Les Voiles de Saint-Tropez, 24 septembre – 8 octobre : Une fête incomparable : acte 2

Une fête incomparable : acte 2

               – Les Classiques et les Modernes font place aux Maxis
                – Les trophées de la première semaine des Voiles

Le port de Saint-Tropez connait en ce deuxième dimanche des Voiles, une animation très particulière. Après la féérie de cette première semaine, des dizaines de yachts Classiques, y compris les immenses goélettes Elena ou Shenandoah, et la flotte de bateaux modernes jusqu’à 18m28 laissent leurs places le long des quais Suffren et Jean Jaurès aux impressionnants Maxis et autres Wally. Avec le soutien indéfectible de la Ville de Saint-Tropez, toutes les équipes de la Société Nautique sont à nouveau sur le pont pour assurer la jonction sans faux pas entre l’éblouissante semaine écoulée et l’arrivée d’une flotte exceptionnelle de quelques 50 Maxis Yachts attendus, invités à s’approprier à leur tour le somptueux stade nautique campé par le golfe de Saint-Tropez. Ce défilé des bêtes de compétition et de leurs équipages haut de gamme se poursuivra demain lundi. Début des joutes sur l’eau programmé dès mardi, 11 heures.

Le bilan de la première semaine des Voiles par Pierre Roinson, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez
« C’est un véritable plaisir d’entendre les propriétaires et nos partenaires se déclarer enchantés de leur séjour aux Voiles. On a retrouvé tout au long de la semaine l’esprit si particulier de la Nioulargue, empreint de fête et de compétition. Nous y avons rajouté nos engagements pour l’environnement, avec  la présentation notamment de cette belle initiative, les Voiles Bleues. Pour les 160 ans de « La Nautique », nous avons joué au mieux avec une météo parfois complexe, mais qui laissera sans aucun doute des souvenirs inoubliables à tous les participants.
Les yachts Classiques et Modernes laissent maintenant la place aux grands Maxi. C’est une nouvelle semaine des Voiles qui débute, dédiée aux grands bateaux. C’est un même événement qui se poursuit et que je souhaite aussi fairplay et festif que la première partie. Nous retrouverons, durant le « lay day » prévu jeudi prochain, une Club 55 Cup à la mode Maxi : deux des Wally Cento Tango et Magic Carpet3 se sont défiés, avec la complicité de Patrice de Colmont, pour renouer avec l’acte fondateur de la Nioulargue.»

Ils étaient 122 voiliers Modernes à régater sous la règle IRC, dans des groupes B, C, D, E et F. Cette magnifique flotte aura validé 4 courses cette semaine, sur des parcours côtiers au large de Cavalaire.


IRC B – Trophée North Sails
Le First 53 Yaziga de Laurent Corbin était très attendu aux Voiles. Il triomphe de sa confrontation avec le Swan 53 Bedouin et dispose du Solaris 50 Nergy au terme de belles courses aux configurations de vent et de mer très variées.

IRC C – Trophée BMW
Ce Trophée hautement sportif est également l’un de plus prestigieux des Voiles de Saint-Tropez. Nanoq, le TP52 du Prince du Danemark signe un  nouveau succès dans un groupe particulièrement disputé où règnent en maitre les T52. Beau Geste, l’autre TP 52 du Président du Yacht Club de Hong Kong Karl Kwok ayant dû s’incliner, tout comme Jolt 3, TP52 de Peter Harrison.

IRC D – Trophée Suzuki
C’est le groupe le plus dense des voiliers Modernes des Voiles, avec 30 inscrits, tous redoutables régatiers, racers cruisers de 9 à 12 mètres. Peter Dubens l’emporte avec son North Star II, non seulement en tête du groupe, mais au sein de la rivalité fratricide des Cape 31. Ce sont en effet deux autres plans Mills, Dopamine de Marc Pajot, et Jolt 4 de Tilly Harrison qui complètent les accessits.

