Championnats UNCL 2022

Cowes Dinard : Retour sur la victoire du voilier ARABEL, un prototype époque de 1966

Arabel vient de gagner Cowes Dinard en IRC 4 et toutes classes et cela est un grand honneur pour son équipage et le bateau (4 membres tous amateurs et âgés de 17 à 69 ans). Le propriétaire Henri Vergnoux revient pour nous sur cette très belle performance.

100 milles et une nuit du Yacht Club de Dinard : C’était chaud !

Le comité de course des 100 milles et une nuit a surveillé la météo comme l’huile sur le feu toute la semaine précédant le départ prévu le samedi matin 18 juin.

Jean André HEBEL à bord d’Abracadabra, bateau vainqueur de la 100 Milles du Crouesty. | LOÏC MADELINE.

100 milles du Crouesty en IRC double : le YCCA crée l’événement en 2022 !

Très belle régate organisée par le YCCA, avec le support de la SNT, à l’occasion du Grand Prix du Crouesty. 

100 MILLES ET UNE NUIT en double : L’incontournable de Manche ouest

Créée en 2003, la course en double « 100 milles et une nuit », organisée par le Yacht club de Dinard est devenue l’évènement incontournable sur le bassin de Manche Ouest.

LA DRHEAM-CUP joue à guichets fermés

125 inscrits à un mois et demi du départ de la grande course dont les plus nombreux sont les voiliers IRC!

Alexandre Ozon, vainqueur (catégorie Solo) de la première édition de la Cap-Martinique

Alexandre Ozon remporte aujourd’hui la première édition de la Cap-Martinique. Depuis le départ de La Trinité-sur-Mer il y a 20 jours, le skipper du Sun Fast 3 300, déjà vainqueur en février de la Transquadra, a surclassé ses concurrents.

Ludovic Gérard et Nicolas Brossay vainqueurs en double

Ludovic Gérard et Nicolas Brossay (Solenn for Pure Ocean) viennent de remporter la première édition de la Cap-Martinique en double.

GASCOGNE 45 5 2022 : LA formidable devenue classique de la Rochelle

Idée, née du team Transquadra de la rochelle, avec son coach Marc Reine, organisée par la Rochelle Nautique sous l’égide de la FFV, la 45 5 ambitionne d’emmener les coureurs à 170 miles à l’ouest dans le golfe de Gascogne, au nord de l’Espagne en aller-retour vers la fameuse bouée météo, 45 5.

44 ème SPI OUEST France du 14 au 18 avril : Retour à la tradition et aux fondamentaux pour ce Week end Pascal.

Près de 2400 marins seront attendus sur le plan d’eau de la baie de Quiberon au départ de La Trinité sur Mer. Ce sera aussi l’occasion de retrouver le village et ses animations, de suivre les vidéos des compétitions diffusées en direct ou différées sur grand écran, de profiter de la réouverture du chapiteau, de […]

La Société Nautique de la Trinité sur Mer (SNT), une référence pour nos régates en habitables

La SNT qui est l’un des clubs de voile les plus dynamiques en France, organise quatre belles épreuves inscrites aux Championnats UNCL 2022 Manche – Atlantique Equipages et Duo. Le Spi Ouest-France BPGO : l’incontournable de début de saison ! Première épreuve de la saison en IRC, organisée par la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer […]

La Cap Martinique s’élance dans moins de deux mois

Dans moins de deux mois, le 1er mai, sera donné le coup d’envoi de la première édition de la Cap-Martinique.

@YCCA 2010

Le Grand Prix du Crouesty invite la classe IRC Vintage

Le YCCA – dans le cadre de son partenariat avec l’UNCL, ouvre aux IRC Vintage le grand prix du Crouesty 2022- du 3 au 6 juin 2022.

L’UNCL dévoile les calendriers des Championnats 2022

Retrouvez dès à présent les calendriers des Championnats UNCL 2022 disponibles sur notre sire internet.

CHAMPIONNAT MANCHE-ATLANTIQUE 2021 – ADEOSYS GAGNE EN DOUBLE ET OVERALL !

C’est une première du championnat Manche-Atlantique, le même bateau gagne dans les deux classements, sans avoir couru une seule fois en équipage… Il s’agit du JPK 10.10 Adéosys, le dernier exemplaire produit en 2019 par le chantier de Larmor Plage pour Ludovic Menahes.

Rolex Fastnet Race 2021: La Lady marseillaise brille sur la mythique course anglaise

Retour sur la dernière édition de la Rolex Fastnet Race à travers le récit de l’équipage marseillais du voilier Lady First III qui revient pour nous sur cette édition si particulière et unique.

Rolex Fastnet Race 2021 : Une édition particulière pour Sun Hill III et son équipage

Retour sur la dernière édition de la Rolex Fastnet Race à travers le récit de François Charles, membre de l’UNCL et qui revient pour nous sur cette édition si particulière et unique à bord de son voilier Sun Hill III.

Laudato Si dans les eaux britanniques

Retour sur la dernière édition de la Rolex Fastnet Race à travers le récit de Régis Vian, membre de l’UNCL et qui revient pour nous sur cette édition si particulière et unique à bord de son voilier Laudato Si un A31.

Solenn for Pure Océan chez les anglais

Retour sur la dernière édition de la Rolex Fastnet Race à travers le récit de Ludovic Gérard, sociétaire du Pôle Course au Large du CNTL et membre de l’UNCL, il revient pour nous sur cette course mythique.

Rolex Fastnet Race 2021 : une édition pas comme les autres !

En raison du Covid, d’un nouveau parcours à destination de Cherbourg en Cotentin, et d’un vent musclé au départ, la Rolex Fastnet Race 2021 ne ressemblait pas aux précédentes éditions !

La Celtikup Océaniques 2021 dans les mers bretonnes

Créée en 2006, par le C.N.P.Lorient, la CeltiKup Océaniques est conçue pour les doubles et compte au championnat IRC UNCL Manche Atlantique.

Duo Cat Amania 2021: Philippe Girardin et Gwen Thomas vainqueurs sur Hey Jude

Philippe Girardin et Gwen Thomas sont les grands vainqueurs de la Duo Cat Amania 2021

Coup d’envoi de la Rolex Fastnet Race 2021

La 49ème édition de la Rolex Fastnet Race, dont le coup d’envoi sera donné de Cowes le 8 août prochain, s’annonce une nouvelle fois très disputée.

Gascogne 45/5: 350 milles dans le Golf de Gascogne

Retour sur cette édition à travers le récit du duo inédit (voir plus bas) composé de Patrice Carpentier et Alix, avec le JPK 9.60 Groupe 5 Planète Urgence.

La CAP 45/11 : un format qui fait mouche

Retour sur cette première édition à travers le récit du duo vainqueur, Ludovic Menahes et David Le Goff, qui monte sur la première marche du podium

Gascogne 45/5 ET Cap 45/11 2021 : Des régatiers HEUREUX !

Deux courses, une même ligne de départ et deux parcours hauturiers simples dessinés pour les IRC Duos et Solos.

45/5 et Cap 45/11, un même départ, deux parcours

A ce jour 80 bateaux sont inscrits, preuve de l’engouement des régatiers pour ces courses au large

Gascogne 45/5 et Cap 45/11 : Les inscriptions sont ouvertes !

Les inscriptions à la 45/5 sont ouvertes, sur la page dédiée et pour la CAP-45/11, sur la page dédiée. Retrouvez-ici toutes les informations liées aux deux épreuves inscrites aux Championnats UNCL 2021 Manche – Atlantique.

La Cap 45/11, nouvelle course au large !

Dans un calendrier qui se restreint forcément un peu, les deux clubs ont choisi de faire cause commune et d’organiser ensemble et simultanément, avec un même départ le 3 juin prochain de La Rochelle, une épreuve avec deux parcours différents.

La Cap-Martinique reportée à 2022

C’est en 2022 – et non cette année – que sera lancé le départ de la première édition de la Cap-Martinique.

À vos marques…. Préparez-vous à vous inscrire à la Rolex Fastnet Race 2021

Avec une arrivée inédite à Cherbourg, la Rolex Fastnet Race 2021 sera l’événement phare du Royal Ocean Racing Club (RORC).

Spi-Ouest-France Destination Morbihan : La flotte IRC est venue en nombre

Ils étaient 105 en baie de Quiberon du 24 au 27 septembre et les résultats aux Championnats UNCL Manche Atlantique 2020 sont maintenant connus.

Atlantique Le Télégramme, une édition réussie

Une organisation parfaite qui a su rassembler de nombreuses séries (120 bateaux inscrits, sans compter les 19 Imoca du Défi Azimut),

CAP 300 MILLES VOLVO PEMZEC – quelques milles à bord de Laudato Si

Retour sur la CAP 300 VOLVO PEMZEC, première course en solo de Régis Vian, membre de l’UNCL sur son voilier Laudato Si, un A31.

Nuit de l’Armen Race Uship 2020: Organisation réussie pour la SNT qui a mené son bateau comité Kadarn jusqu’à Lorient

Cette épreuve, organisée par la SNT, s’inscrit dans les Championnats UNCL Manche Atlantique 2020. Elle s’est jouée le week end du 5 et 6 septembre dans des conditions agréables, bien qu’un vent un peu instable en direction ait pu perturber quelques équipages.

La Cap 300 milles VOLVO PEMZEC : une première édition réussie !

Cette épreuve était ouverte aux Duos et aux Solos, et s’est jouée le week end du 29 au 31 aout dernier au départ du port du Crouesty.

Le Wicklow Sailing Club annule l’épreuve du Tour d’Irlande

La quatrième épreuve du Championnat UNCL 2020 Manche – Atlantique Overall est donc annulée. La prochaine édition aura lieu en juin 2022.

Drheam Cup 2020 – Première course toutes classes de l’année et première des Championnats UNCL 2020

Les membres de l’UNCL trustent les premières places

Hissez les voiles pour L’Atlantique Le Télégramme 2020

Profitez des tarifs préférentiels, en vous inscrivant avant le 7 septembre.

De Charentes en Vendée

Suite à l’annulation de la Gascogne 45.5, la Société des Régates Rochelaises met en place une nouvelle course en double

La Nuit de l’ArMen Race USHIP du 5 et 6 septembre 2020

La Société Nautique de la Trinité sur Mer a été contrainte de reporter l’ArMen Race Uship au 5 et 6 septembre 2020 suite aux bouleversements des programmes récents.

Atlantique le Télégramme

Le port de Lorient La Base sera en effervescence du 11 au 13 septembre prochain, avec la 21e édition de L’Atlantique Le Télégramme organisée par le Centre Nautique de Lorient.

Spi Ouest France Destination Morbihan

La 42 -ème édition du Spi Ouest France Destination Morbihan est bien reportée du 24 au 27 septembre 2020 à la Trinité sur Mer.

Le Trophée des Minquiers

Le Yacht Club de Granville et la Société Nautique de la Baie de Saint Malo organisent conjointement Le Trophée des Minquiers du 26 au 27 septembre 2020.

Drheam Cup Cherbourg-La Trinité 2020

La Dhream Cup lance la saison 2020 Manche-Atlantique des Championnats UNCL

La Trinité-Cherbourg

La Trinité-Cherbourg remplace La Trinité-Cowes et lance les Championnats UNCL 2020 Manche Altlantique Overall et double.

40 équipages et 500 marins au départ de la Porquerolle’s Race 2022

Dans 10 jours sera donné le coup d’envoi de la deuxième édition de la Porquerolle’s Race, organisée par le Yacht Club de Porquerolles (YCP), du mercredi 25 au dimanche 29 mai. Le nombre d’inscrits continue de s’étoffer et pas moins de 40 équipages représentant près de 500 marins sont inscrits à ce jour. Ces derniers retrouveront avec bonheur les eaux de la baie de Hyères, après la frustration des deux dernières éditions annulées pour raisons sanitaires.

La deuxième édition de la Porquerolle’s Race renoue donc avec la compétition au plus haut niveau de l’IRC. A quelques trois semaines du début de l’épreuve, 40 équipages ont déjà pris date pour ce nouveau rendez-vous inscrit au calendrier du Championnat UNCL Méditerranée et organisé durant le week-end de l’Ascension. La liste des inscrits va continuer à s’étoffer dans les jours qui viennent et les organisateurs espèrent réunir une cinquantaine de voiliers sur la magnifique baie de Hyères.
Les parcours seront de types construits ou côtiers et le programme s’annonce intense dans une zone de navigation réputée pour le haut niveau sportif de ses régates. Le programme à terre sera également soutenu par de nombreuses festivités, dans un esprit convivial qui contribue comme à son habitude, au charme des régates organisées par le Yacht Club de Porquerolles.

Parmi les inscrits, plusieurs Class40′ et l’emblématique 12 MJI French Kiss.
La Porquerolle’s Race est ouverte à tous les monocoques jaugés IRC, à l’exception des sportboats. On note cette année la présence de plusieurs Class 40 au départ, ces monocoques réputés pour leur vélocité au grand large. Mais la course accueille également lors de chaque édition des voiliers mythiques à l’image cette année du 12 MJI French Kiss skippé lors de l’America’s Cup 1987 par Marc Pajot. Ce dernier s’était hissé à l’époque en demi-finale de la Coupe Louis Vuitton à Fremantle (Australie). Nul doute que la présence de French Kiss en baie de Hyères fera aussi le spectacle lors de la Porquerolle’s Race 2022.

Programme de la Porquerolle’s Race 2022

Le mercredi 25 mai prochain sera consacré à la validation des inscriptions. Puis, à partir du jeudi 26 mai, les équipages prendront part à quatre jours de régates intenses, jusqu’au dimanche 29 mai où seront connus les vainqueurs de la Porquerolle’s Race. Une nouvelle édition marquée par la volonté constante du YCP de professionnaliser toujours son organisation.


Informations Championnat UNCL 2022 Méditerranée en équipages : Méditerranée en équipages

©-Eric-Vally-YC-Porquerolles

Contact événement
Yacht Club de Porquerolles
Aurélie Lhuillier
0494583449
yachtclub-porquerolles@wanadoo.fr

Au large de Saint-Tropez : top départ le 1er juin !

Du 1 au 5 juin 2022 pour les 600 et 400 Nautiques

Créée par la Société Nautique de Saint-Tropez en 2010, la fameuse « Course au large » de la Société Nautique de Saint-Tropez va s’élancer le 1er juin 2022. Ouverte aux équipages, aux solitaires depuis 2015 et aux équipages doubles depuis 2016, cette épreuve se court avec la jauge IRC. 

À la suite du report de la course en 2021 au mois de juin qui a séduit les concurrents notamment la Class40 de Méditerranée, le comité de course dirigé par Georges Korhel a modifié la date de l’épreuve initialement organisée au mois de mars.

La possibilité de choisir sa course, 400 ou 600 Nautiques en solo, duo ou en équipage et les magnifiques parcours proposés en Méditerranée décidés la veille en fonction de la météo, séduisent les amateurs de course au large ! Ainsi, pour l’heure et à moins de 20 jours de l’évènement, le plateau de concurrents s’annonce très compétitif. 
Cette épreuve est idéale pour les amateurs ou les professionnels qui participent pour la plupart à d’autres grandes épreuves comme le Vendée Globe, la Transquadra, le Figaro, la Route du Rhum, etc. A l’image de Louis Burton lors de la première édition en 2010, Alexia Barrier, Clément Giraud, Sebastien, Hugues et Jean-Guillem Destremau, Adrien et Robin Follin, Lionel Péan, et tant d’autres…Cette épreuve compte notamment pour le Championnat UNCL Méditerranée dans les trois catégories et fait désormais partie du Trophée Class40 Méditerranée 2022. Une vingtaine de voiliers prendront le départ le 1er juin devant le Port de Saint-Tropez. Du beau sport en perspective pour ces férus du large que l’on pourra suivre en ligne grâce aux balises embarquées à bord ! 

Les ténors du large et des courses en IRC 

En lice, pas moins de cinq Class 40 pour un parcours de 600 Nautiques en solo ; sur son HBF REFOREST ACTION, le navigateur Kito de Pavant qui a participé en 2021 a entraîné avec lui ses adversaires, CENTRAKOR avec Mikael Mergui, FULLSAVE avec Jean-Pierre Balmes, PRENDRE LA MER AGIR POUR LA FORET avec Mathieu Claveau et un habitué de la régate, Laurent Camprubi qui courra cette année sur le Class40 GROUPE BERKEM. Quelques voiliers en équipage seront sur le même parcours de 600 nautiques, KIA ORA avec Emmanuel Pironneau et le Swan 55 avec Valérie Bertaux Fumat NAKAMAL qui participera avec ce bateau à l’Ocean Globe Race… 

Sur le parcours de 400 nautiques, on comptabilise pour le moment trois participants en solo, neuf en duo et trois en équipage. Parmi eux, les plus fidèles de l’épreuve, Richard Delpeut qui fera la course en duo avec son fils comme en 2021 sur son JPK10.30 WALILI tout comme Romain Vidal et son fils sur le J99, JASON. Le multiple champion en IRC, le JPK 10.10 EXPRESSO avec Guy Claeys de la Société Nautique de Saint-Tropez sera confronté aux autres duos sur CALLISTO avec Arnaud Vuillemin, JOOPE avec Olivier Romand, NABLA avec Pascal Caussil, RAGING BEE avec Jean-Luc Hamon, SENSATION 2 avec Thibaut Garnotel, TELEMAQUE 2 avec le jeune duo dont Sébastien Henri, et un nouveau dans la course PNEUMA avec Andrzej Rozycki. Chez les Solos, fidèle et déjà vainqueur de l’épreuveEric Merlier sera à nouveau sur la ligne de départ avec son JPK 10.30 TELEMAQUE 3 face à Nicolas Mourard sur WASABII et Michel de Bressy sur FIGOLO, deux Figaro 2.
Du côté des équipages, trois nouveaux voiliers entrent dans la course avec le Dufour 36 Performance ARCHITEUTHIS2 avec Jacques Silve, le RM 1070 CHAAC avec Emmanuel Unguran et le X442 TEHOANUI mené par Christophe Charbonnier.  

Ce qu’ils en disent :

Kito de Pavant : « En 2021 il annonçait sa participation « J’ai eu la chance de faire beaucoup de courses dans ma vie : des Vendée Globe, Route du Rhum, Transat Jacques Vabre et là, c’est une grande première, s’amuse Kito de Pavant. Il s’agit d’une nouvelle course pour nous …ca s’annonce passionnant ! ». 
Effectivement peu après: « j’ai fait une demande pour l’ensemble des coureurs méditerranéens pour que les 600 milles de Saint-Tropez puissent être qualificatifs pour la Route du Rhum et nous avons eu l’accord de la direction de course. L’épreuve est désormais inscrite au Championnat Class40, c’est une bonne chose ! ».

Christophe Charbonnier : « TeHoaNui, le grand ami en Tahitien. Nous serons très heureux de participer à cette belle course en Méditerranée. Entre vieux copains et plus jeunes équipiers, nous veillerons cependant à faire marcher notre vénérable, mais merveilleuse, monture au mieux, et toujours dans la bonne humeur. »


Valérie Bertaux Fumat : Nakamal et son équipage sont heureux de participer aux 600 nautiques organisé par la Société Nautique de Saint Tropez.

Nakamal est inscrit à L’Ocean Globe Race (OGR) qui célèbrera le 50ème anniversaire de la Whitbread originale de 1973, qui fut la première course en équipage autour du monde. 

Le parcours se déroule en quatre étapes via les trois caps (Bonne espérance, Leeuwin et Horn), pendant huit mois, sur des voiliers hauturiers dessinés avant 1988, sans technologie, sans ordinateur, et sans satellite. Seuls, le travail d’équipe, la détermination, les cartes et les sextants seront autorisés, dans l’esprit de la course originelle. 

​L’histoire de Nakamal est indissociable de celle de son armateur, Arnaud Lizop. Après avoir appris la voile auprès de Marc Linski, à Marseille, il double le cap Horn en 1973, à bord de Pen Duick III, quelques semaines avant le passage de la première course autour du monde en équipage : la Whitbread qu’il rejoint à Rio. Il est alors âgé de vingt ans.​ »

Organisation :

Société Nautique de Saint-Tropez
Nouveau Port- BP 72 
83992 Saint-Tropez

Tel : 0033(0)4 94 97 30 54 

http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

Facebook(s) SNST : www.facebook.com/societenautique.desainttropez

Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/900NautiquesSNST/

Chloé de Brouwer
Chargée de communication

Communiqué de presse 1
photos libres de droit avec copyright SNST : https://photos.app.goo.gl/9MK1PB4bngFqMoLQA

Nouveau Port- BP 72 
83992 Saint-Tropez

LD : 0033(0)4 94 97 90 34 
 
www.societe-nautique-saint-tropez.fr/
www.lesvoilesdesaint-tropez.fr/

Corsica Med : Départ lundi de la Saison 2 pour le Cntl-Marseille et le Club Nautique de Macinaggio !

Sport/Voile                                         
Communiqué de Presse
28 Avril 2022



Personne n’a échappé au charme de la première édition : ni les concurrents, ni les organisateurs de cette course au large en équipage, solitaire et double, ouverte aux IRC, OSIRIS, Class40, Mini, qui relie le Continent et la Corse ! Au départ du Cntl-Marseille, cette épreuve recrée une véritable équipée hauturière alliant le challenge de la double traversée à l’irrésistible séduction de l’île de Beauté et du Cap Corse. Si les dates et les parcours ont un peu évolué, le concept est inchangé. Avec plus de 55 bateaux au départ du deuxième acte, dont les contrôles de sécurité commencent ce jeudi 28, la course confirme son attrait et sa pertinence.

Du pied du Château…
Pour la toute première fois, un départ de course à la voile sera donné à partir du Château d’If ; le monument historique le plus célèbre de toutes les îles de la rade de Marseille doit une partie de sa notoriété à un prisonnier imaginaire nommé Edmond Dantès, dont les péripéties ont été comptées avec talent par Alexandre Dumas à la fin du XIXème siècle. Dans la réalité, la forteresse édifiée sur une position stratégique par François 1er en 1527, et qui a constitué longtemps la défense avancée sur la mer de la cité, est un décor de théâtre insensé. « Les courses au large doivent être identifiables par des points très remarquables » explique Samuel Cartier, responsable des événements nautiques du Cntl-Marseille « Les équipages vont faire la Middle Sea Race parce qu’elle  fait le tour de la Sicile et du Stromboli, et parce qu’elle part avec un grand coup de canon dans le port de La Valette. Ça fait deux ans que nous faisons des lignes entre la cardinale Sourdaras et un bateau mouillé au pied de l’îlot, alors on s’est dit que ça aurait pas mal d’allure de faire un départ avec le comité de course sur le Château d’If. » La complicité de l’administratrice des monuments historique a fait le reste. L’histoire de la Corsica Med s’écrit dorénavant au son d’un coup de canon tiré du légendaire fort au trois tours, solidement défendu de hauts remparts munis de plates-formes d’artillerie.

…Au parfum des asphodèles
De la première édition, il reste un souvenir impérissable du côté de l’Ile de Beauté, comme le raconte Isabelle Murzilli, présidente du Club Nautique de Macinaggio, élue au conseil de gestion du Parc Marin, et indiscutable pilier fondateur de l’organisation et de la réussite de l’épreuve «  Je crois que personne ne peut s’imaginer le bonheur que nous avons eu l’an dernier. J’attendais cette épreuve depuis des années, et quand enfin les responsables du Cntl étaient venus en octobre, le Covid a annulé la course. Ce n’est pas possible de savoir l’émotion, quand le premier bateau est arrivé à la Giraglia… On croyait tous que c’était encore La Rolex Cup ! Et puis l’ambiance qu’il y a eu, et même s’il y a eu le Libeccio… et là je peux vous dire que d’ores et déjà il y a une surprise qui les attend de nouveau ! » L’idée d’origine de la Corsica Med est de proposer un rendez-vous hauturier à toutes les catégories d’habitables au départ de Marseille, mettant à l’honneur les rivages de la Métropole Aix-Marseille-Provence et ceux du parc naturel marin du cap Corse et de l’Agriate. La promesse d’une inoubliable étape insulaire en partenariat avec la commune de Rogliano Macinaggio en est une partie intégrante. Au rang des nouveautés, un décalage d’un mois puisque la première édition a eu lieu en juin au lieu de mai en 2022. « Cette année c’est encore mieux, parce c’est le printemps, ils auront les odeurs des asphodèles en plus de celles du maquis ».

Un plateau garni
L’étape insulaire est donc sur la feuille de route de la plupart des catégories, puisque la Corsica Med l’a mise au programme des OSIRIS, qui courent en équipage, des IRC, en solo, en double ou en équipage, comme des Class40.
Belles bagarres en vue parmi les 7 duos engagés, principalement des JPK1010 habitués du circuit, voire même revenu tout récemment de la Transquadra, espérant que le Figaro 2 If skippé par Christine Mora saura tirer parti d’un départ « à ses armes ».
Chez les solos, Eric Merlier, sur Telemaque 3, aura en tête de réitérer sa victoire de l’an dernier face à un redoutable concurrent : Michel Sastre sur Blue 007, vainqueur en titre de la toute première Mini Med en 2018 sur son Mni 6.50 Dame Argo.
Du côté des équipages, Erik Lacoste sur Delos, un Dehler 38 du pôle course du Cntl, vient défendre son titre. La météo pourrait jouer les juges de paix entre le plus grand des engagés, Jivaro le J113 de Yves Grosjean et Equinox le « petit » Dufour 334 Trophy de Christophe Delaporte.
Chez les Class40, quatre bateaux prendront le départ de cette édition – obligatoirement en double pour cette série – parmi lesquels deux qui viennent de boucler la Transat Jacques Vabre, HBF Reforestation de Kito de Pavant et FullSave de Jean-Pierre Balmes. Ils visent tous deux une participation à la Route du Rhum, tout comme Prendre la mer, Agir pour la Foret de Mathieu Claveau. On peut noter que la Corsica Med fait partie du tout jeune Trophée Méditerranée destiné aux bateaux de cette classe.

33 mini sur 500 milles
Grosse fréquentation des Ministes à cette deuxième édition de la Corsica Med, puisque pas moins de 33 bateaux y sont inscrits. Dans le viseur pour beaucoup d’entre eux, mettre une course de plus de 500 milles sans escale et en solitaire dans leur escarcelle pour se pré-qualifier pour les courses de niveau A. « J’espère que les conditions seront bonnes, parce qu’on a eu un début de saison très compliqué, en Méditerranée comme en Atlantique, avec des réductions de parcours des annulations pour cause de vent trop fort. » explique Annabelle Moreau, secrétaire de la Classe Mini. Deux courses de niveau A occupent les esprits : cette année, comme toutes les années paires, la course océanique les Sables-les Açores-Les Sables, et les années impaires, la Mini Transat.
Parmi les engagés, certains ont déjà eu l’occasion de faire la mythique traversée de l’Atlantique : Dorel Nacou sur son proto Vamonos (en 2017), Davide Lusso (qui avait pris le départ en 2013 avant d’abandonner) qui court à bord de Viper, et enfin Djemila Tassin, sur Antistene, qui a bouclé la traversée en 2021 et caracole cette année à la troisième position du classement provisoire Méditerranée. On attend avec intérêt quelques « habitués » comme Alpha Diakaté sur Shamrock.


Point météo :
Le début de course s’annonce avec des petits airs sur les deux premiers jours, suivi d’un petit flux de sud, sud-est basculant au nord-ouest le week-end du 7 et 8.


Programme prévisionnel
Jeudi 28 avril
Accueil des bateaux au Cntl-Marseille

Vendredi 29 avril
10h00 Début des contrôles de sécurité et confirmation des inscriptions (des contrôles de sécurité peuvent effectués avant le 29 avril en accord avec l’organisateur)

Samedi 30 avril
09h00 Suite des contrôles de sécurité et confirmation des inscriptions
12h00 Heure limite d’arrivée des bateaux au CNTL
14h00 Briefing sécurité et skipper en salle Bouveyron (présence obligatoire-émargement)
21h00 Contrôle des feux de navigation

Dimanche 1er mai 2022
19h30 Briefing Météo en salle Bouveyron (présence obligatoire-émargement)
Fin des contrôles de sécurité
20h30 Présentation des participants (présence obligatoire) – Apéritif dinatoire (CNTL)

Lundi 2 mai 2022
10h00 Ouverture de l’émargement
11h00 Bateau en configuration course
11h30 Clôture de l’émargement – Sortie du port pour les Mini 6.50

13h00 Départ Corsica Med
1)    Mini 6.50
2)    IRC, OSIRIS Marseille Macinaggio et Class40
Pour cette deuxième catégorie (les mini ne font pas escale) :
Temps de course approximatif étape 1, entre 24 et 35 heures : arrivées possibles à Macinaggio entre mardi 3 milieu de journée et mercredi 4 au matin en fonction des conditions météo

Mercredi 4 mai
19h Remise des prix de la Ville de Macinaggio, Réception Corsica Med.
Jour et heure confirmés à la fermeture de la ligne d’arrivée à Macinaggio.
Entre le 4 & 5

Jeudi 5 mai (ou autre date en fonction de la météo)
9h00 Émargement,
11h00 Départ Corsica Med Macinaggio-Marseille IRC et OSIRIS, ainsi que Class40
jour et heures confirmés par avenant.

Vendredi 6 & samedi 7mai
Arrivée à Marseille (temps de course entre 24 et 35 heures approximativement)
Palmarès et remise des prix au Cntl-Marseille dès que possible

 
Les parcours

3 parcours différents sont au programme des différentes catégorie
1) Pour les IRC, solo, duo ou équipage, comme pour les OSIRIS 440 milles
Etape 1 : Départ Marseille, jusqu’à Macinaggio
Etape 2 : départ Macinaggio, tour de Capraia retour Marseille
2) Pour les Class40 616 milles
Etape 1 : Marseille, marque virtuelle au nord Sardaigne, remontée le long de la Corse – escale à Macinaggio –
Etape 2 :  redépart vers le Cap Corse, tour de l’île d’Elbe par le sud, retour Marseille
3) Pour la classe Mini 6.50 (pas d’escale) 520 milles
Départ Marseille, les îles Sanguinaires (golfe Ajaccio), Cap Corse, tour de Capraia, tour de Gorgona, retour Marseille


Cercle Nautique et Touristique du Lacydon
Franck Recoing, président du CNTL
Yves Ginoux, vice-président, responsable pôle voile
Francis Habert, responsable de la commission communication
Samuel Cartier, responsable des événements nautiques


Club Nautique de Macinaggio
Isabelle Murzilli, présidente du CNM, élue au conseil de gestion du Parc Marin


Corsica Med
Directeur de Course, Mathias Louarn
Comité de Course, Florence Baudribos
Président du Jury, Tom Grainger
Présidente du Comité Technique, Hélène Silve

www.cntl-marseille.com
suivi des trackers en temps réel sur le site du club, onglet « régates », rubrique « Corsica Med »  
Facebook – CNTL-Marseille
Twitter – @CNTLMarseille
Instagram – cntlmarseille

Photo
Yohan Brandt

Relations Presse
Maguelonne Turcat
06 09 95 58 91

Gascogne 45/5 et Cap 45/11 : Les inscriptions sont ouvertes !

En raison du report de la Cap-Martinique, la SRR s’associe à l’UNCL et la SNT pour créer un événement majeur et inédit  : La CAP-45/11, une deuxième course au large pour encore plus de défi et de plaisir.

Les deux clubs ont choisi de faire cause commune et d’organiser ensemble et simultanément, avec un même départ le 3 juin prochain de La Rochelle, une épreuve avec deux parcours différents. La CAP-45/11 partira en même temps sur la même ligne que la 45/5, mais en RSO 2 pour un parcours de 750 nautiques et une arrivée à La Trinité.

La Gascogne 45/5 évolue et est reportée au 3 juin

La 45/5 est née du souhait de partir résolument au large, coupé du téléphone et d’Internet, en pleine mer, suffisamment longtemps pour se confronter au grand large hauturier, ses rythmes, ses contraintes et ses émerveillements. L’idée est de se préparer, en configuration de course, aux classiques comme la Transquadra.

La Société des Régates Rochelaises a préparé un programme simple, avec un seul port de départ et d’arrivée (et la gratuité du port avant et après le départ grâce à notre partenaire le Port de Plaisance de La Rochelle !), une immobilisation minimum des bateaux avant la course, une intendance à terre simplifiée avec de la place pour stationner devant les pontons courses.

Le parcours, après les deux premières éditions, a montré qu’il recelait de nombreux pièges, et a donné lieu à des luttes au couteau.

L’édition 2021 permettra aux équipages prenant le départ de la Transquadra de faire un dernier galop en configuration course au large pour valider les choix de l’hiver, bien se défaire du confinement, puis avoir le temps de souffler avant le grand départ le 19 août prochain.

Documents de course

Site internet : http://www.srr-sailing.com/s/11972/45.5

 

La Cap 45/11 : Nouvelle épreuve au large

Un parcours dénommé « Cap 45/11 », qui se courra sur environ 750 miles, innovant, puisque les concurrents devront passer une fois la latitude 45° N et une fois la longitude 11° W, dans l’ordre qu’ils veulent, et rentrer à La Trinité-sur-Mer, berceau de la Cap-Martinique. Ce parcours permettra aux inscrits à la Cap-Martinique et à la Transquadra de patienter et de capitaliser sur toute la préparation déjà engrangée.

Les deux clubs souhaitaient offrir une course aux large aux navigateurs. Avec la SRR comme partenaire, c’est un beau programme qui est proposé. Avec le Fastnet en Août, les skippers pourront garder la forme au large !

Les organisateurs sont heureux d’avoir pu mettre en commun, dans le contexte actuel, leurs forces et leurs moyens pour offrir aux passionnés de course offshore une opportunité de naviguer au large dans les meilleures conditions, bien sûr dans le respect des normes sanitaires qui seront en vigueur.

Une belle montée en puissance et un entraînement parfait pour les doubles et les solos qui partiront fin août sur la Transquadra ou au printemps prochain sur la Cap-Martinique.

Documents de course

Site internet : http://www.srr-sailing.com/s/11982/45.11

PROGRAMME MODIFIE : du 2 au 6 juin 2021

Attention : Majoration des droits d’inscription après le 16 avril !

Les festivités ne sont pas programmées, en l’attente des dispositions réglementaires.

Du 29 mai au Mercredi 2 juin

  • 9h00 / 18h00 sur rendez-vous – Jauge et contrôles

         Présence des bateaux obligatoire à partir du 2 juin 9h.

Mercredi 2 juin

  • 18h00 – Briefing Sécurité, Distribution des balises en sortie

Jeudi 3 juin

  • 13h30 – Briefing météo
  • 16h00 – Signal d’attention

Dimanche 6 juin

  • Entre 12h00 et 14h00 – Proclamation des Résultats

 

Contacts :

  • SRR : Etienne CHABRY, Vice-Président chargé de l’habitable, Société des Régates Rochelaises,

Mail : etienne.chabry@srr-saling.com, tél : 06 83 87 66 92

  • UNCL et Cap-Martinique : Jean-Philippe CAU, Thibaut DERVILLE

Mail : transatirc@gmail.com, tél JPC : 06 80 11 43 84, tél TD 06 11 37 86 15

La Cap 45/11, nouvelle course au large !

La Rochelle, le 11 mars 2021

La SRR (Société des Régates Rochelaises) et l’UNCL (Union Nationale de la Course au Large) unissent leurs forces pour proposer un événement inédit.

Pour des raisons sanitaires connues de tous, l’UNCL et les organisateurs de la Cap-Martinique ont annoncé fin février le report de la course, et, hélas, c’est aujourd’hui au tour de la SRR de reporter l’une de ses épreuves phares qu’est le Grand Prix de Gascogne 45/5.

Dans un calendrier qui se restreint forcément un peu, les deux clubs ont choisi de faire cause commune et d’organiser ensemble et simultanément, avec un même départ le 3 juin prochain de La Rochelle, une épreuve avec deux parcours différents :

  • Le parcours « 45/5 », déjà réputé et qui a fait l’unanimité, qui partira comme prévu de la Rochelle pour y revenir après après 2 ou 3 jours de navigation et près de 350 miles dans le golfe de Gascogne. Le défi est d’aller virer la bouée météo située par 45°13 N de latitude et 5° W de longitude, ouverte à tous en IRC comme en Osiris, la course se veut une course d’entrée dans le monde de la course hauturière, qualificative pour les grandes classiques que sont la Transquadra et la Cap-Martinique.

 

  • Un parcours dénommé « Cap 45/11 », qui se courra sur environ 750 miles, innovant, puisque les concurrents devront passer une fois la latitude 45° N et une fois la longitude 11° W, dans l’ordre qu’ils veulent, et rentrer à La Trinité-sur-Mer, berceau de la Cap-Martinique. Ce parcours permettra aux inscrits à la Cap-Martinique et à la Transquadra de patienter et de capitaliser sur toute la préparation déjà engrangée.

Les avis de courses sont d’ores et déjà disponibles sur les sites web de la SRR, de l’UNCL et de la Cap-Martinique et les courses sont inscrites au calendrier officiel de la Fédération Française de Voile. Les deux clubs souhaitaient offrir une course aux large aux navigateurs. Avec la SRR comme partenaire, c’est un beau programme qui est proposé. Avec le Fastnet en Août, les skippers pourront garder la forme au large !

Notons que les contrôles des bateaux se feront aussi bien à La Rochelle qu’à la Trinité sur Mer, avec un ralliement entre la Trinité-sur-Mer et la Rochelle prévu le 1er juin, de façon à offrir aux concurrents inscrits à la Cap Martinique un « échauffement convivial », et, à tous, un départ en flotte vers l’ouest le 3 juin.

Les organisateurs sont heureux d’avoir pu mettre en commun, dans le contexte actuel, leurs forces et leurs moyens pour offrir aux passionnés de course offshore une opportunité de naviguer au large dans les meilleures conditions, bien sûr dans le respect des normes sanitaires qui seront en vigueur.

Une belle montée en puissance et un entraînement parfait pour les doubles et les solos qui partiront fin août sur la Transquadra ou au printemps prochain sur la Cap-Martinique.

Contacts :

            SRR : Etienne CHABRY, Vice-Président chargé de l’habitable, Société des Régates Rochelaises,

Mail : etienne.chabry@srr-saling.com, tél : 06 83 87 66 92

               

UNCL et Cap-Martinique : Jean-Philippe CAU, Thibaut DERVILLE

                                    Mail : transatirc@gmail.com, tél JPC : 06 80 11 43 84, tél TD 06 11 37 86 15

 

 

 

Documents de Course et Inscriptions bientôt disponibles :

La Cap-Martinique reportée à 2022

Communiqué de presse, le 26 février 2021

A retenir dans ce communiqué :

  • La première édition de la Cap-Martinique est reportée pour raison sanitaire
  • Le départ sera lancé le dimanche 1er mai 2022

C’est en 2022 – et non cette année – que sera lancé le départ de la première édition de la Cap-Martinique. Cette course inédite, dédiée aux amateurs, ne peut en effet pas se dérouler cette année en raison de la situation sanitaire. Comme ils s’y étaient engagés, les organisateurs annoncent leur décision dès fin février, avant que les coureurs n’engagent des dépenses importantes de la phase finale de la préparation sportive. Les raisons de ce report sont multiples expliquent Thibaut Derville et Jean-Philippe Cau : « Il y a d’une part la situation nationale qui ne permet pas aux autorités de se prononcer sur une éventuelle autorisation et il y a aussi le contexte spécifique de la Martinique avec la probabilité forte d’une arrivée à huis clos. C’est une course dédiée à l’échange, à la convivialité et il est inconcevable à nos yeux de nous priver de ces valeurs fortes. Même si pour nous et pour beaucoup de concurrents qui se préparent depuis longtemps, c’est la décision la plus dure, c’est aussi la plus responsable pour protéger la population. C’est à nos yeux également la plus respectueuse de l’ensemble des parties-prenantes, qu’il s’agisse des coureurs, du public ou des partenaires qui nous accompagnent et que nous remercions. »

Une course bien née

Même si le départ n’a pas encore été lancé, la Cap-Martinique possède déjà les bases solides d’un événement conçu pour s’inscrire dans la durée. Avec 56 équipages inscrits, la Cap-Martinique a su fédérer un large public d’amateurs passionnés, attirés autant par la compétition que par l’aventure du grand large ou le charme d’une destination exceptionnelle : La Martinique. Le premier motif de satisfaction est l’engouement sportif mais les organisateurs saluent également l’engagement des marins pour soutenir une grande diversité de causes solidaires. « Ces deux piliers forment des fondations saines pour l’avenir » soulignent les organisateurs avant d’ajouter : « Notre motivation, notre énergie et notre enthousiasme sont intacts et nous mettons dès aujourd’hui tout en œuvre pour offrir au marins une course à la hauteur de leurs attentes et de leur amour du large. » Du côté de la Martinique, le rendez-vous est déjà pris pour 2022. « Cette transat est une belle vitrine pour la Martinique qui s’affirme comme une « terre de régates ». Nous comprenons bien sûr cette décision et sommes impatients d’accueillir les concurrents dès l’année prochaine » a déclaré François Baltus-Languedoc, Directeur Général du Comité Martiniquais du Tourisme et partenaire majeur de la course.

Contacts :

Presse organisation :
Agence Disobey
Matthieu Honoré
+336 30 54 42 90
matthieu@sillages-communication.com

Presse Martinique :

Charlotte Petitprez I Interface Tourisme

martinique@interfacetourism.com