Le calme après la tempête pour les arrivées de la première édition de la Corsica Med

Corsica Med – 28 Juin- 4 Juillet

Le départ de l’étape retour de la Corsica Med a finalement été donné vendredi 2 juillet à 10 heures, 24 heures plus tard que l’horaire initialement prévu en raison des violentes rafales enregistrées dans le port de Macinaggio qui rendaient difficile la sortie des concurrents. Après le fort coup de vent, ce sont bel et bien les calmes meurtriers de l’été méditerranéen que les concurrents de cette première édition ont dû affronter. Pour finir, c’est avec un parcours réduit au passage à une ligne virtuelle située dans le sud du Cap d’Arme sur l’île de Porquerolles qu’a été jugée l’arrivée. Pour une grande partie de la flotte, le final a s’est déroulé dans cette nuit de samedi à dimanche sous un ciel chargé et dans une brume bien peu estivale, avant l’arrivée au CNTL-Marseille qui avait prévu un accueil chaleureux et personnalisé pour chacun.

BLUE 007

Etienne Boyer et Dominique d’Andrimont, vainqueurs en IRC Duo sur Blue 007
Au sein de la classe la plus représentée dans cette première édition, Etienne Boyer et Dominique d’Andrimont, qui ont franchi la ligne d’arrivée à bord de leur JPK 10.10 Blue 07 ce dimanche matin à 2h03, sont presque surpris de leur résultat final. Etienne Boyer raconte « La course 1 était assez simple, si ce n’est un petit intermède avec la Marine Nationale, mais nous nous sommes passés à l’intérieur des îles. Globalement la course était assez linéaire et nous avons un petit rating, donc on a suivi les autres et ça s’est assez bien passé. Le retour était évidemment beaucoup plus compliqué. Nous étions assez bien partis, mais nous sommes restés très au large. Ca a bien payé sur 80% de la régate, mais sur la fin c’était plus difficile parce que les bateaux qui sont allés à terre ont eu beaucoup de mal à y aller, mais ensuite ils sont bien revenus. Le vent était très changeant, très instable et avec de forts calmes. Donc on s’est fait un petit peu peur parce que les autres revenaient très fort ».

Eric Merlier sur Télémaque 3 s’impose en IRC Solo
Vainqueur de la Massilia 2018, et de la Duo Max 2014, Eric Merlier sur Télémaque 3 rajoute une belle médaille à son très beau palmarès de coureur en équipage réduit en franchissant la ligne à 3h36, dans une brume à couper au couteau. « Je suis ravi, évidemment ! D’abord, je voudrais remercier l’organisation, parce qu’ils ont fait un sacré boulot. Il a fallu composer avec la météo et s’adapter pour décaler le deuxième départ. La course aller a été évidemment plus facile que la course retour, mais sur la manche aller je finis second en temps réel, alors qu’au retour je remporte le réel et le compensé, et ça c’est encore mieux ! Au retour, il y a eu des moments super agréables, et des moments difficiles pour les nerfs. C’est le propre des courses en solitaires : ça nous fait passer par des états tantôt difficiles, et tantôt de vraies joies. Quand on retrouve le vent, on a une sensation formidable. Ça a été une très belle course, et finalement comme les duos étaient dans les mêmes timings que nous, on se mesurait à eux également. La beauté de ces courses au large, c’est qu’il faut faire avec tous les éléments différents : la chaleur la journée, la brume, trop de vent ou pas assez. Il y a vraiment eu une très bonne ambiance sur cette première Corsica Med : on a eu un super accueil à Macinaggio, dans cet endroit très agréable avec des gens vraiment très accueillants. »

Belle victoire de Gilles Caminade sur Chenapan IV en IRC Equipage
S’ils ne couraient pas dans la même catégorie, l’équipage du Ker 40 Chenapan IV mené par Gilles Caminade et Dimitri Deruelle et le duo du Class40 HBF – Reforest’action de Kito de Pavant et Gwen Gbick ne se sont pas moins tiré une bourre mémorable pour les honneurs du temps réel, (c’est Kito qui remporte deux fois les honneurs de la ligne) dans la première comme dans la deuxième course. « Etape aller : injustice ! Puisque Kito a réussi à finir, et nous sommes restés dans deux heures et demi de pétole, et les autres concurrents de notre classe arrivent comme des fleurs. L’accueil en Corse était vraiment réussi : nous avons été très bien reçus. Le retour a été une responsabilité difficile pour le comité. Au bout de deux heures de course, nous avons pris une option à terre. On a cru qu’elle n’allait pas fonctionner, mais elle a fini par payer ! »

Erik Lacoste sur Delos remporte l’OSIRIS Equipage
C’est un habitué des podiums de la célèbre Duo Max qui a signé sa place de premier au général en coupant la ligne d’arrivée avec son équipage à 1 heure 30 ce dimanche, mais Erik Lacoste signe sur Delos sa toute première victoire « La première étape, c’était vraiment incroyable : des conditions de navigation idylliques, comme on en rêve dans nos souhaits les plus inaccessibles, une arrivée magnifique sur l’île de Beauté, et un accueil formidable, digne de la légendaire hospitalité de nos amis Corses ! Sur le retour, puisque la régate est la régate – et pas seulement une partie de plaisir – on a eu des conditions délicates, avec une alternance de vent médium, de régimes météo changeants, de petit temps, d’options délicates. A un moment donné, on a pu penser qu’on avait fait le choix des rois, mais quelques heures plus tard nous avons compris que tout était à refaire, et que ce choix n’était pas le bon. Je dois avouer que nous avions choisi une option plutôt à terre, mais un peu par dépit, parce qu’en arrivant sous la cote Corse, nous sommes restés une heure derrière alors que nos adversaires avaient touché une veine de vent, mais on s’est battu dans la bulle avec acharnement, et finalement on est sortis. Voilà ! On est très heureux de cette victoire, parce que quand on ne gagne pas, on met la même énergie, mais pas avec la même satisfaction ! C’est tout le charme de la régate. »

Alcazar Rodriguez sur Shikito et Matteo Bandiera sur Anywave Ocean, doubles vainqueurs en mini : proto et série
Inscrits respectivement en proto et en série, les deux bateaux Shikito Sailing Team skippé par l’Espagnol Alcazar Rodriguez-Alejandro en série et Anywave Ocean skippé par l’Italien Matteo Bandiera ont mis à profit cette course au large en Méditerranée pour entrer dans leur découverte du support et des contraintes de la classe : c’est en effet sans aucune communication possible avec l’extérieur qu’ils ont dû faire cette épreuve, conduisant les organisateurs a adapter leur programme à la météo.

LES RESULTATS (extrait)

IRC Duo
Course 1 :  Cntl-Marseille / Macinaggio
Ludovic Gérard, Nicolas Brossay,  Solenn For Pure Ocean (JPK 10.80)
Etienne Boyer, Dominique d’Andrimont, Blue 007 (JPK 10.10)
Emmanuel Santelli, Sophie Santelli, Magic Sea – SH
Course 2 :  Macinaggio/ Cntl-Marseille
Kito de Pavant, Gwen Gbick, HBF – Reforest’Action (Class 40)
Jonathan Bordas, Gerald Boess, Jubilee
Etienne Boyer, Dominique d’Andrimont, Blue 007 (JPK 10.10)
Général IRC Classe Duo
1) Etienne Boyer, Dominique d’Andrimont, Blue 007 (JPK 10.10)
2) Jonathan Bordas, Gerald Boess, Jubilee
3) Ludovic Gérard, Nicolas Brossay,  Solenn For Pure Ocean (JPK 10.80)

IRC Solo
Course 1 :  Cntl-Marseille / Macinaggio
Eric Merlier, Télamaque 3 (JPK 10.30)
Michel de Bressy, Figolo (Figaro Bénéteau 2)
Course 2 :  Macinaggio/ Cntl-Marseille
Eric Merlier, Télamaque 3 (JPK 10.30)
Michel de Bressy, Figolo (Figaro Bénéteau 2)
Général IRC Groupe Solo
1) Eric Merlier, Télamaque 3 (JPK 10.30)
2) Michel de Bressy, Figolo (Figaro Bénéteau 2)

IRC Equipage
Course 1 :  Cntl-Marseille / Macinaggio
Jacques Silve, Architeuthis2 (Dufour 36)
Pierre Saracco, Magic Freeman (Figaro Bénéteau 2)
Gilles Caminade, Chenapan IV (Ker 40)
Course 2 :  Macinaggio/ Cntl-Marseille
Gilles Caminade, Chenapan IV (Ker 40)
Jacques Silve, Architeuthis2 (Dufour 36)
Pierre Saracco, Magic Freeman (Figaro Bénéteau 2)
Général IRC Equipage
1) Gilles Caminade, Chenapan IV (Ker 40)
2) Jacques Silve, Architeuthis2 (Dufour 36)
3) Pierre Saracco, Magic Freeman (Figaro Bénéteau 2)

CERCLE NAUTIQUE ET TOURISTIQUE DU LACYDON
Franck Recoing, président
Francis Habert, responsable de la communication
Florence Baudribos, vice-présidente
Yves Ginoux, vice-président, responsable du pôle voile

CLUB NAUTIQUE DE MACINAGGIO
Isabelle Murzilli, présidente du CNM, vice-présidente ligue Corse voile
Municipalité de Rogliano et son port Macinaggio
Collectivité de Corse

CORSICA MED
Directeur de Course, Mathias Louarn
Présidente du Comité de Course, Florence Baudribos
Président du Jury, Tom Grainger

Site CNTL-Marseille https://www.cntl-marseille.com/
Les résultats : https://www.facebook.com/CorsicaMed

Photos
Yohan Brandt (HD sur demande)

Relations Presse
Maguelonne Turcat
06 09 95 58 91

Au Large de Saint Tropez : Quelle édition !

Une belle aventure qui consacre le Duo Adrien et Robin Follin sur THE SURFRIDER GM5 et Arnaud Vuillemin sur JUBILATIONS en Solo

Après le report et l’annulation de plusieurs courses, cette 11ème édition de l’épreuve, organisée par la Société Nautique de Saint-Tropez (SNST), a enfin permis aux concurrents de retrouver leurs marques et de s’entraîner en compétition.

Trente-deux voiliers IRC répartis en deux groupes, 11 solos et 21 doubles, se sont élancés le mercredi 2 juin pour un parcours de 400 nautiques de Saint-Tropez – tour de Corse par l’Ouest, Bonifacio et retour, avec des conditions très variables. Une météo capricieuse qui, passant du petit temps à 30 nds, a permis à chacun de faire preuve de stratégie. Une très bonne mise en jambe pour les marins mais également pour le bateau et toutes les combinaisons de voiles ont été utilisées.

La première nuit de traversée fut la plus difficile avec une zone de dévent liée aux montagnes corses, et quelques abandons sont à noter. La remontée par le versant Est puis le retour du Cap Corse jusqu’à Saint-Tropez fut moins fastidieuse mais trèss combative.

Hormis pour HBF Reforest Action, le Class 40 de Kito de Pavant largement premier en temps réel, le suspens était à son comble tout au long de la course avec une flotte homogène jusqu’au bout et la majorité des voiliers se sont succédés à l’arrivée le soir et la nuit du samedi 5 au dimanche 6 juin 2021.

En double la victoire revient au Sun Fast 3300 Surfrider GM5 avec les frères Adrien et Robin Follin, suivi du Sun Fast 3200 Epsilon et du JPK 10.10 Télémaque 2 :

« C’est une très belle course, je suis content de cette première épreuve qui l’est aussi avec notre nouveau Sun Fast 3300. C’est également notre première course en double avec mon frère Adrien, et nous nous sommes bien débrouillés ! Avec des conditions météo difficiles car très variables, nous avons été audacieux dans nos choix tactiques et cela s’est révélé payant ! Que du positif ! »

Chez les solitaires, c’est le JPK 10.10 Jubilations d’Arnaud Vuillemin qui gagne en temps compensé devant Télémaque 3 avec Eric Merlier et Furtif de Gérard Guilly :

« 400 Nautiques, c’est une sacrée aventure, je suis heureux de finir premier en temps compensé ! Ce qui est dur, c’est le sommeil qu’il faut gérer. Après une mer démontée dans les bouches au Sud Corse, je vais m’asseoir et je me suis assoupi pendant, je ne sais pas, deux heures. Je n’entendais pas l’alarme qui sonnait et le bateau est parti en marche arrière. Je me suis réveillé en sursaut et j’ai fait demi-tour et repris la course. »

 

Lors de la remise des prix, les concurrents ont fait part de leur bonheur d’avoir participé à cette première épreuve de la saison inscrite au calendrier des Championnats IRC Méditerranée, et tous ont apprécié le travail de la SNST qui a oeuvré efficacement pour l’organisation et le suivi de la course jour et nuit.

Remise des prix SNST 2021

Classements : http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/snst/evenements/aulargedest-tropez/

 

Classement temps réel :

Doubles : HBF REFOREST ACTION (Kito de Pavant – Gwen Gbick) SN GRAU DU ROI

Solos : SOLENN FOR PURE OCEAN (Ludovic Gérard) CNTL

 

Classement final en temps compensé :

Groupe DOUBLES :

SURFRIDER GM5 (FOLLIN Adrien et FOLLIN Robin) CN SAINTE MAXIME

EPSILON (RAMEIL Jean – OLGIATI Christophe) CN Marine TOULON

TELEMAQUE 2 (HENRI Sébastien – BORDES-LARIDAN Victor) SNMarseille

Groupe SOLOS :

JUBILATIONS (VUILLEMIN Arnaud) YC CAMPOLORO

TELEMAQUE 3 (MERLIER Eric) YC EMBIEZ

FURTIF (GUILLUY Gérard) SR ANTIBES

 

Prochains rendez-vous le 16 juin pour le départ de la Rolex Giraglia Cup Offshore et le 28 juin pour la Corsica Med organisée par le CNTL.

Retrouvez le programme complet des Championnats UNCL 2021 Méditerranée ci-dessous :

https://www.uncl.com/courses/mediterranee/mediterranee-equipages/#toggle-id-1

 

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

Président : Pierre Roinson
Directeur du Comité de Course : Georges Korhel

 

Communication:

Chloé de Brouwer
Chargée de communication

Accréditations- photos et images vidéos sur demande par mail: communication@snst.org

Photos : Société Nautique de Saint-Tropez

Au large de Saint-Tropez : bon départ pour la flotte des solos et des doubles

Communiqué de Presse SNST
2 juin 2021 

Initialement prévue en avril et reportée pour les classes solos et duos sur le parcours de 400 nautiques, la course « Au Large de Saint-Tropez » est enfin partie ce mercredi 2 juin 2021 !
Avec un vent d’est de 6/8 nœuds, les trente-deux voiliers répartis en deux groupes, ont pris un bon départ à midi devant la Ville de Saint-Tropez.

En lice, beaucoup de navigateurs amateurs, des habitués de courses transatlantiques, des champions en IRC et quelques marins professionnels comme Kito de Pavant ou encore le jeune espoir Robin Follin… vont se mesurer sur un parcours de 400 Nautiques (Saint-Tropez-Tour de Corse par Bonifacio et retour).
Rien n’est joué d’avance dans une épreuve au large et au regard des conditions météorologiques de ces prochains jours qui annoncent un petit temps, chacun devra faire preuve de stratégie tant pour compenser son rating que pour optimiser sa navigation.

Après le report et l’annulation de plusieurs courses, cette première épreuve de l’année pour la Société Nautique de Saint-Tropez – la première de la région- permet enfin aux concurrents de retrouver leurs marques et de s’entrainer en compétition.

Pour ceux qui restent à quai, les balises embarquées à bord permettent de suivre la course en direct sur le lien suivant : http://yb.tl/les400_2021

Entrevues sur le ponton avant le départ au 2 juin 2021

Frédéric Ponsenard sur COCO (Dehler 30 OD): Membre UNCL
4ème participation Pour plus de solos !
« Les raisons de ma participation c’est d’abord et avant tout de se retrouver tous ensemble à naviguer (bonheur décuplé par cette sortie de crise)Pour les projets, personnellement, c’est la transquadra en solo (cinquième participation) dont je prendrai le départ cette année de Lorient, par manque de concurrents en Méditerranée …  Je participe avec un nouveau voilier que j’ai adapté au niveau de la voilure pour les alizés (il va participer à la prochaine Transquadra).  

Même si mon bateau a un rating élevé, je le trouve beau et agréable à naviguer. 
La course Au Large de Saint-Tropez est l’une des rares où l’on voit pas mal de solos ! ça fait plaisir. Habituellement la classe des solos est faible en Méditerranée, c’est dommage, il en faudrait plus qui participent aux courses ! 
La fragilité du navigateur en solitaire fait que les liens se resserrent entre nous. On se contacte pour évoquer nos expériences, se donner des infos …
Il y a une telle ambiance entre nous sur les pontons, c’est sympa, on se retrouve entre potes Humainement, c’est plus chaleureux. »
 
Kito de Pavant et Gwenaël Gbick sur HBF REFOREST ACTION (Tizh 40)
« Petit déjeuner copieux ce matin avec Gwen avec les yeux rivés sur les derniers fichiers météo reçus . La zone de pluie s’éloigne dans l’est et nous laisse espérer un départ au sec…
Et avec un peu de vent ,5 /10 noeuds de Nord-Est, voir plus pour les plus optimistes…Une fois dégagés de la baie de St Tropez nous devrions accélérer en direction des bouches de Bonifacio où nous attend un flux d’Est soutenu.
Mais la 1ere nuit va être compliquée avec une zone de devent liée aux montagnes corses. Cette zone est plus ou moins étendue selon le timing et des écarts importants pourraient se créer dès cette 1ere difficulté.
Après le passage des bouches, il va falloir accrocher le wagon de vent de Sud qui pourrait nous amener rapidement au Cap Corse si les cheminots ne se mettent pas en grève.
Une fois le rocher de la Giraglia passé
On pourra compter du du vent de Nord est irrégulier jusqu’à St Tropez
Ça c’est la théorie…
On vous racontera la version officielle au fur et à mesure. »

Ludovic Gérard sur SOLENN FOR PURE OCEAN (JPK10.80) : Membre UNCL

Préserver les océans !
« Habitué de faire les courses en double, je me teste pour la première fois en solitaire. Je prépare la Transat Cap Martinique et ainsi cette épreuve me permettra de me qualifier et de voir si je peux la faire en solo…  Depuis deux ans, je cours pour la Fondation Pure Océan pour promouvoir la préservation des océans. Nous sommes plusieurs coureurs à soutenir l’association et à en être les ambassadeurs. L’objectif étant bien entendu de lever des fonds et de trouver des mécènes pour cette cause.
Une campagne de distribution de sacs « la goutte bleue » est en cours tout le mois de juin. Ce sac permet de ramasser les déchets dans la nature, la plage et en mer. »

Eric Merlier sur TELEMAQUE 3 (JPK 10.30) : Membre UNCL
A participé à toutes les éditions en solo depuis 2016Vainqueur de l’édition 2018 en solo
« Enfin on va re naviguer ! courir avec les copains, se faire plaisir. C’est la plus belle course, la plus sympa et en même temps la plus dure ! Le parcours Saint-Tropez- Tour de Corse- Saint-Tropez est à la fois magique et compliqué mais on vient pour ça : se faire plaisir et se faire mal. Cette année, le report de la course de trois mois va changer la donne. La course devrait être plus facile car les journées sont rallongées et il fait beaucoup moins froid par rapport au mois de mars. Déjà qu’habituellement, la course n’est jamais la même chaque année mais cette année, ce sera encore différents avec les conditions.
Il y a un niveau de folie à cette épreuve, une course à rebondissement où tout le monde est potentiellement un adversaire dangereux »

Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/AuLargedeSaintTropez
Lien du tracking de la course : http://yb.tl/les400_2021

Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez

Président : Pierre Roinson
Directeur du Comité de Course : Georges Korhel

Nouveau Port- BP 72
83992 Saint-Tropez
LD : 0033(0)4 94 97 90 34

www.societe-nautique-saint-tropez.fr/
www.lesvoilesdesaint-tropez.fr/

Communication: 

Chloé de Brouwer
Chargée de communication

Accréditations- photos et images vidéos sur demande par mail: communication@snst.org

Photos : Société Nautique de Saint-Tropez

Le COYCH : un Club formateur a la compétition

 

Par Yves GINOUX, Vice Président de l’UNCL.

Le Cercle d’Organisation de Yachting de Compétition Hyérois

La programmation du Championnat d’Europe IRC (CEIRC), initialement prévue du 22 au 27 juin, a mis en lumière le C.O.Y.C.H, club de voile créé en 1982, surtout connu dans le monde de la voile olympique pour avoir organisé pendant plusieurs années la Coupe du Monde de Voile ou la Semaine Olympique Française. Mais les conditions sanitaires ont contraint le C.O.Y.C.H à reporter ce CEIRC à l’automne prochain.

Fort de ses 800 licenciés en 2020, le C.O.Y.C.H est un Club sportif, dont le but est de former des régatiers et de les amener au plus haut niveau, avec un réel succès sur les dernières années. Parallèlement le Club développe des activités d’écoles de voile et est un organisateur de nombreuses manifestations nautiques (du niveau départemental aux régates Internationales).

Grâce à la douceur du climat hyérois, certes parfois malmené par un puissant mistral, les entraînements et écoles de sport ont lieu une grande partie de l’année et sont encadrés par des entraîneurs qualifiés et souvent de haut niveau. Ils se pratiquent en Optimist, Laser, Hobie Cat, First Class 8 et Melges 24. Ces entraînements réguliers ont amené de nombreux membres du C.O.Y.C.H. sur les plus hautes marches du podium et à des performances remarquables telle qu’une triple victoire (2005, 2007 et 2012) au Tour de France à la Voile.

La politique sportive mise en place par l’équipe dirigeante du C.O.Y.C.H. sous la présidence de Jacques Espuna secondé par Sophie Barrue permet au plus jeunes de s’orienter sur des quillards de sport. L’objectif majeur étant le Championnat de France Espoirs organisé chaque année par la FFVoile et regroupant les meilleurs équipages de moins de 25 ans.

De nombreux licenciés et membres du C.O.Y.C.H. naviguent en équipages et en duos sur le circuit IRC Méditerranéen et s’illustrent sur des courses telles que la Massilia Cup, la SNIM, la Semaine de Porquerolles, les Voiles de Saint Tropez…
Tous se retrouvent en fin de saison pour la classique régate hyéroise Novembre à Hyères qui a été intégrée au Championnat IRC Méditerranée UNCL depuis 2020.

La reprise prévue des régates durant le 2ème semestre devrait être marquée à Hyères par une flotte internationale de qualité lors du Championnat d’Europe IRC 2021.

Site internet du COYCH : https://www.coych.org/

Au large de Saint-Tropez : J- 2 ! Les concurrents enfin sur le pont, prêts à en découdre

Rubrique: Voile/ Course au large

Communiqué de Presse 31 mai 2021

Photos : Société Nautique de Saint-Tropez

A deux jours du départ de la course au Large de Saint-Tropez 2021, l’heure est aux derniers préparatifs pour les trente-deux voiliers engagés.

32 voiliers sont inscrits à cette belle épreuve au large qui cette année se court en double ou en solitaire sur un parcours de 400 nautiques sans escale (Saint-Tropez, tour de corse et retour).

Sous la houlette de Georges Korhel, le comité de course ne ménage pas ses efforts pour que l’épreuve se déroule dans les meilleures conditions et dans le respect des consignes sanitaires ! Ainsi, les confirmations d’inscription sont dématérialisée et se feront uniquement par e-mail. Il n’y aura pas d’accueil à la SNST (à l’exception du briefing en deux groupes (les duos puis les duos) le 1er juin 2021).

Les concurrents qui s’amarrent dès ce 31 mai 2021 au Port de Saint-Tropez, doivent respecter les règles de distanciation physique, port du masque, gel hydro alcoolique et ne pas faire de rassemblement.

Après l’annulation de plusieurs épreuves ces derniers mois, tous les marins, amateurs et professionnels, ont hâte de retrouver la mer, la compétition, impatients de prendre le départ de la course au Large de Saint-Tropez, le 2 juin vers midi…

Du côté des concurrents, l’engouement est au rendez-vous !

Premières entrevues :

Kito de Pavant et Gwenaël Gbick sur HBF REFOREST ACTION (Tizh 40) Port Camargue – Première participation Kito (habitué des : « il y avait au moins une course au large que je n’avais pas faite (Au large de Saint-Tropez) … et voilà c’est fait !C’est notre première course de l’année avant de participer à la Rolex Giraglia et la Corsica Med, Palerme Monaco. Puis ce sera au tour de la Transat Jacques Vabre en Normandie.

Nous avons besoin de s’entrainer, d’être en compétition, de subir les conditions météo… On est là pour ça !!!

Sur cette épreuve, on est un peu le vilain canard car notre bateau est plus gros mais avec un rating épouvantable. Mais c’est le jeu : sauver le rating ! et si les conditions sont bonnes, on peut y arriver, ça devient intéressant et c’est sympa de gagner (à la quadra solo, nous avions réussi à gagner quatre manches…).

En lice, il y a de bons bateaux avec de bons ratings, on va jouer avec ça et nous espérons qu’on ne va pas se faire claquer par la pétole… Pour cette épreuve Au large de St-Tropez, j’aimerais bien un jour voir plusieurs Class 40 en lice. Cette course pourrait faire partie d’un circuit de la Classe. » Gwenaël Gbick « ce qui est intéressant en Méditerranée c’est qu’il y a toujours du suspens avec les conditions météo… »

Antoine et Julien Lacombe sur BIDIBULLE POWERED BY COR2ED (JPK 10.10) – Première participation : « Nous sommes en pleine préparation pour la Transquadra qui partira le 13 Août prochain de Marseille. Notre participation aux 400 miles de Saint Tropez en plus d’être la parfaite course de préparation est aussi qualificative pour la TSQ. C’est notre première participation et nous ferons tout notre possible pour être à la hauteur de la réputation grandissante de cette belle course. »

Damien Despierres BLUEONE (First 31,7) – Première participation – Port Camargue : « Je viens à cette épreuve pour m’amuser et me confronter aux copains. J’ai participé à la Quadrasolo (Marseille-Porquerolles) en 2020 que j’ai remporté avec ce bateau. Mon objectif est de faire un bon classement pour le Championnat IRC de Méditerranée Solo. Nous n’avons quasiment pas navigué ces derniers mois donc c’est un peu plus compliqué d’autant que ce sera ma première longue course en solo… »

Frédéric Ponsenard sur COCO (Dehler 30 OD) – 4ème participation – « Les raisons de ma participation c’est d’abord et avant tout de se retrouver tous ensemble à naviguer (bonheur décuplé par cette sortie de crise) Pour les projets, personnellement, c’est la transquadra en solo (cinquième participation) dont je prendrai le départ cette année de Lorient, par manque de concurrents en Méditerranée … »

Jean Rameil Christophe Olgiati SUR EPSILON (Sun Fast 3200) – Première participation pour l’équipage en double Après presque un an sans régater en IRC – « Epsilon a participer à la Quadrasolo 2020), la Société Nautique de Saint-Tropez lance la saison. C’est une formidable épreuve en Duo tant sur le plan sportif qu’humain sur un plan d’eau remarquable. Christophe et moi avons hâte de prendre le départ puis Epsilon va enchaîner avec la Giraglia et la Quadrasolo. Merci d’avance à la SNST !»

Guy Claeys sur EXPRESSO (JPK 10.30) Membre de la Société Nautique de Saint-Tropez, Guy est un sérieux adversaire puisqu’il a déjà remporté plusieurs courses de Méditerranée en solo et duo (3 fois vainqueur en double du championnat IRC de Méditerranée et une fois en solo) :  « Voilà la réouverture de la saison voile régates 2021 qui démarre avec les 400 nautiques de mon club SNST, j’ai hâte de prendre le départ. Il y a pas mal de bons concurrents à cette belle épreuve qui tourne autour de la corse avec plein de variations. Ensuite, je prendrai part à la Rolex Giraglia en double avec mon équipière Sandrine et à la Corsica Med qui part de Marseille fin du mois de juin en direction de Macinaggio, avec un retour en solo. Bref que de la belle voile avec mon spi aux couleurs de la Société Nautique de Saint-Tropez, ça promet ! »

Romain et Jean-Marie Vidal et sur JASON (J99) La Grande Motte – Première participation : « Après la frustration, nous sommes heureux de pouvoir à nouveau naviguer en compétition. Nous avons acheté un bateau pour refaire la Transquadra (participation en 2014-2015) mais la course a été reportée. Ce sera notre première épreuve avec ce voilier que je trouve élégant et maniable même si le rating est moins bon que les JPK par exemple. Le but est de se faire plaisir et de participer à une course qui n’est pas des plus faciles car le Tour de Corse peut être difficile surtout pas petit temps… »

Laurent Camprubi SUR JEANNE (JPK 10.30) Troisième participation, 2 fois deuxième (battu en 2016 de 15 secondes, en 2019 de 3 secondes… – « C’est peut-être pour cette année) Ce sera ma seule régate avec mon JPK 10.30 pour 2021 car j’ai la chance d’avoir intégré le Team Full Save de Jean-Pierre Balmes pour participer à la prochaine Transat Jacques Vabre en Class 40. Le bateau actuellement en chantier à La Ciotat sera mis à l’eau vendredi prochain, et je consacrerai donc les prochaines semaines à la préparation de ce beau projet ! »

Arnaud Vuillemin sur JUBILATIONS (JPK10.10) – 5ème participation – « IMPATIENT, c’est le mot pour reprendre les régates, enfin ! Les 400 nautiques, ce sera la reprise pour moi et mon bateau « Jubilations ». Cette régate est le dernier gros rendez-vous avant le départ du bateau pour Lorient et la Transquadra que je fais en solo cette fois-ci. Mes dernières régates en solo en IRC datent de 2019 avec de beaux podiums sur le championnat IRC solo et une place de 2ème du championnat. Mais ces résultats datent un peu maintenant, j’ai un peu le trac de la reprise… »

Emmanuel et Sophie Santelli sur MANUREVA CALVI (JPK 10.10) – première participation – « Cela fait plusieurs années que nous souhaitions faire la course et là, c’est bien tombé ! Nous sommes naviguons en couple (mariés). Nous avons gagné les Voiles sur King of Blue en 2020, le Championnat IRC en équipage avec Guy Claeys en 2017, le championnat du monde de J70 en 2017 et nous faisions partie de l’équipage sur le TP52 Alizee de Laurent Camprubi qui a aussi remporté le championnat IRC de Méditerranée en 2018. C’est notre première course avec ce bateau donc on va voir le résultats de notre hiver… »

Caroline Petit et Emmanuelle Blivet sur MOOGLI (Dufour 36) – Première participation – Saint-Tropez Membre de la société nautique depuis plus de 20 ans, Caroline Petit a d’abord navigué avec son père, Jacques, avant de reprendre les rênes toute seule. Elle a désormais son bateau, basé à Saint-Tropez, un Dufour 36 performance dénommé Moogli : « Avec ma Co-équipière, Emmanuelle Blivet, nous avons le projet de participer en double à la TRANSQUADRA, course transatlantique qui aura lieu en Aout 2021 et février 2022 en 2 étapes. Marseille Madère puis Madère Martinique. Ces 400 Milles font office de Prologue et d’entrainement. Nous formons le seul équipage féminin sur ces courses. »

Jean-Luc Hamon et Patrick Rouvier sur RAGING BEE (JPK 10.10) – Première participation à cette course : « Nous avons hâte de régater car notre dernière course date de 2020 ou nous avons participé à la Middle Sea Race (3ème en IRC 6).  Nous devrions poursuivre ensuite en équipage à la Rolex Giraglia et les épreuves du Championnat IRC. Nous avions remporté le championnat IRC de Méditerranée en équipage en 2019 et c’est la première fois qu’on naviguera en duo. »

Nicolas Mourard sur WASABII (Figaro 2) – remière participation : « J’ai participé à d’autres courses au large comme la QuadraSolo, la DuoMax mais c’est la première avec ce bateau, un Figaro 2 que j’ai trouvé à l’abandon en Martinique et retapé entièrement depuis un an. Nous allons lui donner une 2ème vie ! Cette course me permet de qualifier ma personne et le voilier en vue de la course Transatlantique Cap Martinique qui se déroulera en mai 2022. Je suis heureux d’être là, de retrouver mes copains de régate. De belles conditions sont annoncées pour mon bateau… »

 

Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/AuLargedeSaintTropez

Instagram : lanautiquesainttropez

 

Organisation :

Société Nautique de Saint-Tropez

Président : Pierre Roinson

Directeur du Comité de Course : Georges Korhel

Communication:

Chloé de Brouwer

Chargée de communication

 

Départ le 2 juin pour la course AU LARGE DE SAINT-TROPEZ

11ème EDITION ! (2020 ayant été annulé)

AU LARGE DE SAINT-TROPEZ : départ le 2 juin 2021 pour les solos et duos
Première épreuve de l’année pour la Société Nautique de Saint-Tropez : Au Large de Saint-Tropez.
Initialement programmée du 10 au 18 avril, le départ de la course sera donné le 2 juin 2021 de Saint-Tropez, sauf si les conditions sanitaires ne le permettaient pas.
La course est uniquement ouverte aux classes solos et duos, sur le parcours des 400 Nautiques (Saint-Tropez-Corse-Saint-Tropez) en regard de la réglementation en vigueur.
De quoi se remettre dans le bain pour les navigateurs et de bénéficier d’un bon entrainement pour ceux qui visent d’autres grandes courses hauturières.
Cette épreuve sportive en Méditerranée accueille chaque année son lot de marins amateurs et professionnels avec de nouveaux venus à cette course dont Kito de Pavant.

Une trentaine de voiliers en lice ! 
Après une longue trêve due à la Covid19, l’engouement des marins est palpable ! Au 10 mai 2021, une trentaine de voiliers, en solitaire ou en double, se sont d’ores et déjà inscrits à l’épreuve.
Parmi les navigateurs, des habitués de cette course au large comme Eric Merlier, vainqueur de la course en 2018 en solitaire, Guy Claeys, plusieurs fois vainqueur de courses IRC en duo ou en solo ou encore de redoutables adversaires tels que Laurent Camprubi, Frédéric Ponsenard, Arnaud Vuillemin, etc. dans le groupe des solos…
Du côté des équipages en double, une belle flotte avec à bord des adversaires de taille ! Kito de Pavant participera pour la première fois à la course Large de Saint-Tropez, en duo avec un autre marin professionnel Gwenaël Gbick sur un Tizh 40 (class40).
Adrien Follin et son frère Robin Follin (7 titres de Champion du monde et 9 de Champion de France, talent du Yacht Club de France, barreur du bateau français de la Youth America’s Cup en 2017…) navigueront en famille sur leur dernier SunFast 3300.
Nul doute que ces habitués des podiums ne feront pas de la figuration.
Pour une grande majorité de coureurs, la course au Large de Saint-Tropez est une épreuve exigeante, un bon tremplin pour affronter les courses transatlantiques à venir.
Le classement final en temps compensé comptera également pour le Championnat Méditerranée Offshore IRC 2021.
La direction de course est assurée de façon dématérialisée sous la houlette de Georges Korhel.
Grâce aux balises embarquées sur les bateaux, tous ceux qui restent à terre pourront suivre la course au large en ligne via le lien diffusé sur les réseaux et le site de la Société Nautique de Saint-Tropez.
A suivre !

Programme prévisionnel modifié :

  • 31 mai et 1er juin de 9 à 12h et de 14 à 18h: toutes les confirmations d’inscriptions seront dématérialisées et les contrôles du matériel de sécurité seront faits par visio
  • 1er juin à 16h00 :  le briefing obligatoire sera organisé en visio,
  • 2 juin à 12h : départ des voiliers
  • Heure limite d’arrivée : dimanche 6 juin à 12h00
  • 6 juin à 16h00: remise des prix (si possible en fonction des mesures sanitaires)

Organisation :

Société Nautique de Saint-Tropez
Nouveau Port- BP 72
83992 Saint-Tropez
Tel : 0033(0)4 94 97 30 54
http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/
Facebook(s) de l’épreuve : www.facebook.com/AuLargedeSaintTropez
@AuLargedeSaintTropez

Rubrique : Voile / Sport
AU LARGE DE SAINT-TROPEZ
Communiqué de presse du 12 mai 2021
photos libres de droit avec copyright @Au-large-deSt-Tropez/SNST

 

Le Trophée IRC Double & Solo de La Napoule est annulé

C’est la mort dans l’âme que le CNN se voit dans l’obligation d’annuler la Solo Duo de La Napoule les 23-24 Mai prochains.

Après un début de saison 2021 quelque peu amputé de ses régates majeures, une ouverture se présentait à partir du 19 mai et le Cercle Nautique de La Napoule avait décidé de saisir cette opportunité, en maintenant le Trophée IRC Duo et Solo de La Napoule prévu les 22 et 23 mai.

Jean-Claude Bertrand, Président du CNN : « Malgré nos efforts et notre volonté de maintenir cette épreuve au calendrier des Championnats UNCL 2021 Solo et Duo, il persistait trop d’incertitudes. L’absence d’accusé de réception des Affaires Maritimes, Arretés Préfectoraux d’interdictions multiples… sont venues à bout de notre enthousiasme ! »

Le CNN vous donne rendez-vous en 2022 pour une nouvelle édition de cette épreuve, espérant des jours meilleurs pour la pratique de notre sport.

Site internet : https://www.cerclenautiquedelanapoule.fr

 

Corsica Med 2021 : Départ le 28 Juin

Sport/Voile
14 Avril 2021

Le CNTL-Marseille et le Club Nautique de Macinaggio présentent la Corsica Med 2021 : Départ le 28 juin

La première édition de la Corsica Med aura bien lieu. La grande course au large au départ de Marseille a de nouveau été reprogrammée et quittera les pontons du CNTL le lundi 28 juin 2021 – en lieu en place de la Duo Max – avec un format qui n’est plus exclusivement celui imaginé par ses créateurs en 2019. Organisée en partenariat avec le Club Nautique de Macinaggio, elle sera ouverte aux Mini 6.50, Class 40, IRC et Osiris, avec des programmes sportifs adaptés aux potentiels et aux impératifs de chacune des catégories.

Anticiper les bascules
Rien n’est simple dans le monde des organisateurs de régate. Non seulement, il faut être inventif et capable de proposer des courses cohérentes qui répondent toujours mieux aux flottes et aux souhaits des coureurs, mais plus que tout depuis le début de la pandémie, il faut être capable de tirer des bords face au vent, et de réagir en un quart de tour aux changements de programme inévitables. C’est dans ce contexte perturbé que le CNTL Marseille a dû renoncer, la mort dans l’âme, à maintenir la célèbre Duo Max à destination des ports espagnols de Roses et de Barcelone. C’est donc cette date, inscrite au calendrier fédéral et à celui du Championnat UNCL IRC Méditerranée, qui sera utilisée pour la Corsica Med.

6.50, Class 40 : une boucle de 500 milles
Fort de l’expérience de la Mini Med – course en solitaire de catégorie B mise en place en partenariat avec la Classe Mini 6.50, qui a déjà connu deux éditions – les organisateurs de la Corsica Med souhaitent mettre à profit leur savoir faire pour proposer également un nouveau rendez-vous aux bateaux de la Class 40. Pour ces deux classes de bateaux taillés pour la course au large, l’épreuve sera ouverte en solo (pour les Mini 6.50) et en duo (pour les Class 40) avec au programme une boucle de 500 milles. Après avoir franchi la ligne de départ en rade de Marseille, le parcours proposé comprend un passage aux iles Sanguinaires, dans le golfe d’Ajaccio, un point de passage au niveau du Cap Corse, puis le contournement des îles de Capraia et Gorgona, à laisser à bâbord, avant de remettre le cap sur la cité phocéenne ou sera jugée l’arrivée. Ce parcours au large sera qualificatif pour la Mini Transat la Boulangère et servira également de galop d’essai pour les équipages de Class 40 ayant la Transat Jacques Vabre en point de mire.

IRC, OSIRIS : garder ses valeurs
L’idée de base de la Corsica Med reste de proposer ce rendez-vous hauturier à toutes les catégories d’habitables. La première édition de cette épreuve remet donc au goût du jour une course au large au départ de Marseille, absente depuis plusieurs années des calendriers. Avec la complicité du Club Nautique de Macinaggio, le CNTL propose ainsi un nouveau challenge pour les solos, doubles et les équipages – si les contraintes sanitaires le permettent – sur un magnifique parcours maritime mettant à l’honneur les rivages de la Métropole Aix-Marseille-Provence et ceux du parc naturel marin du cap Corse et de l’Agriate. La promesse d’une inoubliable étape insulaire en partenariat avec la commune de Rogliano Macinaggio est une motivation à elle seule, même si le côté festif devra obligatoirement s’adapter aux règles gouvernementales en vigueur pour cette première édition. Reste que le format avec une course de plus de 250 milles au départ de la ville d’accueil de la voile olympique 2024 pourrait également inspirer les futurs duos mixtes dans la perspective de l’introduction de la course au large au programme des Jeux.

CERCLE NAUTIQUE ET TOURISTIQUE DU LACYDON
Michel Graveleau, président du CNTL
Francis Habert, responsable de la commission communication
Yves Ginoux, responsable pôle voile

CLUB NAUTIQUE DE MACINAGGIO
Isabelle Murzilli, présidente du CNM, vice-présidente ligue Corse voile

CORSICA MED MINI 6.50, CLASS 40
Départ CNTL lundi 28 juin
Directeur de Course, Mathias Louarn
Comité de Course, Florence Baudribos
Président du Jury, Tom Grainger

CORSICA MED IRC – OSIRIS
Départ CNTL lundi 28 juin
Départ Macinaggio mercredi 30 juin/Jeudi 1er juillet (en fonction de la météo)

Photos
Yohan Brandt (HD sur demande)

Relations Presse
Maguelonne Turcat
06 09 95 58 91

REPORT de la 55ème édition de la SNIM 2021

Coup dur pour les passionnés de régates ! La 55ème édition de la SNIM, épreuve organisée par la Société Nautique de Marseille, est reportée du 29 octobre au 1er novembre.

S’adapter au contexte sanitaire, et respecter le calendrier des courses déjà programmées à la FFV : tel est l’enjeu de l’équipe d’organisation de la 55ème SNIM suite à la décision de report.

Au lieu de se retrouver comme à l’habitude à Pâques – initialement du 2 au 5 avril, la Société Nautique de Marseille, en concertation avec la FFV, a décidé de décaler cette épreuve du 29 octobre au 1er novembre.

SNM : « Nous convions les 150 solitaires, duos, et équipages fidèles à l’évènement à rejoindre les pannes de la Nautique pour participer à un événement inédit de festivités et de régates à partir du vendredi 29 octobre et jusqu’au lundi 1er Novembre, avec au programme notamment une grande course. »

C’est un véritable défi pour l’organisation et bien sûr pour les régatiers à 3 semaines de l’évènement, de passer d’un week-end de Pâques à celui de la Toussaint. A ce jour, 48 voiliers sont dores et déjà inscrits à cette 55ème édition.

Championnats UNCL 2021 Méditerranée

Prochain rendez-vous dans un moi donc pour les 900/400 Miles de Saint Tropez.

Cette épreuve aura lieu du 12 au 18 avril 2021 et est organisée par la Société Nautique de Saint Tropez.

Plus d’informations ici : http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/snst/evenements/aulargedest-tropez/

Un certain nombre de clubs ont déjà reporté leurs épreuves et les ont reprogrammées (SNT, SNM, CNTL entre autres). Nous tenons à jour au fur et a mesure les calendriers de nos Championnats.

Cela va amener l’UNCL à revoir le calendrier des championnats UNCL Méditerranée et Manche-Atlantique mais sans pour autant réduire le nombre d’épreuves proposées.

Plus d’informations à suivre…

 

La SNIM

La SNIM oscille entre valeurs sures et nouveautés pour séduire des régatiers toujours plus nombreux avec de nouvelles possibilités de parcours, et la tant attendue Grande Course.

Il est temps de vous inscrire !

Cliquez ici pour accéder à l’inscription en ligne.

Avis de course SNIM 2021

Liste des inscrits

INFORMATIONS PRATIQUES

Obtenir un certificat de jauge IRC S.E.R

Report de la 39ème édition de la Massilia Cup

Annonce relative aux Championnats UNCL 2021 Méditerranée

Communiqué de presse du CNTL

La situation sanitaire très incertaine nous impose de reporter la 39ème édition de la Massilia Cup au weekend du 25 & 26 septembre 2021 en lieu et place de la Duo Sail.

Afin de limiter les perturbations sur le calendrier des championnats UNCL IRC Méditerranée, la Massilia Cup ouvrira exceptionnellement un groupe Duo IRC.

Le CNTL diffusera prochainement le nouvel avis de course sur la page de la Massilia Cup .

Le CNTL vous donne rendez-vous le lundi 3 mai pour la première édition de la Corsica Med

 

Contact :

Le Cercle Nautique & Touristique du Lacydon
Quai Marcel Pagnol – 13007 Marseille

Tel: 04 91 59 82 00

Courriel : contact@cntl-marseille.com canal VHF : canal 77

Connexion wifi: Demander les codes d’accès au secrétariat (réservé aux usagers du CNTL)

Horaires du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h, le Samedi de 9h30 à 13h00 (en été journée continue).