Ludovic Gérard et Nicolas Brossay vainqueurs en double

Ludovic Gérard et Nicolas Brossay (Solenn for Pure Ocean) viennent de remporter la première édition de la Cap-Martinique en double. Les Marseillais sont arrivés en deuxième position en temps réel, derrière l’équipage Delemazure et Weil (Project Resue Ocean). Ils ont bouclé le parcours en 20 jours, 1 heures et 23 minutes. En temps compensé, ils terminent ainsi avec près de 4 heures d’avance sur Tristan de Witte et Marcel Dutreux (Entreprises du Patrimoine Vivant). La bagarre est toujours ouverte pour la troisième place.

Quelle analyse faites-vous de votre course ?
« Oui nous sommes satisfaits. Deuxième en temps réel, 1er en temps compensé à priori. C’est une course de portant, donc beaucoup de spi. Notre bateau était moins optimisé pour nous dans ces conditions. Il a fallu compenser ce déficit de vitesse par des bons choix tactiques. On a fait de belles trajectoires je pense, tout du long de la course, avec des choix stratégiques importants à certains moments. Il y a eu vraiment des passages clés où l’on s’est dit « maintenant, il faut qu’on décide, il faut qu’on y aille ! » Les choix faits étaient des bons choix. Il y avait une grosse concurrence. A chaque fois qu’on reprenait 1 mille à un concurrent, il le voyait, donc il remettait du charbon et nous reprenait 2 milles derrière ! Finalement, on n’a pas arrêté de se bagarrer avec tous :  les Figaros 2, les JPK 10.10 qui vont très vite aussi avec des petits Ratings. Donc oui, très belle course. On est fiers d’avoir fait une transat en tout cas et puis très heureux d’être arrivés en Martinique. On a vécu une aventure exceptionnelle. 20 jours de mer, c’est énorme. Avec Ludo, nous nous sommes régalés. Le résultat est là à priori donc on devrait être assez satisfaits. »
 
En 3 mots comment définiriez- vous cette transat Cap-Martinique ?
« Alors, on va dire engagée. Le kiff tout le temps, on a vraiment pris énormément de plaisir pendant 3 semaines. Et fatigante parce que pendant 3 semaines on n’a pas arrêté de mettre du charbon. »
 
Le moment qui vous a le plus marqué ?
« Madère est très sympa. Avec l’accélération du vent dans cette zone, on a fait quelques petites sorties de piste qui m’ont permis de prendre un bain quand le bateau s’est couché. On a piqué des fous rires. On a vraiment bien rigolé. Et sinon, il y a tous les souvenirs en mer.  Hier soir avec les dauphins qui venaient au coucher du soleil jouer avec l’étrave, ça c’est juste magnifique ! Cela montre à quel point c’est beau l’océan et qu’il faut absolument le préserver. C’est le sens de notre engagement avec la fondation Pure Ocean. »

Ludovic Gérard & Nicolas Brossay
Solenn for Pure Ocean

Site internet : https://cap-martinique.com/

ENGAGES
DUO :
KUTTEL Adrien, HEGIE Gerry (JPK 10.30 / Sentinel Ocean Alliance)
CARPENTIER Patrice, HOAHER Frédéric (JPK 9.60 / Planète Urgence)
DELEMAZURE Alexandre, WEIL Emmanuel (Figaro 2 / Project Rescue Ocean)
DERVILLE Victor, FIGEAC Gauthier (Ofcet 32 / Énergie Jeunes)
MONTECOT Jacques, LAFITE Samuel (Figaro 2 / Loire Odyssée)
AMEDEO Jacques, TAILLIANDIER Brice (JPK 110 / Te Mana o te Moana)
BURGAUD Olivier, PONTU Sylvain (JPK 10.80 / Contre Vents et Cancers)
GERARD Ludovic, BROSSAY Nicolas (JPK 10.80 / Pure Ocean)
TROUSSEL Olivier, BAUCHER Benoit (JOD 35 / Nidcap)
PAUL Patrick, PAUL Maxime (JPK 10.10 / Association Sainte Bernadette)
GACH Philippe, D’ALLARD Thierry (Pogo 30 / Association Fegaye)
PERON Alain, CHAVIGNY Jean-Marc (JPK 10.10 / Un papillon contre l’eczéma)
MENAHES Ludovic, LE GOFF David (JPK 10.10 / Karrgreen)
CADIOU Loeiz, DELAMARRE Hervé (JPK 10.10)
DE WITTE Tristan, DUTREUX Marcel (JPK 10.10 / Entreprise du Patrimoine Vivant)
SAUZIERES Philippe, VALRAUX François (JPK 10.80 / A Tree for You)
CHERIAUX Jean-François, CHEVALIER Patrick (JPK 10.10 / Les Apprentis d’Auteuil)
FROMENT Quentin, FROMENT Vianney (Figaro 2 / Le Rocher, Oasis des Cités)
WATINE Nicolas, ROCHARD Rémy (A 35 / Choisir l’Espoir)
JACOBSON Robert Rosen, HENDRICKX Gijs (Sun Fast 3300)
D’ABOVILLE Eric, DE LAMINAT Sébastien (JPK 9.60 / Parrains Marins)
AMALRIC Séverine, AMALRIC Pierre-Henri (Figaro 2 / L’Envol)
BARSOTTI Pierre, BOUTHORS Etienne (JPK 9.60 / La Ligue contre le cancer)
FISH Deb, DAVIES Rob (Sun Fast 3600 / Disasters Emergency Committee)

SOLO :  JOB Even (Figaro 2 / Oc&aïa)
VIAN Régis (A 31 / Espérance Banlieues)
HENRARD Stéphane (Opium 39 / Kick Cancer)
ISOARD Patrick (Sun Fast 3200 / Enfants du Mékong)
TOUGERON Frédéric (First 36.7 / Radis)
BEHAGHEL Marc (JPK 10.30)
BODIN Stephane (JPK 10.30 / Les Blairoudeurs)
KELBERT Jean-Pierre (JPK 10.30)
THOMAS Eric (Pogo 30 / Imagine for Margo)
OZON Alexandre (Sun Fast 3300 / Les voiles de l’espoir)
HAMON Jean-François (Sun Fast 3300 / Architectes sans Territoire)
DOMENECH-CABAUD Laurent (Figaro 2 / AVF – Végécantines)
CHATAIGNER Hervé (JPK 10.30 / Scolioses et Partage)
CORET Pascal (Pogo 30 / CDC Développement)
LEFORT Etienne (A 35)
FOLLIN Adrien (Sun Fast 3300)
 

La Cap Martinique en chiffres :

0 bouteille plastique autorisée à bord
1 plan de gestion des déchets
1 ou 2 : le nombre d’équipiers à bord
9 : le nombre de jours d’ouverture du village départ à la Trinité sur Mer
1er mai : la date de départ pour tous
19 mai : la date probable d’arrivée des premiers
19 à 22 : le nombre de jours de mer de la plupart des concurrents
30 à 40 pieds (10 à 12 mètres environ) la longueur des bateaux
3 800 miles (7 000 km) à parcourir non-stop

Presse organisation :
Matthieu Honoré (pour Disobey)
+336 30 54 42 90
matthieu@sillages-communication.com

Crédits photos : D. Ravon – Ready Prod – A. Dujoncquoi – CMT Martinique

Photos HD sur demande à matthieu@sillages-communication.com
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *