Contrôle de Jauge IRC sur Atlantic Loisirs – Alkaïd 3 – ADDENDUM

En application de l’Article 5 du Règlement du Championnat Atlantique Équipages IRC-UNCL 2016, l’UNCL a demandé à Gérard Quenot, propriétaire du Jpk 10.10 Atlantic Loisirs (Alkaid III), de soumettre son bateau à un contrôle de Jauge IRC (poids et flottaison).

Le Centre de Calcul effectue régulièrement des analyses statistiques sur des séries de bateaux homogènes. Ces analyses portent essentiellement sur le poids, les élancements et les mesures de voiles. Une telle analyse a été effectuée à la fin du premier trimestre 2016 sur une série de 18 JPK10.10 produits  entre les années 2010 et 2014. Cette analyse a montré que le poids du bateau Alkaïd (4137 kg) appartenant à Gérard Quenot, sortait de « l’intervalle de confiance à 95% » formé par le poids moyen (soit 3988 kg) encadré de deux écarts types. Simultanément, des propriétaires de bateaux concurrents se sont étonnés, à la vue des certificats, de la différence de poids entre Alkaïd et les autres bateaux de la série.

Bien qu’aucune réclamation n’ait été déposée à l’encontre du bateau Alkaïd mais avec pour objectif de clarifier cette situation, le Centre de Calcul a décidé de faire une nouvelle pesée du bateau Alkaïd. Cette nouvelle mesure a été effectuée le 09 septembre à Lorient sous la direction de Jean Sans. Le poids du bateau a été mesuré à 4103 kg soit une différence de 34 kg, jugée  non significative compte tenu de la précision relative des pesons (0,2% de la pleine échelle, soit environ 30kg) et des conditions de mesure non totalement reproductibles. Cependant, la dernière pesée ayant été exécutée dans de bonnes conditions, le mesureur en charge a proposé d’adopter le poids de 4103 kg pour un nouveau certificat qui a été émis le 14 septembre 2016 et dans lequel le TCC est inchangé à 1,001.

Le Centre de Calcul constate qu’avec un poids de 4103 kg, le bateau AlkaÏd demeure le plus lourd de la série de 18 bateaux dont le poids moyen s’établit après correction à 3986 kg (écart type inchangé). Il serait souhaitable que le chantier JPK et l’architecte de la série analysent et fassent connaitre les raisons (conception et fabrication) qui peuvent justifier un écart de 117 kg avec le poids moyen (soit 2,9%) et de 70 kg avec le deuxième bateau le plus lourd (1,75%). La demande leur sera transmise par le Centre de Calcul.

L’UNCL

Championnat Atlantique : Lorient vous accueille à l’Atlantique Le Télégramme 2016

23, 24, 25 septembre, trois jours de courses et déjà une météo qui s’annonce favorable pour terminer le Championnat Atlantique Équipage sur L’Atlantique Le Télégramme – Défi Azimut organisé par le Centre Nautique de Lorient.

p1000963Au programme, Le Défi Azimut et ses 17 Imocas, dernière opportunité de croiser le fer avant le prochain Vendée, et bien entendu les IRC, Osiris Habitable, J 80, J 70, First 31.7 et Sportboats.

En cette fin de saison, les IRC seront peu nombreux à Lorient, mais on retrouve la crème des crèmes dans chaque série et quelques opportunités à saisir pour bousculer le classement final du Championnat.

Anne et Sébastien pourrait venir taquiner Saga sur la plus haute marche en IRC 1, Realax assurera sa première place en IRC 2Leclerc Hennebont, Atlantic Loisirs et Hakuna Matata, podium actuel du Championnat, joueront une partie décisive en IRC 3, tandis qu’en IRC 4, on retrouvera les meilleurs bateaux de la saison dont Matamouf of Recoucou, favori pour la qualification au  Championnat de France des Équipages IRC 2016 à Marseille (11 – 13 novembre).

Nouveauté cette année, une Classe IRC Double qui fait recette avec, parmi les 8 inscrits à ce jour, des duos de valeur sure.

Le Centre Nautique de Lorient vous accueille à la Base de Keroman, pour une régate toujours riche en convivialité. La météo semble vouloir apporter une belle touche finale avec des conditions idéales sur l’eau pour les Imocas et les trois ronds monotypes, Osiris Habitable et IRC.

Les inscriptions restent ouvertes sur le Site Internet de L’Atlantique Le Télégramme 2016.

atlantiqueteleg2015_flotte

 

 

 

 

 

Tour du Finistère à la Voile 2016 : À vos inscriptions !

Le Tour du Finistère à la voile 2016 prend forme. Malgré un rythme d’inscription qui, au début, était un peu poussif, nous allons très prochainement retrouver un nombre de concurrents conforme au Tour Duf !

Intro_Promo2_Tourduf

 

Pour ceux qui ne n’ont pas participé au Tour depuis longtemps, qu’ils ne s’inquiètent pas, cette année encore il y aura comme toujours des moments de navigation magiques, de la régate à tous les étages, de la convivialité et des fêtes dans chaque port !!!

Si vous avez prévu du participer et que vous n’avez jusqu’à maintenant pas pris le temps de vous inscrire, allez-y ! C’est le moment de faire le nombre !!!

Mdaaa3db72621026f9cf9_TDFin2015

Cette année, le Tour Duf a lieu du 23 au 29 juillet et propose un programme du Sud au Nord :

 

 

  • PORT LA FORET – LA FORET FOUESNANT / CONCARNEAU
  • CONCARNEAU /  DOUARNENEZ
  • DOUARNENEZ /CAMARET
  • CAMARET / LAMPAUL PLOUARZEL – L’ABER ILDUT
  • LAMPAUL PLOUARZEL – L’ABER ILDUT / ROSCOFF

 

À très bientôt,

Pour le Comité d’Organisation – Loïc Ponceau

Tour du Finistère à la Voile – Nautisme en Finistère – 11 rue Théodore Le Hars – BP 1334 – 29103 Quimper Cedex

Tel : 02 98 56 85 64

contact@tour-finistere-voile.com

http://tour-finistere-voile.com

Tourduf2016_Sponsors

 

Images – Tour Du Finistère à la Voile 2015 : Pascal Alemany  – www.alemany.fr 

Armen Race 2016 : Un vrai succès !

177 bateaux dont une majorité d’IRC et parmi eux, 48 bateaux en double. Un vrai succès… !

 

L’édition 2016 de l’Armen Race s’est clôturée, dans la bonne humeur et la satisfaction de tous.

La course envoyait les concurrents de La Trinité à la bouée occidentale de Sein située à l’extrémité de la Chaussée de Sein, à un jet de pierre du fameux phare d’Armen… Les bateaux redescendaient faire l’intérieur de Belle-Ile puis devaient virer la bouée Sud du Banc de Guérande, non loin du chenal d’entrée de Loire, avant de s’en retourner sur La Trinité.

Un beau parcours très technique, avec un coefficient de marée de 100, pour les presque mille marins sur l’eau.

Pour la plus grande joie du président du Comité de Course, Gilles Bricout, « tous les concurrents sont arrivés à bon port avant la fermeture de la ligne ce matin dimanche à 9h00, malgré des conditions qui n’ont pas toujours été faciles ». La nuit de samedi à dimanche a vu les derniers concurrents franchir la ligne d’arrivée, fatigués mais heureux d’avoir bouclé le parcours qui avait été raccourci à 258 milles pour cause de vent faible.

Ils étaient 4 Imoca à s’affronter sur le parcours et les honneurs de la ligne sont revenus à Souffle du Nord skippé par Thomas Ruyant.

Un point sur les IRC courant l’Armen Race :

En IRC1, le Mach45 à quille pendulaire de Nicolas Groleau a été impressionnant de vitesse, se permettant de passer l’Occidentale de Sein avec les premiers Imoca…! Bretagne Télécom finit 1er toutes classes IRC. Toujours en IRC1, notons la belle prestation de l’élégant Saga toujours très rapide dans le médium. Qualiconsult, le nouveau bateau de Jacques Pelletier, un Valer 41 remarquablement construit par Charlie Capelle, ferme le podium et devance les deux nouveaux Nivelt 39 à déplacement léger, celui de Michel Pérétie Stamina 2 et celui de Didier Gaudoux Lann Aël 2.

En IRC2, belle victoire du A35 Realax à Jean-Yves Le Goff et à Alexandre Korniloff, rapide et toujours remarquablement bien placé. Il bat le J120 Hey Jude de Philippe Girardin qui a longtemps mené la danse dans sa classe. Le A35 Hey Joe, à Antoine Croyère, complète le podium après avoir longtemps couru en vain derrière les deux premiers, et venant à bout de Musi’x à Philippe Baetz après une longue bagarre…

En IRC3, la flotte avait perdu de sa superbe, la plupart des bateaux étant partie jouer en IRC Double. Néanmoins, c’est François Bardacheff avec son First 30R Chacastal qui gagne devant le Sun Fast 3200 Sailgrib à Henri Laurent et le X36S XElles à Bruno Salle de Choux.

En IRC4, seul Belauan, l’Elan 333 à Jean-Claude Malraison, finit la course.

Mais c’est bien les IRC Double qui auront été la classe phare de l’Armen Race 2016 avec 48 partants. Le podium se méritait. Vaïmiti, le A35 aux cousins Level, toujours devant, aura mené la course de main de maître. Non loin derrière, on trouve le Jpk 10.10 Mary de François Moriceau qui aura fait une course remarquable, toujours là où il fallait être… Crew’s Control, le A35 mené par Xavier Cruse et son fils Jean, ferme le podium. Bravo à eux… et quel est le père qui n’a pas rêvé de faire du double avec son fils…? Gérard Quénot, qui lui aussi naviguait avec son fils, restera au pied du podium, ce qui ne lui est pas fréquent…!

 

Par ailleurs, quelques témoignages :

Mathieu Thiercelin, skipper de Pen Duick III, invité d’honneur de l’Armen Race 2016 a beaucoup apprécié cette édition : « C’est une très belle course, nous sommes venus pour le plaisir et nous avons beaucoup apprécié le parcours, les deux nuits en mer et l’ambiance à bord. Nous avions trois jeunes de la Trinité-sur-mer avec nous, et nous avons pris beaucoup de plaisir à les avoir à bord. Nous remercions grandement la SNT pour l’organisation et l’accueil avant et après la course, et un merci tout particulier à Hervé Gautier, le directeur de course, qui a été très attentionné ».

Dans le groupe des IRC 4, Jean-Claude Malraison et son équipage (Mathias Schlund, Yann Genet, Stéphane Roussin, Julie Roussin et Pierre-Yves Roinsard) étaient partis avec une petite appréhension, ils avaient le plus petit rating dans la catégorie IRC, mais qui finalement ne les a pas pénalisés : « Nous sommes très satisfaits de cette place, d’autant plus qu’en temps compensé nous sommes 5e des IRC 3. Pour notre quatrième participation, nous avons pris beaucoup de plaisir. Le dernier bord avec le coucher de soleil, un arc-en-ciel et la nuit, c’était vraiment un beau tableau. Ce qui est formidable à l’Armen Race, c’est l’ambiance. J’ai beaucoup d’admiration pour tous ces bénévoles qui font un travail très pro. L’organisation est parfaite, et en plus tout est fait avec le sourire. On se sent en sécurité, c’est comme la famille! Nous serons bien évidemment présents l’année prochaine! ».

Cédric Faron, accompagné de Thomas Gauthier, sur l’unique Mini 650 inscrit, est arrivé au petit matin : « J’avais besoin de naviguer en course au large pour engranger des milles et de l’expérience sur mon Mini qui sort tout juste du chantier. L’Armen Race a exactement le profil d’une course Mini, j’ai donc bien pu prendre mon bateau en main. L’Armen est fidèle à l’Armen, avec ses conditions, ses passages difficiles… C’était très bien, exactement ce que j’attendais. Le prochain rendez-vous pour moi est la Mini en Mai, organisée par la SNT du 21 au 27 mai ».

Charlie Capelle, fidèle parmi les fidèles, a participé à toutes les éditions de l’Armen Race depuis sa création en 2011. Il est arrivé deuxième de sa catégorie, les Multi 30 : « J’avais un excellent équipage (William Blosse, Renaud Mary et Thomas Cazes), nous n’avons pas fait d’erreur et nous sommes satisfaits de cette belle place. William, Renaud et Thomas sont des jeunes pleins de jus qui n’ont pas hésité à faire ce qu’il fallait. Ma jeune demoiselle de 35 ans qui a derrière elle quatre Route du Rhum, et qui en prépare une cinquième, a une nouvelle fois tenu toutes ses promesses et les conditions ont été idéales pour notre trimaran. Le directeur de course a fait de très bons choix en décidant de réduire le parcours, il ne nous a pas envoyés au casse-pipe et c’est très bien comme ça. La SNT nous a une nouvelle fois gâtés avec une belle organisation ».

Les 1000 coureurs de cette 6ème édition de l’Armen Race sont donc ravis et comptent bien revenir l’année prochaine pour participer à cette course unique sur la façade atlantique qui ravit amateurs et professionnels. En un mot, l’Armen Race 2016 a été un vrai succès!

Les résultats, les photos, les infos: www.armenrace.fr

Facebook: Ar Men Race

Twitter: @ArMenRace #armenrace16

 

Classements en temps compensé

IRC Nuit de l’Armen

  1. OceanVox 2 – JF. Guillet
  2. Alliance – R. Gauvin
  3. Enigma – H. Gastinel

Osiris Nuit de l’Armen

  1. Ogic – P. Chombart de Lauwe
  2. AOD LOR – T. Appamon
  3. Lily la Tigresse – G. Touren

IMOCA

  1. Le Souffle du Nord – T. Ruyant
  2. MACSF – B. de Broc
  3. La Mie Câline – A. Boissières

Class 40

  1. Colombre XL – M. Juris
  2. Groupe Setin – M. Cousin
  3. Axar – P. Losq

Multi 50

  1. Nootka – G. Buekenhout

Multi 30

  1. No Limit yacht – Y. Marilley
  2. Acapella-Soreal – C. Capelle
  3. Hissy Fit – S. Baker

IRC1

  1. Bretagne Télécom – N. Groleau
  2. Saga – J. Fournier Le Ray
  3. Qualiconsult – J. Pelletier

IRC 2

  1. Realax – JY Le Goff / A. Korniloff
  2. Hey Jude – P. Girardin
  3. Hey Joe – A. Croyère

IRC 3

  1. Chacastal/MACSF/Voiles des Anges – F. Badatcheff
  2. Sailgrib – H. Laurent
  3. X-ELLES – B. Salle de Chou

IRC 4

  1. Belau’an – JC. Malraison

IRC Double

  1. Vaïmiti – F. et Y. Level
  2. Mary -F. Moriceau / C. Waubant
  3. Crew’s Control / X. et J. Cruse

Grand-Surprise

  1. Filox IV – J. Laborde
  2. US Natixix 1 – F. Laroche Joubert
  3. Groupe ENSTA – H. Lauras

Osiris

  1. Akela – H. d’Arexy
  2. John Doe – G. Dangy
  3. Petit Prince 2 – R. Berson

Pogo 8.50

  1. Cache la Poudre – D. le Doeuff
  2. Fleur de Sel – C. Granger
  3. The Architectes – A. Juhel

Mini 650

  1. Quasar – C.Faron / T. Gauthier

 

Championnat Atlantique Equipages IRC-UNCL 2016 – Classement après deux épreuves

 

Championnat Atlantique en Double IRC-UNCL 2016 – Classement après deux épreuves

 

Image : SNT

Spi Ouest France 2016 : en demi-teinte

Particulièrement défavorable sur la baie de Quiberon, la météo pascale est venue ternir le Spi Ouest France 2016. Nombre de participants légèrement en baisse, mais 360 bateaux quand même, et répartis dans un nombre pléthorique de séries et de classes, convivialité délicate à entretenir dans un tel contexte, de la 38ème édition du Spi, nous garderons néanmoins des éléments positifs, à savoir une très belle journée de régates le vendredi 25 et une flotte IRC qui a sérieusement préparé l’évènement au regard de la Jauge.

Désaffection des courses en Atlantique, routine, convivialité en berne, mélange hétérogène entre quillards de toutes tailles, monotypes et DIAM 24 ? L’alchimie du Spi tient à un subtil équilibre. Pourtant il reste un évènement majeur sur la côte Atlantique toujours soutenu par Ouest France et porté par une équipe de bénévoles et permanents de la SNT qui ne baisse jamais les bras.

Tiger3 – Ker 39 – Marc Menesguen - vainqueur en IRC1

Tiger3 – Marc Menesguen – vainqueur IRC1

Sur l’eau, la journée du vendredi fut heureusement idéale et bien mise à profit par les comités de course, avec 3 courses pour chaque classe IRC (2 côtiers pour la classe Double). Puis, seuls les IRC 1, 2 et 3 ont pu courir une ultime manche le samedi avant l’affolement des anémomètres, les BMS et la frustration générale venus ternir le weekend …

Avec le peu de courses validées sur le plan d’eau trinitain, il fallait s’exprimer vite et bien pour remporter ce Spi 2016. Le TP 52 PAPREC de Stéphane Névé l’emporte en IRC 0-1 (12 bateaux) et IRC 0, groupe dans lequel le Tp52 était seul, TIGER3, le Ker39 de Marc Menesguen gagne en IRC 1, 3D DÉVELOPPEURS IMMOBILIERS, le Jpk 10.80 mené par Jean-Pierre Kelbert en IRC 2, CIFRALINE 4, le Sun Fast 3200 de Daniel Andrieu en IRC 3 et MATAMOUF OF RECOUCOU, le plan Valer de Dominique Lucas en IRC 4.

3D Développeurs Immobiliers – Jpk 10.80 – Jean-Pierre Kelbert – vainqueur en IRC2

3D Développeurs – Jean-Pierre Kelbert – vainqueur IRC2

A noter cette année la création d’une classe IRC Double qui, si elle est a peut-être légèrement dégarni les classes équipages en IRC3 et 4, a aussi permis de regrouper une vingtaine de bateaux dont tous n’auraient probablement pas participé au Spi dans un cadre autre que celui du double. Sur deux courses, Jean-François et Patrice Hamon se sont imposés sur leur Jpk 10.10 CHARLINE, à égalité de points avec ALLIGATOR FOR EVER (Jpk 9.60 – Bruno Recoules et Benoit Lanet) et avec 3 points de mieux que le troisième, GROUPE 5 (Sun Fast 3200 – Patrice Carpentier et Gilles Brétéché).

Ce Spi Ouest a permis de faire un état des lieux sur le respect de la jauge IRC par les concurrents. De ce point de vue, il faut noter une nette amélioration, notamment en comparaison avec les manquements révélés en fin de saison dernière à Lorient. Grâce aux moyens mis en place par la Société Nautique et le Port de la Trinité (salle pour mesurer les voiles, grutage pour vérification de pesée), des contrôles approfondis ont été menés par les jaugeurs sur une vingtaine de bateaux avant et pendant l’épreuve : mesures de voiles et de gréement, pesée IRC, conformité des filières, nombre de voiles à bord et conformité de l’aménagement déclaré sur les bateaux en tête le vendredi soir et dont le certificat n’était pas Endorsed. Sur la vingtaine de bateaux contrôlés, nous n’avons constaté qu’un unique dépassement de surface de spi de moins d’un demi-mètre carré sur un bateau. Le certificat de ce bateau, modifié suite au contrôle, conservait un rating identique.

Cifraline 4 – Sun Fast 3200 – Daniel Andrieu – vainqueur en IRC4

Cifraline – Daniel Andrieu – vainqueur IRC3

Si l’on observe les podiums de chaque série IRC, on retrouve en majorité des bateaux disposant d’un Certificat IRC Endorsed (Paprec, Dream Pearls, Brittany Drizzle), ou ayant au moins fait peser le bateau et mesurer les voiles avant le Spi Ouest France (3D Développeurs, JLance 12), et enfin des bateaux n’ayant pas pris ces dispositions mais ayant été contrôlés avant ou pendant l’épreuve (Tiger3, Black Jack, Cifraline, Charline).

C’est un constat encourageant en ce début de saison IRC en Atlantique. On a des bateaux qui, contrairement à ce que l’on peut entendre ici ou là, sont dans les règles au regard de la jauge. La crédibilité des résultats s’en trouve renforcée et les bruits de pontons atténués. UNCL, organisateurs, arbitres et coureurs doivent poursuivre dans cette direction.

Le Championnat Atlantique en Équipages continue avec sa deuxième étape, l’Armen Race du 5 au 8 mai. Souhaitons à la SNT de bénéficier de conditions plus clémentes pour cette belle course au large. Souhaitons aussi que le Spi 2017 voit les rangs de l’IRC se garnir à nouveau.

SOF2016_Départ

 

 

 

 

 

 

 

Images : © Jakez – www.jakez.bzh

J-4 avant le Spi Ouest-France 2016

A cette occasion, la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer a réalisé une vidéo pédagogique à usage des régatiers. Vous y trouverez les conseils de Jimmy Pahun et Antoine Croyère concernant les aspects techniques et tactiques tels que les départs ou les passages de bouées sur de splendides images du dernier Challenge de Printemps des 12 et 13 mars 2016.

 

 

  • Image en introduction : Challenge de printemps 2016 – SNT – Jakez
  • Vidéo : Auteurs de Vues – Production SNT

2016, LE TOUR DU FINISTÈRE DU SUD AU NORD

2016, une année pleine de nouveautés. Outre un parcours du sud au nord qui ne laissera pas insensible les plus fins régatiers, nous vous proposons également un site internet « relooké » avec de nouveaux visuels.

Tourduf_2016_Inscriptions_imageLes inscriptions 2016 sont ouvertes !

Le Tour du Finistère à la Voile commence dès maintenant ! Du 23 au 29 juillet, cet événement désormais incontournable vous met la tête à l’envers… Pour la seconde fois en 31 ans, nous vous proposons une édition du sud vers le nord. Les plus fins régatiers apprécieront sans nul doute cette audace. Du haut niveau sur l’eau et une ambiance de fête à terre : la formule a fait des adeptes. Nautisme En Finistère, organisateur, ne cache pas sa fierté d’accueillir ainsi sur le littoral finistérien plus de 600 concurrents. Avis aux amateurs… Lire la suite

 

 

Du 23 au 29 juillet : quatre étapes côtièresTourduf2016_Parcours

Le Tour du Finistère à la Voile propose un parcours fidèle à ce qui fait son succès depuis trois décennies. Les participants sont invités à avaler plus de 200 milles en course du Sud au Nord de la pointe bretonne. Ils prendront le départ de quatre étapes de jour, une de nuit et un parcours banane. Renouant avec sa tradition, l’une des escales du Tour accueillera les concurrents sur corps-morts, à Lampaul Plouarzel – l’Aber Ildut. Mais au-delà de la balade touristique, si belle soit-elle, les concurrents viennent aussi, et surtout, retrouver un fabuleux terrain de jeu pour naviguer. Se faufiler entre les cailloux, saisir les opportunités au fil des courants, apprivoiser les coups de vent ou la pétole : les fins régatiers du Tour du Finistère auront de quoi s’occuper dans le cadre majestueux des côtes finistériennes !

  • Dimanche 24 juillet : Port-la-Forêt / Concarneau
  • Lundi 25 et mardi 26 juillet : Concarneau / Douarnenez
  • Mercredi 27 juillet : Douarnenez / Camaret
  • Jeudi 28 juillet: Camaret / Aber Ildut – Lampaul Plouarzel
  • Vendredi 29 juillet: Aber Ildut – Lampaul Plouarzel / Roscoff

 

 

Tourduf2016_Affiche_webDu 23 au 29 juillet : Le Tourduf se met sur son 31 !

Nous avons le plaisir de vous présenter l’affiche de cette nouvelle édition. Cet événement nautique constitue un exemple concret de la dynamique que le « Livre Bleu 2015-2020 » souhaite insuffler au nautisme sur l’ensemble du Finistère, premier département maritime de France, à la fois vecteur de développement économique et porteur d’identité pour les Finistériens.

 

 

NAUTISME EN FINISTÈRE
Tél. :02 98 56 85 64 -E mail : contact@tour-finistere-voile.com
Vidéo : ©Lemon Prod et ©Nautimages
Tourduf2016_Bandeau_Annonceurs

Armen Race 2016: Save the RIGHT date!

L’annonce de l’Armen Race parue dans le Guide IRC 2016 (page 9) donne une date erronée de la course (du 15 au 20 mai au lieu du 5 au 8 mai). En revanche, les programmes des Championnats Atlantique Double et Équipage, publiés en page 36 du même Guide, se réfèrent à la date exacte.

 

ARMEN_RACE_2016_Annonce

L’Armen Race, la grande course au large IRC de la façade atlantique, se rapproche.

Comme chaque année, elle se courra pendant le long week-end de l’Ascension. Cette année, ce sera assez tôt en saison, du 5 au 8 mai.

Une autre date ayant circulé, nous vous invitons à la vérifiez dans vos agendas.

Et comme les années précédentes, une centaine d’IRC sont attendus sur la ligne de départ et viendront se mêler aux Class40 et autres classes amateurs et professionnelles.

Parcours - ARMEN RACE 2016

Parcours – ARMEN RACE 2016

Parcours de 320 milles, avec  toujours l’Occidentale de Sein à contourner, puis, nouveauté, une bouée fictive à 15 milles dans son Sud-Ouest faisant office de dog-leg, avant de descendre contourner Yeu et de revenir sur La Trinité.

Comme l’an dernier, un parcours réduit est réservé à certaines classes et à ceux qui ne souhaitent passer qu’une nuit en mer : La Nuit de l’Armen.

Parcours - NUIT DE L'ARMEN 2016

Parcours – NUIT DE L’ARMEN 2016

Nuit de l’Armen, à laquelle vient se greffer une nouveauté, la « Coupe Monotype du Yacht Club de France« :

Le concept : Recréer une régate monotype d’équipage, ouverte à tous, amateurs, professionnels et étudiants,  sous forme d’une ancienne étape du Tour de France à la Voile avec une offshore d’une nuit à la mer et une journée de parcours banane en baie de Quiberon.

Le bateau : Grand Surprise. Une flotte monotype de 25 bateaux attendue.

Le programme, pendant le pont de l’Ascension, du jeudi 5 au dimanche 8 mai 2016 :

  • Jeudi et vendredi : La Nuit de l’Armen, course de 120 milles sur un parcours La Trinité – La Jument des Glénan – La Trinité via le large de Belle Ile et d’Hoëdic.
  • Samedi : parcours banane

Toute info sur http://www.armenrace.fr/ et sur http://www.snt-voile.org/

La SNT

Image en introduction : © Pierre Bouras – SNT – Armen Race 2015

Championnats IRC 2016 : premiers rendez-vous et règlements en ligne.

Du 5 au 7 février, la 32ème Primo Cup lancera la saison IRC 2016 en Méditerranée. Les façades Atlantique et Manche entreront en lices au mois de mars. Avec des programmes Équipages et Double sur les trois façades et des Championnats Solo en Manche et en Méditerranée, l’offre IRC s’étoffe et vous permet de concocter une saison passionnante.

  • ATLANTIQUE

Spi Ouest France 2015 ©JakezLe Championnat Équipages contient 9 compétitions, parmi lesquelles nous retiendrons les 4 meilleures performances. Le programme, étendu de Roscoff à Baiona, est bâti autour des « classiques » habituelles et alterne entre courses au large et grand-prix en baie. Premier rendez-vous incontournable, le Spi Ouest France Intermarché du 24 au 28 mars à la Trinité.

En Double, le calendrier est réduit à 5 compétitions, mais les trois meilleurs résultats seront pris en compte. Aux côtés de l’Armen et de la Duo Catamania dont la participation est d’ores et déjà assurée, la Duo-Demi Clé, la Pornic Baiona Pornic et la Celtikup Océaniques auront donc toute leur importance pour qui souhaite l’emporter, voire figurer honorablement au classement du Championnat 2016.

 

  • MANCHE

Cowes Dinard-St Malo Race 2015 Il s’agit aussi de donner une chance à tous en limitant les convoyages. Deux bassins distincts et donc deux Championnats Équipages, Ouest et Est, verront évoluer deux classes IRC au lieu de quatre (séparation à 1.010). Le Championnat Équipages Ouest comprend 7 compétitions tandis que le Championnat Est en compte une de plus, son programme aillant été modifié récemment afin d’accueillir la Normandy Sailing Week qui se tiendra du 1 au 5 juin au Havre. Dans les deux cas, les 4 meilleurs résultats seront retenus. Les grandes classiques anglaises, Cowes Dinard et Cherbourg Race, restent le dénominateur commun aux deux Championnats.

Dans le règlement du Championnat Double, nous retrouverons 6 compétitions (classement sur les 4 meilleurs résultats) dont une moitié est constituée d’évènements de référence au sein du très dynamique Trophée des Iles en Double Audi St-Malo (100 Milles et Une Nuit, Diagonale des Fous de Bassan, L’Étai Indien) et l’autre est un condensé de grand rendez-vous du Championnat du RORC (Cervantes Trophy Race en ouverture le 30 avril, Cowes Dinard et Cherbourg Race).

Le programme et le règlement du Championnat Solo Manche restent à finaliser définitivement et seront publiés dans les plus brefs délais. Dans les grandes lignes, les Solos se retrouveront autour d’une douzaine de compétitions réparties entre le sud de l’Angleterre (Tour de Wight, Channel Weekend, Cowes Le Havre), la baie de Saint-Malo (Solo de l’Explorateur, Solo du Prince, plus éventuellement une autre course), la baie de Seine (Normandy Solo) et celle de Saint-Brieuc (Solo Duo La Godille). Comme l’an dernier, la flotte se répartira en deux classes (séparation à 0.950).

 

  • MÉDITERRANÉE

Primo Cup 2015 Trophée Credit Suisse13 compétitions dans le Championnat Équipages et dès Février la Primo Cup à Monaco (5 – 7 février) et le Festival Armen à la fin du mois à Saint-Tropez. Peu de modifications dans le programme Équipages, à la demande des régatiers de la Grande Bleue. Avec 8 compétitions dans le Trophée Inshore et 5 dans le Trophée Offshore, chacun pourra facilement bâtir le programme qui lui convient. Notez que le classement du Championnat sera réalisé à partir des 5 meilleurs résultats sur ces 13 compétitions. Côté découpage de la flotte, les bornes évoluent sensiblement de manière à obtenir plus de cohérence dans chacune des quatre classes.

11206719_487699031377658_140268819916764763_oEn Double, on reste également sur des évènements qui ont fait le succès du Championnat. Les compétitions s’enchainent sans temps mort au début du championnat avec 3 dates à Hyères, Port-Grimaud et Mandelieu. Après le Trophée Sémac à Marseille et la Giraglia, le Championnat accueille la Duo Max et propose une belle escapade vers Barcelone à la fin du mois de juin. Enfin, la Quadrasolo-Duo et la Duo Sail clôtureront le Championnat à Marseille. Les duos seront classés selon les 4 meilleurs résultats sur les 8 rencontres possibles.

Pour une première édition, le Championnat Solo Méditerranée IRC promet un démarrage en fanfare ! Trois compétitions sont prévues pour ce « galop d’essai » : du 12 au 20 mars les 900 Nautiques de Saint-Tropez (400 milles pour les solos) lanceront le bal de la plus belle manière ! En effet à ce jour, une vingtaine de bateaux sont inscrits en solo (14 en équipages). La Giraglia, seconde épreuve au programme Solo devrait elle aussi rencontrer un beau succès. Enfin, la Quadrasolo – Duo à Marseille devrait voir augmenter son nombre de concurrents, car toutes les épreuves comptent pour le classement final du Championnat.

« Pour l’année 2016, nous avons souhaité améliorer encore le fonctionnement de nos Championnats. Afin de garantir une vraie équité sportive, des contrôles de jauge pourront être faits durant les épreuves, mais également en dehors de celles-ci . Un Comité d’Éthique présidé par Bernard Cordeau pourra être amené à intervenir en cas de non respect de la jauge et sera à même de prononcer des sanctions adaptées.

L’UNCL tient absolument à ce que nos compétitions ne puissent être entachées de soupçons quand à l’application de la jauge et la validité des certificats présentés par les concurrents.

Le Championnat de France Équipages IRC, Finale de nos Championnats, qui va se dérouler cette année à Marseille et qui bénéficie du label officiel de la FFVoile doit être un rendez-vous majeur de la voile habitable en France ; et nous devons être certains que les finalistes ont bien navigué avec des certificats valides.

Par ailleurs, nous avons apporté un changement important dans l’organisation des Championnat en séparant la Manche en 2 bassins, Manche Est et Manche Ouest, chacun de ces 2 bassins envoyant 2 équipages à la Finale, le 1er en IRC 1/ IRC 2 et le 1er en IRC 3 / IRC 4 . Nous souhaitons, par cette modification, renforcer la légitimité sportive de ces Championnats en évitant que ne soient classés ensemble des bateaux qui n’avaient jamais couru les uns contre les autres.

Et nous espérons qu’en concentrant les épreuves sur des bassins ne dépassant pas 100 milles, nous faciliterons la participation de plus de bateaux. »

Éric Basset

Vice Président de l’UNCL – Relations courses et Clubs

 

 

Championnats Atlantique Équipages et Double : Programmes 2016

Plus de courses, moins de convoyages

En 2015 le Championnat Atlantique a réuni un nombre exceptionnel de concurrents sur notre façade maritime, à la fois pour les équipages et les coureurs en double. L’effet « course au large » (année impaire, Fastnet, Armen Race, …) a une influence certaine. Les programmes Équipages et Double du Championnat Atlantique 2016 proposent différentes compétitions, du Finistère au Pays Basque et de Pâques à fin septembre.

Comme chaque année, le Spi Ouest-France donne le coup d’envoi de la saison. La SNT a décidé d’ouvrir l’épreuve aux équipages en double, mais aussi de retarder de 30 mn les départs le matin, d’autant que l’édition 2016 est très tôt en saison.

Après la Duo Demi Clé à Port Louis pour les doubles, tous pourront se retrouver pour la 6ème édition de l’Armen Race, qui n’a pas mis longtemps à devenir uneclassique. Toujours en baie de Quiberon, le Grand-Prix du Crouesty, réputé pour la clémence des conditions et la qualité des parcours et de l’accueil. En marge de ces épreuves, des sessions d’entraînement en vue de la Commodores’ Cup devraient aussi avoir lieu en Baie de Quiberon.

La saison se poursuit avec de nouvelles occasions d’en découdre sur l’eau : Grand Prix de La Rochelle pour les équipages, Duo Catamania pour les doubles, Pornic-Baiona-Pornic pour tout le monde ou encore le Tour du Finistère, l’Obélix Trophy, L’Atlantique Le Télégramme…

 

Chacun trouvera son bonheur dans ce programme varié. Toutes ces épreuves permettent de progresser et de retrouver des concurrents de qualité, sans imposer de trop longs convoyages. Parmi les 9 épreuves proposées aux équipages et 5 pour les doubles, nous retiendrons les 4 meilleures comme l’an passé pour déterminer les vainqueurs du Championnat Atlantique Equipage 2016, et les 3 meilleures pour les doubles.

Bon vent à tous !

Samuel Prietz