LE COYCH ACCUEILLE LE CHAMPIONNAT D’EUROPE IRC 2021 À HYÈRES

COMMUNIQUE DE PRESSE – N°1

Cette 5ème édition du Championnat d’Europe IRC se déroulera à Hyères. La compétition sera organisée par le COYCH (Cercle d’Organisation du Yachting de Compétition Hyérois), en collaboration avec l’UNCL.

Après Cork en 2016, Marseille en 2017, Cowes en 2018, et San Remo en 2019 qui couronna l’équipe française d’Absolutely, l’édition 2021 du championnat d’Europe IRC aura lieu à Hyères du 23 au 27 juin, soit quatre jours de régates sur l’un des plans d’eau les plus compétitifs et parmi les plus prisés en Méditerranée.

Alternant entre le Nord et le Sud de l’Europe (Manche et Méditerranée), le Championnat d’Europe IRC se veut un rendez-vous phare de la saison 2021 et ambitionne de réunir plus de 60 bateaux.

Le Championnat d’Europe IRC 2021 est ouvert à tous les bateaux jaugés IRC. Il se déroulera sur un minimum de quatre courses côtières ou tactiques de coefficient 1, et d’une grande course côtière de coefficient 2.

A la fin de la semaine, un Trophée récompensant les leaders de chaque Classe IRC sera décerné, ainsi qu’un Trophée Spécial pour le premier du classement overall qui sera couronné Champion d’Europe IRC 2021.

Retrouvez le programme complet des courses ainsi que les inscriptions et l’avis de course sur le site internet du COYCH : www.coych.org

Contact: european-irc@coych.org

PROGRAMME

  • Mardi 22 juin                  09h00 – 18h00 Inscriptions et contrôles de jauge
  • Mercredi 23 juin             09h00 – 18h00 Inscriptions et contrôles de jauge
  • Jeudi 24 juin                   09h30 – Briefing / 12h00 Régates
  • Vendredi 25 juin             Régates
  • Samedi 26 juin               Régates
  • Dimanche 27 juin           Régates et remise des prix au terme des régates.

Gascogne 45/5 et Cap 45/11 : Les inscriptions sont ouvertes !

En raison du report de la Cap-Martinique, la SRR s’associe à l’UNCL et la SNT pour créer un événement majeur et inédit  : La CAP-45/11, une deuxième course au large pour encore plus de défi et de plaisir.

Les deux clubs ont choisi de faire cause commune et d’organiser ensemble et simultanément, avec un même départ le 3 juin prochain de La Rochelle, une épreuve avec deux parcours différents. La CAP-45/11 partira en même temps sur la même ligne que la 45/5, mais en RSO 2 pour un parcours de 750 nautiques et une arrivée à La Trinité.

La Gascogne 45/5 évolue et est reportée au 3 juin

La 45/5 est née du souhait de partir résolument au large, coupé du téléphone et d’Internet, en pleine mer, suffisamment longtemps pour se confronter au grand large hauturier, ses rythmes, ses contraintes et ses émerveillements. L’idée est de se préparer, en configuration de course, aux classiques comme la Transquadra.

La Société des Régates Rochelaises a préparé un programme simple, avec un seul port de départ et d’arrivée (et la gratuité du port avant et après le départ grâce à notre partenaire le Port de Plaisance de La Rochelle !), une immobilisation minimum des bateaux avant la course, une intendance à terre simplifiée avec de la place pour stationner devant les pontons courses.

Le parcours, après les deux premières éditions, a montré qu’il recelait de nombreux pièges, et a donné lieu à des luttes au couteau.

L’édition 2021 permettra aux équipages prenant le départ de la Transquadra de faire un dernier galop en configuration course au large pour valider les choix de l’hiver, bien se défaire du confinement, puis avoir le temps de souffler avant le grand départ le 19 août prochain.

Documents de course

Site internet : http://www.srr-sailing.com/s/11972/45.5

 

La Cap 45/11 : Nouvelle épreuve au large

Un parcours dénommé « Cap 45/11 », qui se courra sur environ 750 miles, innovant, puisque les concurrents devront passer une fois la latitude 45° N et une fois la longitude 11° W, dans l’ordre qu’ils veulent, et rentrer à La Trinité-sur-Mer, berceau de la Cap-Martinique. Ce parcours permettra aux inscrits à la Cap-Martinique et à la Transquadra de patienter et de capitaliser sur toute la préparation déjà engrangée.

Les deux clubs souhaitaient offrir une course aux large aux navigateurs. Avec la SRR comme partenaire, c’est un beau programme qui est proposé. Avec le Fastnet en Août, les skippers pourront garder la forme au large !

Les organisateurs sont heureux d’avoir pu mettre en commun, dans le contexte actuel, leurs forces et leurs moyens pour offrir aux passionnés de course offshore une opportunité de naviguer au large dans les meilleures conditions, bien sûr dans le respect des normes sanitaires qui seront en vigueur.

Une belle montée en puissance et un entraînement parfait pour les doubles et les solos qui partiront fin août sur la Transquadra ou au printemps prochain sur la Cap-Martinique.

Documents de course

Site internet : http://www.srr-sailing.com/s/11982/45.11

PROGRAMME MODIFIE : du 2 au 6 juin 2021

Attention : Majoration des droits d’inscription après le 16 avril !

Les festivités ne sont pas programmées, en l’attente des dispositions réglementaires.

Du 29 mai au Mercredi 2 juin

  • 9h00 / 18h00 sur rendez-vous – Jauge et contrôles

         Présence des bateaux obligatoire à partir du 2 juin 9h.

Mercredi 2 juin

  • 18h00 – Briefing Sécurité, Distribution des balises en sortie

Jeudi 3 juin

  • 13h30 – Briefing météo
  • 16h00 – Signal d’attention

Dimanche 6 juin

  • Entre 12h00 et 14h00 – Proclamation des Résultats

 

Contacts :

  • SRR : Etienne CHABRY, Vice-Président chargé de l’habitable, Société des Régates Rochelaises,

Mail : etienne.chabry@srr-saling.com, tél : 06 83 87 66 92

  • UNCL et Cap-Martinique : Jean-Philippe CAU, Thibaut DERVILLE

Mail : transatirc@gmail.com, tél JPC : 06 80 11 43 84, tél TD 06 11 37 86 15

Les Kiwis remportent la 36ème America’s cup

Par Philippe SERENON.

Te wikitoria o Aotearoa*

* Victoire néozélandaise en Maori

C’est fait : les Kiwis ont remporté la 36ème America’s cup ,7 à 3, un score sans appel mais qui reflète mal le magnifique combat livré par de valeureux Italiens. Il n’y a pas de second comme on disait à la reine Victoria, mais il n’y a pas de perdant non plus et ils ont promis de revenir.

Que retenir en priorité de cette édition de la Coupe de l’America ?

Peut-être et avant tout, le fantastique public néozélandais, tant à terre au village que sur les quelques 2 000 bateaux qui ceinturaient le stade de régate chaque jour. C’est un rêve pour tous les pays qui aiment la voile de voir une telle ferveur, équivalente à celle qui porte les All Blacks en rugby. On ne réalise le poids culturel de la voile dans ce pays que lorsqu’on se réfère au fait qu’il y a moins de 5 millions d’habitants, répartis sur deux îles avec Auckland étant à plus de 1200 kilomètres d’Invercargill au Sud. J’ai longtemps critiqué le fait que la Coupe était devenue une machine marketing et technologique qui avait oublié au passage le public qui rend cet évènement si particulier. Les néozélandais m’ont donné tort, pour mon plus grand plaisir. Je n’oublie pas au passage le soutien du public italien à Luna Rossa qui montre que chaque pays est prêt à s’impliquer aux côtés de ses champions quand ils sont dans la compétition ultime. Les Français seraient aussi prêts à s’enflammer pour une équipe nationale si un jour elle parvenait jusqu’au match contre le Defender.

Autre point à retenir : La dimension surréaliste de ce que nous avons vu sur nos écrans, confinés ici par le couvre-feu à partir de 18h00, alors que la vie se déroulait normalement à Auckland, avec un public sans masque et une foule immense et compacte. C’est à la fois un message d’espoir car on finira bien par s’en sortir mais, il faut bien le dire, avec une pointe de jalousie alors que nous reportons régate sur régate ici et dans le reste du monde.

Enfin, ce que j’appelais de mes vœux, et qui pour moi est l’essence même de la Coupe, est le retour de véritable match racing qui nous avait tant manqué avec les multicoques. Nous avons vu des départs d’anthologie, des marquages à la culotte, des batailles de virement de bord ou d’empannage, le tout à plus de 30 nœuds, avec des bateaux qui volaient à partir de 8 nœuds de vent. J’avoue que je doutais que ce fut possible à ces vitesses-là mais on ne peut qu’être admiratifs devant le talent des navigants qui ont progressé de jour en jour. Luna Rossa naviguait plus haut mais un peu moins vite et en gagnant les départs a fait illusion au début. Bravo Spitbull (Spithill avec sa cannette de Redbull à toutes les conférences de presse), mais le bateau kiwi était plus rapide et dès qu’ils ont compris comment s’échapper du marquage (ou que les Italiens n’ont pas pu le maintenir), ils se sont envolés. Bien sûr avec six mois de développement de plus, privilège du Defender, on peut penser que c’est normal. Mais le Defender n’a pas de point de comparaison avant les matches de la Coupe alors que les challengers ont la Prada Cup pour sélectionner le meilleur d’entre eux. On peut regretter à cet égard qu’il n’y ait eu que 3 équipes, réduites rapidement à deux avec l’accident de Patriot dont le défi Américain ne put se relever malgré leurs efforts. Bravo quand même à l’équipe Ineos dont le Britannia n’a pas réussi à inquiéter le bateau italien en finale de la Prada Cup malgré le talent de Sir Ben et de Giles Scot.

Comme d’habitude à la Coupe, à la fin, c’est le bateau le plus rapide qui gagne. J’ai aussi beaucoup critiqué ces machines qui n’ont plus grand chose à voir avec nos bateaux mais il faut reconnaître qu’ils ont aidé à restaurer le mythe de l’America’s Cup. Voilà la deuxième fois que je suis pris en défaut mais je retiendrai finalement la phrase de Jimmy Spithill : « Either we win or we learn », Soit on gagne soit on apprend. J’ai donc appris pas mal !

Pour conclure, l’UNCL a été le club des défis 6ème Sens et Areva et nous avons en France tous les talents, à commencer par un architecte, Guillaume Verdier, qui a été dans l’équipe qui a développé la classe AC75 et Bruno Troublé qui a animé les conférences de presse à Auckland ou Philippe Presti le coach de Luna Rossa, sans oublier nos navigants, ingénieurs, chantiers, industriels entre autres. Nous avons donc le pain et le couteau pour monter une équipe compétitive et on peut juste espérer qu’un jour nos dirigeants, autorités publiques, grandes entreprises ou grandes fortunes, réalisent combien gagner la Coupe de l’America peut avoir de retombées économiques et d’image pour la France. Mais pour cela, il faudrait que notre pays réalise qu’avec plus de 5000 kilomètres de côte, la 2ème plus grande zone maritime et la première sous-maritime au monde (!), nous sommes un pays éminemment maritime. Si on veut que notre légitimité et notre réputation soient à la hauteur de notre présence maritime, la Coupe est un excellent moyen d’y parvenir. Au travail pour la 37ème !

VOIR AUSSI :

VIDÉO. America’s Cup. Marc Bouët analyse le dixième et dernier duel victorieux de Team New Zealand

VIDÉO. America’s Cup : l’ambiance et la remise de la Coupe de l’America à Auckland

America’s Cup. Team New Zealand gagne la 36e Coupe de l’America !

 

Philippe SERENON

Past Président de l’UNCL

Président de PropIRC

La Cap 45/11, nouvelle course au large !

La Rochelle, le 11 mars 2021

La SRR (Société des Régates Rochelaises) et l’UNCL (Union Nationale de la Course au Large) unissent leurs forces pour proposer un événement inédit.

Pour des raisons sanitaires connues de tous, l’UNCL et les organisateurs de la Cap-Martinique ont annoncé fin février le report de la course, et, hélas, c’est aujourd’hui au tour de la SRR de reporter l’une de ses épreuves phares qu’est le Grand Prix de Gascogne 45/5.

Dans un calendrier qui se restreint forcément un peu, les deux clubs ont choisi de faire cause commune et d’organiser ensemble et simultanément, avec un même départ le 3 juin prochain de La Rochelle, une épreuve avec deux parcours différents :

  • Le parcours « 45/5 », déjà réputé et qui a fait l’unanimité, qui partira comme prévu de la Rochelle pour y revenir après après 2 ou 3 jours de navigation et près de 350 miles dans le golfe de Gascogne. Le défi est d’aller virer la bouée météo située par 45°13 N de latitude et 5° W de longitude, ouverte à tous en IRC comme en Osiris, la course se veut une course d’entrée dans le monde de la course hauturière, qualificative pour les grandes classiques que sont la Transquadra et la Cap-Martinique.

 

  • Un parcours dénommé « Cap 45/11 », qui se courra sur environ 750 miles, innovant, puisque les concurrents devront passer une fois la latitude 45° N et une fois la longitude 11° W, dans l’ordre qu’ils veulent, et rentrer à La Trinité-sur-Mer, berceau de la Cap-Martinique. Ce parcours permettra aux inscrits à la Cap-Martinique et à la Transquadra de patienter et de capitaliser sur toute la préparation déjà engrangée.

Les avis de courses sont d’ores et déjà disponibles sur les sites web de la SRR, de l’UNCL et de la Cap-Martinique et les courses sont inscrites au calendrier officiel de la Fédération Française de Voile. Les deux clubs souhaitaient offrir une course aux large aux navigateurs. Avec la SRR comme partenaire, c’est un beau programme qui est proposé. Avec le Fastnet en Août, les skippers pourront garder la forme au large !

Notons que les contrôles des bateaux se feront aussi bien à La Rochelle qu’à la Trinité sur Mer, avec un ralliement entre la Trinité-sur-Mer et la Rochelle prévu le 1er juin, de façon à offrir aux concurrents inscrits à la Cap Martinique un « échauffement convivial », et, à tous, un départ en flotte vers l’ouest le 3 juin.

Les organisateurs sont heureux d’avoir pu mettre en commun, dans le contexte actuel, leurs forces et leurs moyens pour offrir aux passionnés de course offshore une opportunité de naviguer au large dans les meilleures conditions, bien sûr dans le respect des normes sanitaires qui seront en vigueur.

Une belle montée en puissance et un entraînement parfait pour les doubles et les solos qui partiront fin août sur la Transquadra ou au printemps prochain sur la Cap-Martinique.

Contacts :

            SRR : Etienne CHABRY, Vice-Président chargé de l’habitable, Société des Régates Rochelaises,

Mail : etienne.chabry@srr-saling.com, tél : 06 83 87 66 92

               

UNCL et Cap-Martinique : Jean-Philippe CAU, Thibaut DERVILLE

                                    Mail : transatirc@gmail.com, tél JPC : 06 80 11 43 84, tél TD 06 11 37 86 15

 

 

 

Documents de Course et Inscriptions bientôt disponibles :

La RORC Transatlantic Race

Le Yacht Club de France devient le partenaire du RORC pour la prochaine édition de la RORC Transatlantic Race.

La RORC Transatlantic Race 2022 concrétise une collaboration entre deux éminents yacht clubs; le Royal Ocean Racing Club et le Yacht Club de France, qui s’unissent pour la prochaine édition d’une course de 3000 milles nautiques (5500 km) entre Lanzarote et les Caraïbes. Le Yacht Club de France, basé à Paris, souhaite élargir son programme de courses et a donc décidé d’établir une alliance avec le Royal Ocean Racing Club et l’International Maxi Association afin de promouvoir auprès de ses membres et clubs alliés, la RORC Transatlantic Race déjà courue depuis quelques années.

Les bateaux IRC modernes, ainsi que les yachts classiques sont invités à participer à la 8ème édition de cette course annuelle qui a attiré par le passé des compétiteurs venus du monde entier.

« Pour accompagner l’intérêt pour la course au large toujours croissant en France et parmi nos membres, nous sommes très heureux de nous associer à l’un des clubs de course au large les plus actifs et les plus renommés au monde –le Royal Ocean Racing Club. Nous aurons l’honneur de remettre un Trophée au nom de notre club et de participer à la promotion de la RORC Transatlantic Race auprès de nos membres et à travers nos 32clubs alliés en France », explique Philippe Héral, président du Yacht Club de France.

Les spectaculaires montagnes volcaniques de Lanzarote offrent une toile de fond impressionnante alors que la flotte de la Rorc Transatlantic Race se dirige vers les îles Caraïbes© James Mitchell

La RORC Transatlantic Race qui est la plus longue des courses au large du Championnat du RORC, comprenant plus de 20 événements, a été initiée il y a quelques années pour rallier la célèbre RORC Caribbean 600, et ainsi permettre aux membres du RORC et aux propriétaires de Maxi Yachts de traverser l’Atlantique en course avant d’entamer la saison de régates dans les Caraïbes.

« Nous sommes très heureux de travailler aux côtés de nos collègues du Yacht Club de France, l’un des plus anciens yacht club français(1867), pour promouvoir cette course auprès de ses membres et clubs alliés, et d’ainsi ouvrir l’événement à un plus large public. » a commenté James Neville, Commodore du RORC. « Ce n’est pas la première fois que nous travaillons ensemble car le RORC a utilisé le prestigieux siège parisien du Yacht Club de France pour l’organisation de dîners pour les membres du RORC basés en France. »

Depuis son édition inaugurale en 2014, la RORC Transatlantic Race a été courue en association avec l’International Maxi Association qui décerne chaque année un impressionnant trophée d’argent au vainqueur en temps réel (Line Honours winner) et cette tradition perdurera en 2022.

Andrew McIrvine, Secrétaire général de l’IMA, a déclaré : « Depuis que Charlie Barr a traversé l’Atlantique pour la première fois au début des années 1900 à bord desa goélette àtrois mâts, ce parcoursa continuellement attiré denombreuxmarins qui ontde ce faitpartagé un rêve commun. Qu’il s’agisse d’un propriétaire passionné d’un maxi yacht, d’un IRC moderne ou d’un yacht classique, d’un équipage expérimenté ou novice, ceux qui ont participé à la RORC Transatlantic Race ont accompli leur ambition et nous sommes ravis de travailler aux côtés du RORC et du Yacht Club de France pour offrir à des marins cette opportunité.»

La RORC Transatlantic Race partira le 8 janvier 2022 de Lanzarote aux Canaries sous le patronage de Calero Marinas.

Pour plus d’informations : http://rorctransatlantic.rorc.org/

Communiqué de presse du 11/03/2021

l’arrivée dans les Caraïbes est toujours spectaculaire pour les équipes participant à la course transatlantique RORC de 3000 nm© Arthur Daniel

IRC RATING :

• Le RORC, leader dans les systèmes de rating et en coopération avec l’UNCL – Union Nationale de la Course au Large, a créé l’IRC -le certificat de notation internationale(International Rating Certificate). L’IRC est un système de rating reconnu par World Sailing et le principal système de mesure et notation des yachts de course dans le monde.

• La jauge IRC est administrée conjointement par le Bureau de notation du RORC à Lymington, au Royaume-Uni, et le Centre de calcul de l’UNCL à Paris, France

• Pour plus d’information sur l’IRC au Royaume-Uni : www.rorcrating.com et globalement : www.ircrating.org

•Pour plus d’information sur l’IRC en France :  www.uncl.com et irc@uncl.com

•Médias sociaux: @RORCrating @IRCrating @Club house de l’IRC

REPORT de la 55ème édition de la SNIM 2021

Coup dur pour les passionnés de régates ! La 55ème édition de la SNIM, épreuve organisée par la Société Nautique de Marseille, est reportée du 29 octobre au 1er novembre.

S’adapter au contexte sanitaire, et respecter le calendrier des courses déjà programmées à la FFV : tel est l’enjeu de l’équipe d’organisation de la 55ème SNIM suite à la décision de report.

Au lieu de se retrouver comme à l’habitude à Pâques – initialement du 2 au 5 avril, la Société Nautique de Marseille, en concertation avec la FFV, a décidé de décaler cette épreuve du 29 octobre au 1er novembre.

SNM : « Nous convions les 150 solitaires, duos, et équipages fidèles à l’évènement à rejoindre les pannes de la Nautique pour participer à un événement inédit de festivités et de régates à partir du vendredi 29 octobre et jusqu’au lundi 1er Novembre, avec au programme notamment une grande course. »

C’est un véritable défi pour l’organisation et bien sûr pour les régatiers à 3 semaines de l’évènement, de passer d’un week-end de Pâques à celui de la Toussaint. A ce jour, 48 voiliers sont dores et déjà inscrits à cette 55ème édition.

Championnats UNCL 2021 Méditerranée

Prochain rendez-vous dans un moi donc pour les 900/400 Miles de Saint Tropez.

Cette épreuve aura lieu du 12 au 18 avril 2021 et est organisée par la Société Nautique de Saint Tropez.

Plus d’informations ici : http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/snst/evenements/aulargedest-tropez/

Un certain nombre de clubs ont déjà reporté leurs épreuves et les ont reprogrammées (SNT, SNM, CNTL entre autres). Nous tenons à jour au fur et a mesure les calendriers de nos Championnats.

Cela va amener l’UNCL à revoir le calendrier des championnats UNCL Méditerranée et Manche-Atlantique mais sans pour autant réduire le nombre d’épreuves proposées.

Plus d’informations à suivre…

 

La SNIM

La SNIM oscille entre valeurs sures et nouveautés pour séduire des régatiers toujours plus nombreux avec de nouvelles possibilités de parcours, et la tant attendue Grande Course.

Il est temps de vous inscrire !

Cliquez ici pour accéder à l’inscription en ligne.

Avis de course SNIM 2021

Liste des inscrits

INFORMATIONS PRATIQUES

Obtenir un certificat de jauge IRC S.E.R

Route St Pierre Lorient – Défi Pure Ocean

Suite à une première édition réussie en 2020, Route Saint-Pierre & Miquelon et Pure Ocean vont organiser la seconde édition de la Route Saint-Pierre Lorient – Défi Pure Ocean en 2021. La ligne de départ sera ouverte du 13 au 27 Juin.

La Route Saint-Pierre Lorient – Défi Pure Ocean est un défi à la voile à travers l’Atlantique, entre Saint-Pierre & Miquelon et Lorient, ouvert à tout type de voilier et à tout support flottant entraîné par la force du vent, avec plusieurs objectifs :

  • battre les temps de référence
  • sensibiliser le grand public sur l’océan et la nécessité de le protéger
  • collecter des données utiles aux études scientifiques pour la protection de l’océan
  • lever des fonds pour la recherche océanique

La vocation est d’être une “autre” course, axée sur l’urgence de sauvegarder l’océan et sur les moyens d’y arriver

Edition 2021

Le départ officiel sera donné le 13 Juin 2021 de Saint-Pierre & Miquelon et la ligne de départ sera ouverte du 13 au 27 Juin.

Les conditions de participation sont précisées dans les instructions de course.

Jean-Pierre Dick a confirmé sa participation à l’édition 2021 et une campagne de recrutement de bateaux est en cours.

Cette fois encore, cette “autre” course a pour objectifs de :

  • battre le 1er temps de référence d’Eric Tabarly en 1987
  • battre les temps de référence établis lors de la précédente édition en 2020
  • sensibiliser le grand public sur l’océan et la nécessité de le protéger
  • collecter des données utiles aux études scientifiques pour la protection de l’océan
  • lever des fonds pour la recherche océanique
  • positionner l’archipel de Saint Pierre & Miquelon comme destination « course au large »
  • développer un lien nautique durable entre Lorient et Saint Pierre & Miquelon

Site internet : https://www.pure-ocean.org/

Contact : mission@pure-ocean.org

Pour le 50ème anniversaire de la Cape2Rio, la course s’ouvre à l’international

Le Royal Cape Yacht Club en collaboration avec le Yacht Club de Rio de Janeiro sont fiers d’annoncer le lancement d’une nouvelle édition de l’emblématique course Cape2Rio créée en 1971. La date de départ est actuellement fixée au dimanche 2 janvier 2023. Celle-ci sera ouverte à la jauge IRC.

A l’approche du 50ème anniversaire de la première édition de la course, le Commodore RCYC Neil Gregory a pris le pari de lancer les préparatifs pour cette 17ème édition et cherche à accueillir une flotte qui reflète l’histoire de cette magnifique course. Un parcours à travers l’Océan Atlantique Sud entre les capitales de l’Afrique du Sud et du Brésil, un peu comme la célèbre Transpac Race de San Francisco à Honolulu.

Une nouveauté cette année

Les voiliers possédants un certificat de de jauge ORC et ORCi en cours de validité peuvent également participer à la course avec un certificat de jauge IRC.

Le RORC Rating Office et l’UNCL ont accepté d’utiliser les mesures ORC pour créer un certificat IRC, qui sera géré au nom des participants par le Comité d’organisation de la course Cape2Rio en étroite collaboration avec les Centres de Calculs IRC.

Ce processus ne nécessitera aucune mesure supplémentaire, mais le certificat ORC doit être valide sur la période de la course 2022/23 et sera converti pour obtenir un certificat de jauge IRC valide. Le coût de la conversion sera absorbé par l’autorité organisatrice de la Cape2Rio Race 2023.

Le Royal Ocean Racing Club et l’UNCL saluent cette initiative et en signe de soutien à la Cape2Rio Race 2023, les miles accumulés au cours des cinq dernières années par les marins qui ont participé aux précédentes éditions de la Cape2Rio seront comptabilisés pour répondre aux exigences demandées par l’organisation de course.

L’Organisation de course :

« Les candidats doivent avoir effectué au moins 500 miles en course au large, y compris au moins deux nuits en mer, et si possible au moins une course du RORC, durant les cinq dernières années. »

Plus d’informations : www.rorc.org

Le commodore Neil Gregory du Royal Cape Yacht Club s’est félicité de cette collaboration et a déclaré : « Elle constitue un pas en avant sur la scène internationale pour les courses océaniques sud-africaines et devrait encourager la participation au Cape2Rio 2023. En regardant le calendrier des événements internationaux de 2023, nous constatons qu’un grand circuit mondial se développe actuellement. Il s’agit d’un projet passionnant à organiser. »

Le Commodore du RORC James Neville salue cette initiative. : « La course de Cape to Rio a une longue histoire et une longue tradition, et nous sommes ravis que le Royal Cape Yacht Club ait décidé d’utiliser l’IRC comme jauge de choix pour cette course prestigieuse. La jauge IRC est utilisée par la plupart des grandes courses au large à travers le monde et cette décision renforcera le statut international de cette course et augmentera significativement le nombre d’inscriptions à travers le monde. »

La Cape2Rio

Cette course emblématique a attiré de nombreux coureurs internationaux de renoms, elle a été remportée pour la première fois par le voilier Ocean Spirit, skipper par le navigateur de renommée mondiale Sir Robin Knox Johnson. A cette époque, il était le premier homme à naviguer en solitaire sans escale autour du monde.

Cette classique de l’Atlantique Sud a attiré de nombreuses grandes équipes au fil des ans, menées par les sommités de la Course au Large en monocoques et multicoques.

Le Trophée de l’Atlantique Sud a été remporté par de nombreux marins célèbres et Le Royal Cape Yacht Club espère poursuivre cette belle tradition.

South Atlantic Trophy – Corrected Time

La Cape2Rio Race 2023 s’élancera le 02 janvier 2023.

Contact mail : info@cape2riorace.com
Site internet : www.cape2riorace.com

Pour plus d’informations, adressez-vous à Christa Badenhorst par mail à l’adresse suivante functions@rcyc.co.za ou avec Anthony Spillebeen à cette adresse électronique anthony@spillebeen.co.uk.

 

Report de la 39ème édition de la Massilia Cup

Annonce relative aux Championnats UNCL 2021 Méditerranée

Communiqué de presse du CNTL

La situation sanitaire très incertaine nous impose de reporter la 39ème édition de la Massilia Cup au weekend du 25 & 26 septembre 2021 en lieu et place de la Duo Sail.

Afin de limiter les perturbations sur le calendrier des championnats UNCL IRC Méditerranée, la Massilia Cup ouvrira exceptionnellement un groupe Duo IRC.

Le CNTL diffusera prochainement le nouvel avis de course sur la page de la Massilia Cup .

Le CNTL vous donne rendez-vous le lundi 3 mai pour la première édition de la Corsica Med

 

Contact :

Le Cercle Nautique & Touristique du Lacydon
Quai Marcel Pagnol – 13007 Marseille

Tel: 04 91 59 82 00

Courriel : contact@cntl-marseille.com canal VHF : canal 77

Connexion wifi: Demander les codes d’accès au secrétariat (réservé aux usagers du CNTL)

Horaires du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h, le Samedi de 9h30 à 13h00 (en été journée continue).

Le Festival ARMEN 2021 annulé

Annonce relative aux Championnats UNCL 2021 Méditerranée

Communiqué de presse de la SNST

Au regard du contexte sanitaire actuel, la Société Nautique de Saint-Tropez se voit dans l’obligation d’annuler l’édition 2021 du Festival ARMEN (prévu du 5 au 14 mars) y compris le second Week-end de régate.

Rendez-vous donc en 2022 pour cette belle épreuve !
En attendant, la SNST poursuit son travail sur les événements 2021 à venir en espérant pouvoir retrouver les régatiers le plus rapidement possible…

 

SOCIETE NAUTIQUE SAINT-TROPEZ

Quai Trullet – Nouveau Port – BP 72

83992 SAINT-TROPEZ Cedex

Tél. 04 94 97 30 54

info@snst.org