers le récit de Jean Passini, membre de l’UNCL et qui revient pour nous sur cette première étape.

Enfin , le départ de la Transquadra est proche ! Voilà près de deux ans que Dominique et moi nous préparons !

Issus de la régate et course au large en IRC équipage, nous avons eu le plaisir de rentrer dans le cercle de l’IRC double en préparation pour la Cap Martinique et la Transquadra . Quelle ambiance ! et quel plaisir. Nos entrainements intensifs nous ont permis de bien progresser, de mieux connaître notre bateau et faire les choix judicieux. Notre JPK 1010 , Numerobis, sponsorisés par SNA et d’autres acteurs de l’enveloppe du bâtiment nous donne satisfaction et nous permet même de remporter la Gascogne 45/5 au départ de La Rochelle début Juin.

C’est donc, confiant, que l’on prend le départ à Lorient, le 18 Aout après avoir dit au revoir à nos amis, nos collègues et nos familles venus très nombreux nous voir et nous accompagner.

Dans ce contexte, nous prenons un bon départ avec 12 N de vent de Nord-Ouest pour tirer des bords jusqu’à Pen Men en se livrant à une bagarre intense et passionnante entourés de bateaux plutôt plus gros que nous. La mer est plate et c’est un plaisir de glisser ainsi avec quelques bords contre la côte de Groix absolument magnifique. Dopés par ce beau début de course, nous restons concentrés car après Pen Men nous abattons et nous savons que les plus gros ratings vont nous rattraper prochainement.

Depuis plusieurs jours sur les pontons les navigateurs se posent la question de la route à choisir en raison d’un anticyclone prolongé d’une dorsale très présente dans le Golfe de Gascogne. Nous nous sommes fait notre idée mais cela reste compliqué. Il ne fait pas chaud, le temps est gris mais le vent est modéré. On s’accroche on guette les bascules pour optimiser les changements de voiles éventuels ! L’ensemble de la route jusqu’au cap Finistère se fait au près et nous aurons fait partie de ceux qui sont restés assez modérés dans leur choix. Ne pas aller trop au Nord-Ouest comme certains et ne pas nous rapprocher du centre de la dorsale nous permet de garder une vitesse raisonnable la plupart du temps. En effet, après 24h de course les gros ratings solos dont certains sont donnés favoris sont derrières. Maintenant il faut franchir le front avec des rafales à 27 N et une mer extrêmement désordonnée. Quelques heures difficiles à entendre le bateau chuter entre les vagues !  Puis le vent modéré revient, et il faut aller vite vers l’ouest sous code zéro ou A5 pour toucher la bascule de Nord-Ouest et enfin commencer à glisser. On passe de longs moments bord à bord avec des collègues que l’on apprend à connaître en VHF. On croise des cargos, des dauphins et même des baleines.

Un peu plus de trois jours sont nécessaires pour atteindre le DST du Cap Finistère !

 

 

Les jours commencent à s’enchaîner, et les routines, barre, réglages, navigation, météo, récupération des positions des concurrents, se mettent en place. Il faut aussi dormir et s’alimenter correctement. Jusque-là nous sommes dans des eaux connues, nous savons bien que c’est un rodage pour la seconde étape qui représentera une véritable nouveauté par rapport à notre expérience à tous les deux.

Après le DST, le soleil est là et nous envoyons le Spi, comme plusieurs bateaux autour de nous.

Quelques empennages puis on repart tribord amure direction Madère. Le vent monte, le bateau accélère, on ne lâche plus la barre tant les surfs sont excitants ! La nuit arrive, quelques nuages sont menaçants, on choisit la garde-robe adaptée et c’est parti. La mer est d’un bleu majestueux, c’est le large que l’on aime. On fera 234 Milles en 24 h ! c’est incroyable et nous sommes bien placés. Les plus gros n’ont pas fait la différence exigée par leur rating dans le golfe de Gascogne, mais maintenant ils lâchent les chevaux et ça va être autre chose.

Trois journées et demies bord à bord avec plusieurs Solo, que nous admirons, permettront de rejoindre Madère.

Sous spi non-stop, nos efforts pour isoler le fessier des vagues qui envahissent le pont sont vains ! Nous créons dans notre imaginaire, l’association des C… mouillés ! On barre debout pour sécher.  La nuque tournée vers la droite depuis trois jours, nous préparons l’approche de Madère et le dévent des iles. C’est notre première arrivée dans l’archipel ! Notre trajectoire est bonne, rectiligne, et le refus de fin de parcours ne nous gêne pas. Nous avons à peine le temps de calculer les temps des autres et comme de toute façon on ne sait pas à quelle vitesse nous ferons les derniers milles, il est inutile de faire des prévisions trop optimistes !

Hop ! encore un peu de sommeil avant l’arrivée, pour être en mesure de prendre les bonnes décisions. On passe entre Porto Santo et Madère , le vent reste soutenu, on a bien fait de changer de spi cette après-midi. On contourne la pointe Est pour passer la ligne au près à 04h30 devant Quinta de Lorde ! On apprend par nos familles à terre qu’à priori on est premier, mais c’est à l’arrivée de USHIP le Sun Fast 3200 de notre ami qui nous talonne depuis 3 jours que nous en avons la confirmation.

Accueillis généreusement par « les Rouges » et leur président, je suis personnellement touché de serrer la main de Franck que je connais depuis l’adolescence. Dominique et moi retrouvons avec joie nos familles pour partager ce magnifique dénouement  avec nos proches !

Peu de temps séparent les trois premiers ! Tout reste à faire dans la seconde étape. La polyvalence de notre JPK 1010 a été précieuse ainsi que cette longue préparation à deux sur ce bateau que nous avons acheté ensemble pour ce projet. C’est certainement l’une des clés de notre résultat !

Ce n’est que le début ! on a bien navigué et on s’est fait de bons amis parmi les concurrents ! Vivement la suite !

Transquadra 2021 : https://www.transquadra.com/

Dominique et Jean s’engagent dans la Transquadra 2021/2022

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *