Championnats UNCL 2022

GASCOGNE 45 5 2022 : LA formidable devenue classique de la Rochelle

Idée, née du team Transquadra de la rochelle, avec son coach Marc Reine, organisée par la Rochelle Nautique sous l’égide de la FFV, la 45 5 ambitionne d’emmener les coureurs à 170 miles à l’ouest dans le golfe de Gascogne, au nord de l’Espagne en aller-retour vers la fameuse bouée météo, 45 5.

44 ème SPI OUEST France du 14 au 18 avril : Retour à la tradition et aux fondamentaux pour ce Week end Pascal.

Près de 2400 marins seront attendus sur le plan d’eau de la baie de Quiberon au départ de La Trinité sur Mer. Ce sera aussi l’occasion de retrouver le village et ses animations, de suivre les vidéos des compétitions diffusées en direct ou différées sur grand écran, de profiter de la réouverture du chapiteau, de […]

La Société Nautique de la Trinité sur Mer (SNT), une référence pour nos régates en habitables

La SNT qui est l’un des clubs de voile les plus dynamiques en France, organise quatre belles épreuves inscrites aux Championnats UNCL 2022 Manche – Atlantique Equipages et Duo. Le Spi Ouest-France BPGO : l’incontournable de début de saison ! Première épreuve de la saison en IRC, organisée par la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer […]

La Cap Martinique s’élance dans moins de deux mois

Dans moins de deux mois, le 1er mai, sera donné le coup d’envoi de la première édition de la Cap-Martinique.

@YCCA 2010

Le Grand Prix du Crouesty invite la classe IRC Vintage

Le YCCA – dans le cadre de son partenariat avec l’UNCL, ouvre aux IRC Vintage le grand prix du Crouesty 2022- du 3 au 6 juin 2022.

L’UNCL dévoile les calendriers des Championnats 2022

Retrouvez dès à présent les calendriers des Championnats UNCL 2022 disponibles sur notre sire internet.

CHAMPIONNAT MANCHE-ATLANTIQUE 2021 – ADEOSYS GAGNE EN DOUBLE ET OVERALL !

C’est une première du championnat Manche-Atlantique, le même bateau gagne dans les deux classements, sans avoir couru une seule fois en équipage… Il s’agit du JPK 10.10 Adéosys, le dernier exemplaire produit en 2019 par le chantier de Larmor Plage pour Ludovic Menahes.

Rolex Fastnet Race 2021: La Lady marseillaise brille sur la mythique course anglaise

Retour sur la dernière édition de la Rolex Fastnet Race à travers le récit de l’équipage marseillais du voilier Lady First III qui revient pour nous sur cette édition si particulière et unique.

Rolex Fastnet Race 2021 : Une édition particulière pour Sun Hill III et son équipage

Retour sur la dernière édition de la Rolex Fastnet Race à travers le récit de François Charles, membre de l’UNCL et qui revient pour nous sur cette édition si particulière et unique à bord de son voilier Sun Hill III.

Laudato Si dans les eaux britanniques

Retour sur la dernière édition de la Rolex Fastnet Race à travers le récit de Régis Vian, membre de l’UNCL et qui revient pour nous sur cette édition si particulière et unique à bord de son voilier Laudato Si un A31.

Solenn for Pure Océan chez les anglais

Retour sur la dernière édition de la Rolex Fastnet Race à travers le récit de Ludovic Gérard, sociétaire du Pôle Course au Large du CNTL et membre de l’UNCL, il revient pour nous sur cette course mythique.

Rolex Fastnet Race 2021 : une édition pas comme les autres !

En raison du Covid, d’un nouveau parcours à destination de Cherbourg en Cotentin, et d’un vent musclé au départ, la Rolex Fastnet Race 2021 ne ressemblait pas aux précédentes éditions !

La Celtikup Océaniques 2021 dans les mers bretonnes

Créée en 2006, par le C.N.P.Lorient, la CeltiKup Océaniques est conçue pour les doubles et compte au championnat IRC UNCL Manche Atlantique.

Duo Cat Amania 2021: Philippe Girardin et Gwen Thomas vainqueurs sur Hey Jude

Philippe Girardin et Gwen Thomas sont les grands vainqueurs de la Duo Cat Amania 2021

Coup d’envoi de la Rolex Fastnet Race 2021

La 49ème édition de la Rolex Fastnet Race, dont le coup d’envoi sera donné de Cowes le 8 août prochain, s’annonce une nouvelle fois très disputée.

Gascogne 45/5: 350 milles dans le Golf de Gascogne

Retour sur cette édition à travers le récit du duo inédit (voir plus bas) composé de Patrice Carpentier et Alix, avec le JPK 9.60 Groupe 5 Planète Urgence.

La CAP 45/11 : un format qui fait mouche

Retour sur cette première édition à travers le récit du duo vainqueur, Ludovic Menahes et David Le Goff, qui monte sur la première marche du podium

Gascogne 45/5 ET Cap 45/11 2021 : Des régatiers HEUREUX !

Deux courses, une même ligne de départ et deux parcours hauturiers simples dessinés pour les IRC Duos et Solos.

45/5 et Cap 45/11, un même départ, deux parcours

A ce jour 80 bateaux sont inscrits, preuve de l’engouement des régatiers pour ces courses au large

Gascogne 45/5 et Cap 45/11 : Les inscriptions sont ouvertes !

Les inscriptions à la 45/5 sont ouvertes, sur la page dédiée et pour la CAP-45/11, sur la page dédiée. Retrouvez-ici toutes les informations liées aux deux épreuves inscrites aux Championnats UNCL 2021 Manche – Atlantique.

La Cap 45/11, nouvelle course au large !

Dans un calendrier qui se restreint forcément un peu, les deux clubs ont choisi de faire cause commune et d’organiser ensemble et simultanément, avec un même départ le 3 juin prochain de La Rochelle, une épreuve avec deux parcours différents.

La Cap-Martinique reportée à 2022

C’est en 2022 – et non cette année – que sera lancé le départ de la première édition de la Cap-Martinique.

À vos marques…. Préparez-vous à vous inscrire à la Rolex Fastnet Race 2021

Avec une arrivée inédite à Cherbourg, la Rolex Fastnet Race 2021 sera l’événement phare du Royal Ocean Racing Club (RORC).

Spi-Ouest-France Destination Morbihan : La flotte IRC est venue en nombre

Ils étaient 105 en baie de Quiberon du 24 au 27 septembre et les résultats aux Championnats UNCL Manche Atlantique 2020 sont maintenant connus.

Atlantique Le Télégramme, une édition réussie

Une organisation parfaite qui a su rassembler de nombreuses séries (120 bateaux inscrits, sans compter les 19 Imoca du Défi Azimut),

CAP 300 MILLES VOLVO PEMZEC – quelques milles à bord de Laudato Si

Retour sur la CAP 300 VOLVO PEMZEC, première course en solo de Régis Vian, membre de l’UNCL sur son voilier Laudato Si, un A31.

Nuit de l’Armen Race Uship 2020: Organisation réussie pour la SNT qui a mené son bateau comité Kadarn jusqu’à Lorient

Cette épreuve, organisée par la SNT, s’inscrit dans les Championnats UNCL Manche Atlantique 2020. Elle s’est jouée le week end du 5 et 6 septembre dans des conditions agréables, bien qu’un vent un peu instable en direction ait pu perturber quelques équipages.

La Cap 300 milles VOLVO PEMZEC : une première édition réussie !

Cette épreuve était ouverte aux Duos et aux Solos, et s’est jouée le week end du 29 au 31 aout dernier au départ du port du Crouesty.

Le Wicklow Sailing Club annule l’épreuve du Tour d’Irlande

La quatrième épreuve du Championnat UNCL 2020 Manche – Atlantique Overall est donc annulée. La prochaine édition aura lieu en juin 2022.

Drheam Cup 2020 – Première course toutes classes de l’année et première des Championnats UNCL 2020

Les membres de l’UNCL trustent les premières places

Hissez les voiles pour L’Atlantique Le Télégramme 2020

Profitez des tarifs préférentiels, en vous inscrivant avant le 7 septembre.

De Charentes en Vendée

Suite à l’annulation de la Gascogne 45.5, la Société des Régates Rochelaises met en place une nouvelle course en double

La Nuit de l’ArMen Race USHIP du 5 et 6 septembre 2020

La Société Nautique de la Trinité sur Mer a été contrainte de reporter l’ArMen Race Uship au 5 et 6 septembre 2020 suite aux bouleversements des programmes récents.

Atlantique le Télégramme

Le port de Lorient La Base sera en effervescence du 11 au 13 septembre prochain, avec la 21e édition de L’Atlantique Le Télégramme organisée par le Centre Nautique de Lorient.

Spi Ouest France Destination Morbihan

La 42 -ème édition du Spi Ouest France Destination Morbihan est bien reportée du 24 au 27 septembre 2020 à la Trinité sur Mer.

Le Trophée des Minquiers

Le Yacht Club de Granville et la Société Nautique de la Baie de Saint Malo organisent conjointement Le Trophée des Minquiers du 26 au 27 septembre 2020.

Drheam Cup Cherbourg-La Trinité 2020

La Dhream Cup lance la saison 2020 Manche-Atlantique des Championnats UNCL

La Trinité-Cherbourg

La Trinité-Cherbourg remplace La Trinité-Cowes et lance les Championnats UNCL 2020 Manche Altlantique Overall et double.

Novembre à Hyères : dernière épreuve des Championnats Méditerranée 2021

Après une longue interruption pour les raisons que l’on sait, voilà une des rares épreuves à avoir pu se dérouler à sa date habituelle.

La météo fut de saison, pas froide mais un peu humide sous un régime d’Est soutenu les deux premiers jours puis un passage à l’Ouest ensoleillé le samedi et un retour d’Est par le Nord qui donna du grain à moudre et des arrachages de cheveux aux tacticiens.

Que dire du plan d’eau ? que c’est toujours une rade de rêve pour régater entre la presqu’île de Giens et le Cap Bénat avec vallées et rivière (Gapeau)  pour pimenter le jeu avec des variations de vent en force et direction quand on va près des Salins dans une eau peu profonde.

A l’évidence, le comité la connait par cœur et nous a fait des parcours toujours bien conçus permettant d’enquiller 6 bananes et deux côtiers, une fois d’un côté , une fois de l’autre.

Comme pour  les autres épreuves de la saison, la flotte était moins importante que d’habitude, d’autant que le fort vent d’Est des jours précédents avait empêché certains bateaux marseillais dont Adrénaline de convoyer.

Mais si les candidats étaient peu nombreux, la bataille n’en fit pas moins rage en IRC 3&4 comme en IRC 1&2. Checkmate et Sagola se livrèrent un combat de tous les instants et il fallut attendre le dernier jour pour désigner Checkmate vainqueur, les deux bateaux finissant avec le même nombre de points et de manches gagnées !

A noter dans cette classe le magnifique Swan Nakamal qui nous gratifia d’un joli spectacle avec son spi d’artimon jaune.

En IRC 1&2, Sloughi venu de Palavas car motivé par une possible victoire au championnat IRC Méditerranée domina de la tête et des épaules. Ce First 40 de la famille Rivas est toujours parfaitement mené et les 43  et 46 pieds qui étaient ses concurrents direct n’ont jamais réussi à compenser les 20 millièmes de différence de TCC. Al Dente et Jivaro se disputaient la 2ème place mais les locaux de l’étape sur leur Grand Soleil finir par l’emporter dans le côtier dimanche avec deux points d’avance sur le bateau rouge. Grâce à cette dernière épreuve, Sloughi gagne donc le championnat IRC 2 devant Jivaro et Adrénaline qui menait les débats jusqu’alors mais n’a pas pu défendre sa place.

Les Neptune se firent parfois des frayeurs en croisant les gros IRC avec leurs bout dehors agressifs mais ils prirent autant de plaisir sur l’eau, Michel Duchatelle portant sa Galinette (cendrée ?) sur le haut du podium .

Sans oublier les SB20 chez qui la victoire revenait au Black Magic de Pierre-Yves Lambert du COYCH.

L’accueil du COYCH fut parfait , dans des locaux neufs et fonctionnels, et les agapes de bienvenue comme de remise des prix furent de grande qualité, pour une fois arrosées de vins de Provence et pas de bière. Locavore quoi…

Résultats complets : https://www.coych.org/regate/novembre-a-hyeres-2021/

Copyright : @COYCH

 

Championnats UNCL Méditerranée 2021 – Les vainqueurs sont connus !

En 2021, une demi-saison riche de belles régates.

Le premier semestre 2021 a été marqué par une absence de régates IRC en Méditerranée du fait de la crise sanitaire. La principale victime de cette situation a été le Championnat d’Europe IRC qui aurait dû être organisé fin juin par le COYCHyères et qui n’a pas pu se dérouler au final. Il en fut de même pour la Porquerolles’ Race ou la DuoMax, alors que d’autres épreuves de début de saison ont pu être reportées sur le dernier trimestre, comme la Massilia Cup ou la SNIM, à des dates prévues initialement pour d’autres régates.

Dans ce contexte difficile la Rolex Giraglia et au Large de St Tropez ont ainsi constitué le réel début de la saison 2021 des Championnats IRC Med, respectivement pour les équipages et pour les duos et solos avec la mise en œuvre obligatoires de contraintes sanitaires rigoureuses. Mais ces contraintes et l’obligation pour certains propriétaires ou équipiers de se consacrer d’abord à la relance de leurs activités professionnelles ont pesé sur la fréquentation aux régates avec une diminution de quelques 20% environ du nombre d’inscrits par rapport aux mêmes épreuves de 2019.

La Classe IRC 0 (18 bateaux) n’a pas connu le succès des années précédentes avec l’arrêt de plusieurs teams français qui courraient en TP52, seules la Rolex Giraglia et Palerme Monaco ont permis à des bateaux IRC 0 essentiellement italiens de s’illustrer. Arobas 2, le plan Botin de Gérard Logel, Wallyño, le Wally 60 de Benoit de Froidmont, et Lorina 1895, le Swan 601 de Jean-Pierre Barjon, sont les seuls bateaux français de la classe, respectivement aux 2ème, 7ème et 8ème places.

A bordo di Nacira 69 « 12 »

Franco Niggeler – Cookson 50 Kuka 3

« On a couru 6 régates en 2021 et on est très heureux d’avoir vaincu notre classe au sein du championnat Med UNCL/IRC. Une belle initiative de l’UNCL ! En 2022, on espère pouvoir sortir de la Méditerranée et aller faire des régates en Australie… »

Le Championnat IRC 1 (29 bateaux classés) revient à un habitué, Tonnerre de Glen le Ker 46 de Dominique Tian, qui s’est imposé à la Massilia à Cup. Jacanda 3 le MAT 11.80 de Marc Rouanne, prend la seconde place, suivi du ICE 52 Mahana de Jean-Yves Thomas qui fût régulier. A noter dans cette classe, plusieurs bateaux compétitifs ont participé à des courses au large hors championnat comme Albator au Fastnet ou Daguet 3, Chenapan 4 ou Albator encore à la Rolex Middle Sea Race.

Tonnerre de Glen – Dominique Tian

« Un grand merci à tout mon équipage : Alexandre, Augustin, Aymeric, Barbara, Bruno, Carine, Christophe, Edouard, Eric, François-Xavier, Gilles & Gilles, Hervé, Jean-Christophe, Jean-Pierre, Joël, Lili, Marie, Oliver, Romain, Samuel, Serge et Serge, Stéphane, Stefano, Sylvie et William. Et Bravo aux organisateurs et bénévoles qui ont su s’adapter à la situation sanitaire et aux reports de leurs régates ! »

Dominique Tian

Le podium de la Classe IRC 2 (23 bateaux) revient à 3 bateaux bien connus qui se « tirent la bourre » depuis plusieurs saisons sur de nombreuses régates et pour 2021 c’est Sloughi, le First 40 de la famille Rivas qui sort vainqueur, suivi du toujours redoutable J133 Jivaro d’Yves Grosjean et du Sydney 46 Adrenaline de Michel Gendron.

Sloughi – Paul Rivas

Les Minots de la Nautique et leur A35 très affuté et skippé par Victor Bordes ont fait une réelle démonstration de maîtrise en IRC 3 (54 Bateaux) en gagnant quasiment toutes les régates auxquelles ils ont participé. L’initiative de la SN Marseille d’encourager ce très jeune équipage de laséristes (moyenne d’âge 19 ans) est une grande réussite et un exemple à suivre. Ce résultat ne doit pas occulter la première saison du magnifique Mat 10,70 Checkmate de Jean-Yves Legall qui finit second et le toujours redoutable Uka Uka le Mumm 30 de Stéphane Sollari troisième.

Les Minots de la Nautique – Victor Bordes

« C’est une récompense à la fois pour l’équipage et pour le Club qui nous fait toujours confiance en nous mettant à disposition ce super bateau. On s’est entrainé, on a réussi à prendre le bateau en main, et à gérer le projet comme on peut, avec nos emplois du temps respectifs. On fait tous des études et on navigue entre copains. Gagner une deuxième fois, c’est vraiment top ! On est vraiment super contents ».

Victor Bordes

L’équipe toulonnaise de Raging Bee, le célèbre JPK 10,10 vert et noir de Jean Luc Hamon toujours aussi véloce, remporte largement la classe IRC 4 (43 bateaux classés) devant Epsilon le SF3200 de Jean Rameil et l’A 31 Havana Glen, mené par Frédéric Tian.

Raging Bee – Jean Luc Hamon

« Mais qu’est ce qu’on fout là ? Nous n’avions jamais fait de double et la première course au large de Saint Tropez fut un baptême du feu. Nous remercions chaleureusement l’UNCL, tous les clubs organisateurs, notre club le CNMT, les comités de course, jury, jaugeurs, les bénévoles et toutes celles et ceux grâce à qui nous pouvons vivre ces moments intenses, joyeux et conviviaux. »

Jean Luc Hamon

Encore un équipage qui domine la saison en duo en récidivant en 2021, Pierre Perdoux et Pierre Grosgogeat ont survolé le Championnat Duo en remportant les 4 courses auxquelles ils ont participé avec leur JPK 10,10 Ilogan. Sébastien Henri est un nouveau venu en Duo, très prometteur et bien secondé par Victor Bordes ou Maxime Sorel à la SNIM, excusez du peu ! Ce qui l’amène à la méritée seconde place du Championnat Duo avec Télémaque 2 son JPK 10,10. Sur la 3ème marche du podium les frères Bommier mènent avec brio leur A31 Romarin devant les 38 bateaux de la classe duo.

ILOGAN – Pierre Perdoux et Pierre Grosgogeat

« On retiendra aussi un super état d’esprit de toute la flotte avec beaucoup de plaisir à se retrouver sur l’eau et à terre tout au long de la saison. Vive le DUO IRC en Méditerranée ! ».

Pierre Perdroux / Pierre Grosgogeat

Maintenant bien au point avec son JPK 10,30 Télémaque 3, Eric Merlier remporte la classe Solo (18 bateaux) devant l’inusable Michel de Bressy et son Figaro 2 Figolo et Richard Delpeut qui étrennait son tout nouveau JPK 10,30 Walili.

TELEMAQUE 3 – Eric Merlier

« Naturellement, je suis très heureux de remporter pour la deuxième fois le championnat solo Méditerranée. En 2018, j’avais un JPK 10,10 et depuis une quinzaine de mois j’ai un 10,30. On parle de solo mais en réalité c’est un duo le bateau et le skipper, au point de lui parler ! Il y a vraiment de quoi se faire plaisir et quand nous ne sommes pas suffisamment nombreux, on se tire la bourre avec nos copains en double ! »

Eric Merlier

Article rédigé Par Yves Ginoux

Crédit photo : © Pierik Jeannoutot

 

Deuxième titre de Champion IRC 3 Méditerranée pour le jeune équipage de la Société Nautique de Marseille

Communiqué de presse la SNM

Au terme d’une deuxième saison de régates dans le cadre du Championnat UNCL-IRC Méditerranée, les jeunes pousses de la Nautique vont une nouvelle fois être sacrés champions dans leur catégorie. Quand en 2019, à 17 ans, Victor Bordes Laridan et Matteo Sollari ont pris rendez-vous avec Pierre Sathal, alors président de la Société Nautique, pour lui demander d’emprunter un bateau du club pour faire une course en double la semaine suivante, ils n’avaient fait que de l’Optimist ou du Laser. On ne sait pas lequel des interlocuteurs prenait le plus de risque. Mais le Président n’a pas tremblé, et le message a été clair « le meilleur bateau, pour le meilleur résultat »

2021 : vainqueurs d’une vraie saison !
« On est tous très contents et fiers » partage le skipper, Victor Bordes « C’est une récompense à la fois pour l’équipage et pour le Club qui nous fait toujours confiance en nous mettant à disposition ce super bateau. On s’est entrainé, on a réussi à prendre le bateau en main, et à gérer le projet comme on peut, avec nos emplois du temps respectifs. On fait tous des études et on navigue entre copains. Gagner une deuxième fois, c’est vraiment top ! On est vraiment super contents. » En 2020, gagner des régates est devenu un challenge : les annulations se sont enchainées, et c’est donc cette année seulement, malgré un certain nombre de perturbations, que les Minots, qui sont également accompagnés par la voilerie BMS Elvstrom, ont pu cocher 6 épreuves qualifiantes. La saison a commencé avec de belles sensations dans la grande course de la Giraglia Rolex Cup, 240 milles au départ de San Remo – en tête de toute la flotte à la bouée de dégagement ! – avec du médium au près jusqu’au cap Corse, et de la forte brise au portant « Notre meilleur bord sous spi, de nuit, avec le bateau depuis qu’on l’a ! record de vitesse du bateau : 19,3 nœuds. Au retour, entre la Giraglia et Gênes, on a fait 41 milles en 3 heures en pleine nuit : 13 nœuds 6 de moyenne. » Au final, une place de second, tout comme au Trophée Semac, 2 journées parfaites avec 10-12 nœuds. Conditions plus compliquées à la Massilia Cup, avec une journée orageuse chargée d’éclairs et des rafales à 40 nœuds, mais les Minots finissent premiers, une place qu’il vont à nouveau décrocher au Grand Prix de Palavas, au Brescou d’or, à Cap d’Agde, et enfin à domicile, à la 55ème édition de la Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée, à Marseille.

L’équipe se consolide
« L’an dernier, on avait eu du mal à trouver des équipiers, parce qu’une partie de l’équipe actuelle faisait encore du dériveur, mais maintenant qu’ils ont arrêté, on arrive à avoir un équipage stable » Signe de l’enracinement du projet, autour de Victor Bordes Laridan et Matteo Sollari, co-skipper et second pilier du projet – 19 ans tous les deux et études de commerce dans des établissement distincts – une équipe s’est peu à peu constituée. De cinq régatiers fidèles dès le départ, ils sont maintenant onze à participer au programme, entre 14 ans pour le plus jeune et 21 ans pour le plus âgé, sachant que le bateau en configuration régate requiert un plateau de neuf équipiers en même temps. Le team, qui se définit comme une bande de copains et dont le skipper et plus de la moitié de l’équipage sont issus du Pôle Espoir Marseille, comporte notamment deux paires de jumeaux, mais également trois frères et un cousin originaire de l’île de beauté. « On est tous étudiants. Ce support et ce programme sont extrêmement adaptés à notre situation. Actuellement, je dirais qu’on est meilleurs dans la brise, parce que ça étale un peu plus le niveau technique, et qu’on n’a pas forcément un bateau très privilégié dans les petits airs, mais quand il y a du petit temps, chaque fois on se dit qu’on ne va pas y arriver, puis au final, on y arrive quand même.
On s’implique dans le projet à fond pour atteindre notre objectif qui serait de porter haut les couleurs de la Nautique et d’avoir un titre au Championnat d’Europe, qui a été plusieurs fois déprogrammé, et pourquoi pas au Mondial, s’il a lieu ! »

L’équipage des Minots de la Nautique
Victor Bordes Laridan           skipper, barreur, tactique
Matteo Sollari                        co-skipper, n°1
Louis Barbet                           GV, tactique
Tom Lepièce                          n°2, piano
Jean-Philippe Dionisy Veiry  piano
François Barbet                      embraque
Théo Di Guglielmo                 embraque
Maxime Faure                        n°2
Thomas Faure                        n°3
Antoine Sollari                       mediaman
Antoine Barbet                       n°3

Les résultats du Championnat sur le site uncl.com

La Société Nautique de Marseille
La Société Nautique de Marseille est l’un des plus anciens clubs du yachting français. Fondée en 1887, affiliée à la Fédération Française de Voile et Club allié du Yacht Club de France, elle est le seul club représentant la France à l’International Council of Yachts Clubs, confirmant son appartenance au cercle très fermé et prestigieux des plus grands yachts clubs au monde. Tête de file de la Délégation de Service Public 2 attribuée par la Métropole Aix Marseille Provence, elle gère un plan d’eau de 8 pannes soit environ 500 bateaux dans le Vieux Port.
Engagée dans la préservation environnementale, La Nautique a mis en place une politique volontariste en la matière qui lui a valu l’obtention du label pavillon bleu et organise chaque année une opération de nettoyage du port.
Tout au long de l’année, la SNM organise de nombreuses régates et championnats, dont la célèbre Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée – SNIM, le Vire Vire et des épreuves pour les voiliers classiques notamment grâce à son pôle de voiliers de tradition créé en 2008 le long du quai de Rive Neuve. La Nautique a été de multiples fois honoré du titre de meilleur club IRC français par L’Union Nationale pour la Course au Large.
Son implication au plus haut niveau l’a conduit à soutenir une pépinière de jeunes athlètes de haut niveau. Toute l’année, son école de Voile accueille et encadre des stagiaires.
La Nautique fêtera en 2022 ses 135 ans.

Lundi 8 novembre 2021

Société Nautique de Marseille
Henri Escojido, président
Pierre Sathal, vice-président, en charge de la régate
Chantal Benigni, responsable des événements nautiques

Site internet : www.lanautique.com

Relations Presse
Maguelonne Turcat
Portable (0)6 09 95 58 91
E-mail magturcat@gmail.com

Photo
Pierrick Jeannoutot

Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche