Clap de fin et ultimes estocades sur la Porquerolle’s Race 2022

Communiqué de Presse : Dimanche 29 mai 2022

Nos 400 marins étaient sur le pont dès 10 heures ce matin pour disputer les ultimes manches du week-end. Il faut dire que la journée est capitale et sacrera les vainqueurs de cette très belle deuxième édition de la Porquerolle’s Race.
Sur les quatre catégories représentées, trois leaders (en IRC 0 et 1, IRC2 et Class40) semblent indéboulonnables, l’issue du match est en revanche plus incertaine en IRC 3 et 4, trois bateaux se tenant en trois points. Le vent d’ouest est lui aussi de la partie et suffisamment soutenu pour mettre en place deux manches successives sur tous les ronds.

Class40 – 4 courses courues (3 retenues)

Le côtier dominical a permis aux 5 Class40 d’évoluer en rade de Hyères vers le Lavandou. La dernière épreuve permet à Centrakor de confirmer son indéniable supériorité. Mikael Mergui et son équipage réalisent la passe de quatre ! On sait le lift 40, plan lombard, véloce ; les marins du bord qui ont longtemps brillé sur le circuit TP5, aguerris aux régates au contact, n’auront ouvert aucune brèche à leurs adversaires du week-end, faisant montre d’une parfaite maîtrise du sujet ! Le plan Verdier de Kito de Pavant HBFReforestaction est deuxième du parcours de 20 milles devant FullSave.


Rond Alpha – 7 manches courues (6 retenues)

Les deux parcours construits ce dimanche ont permis de départager les concurrents pour le podium. Dans ces groupes, les leaders respectifs, Arobas² et Magic Express, avaient engrangé suffisamment d’avance pour ne pas être inquiétés. En revanche, ça a ferraillé sec pour les places de dauphin.

Groupe 1 – IRC 0 et IRC 1

Derrière Arobas², Albator, le proto Nivelt mené par Benoît Briand s’invite sur le podium de la première manche et empoche la seconde place : une « intrusion  » dans le trio constitué de Chenapan IV, Imagine et Tonnerre de Glen. Le deuxième parcours permet aux trois compères de rétablir la hiérarchie.
Imagine échoue au pied du podium derrière Tonnerre de Glen et Chenapan IV.

Groupe 2 – IRC 2

Jivaro, sûrement galvanisé par une première victoire hier, récidive sur les deux parcours construits du jour. Une performance remarquable mais malheureusement insuffisante : la victoire n’échappe pas au Farr40 de Laurent Lavaysse, Magic Express, au terme de 7 manches disputées. Le J133 d’Yves Grosjean, à seulement deux points, chipe la seconde place au très régulier Groupe Lambot Sailing Team.
 

Rond Bravo – IRC 3 et 4 – 9 courses (8 retenues)

L’équipage de Jean-Yves Le Gal – Checkmate a jeté ses dernières forces sur le rond Bravo. Avec deux victoires aujourd’hui le Mat 1070 se propulse sur la première marche du podium. Les Minots de la Nautique trébuchent et voient tout espoir de victoire s’envoler. Le prometteur équipage se réconfortera sûrement avec sa très belle deuxième place acquise de haute lutte, devant le très combatif équipage de Sagola T.

Ils ont dit :

Sébastien Le Ber – Président du Yacht Club de Porquerolles

Je suis ravi de cette nouvelle édition de la Porquerolle’s Race, organisée sous le patronage du Yacht Club de France ; Le comité de course a réussi à envoyer presque 7 manches pour la plupart des participants, malgré les conditions de vent parfois erratiques notamment en début de semaine. Il y a avait certes un peu moins de bateaux que lors de l’édition précédente, mais le plateau est encore une fois extrêmement relevé avec des marins talentueux !
 

Mikael Mergui – Centrakor – Class40
Cette victoire me fait vraiment du bien, après tous ces mois de construction. Ça fait du bien, déjà, de se mettre en mode bateau, surtout ici, à Hyères, sur ce super plan d’eau. J’ai été bien entouré, avec trois co-équipiers d’enfer ! On a découvert un peu le mode d’emploi du bateau, j’ai pu aussi partager ces premières navigations avec mes partenaires, ça fait plaisir, c’est un beau moment de partage !
 

Christophe Bouvet skipper- Arobas² – TP52 – IRC 0 et 1
Les conditions nous correspondaient parfaitement et le résultat est plus que positif, même s’il faut relativiser parce qu’il n’y avait pas d’autre bateau correspondant à notre catégorie. Plutôt que de courir contre un bateau, on a couru contre le temps. C’est un autre style d’exercice, très intéressant.
Gagner reste une grande satisfaction mais au- delà, le côté positif, c’est la qualité des manœuvres faites par l’équipage : il n’y a pas eu une faute, pas une casse ! C’est un super super entraînement pour notre prochaine course, la Giraglia Rolex Cup.


Laurent Lavaysse – Magic Express – Farr40 – IRC2

Et voila on va être obligé de chanter, comme promis, lors de la remise des prix ! C’est sûr qu’on avait un peu d’avance, mais Jivaro a fait une super manche ce matin ; on n’était pas loin derrière, ça se jour sur le fil. Sur la deuxième course, on a eu une vraie molle sur la ligne, et on a vu les écarts fondre d’un coup.
Aujourd’hui c’était vraiment sympa avec des conditions un peu plus ventées, il y avait plus de concurrence, de bagarre ! On s’est régalés, on reviendra l’année prochaine !

Jean-Yves Le Gal – Checkmate – IRC 3 et 4

C’était sympa parce qu’il y avait du challenge, il y a eu des chaises musicales et il a fallu s’arracher pour sortir cette première place et, l’équipage s’est arraché jusqu’au bout. C’est chouette, pour l’équipage et pour le bateau de gagner à Porquerolles qui est, vraiment, un lieu magique.


Rédaction Eve Bougault / Mer & Media

Partenaires particuliers

Ils nous sont chers, eux qui nous accompagnent, partagent nos aventures et nous permettent aussi de les poursuivre. Hier, le Yacht Club de Porquerolles a accueilli les dirigeants de CIS, partenaire principal de la course pour une demi journée d’échanges sur l’eau.
Le groupe est spécialisé dans l’apport de solutions logistiques et de vie dans des milieux particuliers. Et gère entièrement les bases de vie de compagnies offshores, mines d’extraction, défense ou organisations internationales. L’entreprise, qui compte près de 15.000 collaborateurs et travaille dans plus de 20 pays s’intéresse de près à notre discipline :  » Plus qu’un sport, la voile allie haute technologie et environnement, portant des valeurs communes à CIS telles que la passion, l’audace et l’excellence «  explique Régis Arnoux, PDG et fondateur du groupe CIS.

Le Yacht Club de Porquerolles est entouré d’une dizaine de fidèles partenaires*, institutionnels ou privés, qui contribuent, chacun, à la réussite de l’événement.

Merci à eux !

– Ville d’Hyères – Métropole Toulon Provence Méditerranée – CIS – Portland – Généris – Favier Casanova assurances – TLV – Société Marseillaise de Crédit FFV – UNCL – YCF

Informations Championnat UNCL 2022 Méditerranée en équipages : Méditerranée en équipages

©-Eric-Vally-YC-Porquerolles

Contact événement
Yacht Club de Porquerolles
Aurélie Lhuillier
0494583449
yachtclub-porquerolles@wanadoo.fr

CONTACT PRESSE 

Agence Mer & Media – Pierre Giboire    

pierre.giboire@gmail.com

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *