L’UNCL dévoile le programme des Championnats 2021

Après une saison 2020 largement amputée de ses régates majeures, le programme des Championnats UNCL 2021 a été adapté et accueil de nouvelles épreuves en Manche-Atlantique et Méditerranée.

MANCHE-ATLANTIQUE 2021 : Le Championnat dynamise les courses au large

L’année 2021 sera passionnante et riche, avec un Championnat tourné essentiellement vers les courses au large et particulièrement adapté aux Duos. Pas moins de 13 épreuves sont au programme de cette classe, 9 pour les Overall, toutes offshores, à l’exception du Spi Ouest France et de l’Atlantique Le Télégramme.

Une nouvelle course, initiée par l’UNCL, s’inscrit cette année au calendrier des duos et solos, La Cap Martinique 2021. Une transat qui partira mi-avril de la Trinité-sur-Mer pour Fort de France.

D’autres reviennent au calendrier cette année comme Le Tour du Finistère à la Voile, la Transquadra 2021, la mythique Fastnet Race ainsi que la Cherbourg Race organisées par le RORC.

Le règlement va évoluer en 2021, en prenant en compte des coefficients en fonction des épreuves, même si ce sont toujours les cinq meilleurs résultats qui seront comptabilisés dans le classement final. Les classements Overall du Spi Ouest et du Télégramme seront pris en compte sur les résultats d’au moins deux manches où les doubles et équipages pourront être classés ensemble en ayant effectués les mêmes parcours. L’éligibilité du classement d’une épreuve va passer de 10 à 12 bateaux inscrits pour accentuer le caractère national de ce Championnat. Critère d’ailleurs quasiment rempli pour toutes ces belles épreuves en 2020.

Championnats UNCL Méditerranée 2021 : Dans l’espoir de belles régates

Après une saison 2020 largement amputée de ses régates majeures, le programme des Championnats UNCL Méditerranée 2021 a été adapté pour limiter le nombre d’épreuves en début d’année qui pourraient être impactées par la poursuite de la crise sanitaire et les reporter plus tard dans la saison. Cependant les Clubs méditerranéens sont toujours aussi motivés pour maintenir voire développer leurs régates en IRC tant en équipages, qu’en duos ou en solos, ce qui va permettre de proposer un calendrier resserré de courses passionnantes tout au long de la saison 2021.

Le point d’orgue de ce programme sera sûrement le Championnat d’Europe IRC organisé par le COYC Hyères durant la 2ème quinzaine de juin qui devrait attirer les meilleurs équipages, juste une semaine après l’arrivée de la Rolex Giraglia.

Forte de l’expérience accumulée sur le plan des procédures sanitaires, avec par exemple le développement d’applications de gestion des courses, des réclamations et des concurrents entièrement dématérialisées, l’UNCL accompagnera encore plus les Clubs en 2021 dans l’organisation des régates IRC, en poursuivant notamment le développement des courses à l’Est du bassin, avec la SR Antibes et à l’Ouest avec le SORAC au Cap d’Agde ou le CN Palavas.

Ainsi nous invitons tous les régatiers méditerranéens à prendre soin d’eux et de leurs équipages et leur donnons rendez-vous pour l’année 2021 pour venir se mesurer en IRC sur nos magnifiques plans d’eau.

Toutes les informations et règlements seront bientôt disponibles sur notre site internet : www.uncl.com

Les Championnats UNCL Méditerranée 2020 sont clos et dévoilent leurs champions

L’impossibilité d’organiser les courses de printemps a été un coup dur pour l’UNCL et les clubs organisateurs. La Méditerranée a été plus touchée que la Manche-Atlantique, avec de nombreuses annulations et reports qui n’ont pas tous pu être réalisés.

Malgré ces circonstances exceptionnelles et grâce à une belle collaboration de tous les acteurs de la voile, six épreuves sur neuf du calendrier méditerranéen remanié ont pu être courues pour les équipages IRC, les deux dernières manches ayant été supprimées (Grand Prix de Palavas et Novembre à Hyères). Six manches sur sept pour les duos, et seulement 2 sur 3 pour les solos.

KER 40 Chenapan – IRC 1

Pour ce qui est des Championnats équipage, Chenapan, le Ker 40 de Gilles Caminade domine largement la classe 1 devant Albator, le NMD 43 de Philippe Franz et le GP 42 Confluence de Jean Pierre Joly. Il fait ainsi honneur à son club le CNTL, très actif sur le plan d’eau marseillais.

First 40 Rivas Yachting Sloughi – IRC 2

En IRC 2, la lutte était serrée pour l’accès à la première marche du podium. Parmi les 19 équipages, c’est finalement le First 40 Rivas Yachting Sloughi de Paul Rivas (CN Palavas) qui l’emporte avec ses deux belles victoires lors du Brescou d’Or et du Trophée Dominique Sémac. Il devance de peu Biche, l’A40 de Patrice Chenus (SR Antibes), qui aura quant à lui marqué ses points sur la Régate Blanche et La Coupe Napoléon. Troisième position pour Jivaro, le J 133 d’Yves Grosjean du COYCH.

Les Minots de La Nautique – IRC 3

Côté IRC3, la flotte la plus représentée (33) avec les IRC4 (35), la régularité a été payante pour le tout jeune équipage de l’A35 Les Minots de La Nautique, qui a su enchaîner trois belles victoires, Brescou d’or, Trophée Dominique Sémac et La Coupe Napoléon. La Société Nautique de Marseille peut être fière de sa jeunesse montante. On retrouve en deuxième position le redoutable Absolutly II, le Farr 36 d’Yves Ginoux (CNTL) suivi de Checkmate le tout nouveau Mat 10.70 de Jean-Yves Legall qui porte lui aussi les couleurs de la SNM.

X34 Almogaver – IRC 4

Enfin, en IRC4, après une belle victoire sur le Brescou d’Or et une troisième position sur le Trophée Dominique Sémac, Almogaver l’X34 d’Antoine Illes (CN Palavas) prend très largement les commandes avec 171 points, devant le J92 Madecennale de Philippe Couillabin (SR Antibes) et Juliette le First 36.7 de Philippe Saingier (CN Palavas).

Depuis deux ans, la flotte des duos s’est bien étoffée, avec l’arrivée l ‘année dernière de plusieurs Figaro 2 reconvertis à l’IRC ainsi que des JPK 10.30 et Sun Fast 3300 qui animent encore plus les lignes de départ. Cette année ils étaient 72 à batailler sur les plans d’eau méditerranéens. Malgré l’arrivée de ces nouvelles unités, la victoire des Championnats 2020 dans cette catégorie revient au très régulier JPK 10.10, première et troisième marche du podium, sachant que la seconde revient à un JPK 10.80!

JPK 10.10 ILOGAN – IRC Double

Premier donc, l’incontournable Ilogan, le 10.10 des deux Pierre, Perdroux et Grosgogeat qui a su faire un sans-faute sur 3 manches (Quadra Solo, Sanaryenne et Duo Sail, et une deuxième place sur la Duo Cipriani Franco). En deuxième position, Solenn for Pure Ocean, le 10.80 de Ludovic Gérard et Philippe Mariani.  Deux bateaux membres du pôle course du CNTL sur le haut du podium qui rendent hommage à Ilogan pour sa performance sur la Duo Sail « Bravo à Ilogan, magistral même dans ce vent fort, well done les 2xPierre ! Bravo à tous, c’était un chouette week end de voile ». Le 10.10, Hathor 5, du tandem Paul et Patrick Van Gaver, issu du Pôle Course de la SNM, s’inscrit à la troisième place.

First 31.7 – Blue One IRC Solo

Blue One, le First 31.7 de Damien Despierres remporte la catégorie solo devant le Figaro 2, Figolo, de Michel de Bressy et un autre First 31.7, Pepette.com, mené par Jérôme Latapie. Une saison bien particulière et écourtée pour les solos.

L’UNCL tient à féliciter tous ces grands régatiers, mais aussi à remercier l’ensemble des clubs du littoral méditerranéen pour leur implication, tout particulièrement cette année, si particulière et difficile au regard des restrictions sanitaires. Rien ne serait possible sans le concours des clubs français, car ce sont eux qui organisent les épreuves, auxquelles les coureurs participent avec plaisir, et qui composent les Championnat UNCL et qui lui donnent sa force et son prestige.

S’il est des rendez-vous et des régates incontournables, la remise des prix UNCL en est un !  Aujourd’hui, il nous est encore impossible de confirmer le maintien ou l’annulation de la Nuit de la Course au Large. Nous vous tiendrons bien évidemment informés.

Pour toute demande ou question, vous pouvez nous contacter sur uncl@uncl.com, nous nous ferons un plaisir de vous renseigner.

 

 

Le Grand Prix de Palavas : avant dernière étape de la saison

Le Grand Prix de Palavas a été reporté au 24 et 25 Octobre et maintient ses dates.

A ce jour, 16 voiliers sont d’ores et déjà inscrits a cette avant dernière étape de la saison. Le Grand Prix de Palavas, est organisé par le Cercle Nautique de Palavas. Initialement prévu en mars 2020, il a été reporté au 24 et 25 octobre et maintient ses dates.

Cette épreuve s’inscrit dans le calendrier des Championnats UNCL 2020 en équipages et sera l’avant dernière étape de la saison. Elle se court sur un weekend dans une ambiance conviviale et festive, principalement sur des parcours construits de type bananes.

Retrouvez tous les documents de course pour le Grand Prix de Palavas 2020, les inscriptions restent ouvertes !

Retrouvez ici l’Avis de Course : https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2020/10/Grand-Prix-Palavas-2020-Avis-de-Course.pdf

Avenant a l’Avis de Course : https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2020/10/AVENANT-N°1-AC-GPP-2020.pdf

Fiche d’inscription : https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2020/10/Fiche-Inscription-GPP-2020.pdf

Site internet : http://www.cercle-nautique-palavas.com/grand-prix-de-palavas/

 

Retrouvez ici les Calendriers des Championnats UNCL 2020

Retrouvez ici le Règlement des Championnats UNCL 2020

Retour sur la première édition de la Coupe Napoléon

Du 8 au 11 octobre se déroulait la première édition de la Coupe Napoléon organisée par la Société des Régates d’Antibes.

C’était une première pour cette course au large destinée à devenir un des grands rendez-vous méditerranéen du Championnat UNCL.

Avec une demande croissante des coureurs pour les courses hauturières, elle vient compléter les épreuves inshore, comme la Sanaryenne, et s’inscrit parfaitement dans le calendrier des Championnats IRC Méditerranée.

La Société des Régates d’Antibes (SRA), a su peaufiner un beau parcours entre Antibes, les îles à l’Est et Nord Est de la Corse, et retour Antibes. 50 voiliers étaient alignés, et les IRC équipage, double et solo ont largement répondu présent.

Le parcours initial (Antibes-Elbe et retour) fut réduit, l’heure limite d’arrivée reculée et le départ avancé : l’organisation a tout fait pour que cette course soit une réussite malgré l’absence de vent annoncé.

Le départ fut donné le 8 octobre à 9h30. Horaire très matinal qui permet de profiter de vent thermique. Il était bien présent et la flotte de 51 bateaux a pu profiter d’un flux de nord de 10 nœuds pour rapidement quitter la baie de la Salis.

La tempête Alex avait fait des dégâts et on pouvait rencontrer sur l’eau des forêts de troncs d’arbres. Dans la première nuit le POGO 12.50 ZEF2 d’olivier Leroux était contraint à l’abandon suite à une collision avec un gros morceau de bois.

Bruno MAERTEN (Shamrock V) qui a couru en Duo La Coupe Napoléon nous raconte ce passage délicat : « cette première nuit nous gratifiera d’un 7/8 noeuds pendant 2 bonnes heures. Mais cette première nuit sera aussi marquée, a près de 50miles au large, par la traversée d’une zone très étendue (plusieurs miles) de débris végétaux, certains troncs d’arbre faisant plus de 10m de long. Impossible d’éviter les collisions et les branches coincées sans les safrans. Ca fait du bruit, et mal au ventre pour le bateau. »

Au passage de la Giraglia, le vent mollissait et une guerre tactique s’engageait. Les plus rapides se détachaient, Chenapan 4, Albator et Team42 faisaient le trou mais les poursuivants se battaient à tous les niveaux de la flotte.

Finalement ce retour sera plus rapide que l’aller, un flux de wsw a 8-10 noeuds s’établissant dans la matinée de samedi. Le gros de la flotte prend la route directe, quelques éclairés partent plus sud très tôt, rares sont ceux partis au Nord. Mais tout le monde retraversera la zone de débris, le “champ de mines”. Encore quelques coups sur les quilles et les safrans.

La deuxième nuit, Chenapan4 de Gilles Caminade et Albator de Benoit Briand se détachaient pour arriver le 10 octobre à 13h15 et 13h30.

En double, sur 18 voiliers engagés, le Sun Fast 3200 Addiction de Jean Gonon et Thierry Bouchard termine premier devant l’expérimenté Expresso, deuxième, le nouveau JPK 1030 de Guy Claeys.

Côté équipage, sur les 31 voiliers répartis en 4 classes, le puissant Ker 40 Chenapan IV de Gilles Caminade termine premier tout comme l’A 40 Biche de Philippe Chenus en IRC 2, l’A 35 Les Minots de la Nautique en IRC 3 et le J 92 Madecennale de Pierre Couillabin.

Belle régate, beau match à tous les niveaux de la flotte. Le dernier concurrent passera la ligne le 11 octobre à 4h du matin.

Shamrock V qui termine loin des premiers, à cause, entre autres, d’un bord au Sud trop tardif nous dit quoi retenir de cette première édition : « La SRA est un super club de passionnés, qui a monté une bien belle épreuve. La pétole en méditerranée çà peut être persistant, même en automne. La course au large c’est vraiment bien, on apprend à chaque course, même si ça fait mal … On reviendra ! »

Coup de chapeau aux Minots de la Nautique

Après s’être affuté et avoir bien dompté leur monture dans des régates inshore, avec de très belles victoires lors du Brescou d’Or et du Trophée Dominique Semac, qui les propulsent très tôt en tête du Championnat en IRC 3, la première course au large se présente pour cet équipage de bizuths.

Ce n’est pas un problème pour eux, leur manque d’expérience laisse vite parler leur enthousiasme et l’insouscience de la jeunesse. Après une première nuit difficile, ils réalisent une belle remontée au petit matin, qui les propulse en tête du classement jusqu’à leur arrivée à 17h29.

Encore bravo à l’organisation. Pour les concurrents engagés, cela aura été quasiment une Giraglia mais au départ d’Antibes.

Site internet du Yacht Club de la  SRA : http://sr-antibes.fr/2-uncategorised/897-la-coupe-napol%C3%A9on.html

Contact : regates@sr-antibes.fr

MÉDITERRANÉE : Mer de contrastes !

Retour sur la 10ème édition de la SANARYENNE, huitième épreuve des Championnats UNCL 2020 Méditerranée équipage et double. Cette nouvelle édition avait à coeur de faire participer le plus grand nombre de régatiers en équipage ou duo, dans le cadre exceptionnel de la baie de Sanary. 

A l’issue d’une semaine à la météo variée aux Voiles de St Tropez, la flotte IRC se scinda en deux, la plus grosse partie rejoignant Antibes pour la Coupe Napoléon, l’autre partant vers l’Ouest courir La Sanaryenne. La reprogrammation du championnat Méditerranée ne laissant que peu de weekends pour régater avait contraint à cette séparation de la flotte sur deux épreuves radicalement différentes, l’une offshore et l’autre inshore :  Abondance de biens ne nuit pas !

Si la Coupe Napoléon partie jeudi virer la Giraglia s’est déroulée dans des vents évanescents, la Sanaryenne plus tardive a eu une météo plus tonique, obligeant le comité à annuler les courses de Dimanche après deux manches courues le samedi. Le vent était au rendez-vous dès le 1er départ avec un solide 20 nœuds pour une banane suivi d’un côtier pour aller virer l’île verte (La Ciotat).

L’Absolutly d’Yves Ginoux, champion d’Europe IRC 2019, a dominé de la tête et des épaules, battant son record sous spi à 17,7 Knts : Pas mal pour un « vieux » 36 ‘ ! Les duos ont enregistré 33 Knts à l’anémo en tournant l’ile verte mais n’ont pas rechigné à envoyer leurs spis. La descente ne fut pas celle du Lauberhorn mais ils n’ont pas trainé sur les bosses !

Les duos ont enregistré 33 Knts à l’anémo en tournant l’ile verte mais n’ont pas rechigné à envoyer leurs spis. La descente ne fut pas celle du Lauberhorn mais ils n’ont pas trainé sur les bosses ! La classe duo était la plus fournie confirmant une tendance de fond vers l’équipage réduit. Pierre Perdoux sur son JPK 10.10 Ilogan, remporta cette série particulièrement disputée.

Ce sont donc deux membres du CNTL de Marseille qui l’emportent dans chaque classe. Bravo à eux !

Sur l’eau, l’organisation fut parfaite sous la houlette de Christophe Barrue, Sanaryen, en charge de la base nautique de Hyères assisté de deux invités de l’UNCL sur le bateau comité.

Malgré des accès au port toujours en travaux, la capitainerie de Sanary accueillit avec beaucoup de gentillesse et compétence tous les bateaux sur la panne A, créant ainsi une ambiance comparable à celle des autres courses IRC.

A terre, une solution originale avait été adoptée pour éviter l’écueil de la réglementation Covid, tout en étant parfaitement conforme aux respects des gestes barrière : Une « monnaie événementielle » avait été créée sous forme de tickets valables dans tous les restaurants du quai Esmenard. Il y eut une belle ambiance et les restaurateurs ont parfaitement joué le jeu. Il faut dire qu’en cette période morose, les navigants heureux de cette belle journée ont mis un peu de vie dans la soirée.

Faire renaître la Sanaryenne dont c’était le 10ème anniversaire mais seulement la 5ème édition, était une gageure dans les conditions sanitaires actuelles et avec un port en chantier. Mais le pari a été réussi et l’ensemble des participants, organisateurs et coureurs ont été ravis et se sont donné rendez-vous l’an prochain, la Sanaryenne ayant vocation à s’installer durablement dans le championnat IRC.

Par Philippe Serenon.

Site internet du Yacht Club de Sanary : https://www.sanary-voile.fr/index.php/news-reader/la-sanaryenne-276.html

Contact : contact@sanary-voile.fr

 

 

 

 

Trophée Sémac 2020 : un beau week-end de régates à Marseille

L’UNM a organisé les 5 et 6 septembre derniers le Trophée Sémac, course IRC en équipages, auquel se sont joints les Duos IRC. 52 équipages étaient présents pour ce qui constituait la reprise officielle des régates en équipage sur le plan d’eau marseillais après de longs mois d’abstinence.

Le beau temps était également de la partie avec deux belles journées de vent d’ouest modéré 10 à 20 kn qui a permis au comité de course de lancer 5 manches sur le week-end.

A cette occasion la mise en œuvre de briefings par VHF et d’une communication dématérialisée par WhatsApp du tableau officiel ont permis de limiter les zones de regroupement et les risques sanitaires qui en découlent.

Dans la Classe Duo (9 Bateaux), la lutte fut très serrée mais SOLENN le JPK 10.80 de Ludovic Gérard du CNTL l’emporte, à égalité de points devant ILOGAN le JPK 10.10 de Pierre PERDOUX, récent vainqueur de la Quadra Solo Duo, HATHOR V le JPK 10.10 de Paul Van Gaver complète le podium.

En IRC 1-2 (9 bateaux) c’est le très régulier First 40 RIVAS Yachting de Paul Rivas du CN Palavas qui s’impose devant CONFLUENCE le GP 42  de Jean-Pierre Joly et JIVARO le J133 de Yves Grosjean. A noter la présence de nouvelles et belles unités dont c’était la première apparition avec CHENAPAN 4 le Ker 40 de Gilles Caminade ou JACANDA 3 le MAT 11.80 de Philippe Comte.

En IRC 3-4 (17 bateaux) Les Minots de la Nautique, le A35 skippé par Victor Bordes et son très jeune équipage de laséristes (moyenne d’âge 18 ans !) l’emporte devant l’expérimenté équipage d’ABSOLUTELY II le Mumm 36 de  Yves Ginoux, RAGING BEE le JPK 10.10 de Jean-Luc Hamon finissant 3ème et ROSTANBAR 2 de Philippe Mazoyer à la 4ème place.

Il faut saluer l’initiative de la SNM qui a su confier un de ses très bon bateau de l’Ecole de Voile doté d’un jeu de voiles neuf, l’ancien et bien connu A35 JIN TONIC, à cet équipage enthousiaste et performant des Minots de la Nautique qui amène sa jeunesse et sa bonne humeur sur le plan d’eau pour au final remporter le Trophée Sémac.

Malgré les contraintes sanitaires et quelques problèmes informatiques liés au logiciel Freg, l’UNM a su organiser une régate IRC de très haut niveau pour des équipages qui étaient impatients et ravis de pouvoir se mesurer dans la magnifique rade de Marseille.

Site internet de l’UNM : https://www.unm1882.fr/

Crédits photos : Pierick Jeannoutot  https://photos.google.com/share/AF1QipMeKdps2g4clW9im53jd8X0UKMYiic6kfa3IoYu6gUccaqA9aoLHPa2JIyB6up7UQ?key=bVRaMHVfRnQ3ZHJ2TVBrbS1LQzNYcWNPSmtaZmlR

Par Yves Ginoux

Marseille Horizon 2024 : 110 bateaux attendus !

Les organisateurs de Marseille Horizon 2024, le Cercle Nautique et Touristique du Lacydon et la Société Nautique de Marseille, peuvent se réjouir. 110 bateaux participeront à la course du 18 au 20 septembre sur le futur plan d’eau des Jeux Olympiques avec un plateau mêlant équipages, duos, solos, spécialistes et amateurs.

IRC : De la régate en rade et de la navigation côtière

Après des mois de diète imposée, retrouver les plans d’eau de régate est un besoin vital pour les régatiers engagés sur des bateaux IRC, une jauge de course internationale créée en 2000 par l’UNCL et le RORC permettant de classer différents types de bateaux ensemble grâce à un système de handicap. Pour les IRC, jusqu’à la classe 3 inclue, comme pour les duos et les solos, une grande course est prévue avec un départ possible soit le vendredi 18, soit le samedi 19 en fonction des conditions météo. Un programme qui n’a ps manqué d’attirer les ténors de la spécialité en équipage, comme le champion Méditerranée en titre en IRC 0, Arobas 2, un bateau initialement construit sur une coque de TP52. Depuis 2016, c’est Gérard Logel et son équipage qui le mènent, et qui ont également accroché à son étrave le titre ORC classe 1 de la Middle Sea Race l’an dernier.

Un autre bateau est attendu avec intérêt par les observateurs et craint par ses concurrents : c’est Daguet 3, le Ker 46 de Frédéric Puzin, qui arrive de l’autre côté de la planète auréolé de sa récente victoire dans la Sydney Hobart, mythique course qui relie l’Australie à la Tasmanie. Plusieurs Class 40 ont également prévu d’être présents lors de cet évènement.

Nombre de solos et duos ont également répondus à l’appel, n’hésitant pas à inclure ce rendez-vous automnal, partie intégrante des Championnats UNCL 2020 Méditerranée, dans leurs programmes de courses remaniés, confirmant la bonne tenue des ces spécialités en Méditerranée.

 

A terre : une convivialité responsable
Les grands rassemblements, les accolades, les embrassades ne sont plus d’actualité. C’est la base de la distanciation sociale imposée par les mesures en vigueur, et un changement de paradigme pour les manifestations sportives. Face à cette réalité, les organisateurs de MH2024 ont cherché le plus de réponses possibles dans le but d’éviter les regroupements et les zones de passage obligées pour un grand nombre de personnes. De la confirmation des inscriptions, limitée à un équipier par bateau, à la remise des prix, réduite aux trois premiers du classement, en passant par l’éloignement physique des tableaux officiels pour chacune des classes : tout le cheminement des participants a été étudié dans ce sens. Le port de masques, fournis par l’organisation au moment de l’inscription, est de même obligatoire dès le débarquement des équipiers, c’est-à-dire sur les pontons également.

Sur l’eau : trois zones de course en rade nord et sud
Dès 9 heures du matin le premier jour, les coureurs sont attendus sur les deux sites des clubs en fonction de leurs catégories pour un briefing-masqué afin de recevoir les dernières informations de leurs comités de course. La flotte se rendra ensuite sur les différentes zones de course attribuées à chaque classe : une première zone en rade nord pour les IRC 0 à 3, placée sous la responsabilité de Philippe Faure, comité de course international, et les deux autres en rade sud, une pour les IRC 4 et les Osiris, sous le contrôle de Dominique Giorgi et la troisième pour les monotypes ainsi que les duos et les solos, dirigée par Hervé Chastel de la FFV. Au programme un savoureux mélange de parcours côtiers et de parcours construits suivants la météo et les classes, menu qui laissera la priorité à une grande course pour les IRC 0 à 3 et les solos et duos soit le vendredi, soit le samedi, en fonction des conditions et des prévisions du moment. Les organisateurs n’en font pas secret : faire naviguer tout le monde au maximum est sûrement la solution pour faire accepter au mieux l’absence de festivités à terre et garantir une large réussite de cette régate d’un genre nouveau.

* Toutes les conditions sanitaires en vigueur lors de la régate seront imposées aux concurrents, aux arbitres, aux bénévoles et aux personnels des clubs organisateurs. Elles pourront évoluer en fonction des recommandations gouvernementales.

Marseille Horizon 2024
Face aux contraintes d’une situation sanitaire inédite, et afin d’offrir aux régatiers le meilleur programme possible à la suite de l’annulation de la Massilia Cup et de la Snim 2020, les chefs de file des deux principales Délégations de Service Public du Vieux Port – le Cercle Nautique et Touristique du Lacydon et la Société Nautique de Marseille – ont inscrit un rendez-vous commun totalement novateur au calendrier de la Fédération Française de Voile du vendredi 18 au dimanche 20 septembre 2020 : Marseille Horizon 2024. L’événement sera parrainé par Lili Sebesi, membre de l’équipe de France de voile, et François Jambou, vainqueur de la Mini Transat 2019.

Michel Graveleau, Président du Cercle Nautique et Touristique du Lacydon
«  Ne pouvant réaliser deux grandes régates comme c’est de coutume, l’émergence d’une régate commune s’est imposée comme une solution évidente. Le message est simple : l’amour de la mer, l’engouement pour les sports nautiques des clubs marseillais et l’intérêt général des coureurs priment sur tout le reste. Ensemble, une grande manifestation est possible »

Pierre Sathal, Président de La Société Nautique de Marseille
« A année exceptionnelle, régate exceptionnelle. Notre Vieux-Port de Marseille et notre magnifique rade vont connaître un grand week-end de voile. Notre objectif est d’accueillir ensemble le maximum de bateaux pour cette régate commune exceptionnelle. Belle préparation en vue de l’accueil des Jeux Olympiques : Vive Marseille Horizon 2024 ! »

 

Retrouvez ici l’Avis de Course : https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2020/06/AC_MarseilleHorizon2024_OK-1.pdf

Retrouvez ici les Calendriers des Championnats UNCL 2020

Retrouvez ici les Règlements des Championnats UNCL 2020

 

La régate est ouverte aux classes :
IRC solo
IRC double
IRC équipage
OSIRIS
Monotypes, Surprise, J 70, Grand Surprise
Sportboats

Reports en 2021
* La 39ème édition de la Massilia Cup, ouverte aux IRC, OSIRIS et Sportboats, organisée par le Cntl, initialement prévue du 27 au 29 mars 2020, est reportée du 19 au 21 mars 2021.
* La 55ème Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée, ouverte aux IRC et Monotypes, organisée par la Société Nautique de Marseille, initialement prévue du 10 au 13 avril 2020, est reportée du 2 au 5 avril 2021.

Relations Presse : Maguelonne Turcat magturcat@gmail.com

Dossier Presse : https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2020/09/Dossier-de-Presse-Marseille-Horizon-2024.pdf

LA SANARYENNE du 10 au 11 octobre 2020

Organisée par La Société des Régates de Sanary (SNS), cette épreuve côtière destinée aux bateaux jaugés IRC en Equipage et en Double se déroulera du 10 au 11 octobre 2020.

Toute nouvelle épreuve inscrite aux Championnats UNCL 2020 Méditerranée, La Sanaryenne se déroulera dans la baie de Sanary. Christophe Barrue, responsable du Comité de Course, proposera des parcours construits ou côtiers selon les classes. La Société Nautique de Sanary ainsi que la Mairie sont fières de vous proposer cette toute nouvelle régate.

Pour tenir compte de la situation sanitaire, un accord a été passé avec les restaurateurs de Sanary, proches des pannes 1 et A (sous les arcades ) où seront accueillis les bateaux.

Tous ont des terrasses extérieures et appliqueront scrupuleusement les règles sanitaires en vigueur.

Un ticket de 15 €  par personne pris à l’inscription, permettra aux concurrents d’avoir accès à un large choix qui sera publié fin septembre sur le site de la SNS.

Ainsi, la convivialité et la chaleur d’une soirée entre régatiers sera préservée, tout en assurant la sécurité de chacun, dans une zone quasi piétonne du port de Sanary.

Les habitables n’ayant pas de certificat de jauge sont invités à participer à la régate dans la catégorie IRC Go !  La SNS pourra accéder à une base de données de plus de 40000 bateaux à partir de laquelle les ingénieurs de l’UNCL ont  calculé des TCC par type de bateau. Le propriétaire n’a qu’à fournir le type de son bateau, s’il a une hélice repliable et un spinnaker. Un classement toutes classes à part sera fait, en plus des classements IRC par classe et toutes classes.

Cette version simplifiée de l’IRC destinée à ceux qui participent occasionnellement aux régates de leurs clubs, mise au point depuis deux ans après concertation avec des clubs et des coureurs, sera utilisée pour la première fois. Ce test grandeur nature devrait être suivie d’une mise en œuvre à grande échelle dès l’an prochain.

Contact du Centre de Calcul IRC France : irc@uncl.com

Les Marseillais qui ne font pas la Napoléon pourront laisser leurs bateaux au retour des Voiles De Saint Tropez ce qui évitera un double convoyage.

Nul doute que La baie de Sanary et la zone du Cap Sicié au Cap Canaille offrira des parcours, construits ou au large, de nature à passionner tous les régatiers dans un cadre exceptionnel.

 

Site internet : https://www.sanary-voile.fr/index.php/news.html

Communiqué de presse du Yacht Club de Sanary : https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2020/09/CP-1-Sanaryenne-2020.pdf

Contact : contact@sanary-voile.fr

Photos : © A.Bommart

PROGRAMME

  • Le samedi 10 octobre de 8h00 à 10h30 : Confirmation d’inscription

 

  • Le samedi 10 octobre à partir de 11h00 : 1er signal d’avertissement (incluant la course d’entraînement si nécessaire)

 

  • Le dimanche 10 octobre à partir de 10h00 : 1er signal d’avertissement (aucun signal d’avertissement ne sera donné après 15h30)

Un Trophée Sémac tant attendu

Le Trophée Sémac, habituellement Le rendez-vous de la rentrée à Marseille, attend cette année une cinquantaine de participants souffrants d’un vrai manque de confrontation.

Les équipages sont pressés d’en découdre et de retrouver les procédures de départ et les classements qui viennent éclairer les modifications minutieuses des bateaux et les entraînements des équipiers.

Cette année, l’UNM (Union Nautique Marseillaise) ouvre une catégorie supplémentaire pour cette régate, épreuve des Championnats UNCL 2020 Méditerranée de l’UNCL et du Championnat de France J 70, en duo IRC soit 3 catégories avec l’IRC équipages et Osiris équipage, ceci afin de maintenir une distanciation pour ceux qui le préfèrent.

Tout est mis en place pour faire de ce week-end un moment de sport voile dans le plus pur respect des conditions sanitaires.
Plus de 50 équipages sont d’ores et déjà inscrits et encore beaucoup de retardataires attendus, parmis lesquels le J 133 Jivaro second du championnat UNCL 2019 méditerranée en équipage et le Ker 46 Tonerre de Glen vainqueur de la Rolex Fasnet Race en IRC 1 en 2019.

L’UNM organisé là son troisième événement post déconfinement et entend bien poursuivre son rôle de club sportif avec les prochains rendez-vous d’automne et d’hiver.

Article Trophée Dominique Sémac : https://www.uncl.com/2020/07/02/mediterranee-double/trophee-semac-duo-cipriani-franco/

Contact presse : Amanda Thébeau 06 67 18 64 98 – possibilité d’embarquer à bord d’un pneumatique pour suivre la régate

@Crédit photo Jacques Hatem libre de droit

Communiqué de Presse : UNM du 03/09/2020

Trophée Sémac + Duo Cipriani Franco

Quand L’union Nautique Marseillaise fusionne deux épreuves, cela donne le Trophée Sémac + Duo Cipriani Franco.

Avec les complications du calendrier des courses des Championnats UNCL 2020 Méditerranée, dues au Covid-19, Il était logique pour l’UNM de regrouper deux de ses épreuves en une. Chacune rendant hommage à de grands régatiers.

Cette nouvelle course aura lieu à Marseille les 5 et 6 septembre et concerne les équipages et les duos. Elle enchaine derrière un autre regroupement, la QuadraSoloDuo, qui ouvrira la saison des Championnats UNCL 2020 Méditerranée.

Site internet : https://www.unm1882.fr/

 

 

Retrouvez ici les Calendriers des Championnats UNCL 2020

Retrouvez ici les Règlements des Championnats UNCL 2020