The « Famous Project » d’Alexia Barrier : Un défi 100% féminin !

Alexia Barrier, navigatrice, finisher du Vendée Globe 2020, et membre de l’UNCL depuis le One Ocean Summit. Alexia s’engage sur un nouveau projet, The Famous Project. Un équipage international, des femmes de 18 à 50 ans, pour un défi planétaire, pur et ultime : le Trophée Jules Verne !

L’UNCL sera aux côtés d’Alexia et des navigatrices engagées dans ce fantastique et historique projet !

Créé en 1992 par Florence Arthaud et Titouan Lamazou, sur l’idée originale d’Yves Le Cornec, c’est une épreuve ouverte à tout voilier, sans limite de taille ni de nombre d’équipiers.

Depuis 1998, avec la tentative de Tracy Edwards, il y a 24 ans, aucun équipage féminin ne s’est engagé sur le record !

« Alors que je suis en course à la Transat Jacques Vabre, en novembre 2021, à bord de Groupe Sétin – 4myplanet, je décide de lancer « The Famous Project ». Dans la vie, il y a les commentateurs et les acteurs, je fais partie de la deuxième catégorie. »

Des pionnières créent un sillage : Inspiration et empowerment

L’un des fondements des engagements d’Alexia : Se donner les moyens de réaliser ses rêves, et surtout de montrer aux filles, jeunes femmes et aux femmes, qu’elles peuvent elles aussi aller au bout de leurs rêves. Et pour Alexia, le Trophée Jules Verne est « un défi planétaire unique et extraordinaire, qui défie les idées préconçues sur les possibilités humaines. Une occasion révolutionnaire d’ouvrir les portes aux générations futures, en s’engageant à encourager les femmes, à soutenir la science et à améliorer l’éducation. »

Le cinq majeur : « Quand les femmes se soutiennent, des choses incroyables arrivent. »

Et alors que “The Famous Project » était en création, des skippers de renommées internationale étaient enthousiasmées à l’idée de faire partie du projet, comme les Françaises Marie Riou et Marie Tabarly, Joan Mulloy, la première Irlandaise à avoir participé à la Solitaire du Figaro, Sarah Hastreiter, l’Américaine aux sept sommets et sept océans, et l’Anglaise Dee Caffari, la seule femme à avoir bouclé le tour du monde à la voile dans les deux sens. 10 femmes feront partie de l’équipe navigante.

Un programme sportif, social et environnemental

“Nous avons les meilleurs experts de la discipline (Paul Larsen, Brian Thompson, Giovanni Soldini, Jonny Malbon, Sidney Gavinet) à nos côtés pour les deux premières années du programme qui se fera sur un MOD70 (multicoque de 21 mètres), pour ensuite passer à l’Ultime début 2024 en vue d’une tentative de record fin 2024”, raconte Alexia.

Outre le programme sportif, Alexia souhaite que « The Famous Project» soit aussi un projet engagé :      

  • Scientifique : Avec l’association 4myplanet, créée par Alexia Barrier, partenaire de l’UNESCO pour laquelle Alexia est Ambassadrice, qui est un leader dans le soutien des scientifiques, et qui collecte des données inestimables sur les océans à travers le monde,
  • Educatif : Chaque année, 4myplanet réalise un kit pédagogique qui est distribué à plus de 100 000 enfants de tous les horizons.

« Nous recherchons un budget de 8 millions d’euros sur 4 ans. Soit deux fois moins qu’un budget pour un projet gagnant sur le Vendée Globe. Des retombées internationales et une histoire authentique et inclusive à proposer à nos partenaires.  De 1 million d’euros à 50 000 euros par an, vous pouvez faire partie du Famous Project, et il y a même une place dédiée pour notre Time Keeper ! ”

Une campagne de crowdfunding, appelée « The Famous Project powered by women », est lancée sur la plateforme HelloAsso !

Anne de Bagneaux-Savatier

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *