Retour sur deux superbes épreuves des Championnats UNCL, la Porquerolle’s Race et l’Armen Race Uship

La première édition de la Porquerolle’s Race s’est terminée de la plus belle des manières ce dimanche avec de superbes conditions. Tout au long des quatre jours de l’épreuve, les 52 équipages en lice ont disputé pas moins de 11 manches. Cette dernière journée, la plus ventée, a permis de déterminer les vainqueurs de chaque classe : Confluence Sopra DPMF (Groupe 1), Vito 2 (Groupe 2), Absolutely II (Groupe 3), Expresso 2 (Groupe 4) et Ikra (12 MJI). Rendez-vous est déjà fixé en mai 2020 pour la 2ème édition de cet événement bien-né. 

Jour 4 – Porquerolle’s Race – ©Photos E.Vally / YC Porquerolles

La dernière journée de la Porquerolle’s Race a été magnifique avec un vent de Sud-Ouest qui s’est levé à plus de 15 nœuds et a parfois frisé les 20 nœuds. Trois nouveaux parcours construits ont pu être lancés dans chacune des classes. Ces conditions plus soutenues, couplées à l’extrême motivation des équipages, ont entraîné quelques faits de course et plusieurs bateaux sont entrés en collision.

Au total, les équipages ont disputé onze courses durant les quatre jours de compétition, dont un tour de l’île vendredi qui restera dans les mémoires. Avec un gros niveau sportif, des conditions météo parfaites et une belle ambiance à terre, la Porquerolle’s Race est un beau succès. « La réussite de cette première édition est de bon augure pour la suite de cette épreuve que nous souhaitons inscrire dans la durée. Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine », a déclaré Sébastien Le Berre, Président du Yacht Club de Porquerolles.

Groupe 1 (13 inscrits) : Confluence Sopra DPMF remporte la bataille des « gros »

Les régates du Groupe 1, qui regroupait les plus grands voiliers de la flotte, ont été très spectaculaires, et tout particulièrement ce dimanche dans un vent forcissant. Bien inspiré tactiquement, crédité de manœuvres impeccables, l’équipage du GP 42 Confluence Sopra DPMF sort vainqueur de la Porquerolle’s Race. Derrière, l’imposant IRC52 Arobas2 a arraché la 2e place au général. Le Club Swan 52 Raving Swan est 3e.

Groupe 2 (16 inscrits) : Vito 2 a capitalisé sur son avance

Très régulier depuis le début de l’épreuve (avec deux victoires et sept 2e places), l’A 40 RC Vito 2 a vécu une mésaventure aujourd’hui en étant disqualifié de l’avant-dernière manche (suite à une collision) puis en ne terminant pas la dernière. Malgré ces deux courses « perdues », Vito 2 a pu conserver les commandes du Groupe 2, avec 10 points d’avance sur son premier poursuivant, le Grand Soleil 46 Groupe Lombardot Sailing Team. Le J133 Jivaro termine 3e mais cela a été très chaud puisque cet équipage n’a que 2 points d’avance sur Adrenaline, 4e, et 3 points sur Sloughi Rivas Yachting.

Groupe 3 (11 inscrits) : Absolutely II intouchable, Foxy Lady et Flower Power complètent le podium

En remportant neuf des onze courses disputées à Porquerolles ces quatre derniers jours, l’équipage du Mumm 36 Absolutely II, mené par Yves Ginoux, a laissé des miettes à ses adversaires. 3e du Championnat UNCL de Méditerranée avant la Porquerolle’s Race, Absolutely II réalise une très belle opération. Le match pour les deux places restantes sur le podium a été plus indécis et ce sont finalement le X 35 Foxy Lady et le MAT 1010 Flower Power qui s’emparent des 2e et 3e places à Porquerolles.

Groupe 4 (10 inscrits) : Expresso 2 renverse la situation et remporte la Porquerolle’s Race

Le JPK 1010 Expresso 2 accusait un retard de 3 points ce matin sur le leader provisoire, le X34 Almogaver. L’équipage d’Expresso 2 a réalisé la journée parfaite, remportant les trois parcours construits. Dans le même temps, Almogaver a terminé deux fois 2e et une fois 6e. Expresso 2 a donc repris les devants et sort grand vainqueur de la Porquerolle’s Race dans le Groupe 4. La lutte pour la dernière place sur le podium a également été intense : du 3e (Rostanbar 2) au 7e (Havana Glen), il n’y a que 6 points d’écart à l’issue de l’épreuve.

 

Porquerolle’s Race 2019 – Jour 4

 

Site du Yacht Club de Porquerolles : https://yachtclubporquerolles.fr/

Prochaines épreuves au calendrier du  Championnat UNCL 2019 Méditerranée, du 7 – 15 juin La Rolex Giraglia (YCI – SNST) et du 22 – 28 juin se déroulera la Duo Max (CNTL)

ArMen Race Uship 2019 : Champions les amateurs!

L’ArMen Race Uship a pour particularité, depuis sa première édition en 2011, d’être ouverte aux marins professionnels et amateurs sur un même parcours. Ils ont été 175 à répondre présents cette année aux côtés des sept IMOCA, des trois ULTIM et du MULTI50, non seulement pour pouvoir prendre le départ aux côtés de ces géants des mers, mais également pour se confronter à la course au large dans une ambiance conviviale et sportive.

Pour cette 9e édition, les conditions ont été bien calmes niveau vent mais très soutenues au niveau des nerfs. Les concurrents ont du s’armer de patience et de persévérance pour boucler le parcours. 145 bateaux ont franchi la ligne avant sa fermeture, dimanche à 8h00.

Charlie Capelle (Acapella – Proludic) remporte une nouvelle fois l’ArMen Race Uship. Le marin trinitain qui ne rate jamais une édition de la course, était une nouvelle fois accompagné de Lionel Lemonchois. Charlie, qui a toujours pour objectif de transmettre et de partager, avait également embarqué un de ses techniciens, Paulin Nicol, jeune marin aux multiples casquettes.

Nicolas Groleau (Bretagne Télécom), Jean-François Levasseur skipper du Team Jolokia et Sébastien Harinkouck (Amanjiwo) ont coupé la ligne en tête des IRC dans un mouchoir de poche. Mais en temps compensé, c’est Codiam, skippé par Nicolas Loday, qui a une nouvelle fois fait parler de lui en remportant cette 9e édition dans la catégorie IRC A.

Philippe Baetz sur Musix, réalise un doublé en remportant l’épreuve en IRC B en temps réel et en temps compensé, tout comme Alain Guelennoc (Menuiserie-Fenetre.fr) en IRC C. Même constat en IRC Double, avec la victoire de Paolo et Mattéo Mangione (Ciao Ciao). Le duo complice père-fils venu de la Rochelle ont semé les JPK sur leur SunFast 3600. Vaimiti de Fabrice et Yann Level ont décroché la 2ème place suivis par Tip de Bernard Mallaret et de la bretonne Françoise Goyat qui prennent la 3ème place.

Les First 31.7 de la Nuit de l’ArMen ont bataillé ferme et sont arrivés groupés dans la nuit de vendredi à samedi. Gauvain, skippé par Patrick Roussel, sort vainqueur de cette confrontation sur 100 milles le long des côtes morbihannaises.

Cette splendide édition s’est achevée sur la remise des prix où la marraine de la course, Sophie Davant, a remis le trophée UNCL by RALF TECH au vainqueur OVERALL devant 90 bateaux, Codiam, skippé par Nicolas Loday. L’UNCL remercie tous ses partenaires ainsi que les personnes dévouées sans qui les courses ne pourraient avoir lieu.

Site internet de la Société Nautique de la Trinité sur Mer : https://www.snt-voile.org/

Retrouvez toutes les photos de l’Armen Race USHIP realisées par @Antoine Dujoncquoy photographie

Prochaines épreuves au calendrier du  Championnat UNCL 2019 Manche – Atlantique, le 8 – 9 juin 100 Milles et une Nuit (YC Dinard) et le 8 – 10 juin le Grand Prix du Crouesty (YCCA)