IRC E – Trophée Marines de Cogolin
26 engagés. King of Blue by Telemaque II s’impose avec trois victoires de manche, malgré un faux pas : le Farr 30 Topas ayanr réussi à lui damer le pion Vendredi. Le J 99 Space Jockey complète ce trio.

IRC F – Trophée Bernard Optique
Très joli groupe que celui des IRC F, où régatent avec élégance et un  bel esprit de compétition Tofinous, Code 0 et Wally Nano. Pippa, un Tofinou 9,5  très régulier dans le haut des classements, l’emporte. Son dauphin est un autre Tofinou 9,5, Outsider, suivi de près de Team 42… un Tofinou 9,5 bien sûr.

Trophée SNST
Ce prix récompense l’équipage 100% féminin, le Dufour 36 Moogli de Caroline Petit.

Trophée du Yacht Club de France : Sumurun (Fife 1914)

Défilé des équipages
Joli succès cette année encore pour le Défilé des équipages, organisé jeudi soir. C’est l’équipage du ketch marconi Belle Aventure (Fife 1929) de Joel Laid qui a remporté les faveurs du jury avec  son interprétation toute personnelle du célèbre film de Claude Lelouch, « L’aventure c’est l’aventure ». Il devance l’équipage de Cristalline (Dufour 44), associé à l’équipe du voilier Imagine, naufragé l’été dernier, et qui a prouvé son indéfectible bonne humeur dans l’adversité pour animer ce défilé des équipages de toutes les folies dans un esprit « grand siècle ».

Les Voiles 2022, la première semaine, en chiffres
122 voiliers Modernes et 82 Classiques pour cette première semaine.
Équipiers : plus de 2 000 femmes et hommes embarqués, représentant plus d’une vingtaine de nationalités
Presse : 150 journalistes Tv radio presse écrite et web dont environ un tiers venus de pays étrangers
Équipes en mer et à terre dont une majorité de Bénévoles : 200 personnes
Bateaux de l’organisation sécurité et presse et invités : 60
Beau succès du village des Voiles repensé, agrandi, avec un bar plus reculé qui a permis chaque jour de faire le plein de marins et de visiteurs.
Remerciements à l’équipe de la municipalité, la capitainerie, Esprit Village et bien sûr les équipes de la Société Nautique de Saint-Tropez.

Ils sont aux Voiles :
Titouan Bernicot, Patrizio Bertelli, SAR Frederick Prince de Danemark, Bertrand de Broc, Sophie de Turkheim, Pierre Casiraghi, Torben Grael, Bruno Jourdren, Simon Le Bon, Pierre Quiroga, Mickael Mergui, Philippe Monnet, Marc Pajot, Lionel Péan, Loick Peyron, Christopher Pratt, Alan Roura, Bruno Troublé.

Programme 2022
Semaine 2 : Les Voiles Maxi Yachts
Lundi 4 octobre : accueil des grandes unités modernes (Wally, Mini Maxis, Maxis, Super Maxis)
Mardi 4, mercredi 5, vendredi 7, samedi 8 : régates
Jeudi 6 : lay day/reserve day
Samedi 8 octobre : remise des prix (semaine 2)

Sur la vidéo ci-dessous, vous retrouverez une ITW sur NRJ Var aux Voiles du skipper de NEO JIVARO, Yves GROS-JEAN (membre de l’UNCL) qui commence à 35’35’’ puis une ITW sur le class 30 à 47’25’’. Ces ITW ont été réalisées par Philippe SERENON, membre de l’UNCL et Président de l’association PROPIRC.


Organisation :
Société Nautique de Saint-Tropez
Président : Pierre Roinson
Principal Race Officer : Georges Korhel
Responsable Régates : Frédérique Fantino
Responsable technique : Philippe Martinez
Communication et Attachée de Direction : Chloé de Brouwer
Rédaction : Denis Van den Brink

Site internet : www.lesvoilesdesaint-tropez.fr

Media site : www.snst-media.com/

Facebook : les Voiles de Saint-Tropez Officiel www.facebook.com/VoilesDeSaintTropezOfficiel

Twitter : @VoilesSTOrg

Instagram : les_voiles_de_saint_tropez https://www.instagram.com/les_voiles_de_saint_tropez/


Photo

SNST/Gilles Martin-Raget

Vidéo

SNST/Guilain Grenier, 6G


Relations Presse :

Maguelonne Turcat 

+33 (0)6 09 95 58 91

E-mail magturcat@gmail.com

Le Grand Prix de Palavas : avant-avant-dernière étape de la saison 2022

Le Grand Prix de Palavas aura lieu les 22 et 23 Octobre prochains. L’Avis de Course est maintenant disponible.

Le Grand Prix de Palavas, est organisé par le Cercle Nautique de Palavas. Cette épreuve s’inscrit dans le calendrier des Championnats UNCL 2022 en équipages et sera l’avant-avant-dernière étape de la saison. Elle se court sur un weekend dans une ambiance conviviale et festive, principalement sur des parcours construits de type bananes.

Retrouvez tous les documents de course pour le Grand Prix de Palavas 2022, les inscriptions restent ouvertes !

Belle rentrée sur le 18e Sémac !

Crédit Photo : @Pierik Jeannoutot

La 18e édition du Trophée Dominique Sémac, avec 39 bateaux participants, a offert de beaux vainqueurs dans chaque catégorie, faisant la part belle aux tacticiens, sur ces deux journées qui ont connu exactement le même scénario météo. Les Héraultais de Sloughi remportent la catégorie reine (A) en IRC, Yves Ginoux et son équipage du Long Nose XI, l’IRC B. En J/70, la victoire revient à l’équipage de La Rochelle d’Hervé Leduc. Mention à la Sartean, le bateau de l’UNM qui s’adjuge la catégorie Osiris !

« Avons-nous reçu des billets doux ? » Réponse : non, aucun ! « Les échanges épistolaires ne sont plus ce qu’ils étaient », sourit Tom Grainger, le président du jury. En cette fin de Trophée Sémac, les classements ne changeront plus eu égard à l’absence de réclamations. A l’unanimité, fair-play et respect des rêgles sont les maîtres mots durant ce week-end de navigation en rade sud, qui a offert deux journées de navigation totalement similaire, ce qui est une rareté sur le plan d’eau marseillais. « La météo est une science de plus en plus exacte », sourit Sam Cartier, président du comité de course. « Les derniers fichiers se sont déroulés comme prévu au niveau timing, intensité, direction… Nous avons eu un temps magnifique, le vent qui s‘est tranquillement établi du sud-ouest au sud, pour rester calé aux alentours du sud, avec des petits coups de droite et de gauche, qui ont amusé tout le monde. 7 à 15 nœuds, avec de belles séquences de départ. Aujourd’hui, nous avons eu un copié collé de la météo d’hier… Des courses de parcours construits ont été lancées en rade sud, deux groupes ont fait six courses et deux groupes ont fait cinq courses. » Pas mieux pour un trophée Sémac, qui, avec 39 bateaux engagés, a récolté l’un de ses meilleurs crus.

En IRC A (1+2), la palme revient à Sloughi. La bateau héraultais de Paul Rivas, avec cinq points, pour autant de victoires comptabilisés n’a laissé que quelques miettes à ses adversaires. Le tenant du titre du championnat UNCL 2021 Méditerranée est bien parti pour conserver son bien. L’IRC B (3+4) a souri à l’éternel Yves Ginoux. Le vice-président de l’UNCL aux plus de 2000 courses, a réalisé un petit chelem avec trois victoires et une deuxième place. En Osiris, La Sartean de Rémi Chabrol porte haut les couleurs de l’UNM, en remportant le général du groupe Osiris, et en s’adjugeant les deux courses du jour. Bagheera barré par Jean-Pierre Liandier termine devant deuxième devant Equinox, avec un même nombre de points. A égalité de points, ils ont le même nombre de meilleure course, la même deuxième meilleure course, la même troisième meilleure course, les deux bateaux sont départagés par le résultat de la dernière course. Enfin, en J/70, le bateau Jibe Set – Pierre Oceane, d’Hervé Leduc, médaille de bronze aux championnats de France de J/70 2022, remporte la course devant les deux bateaux de l’UNM, Jgator et Jump around, le bateau de Philippe Bonavita, président de la classe J/70. Un bon galop d’entrainement pour ces équipages, en vue des championnats d’Europe qui se déroulent à Hyères, dans quelques jours.

IRC A (1+2) 6 courses, 5 retenues

1/ Sloughi – Paul Rivas (CN Palavas) – 5pts

2/ Mahana – Jean-Yves Thomas (CNPL) – 11 pts

3/ Magic Express – Laurent Lavaysse (YC La Grande Motte) – 13pts

IRC B (3+4) 5 courses, 4 retenues

1/ Long Nose XI – Yves Ginoux (CNTL) – 5pts

2/ Flower Power – Karel Olsthoorn (COYC Hyèrois) – 8pts

3/ Les Minots de la Nautique – Victor Borde-Laridan (SNM) – 11 pts

Osiris – 5 courses, 4 retenues

1/ La Sarteam – Rémi Chabrol (UNM) – 9pts

2/ Bagheera – Lionel Garito (SNM) – 11pts

3/ Equinox – Christophe Delaporte (CNTL) – 11pts

J/70 – 6 courses, 5 retenues

1/ Jibe Set – Pierre Oceane – Hervé Leduc (La Rochelle) – 7pts

2/ Jgator – Bernard Morieul – (UNM) – 11pts

3/ Jump Around – Philippe Bonavita (UNM) – 12 pts

Union Nautique Marseillaise – 140 ans sur l’eau

Club nautique fondé en 1882 – 34 boulevard Charles Livon – 13007 Marseille

Président – Joël Heisserer

Responsable de la commission sportive – Frédéric Forestier

Responsable presse – Raphael Mira 06 16 26 01 78 

unm1882.fr – Facebook : page Union Nautique Marseillaise

Trophée Dominique Sémac – Samedi 3 et Dimanche 4 septembre 2022 – Bagarre de cadors !

La 18e édition du Trophée Dominique Sémac marque le coup d’envoi d’une fin de saison palpitante pour les bateaux présents dans la rade de Marseille, en quête d’un titre, samedi 3 et dimanche 4 septembre. L’Union Nautique Marseillaise met les petits plats dans les grands, pour accueillir une quarantaine de bateaux prévue de la plus belle des manières : la fine lame de l’IRC, les J/70 en monotypie et les Osiris.

Les champions en titre de l’IRC se donnent rendez-vous !

« L’heure est bientôt à la fin de saison et à décerner les titres du championnat UNCL 2022 Méditerranée », explique Frédéric Forestier, responsable de la commission sportive de l’Union Nautique Marseillaise. « Le Trophée Dominique Sémac devrait accueillir quelques-uns des meilleurs équipages IRC de la façade Méditerranéenne. » Créé en 2004, la course phare de l’UNM s’inscrit désormais dans les habitudes des régatiers, de plus en plus nombreux, chaque année.

Ils viennent défendre leur titre ! Champion UNCL 2021 Méditerranée en IRC 1, Tonnerre de Glen de Dominique Tian viendra chasser la victoire et les points pour le classement final de la catégorie. Le Ker 46 vainqueur de laRolex Fastnet Race en IRC 1 en 2019 occupe la 5e place, avant le Sémac.

La présence du redoutable Sloughi en IRC2, basé dans l’Hérault, est également l’illustration de l’attractivité de la course marseillaise. Les champions en titre 2021 en IRC 2 ne viendront pas faire de la figuration, sur leur First 40, eux qui ont déjà remporté SNIM, Massilia…

Les Varois de Raging Bee, vainqueurs du trophée Méditerranée en 2021 sur leur JPK 10.10, et en tête actuellement de la catégorie, en IRC 4, ne manqueront pas l’occasion d’enfoncer le clou, à l’occasion d’une belle bagarre à trois avec Rostanbar 2 et Havana Glen, respectivement 2e et 4e du général.

En attendant peut-être l’inscription des Minots de la Nautique, double vainqueur de la catégorie IRC 3 en Méditerranée, en 2020 et 2021, les inscriptions vont bon train.

Enfin, comme chaque année, la classe Osiris, qui permet aux amateurs éclairés d’accéder à la régate en habitable, sera présente sur l’épreuve. La Sartine, 3e l’an dernier, représentera le Pôle Course de l’UNM, dont on retrouvera les bateaux sur ce 18e Trophée Sémac.

J/70 : Le championnat d’Europe en ligne de mire !

Une dizaine de bateaux sont attendus dans cette classe de monotypie pour disputer la victoire au Trophée Sémac… et se préparer au mieux pour les championnats d’Europe qui se dérouleront à Hyères, du 10 au 18 septembre prochain.

L’UNM qui a fait le pari de ce support, il y a près de trois ans, vient d’organiser au mois de juin 2022, le premier championnat de France de la catégorie.

Parmi les bateaux présents, l’un des favoris, Jibe Set – Pierre Oceane d’Hervé Leduc (La Rochelle), récent médaillé de bronze au championnat de France. A suivre la bagarre au féminin des locales marseillaises avec le bateau féminin des CNTelles (Marine Pailloux) face aux Toulonnaises de la Team Aeronavale de Gaëlle Etienne. A suivre également Jgator, dans lequel on trouve un concentré de jeunesse et d’expérience.

La classe internationale compte près de 1500 bateaux dont 50 en France, et continue de s’étoffer. L’objectif de la classe J/70 est de compter une centaine de bateaux en France dans les cinq prochaines années, et de continuer la promotion des équipages mixtes et jeunes.

Le programme :

Vendredi 2 septembre

10h à 17h – Confirmation des inscriptions

Samedi 3 septembre

9h30 – Briefing des skippers

11h – Mise à disposition en mer

18h30 – Happy Hour sous le figuier

Dimanche 4 septembre

11h – Mise à disposition en mer

18h – Remise des prix, suivie d’un apéritif, sous le figuier

Union Nautique Marseillaise – 140 ans sur l’eau

Club nautique fondé en 1882 – 34 boulevard Charles Livon – 13007 Marseille

Président – Joël Heisserer

Responsable de la commission sportive – Frédéric Forestier

Responsable presse – Raphael Mira 06 16 26 01 78 

unm1882.fr – 

Facebook : page Union Nautique Marseillaise

Au Large de Saint-Tropez : Parcours bouclé en beauté pour la 12ème édition!

Très belle 12ème édition pour la course au large de Saint-Tropez avec vingt-quatre concurrents en lice, un beau plateau de compétiteurs ! Répartis en trois groupes, solos, duos et équipage pour le parcours de 400 Nautiques vers la Corse et en deux groupes, Class 40 en solo et équipage pour le parcours des 600 Nautiques vers les Baléares, les navigateurs avaient pris le départ ensemble mercredi 1er juin devant la Ville de Saint-Tropez ! Un joli démarrage au près avait lancé cette épreuve avant de rencontrer d’autres conditions typiques de la Méditerranée, c’est-à-dire un temps très variable et instable. Les participants ont apprécié le parcours choisi, modifié la veille en fonction des prévisions météorologiques par le Comité de Course sous la direction de Georges Korhel. Une épreuve à la carte qui séduit les amateurs et professionnels du large ! Lors de la remise des prix, Laurent Petit, Conseiller Municipal attaché aux événements et au rayonnement de la Ville de Saint-Tropez, a félicité la Société Nautique de Saint-Tropez, les équipes et son Président, Pierre Roinson pour la qualité de ses régates ainsi que les participants, ces « guerriers de la mer ».

Au terme des 400 Nautiques bouclés dès le vendredi 3 juin 2022, chez les solitaires, Arnaud Vuillemin sur CALLISTO conserve la première place du podium (comme en 2021) devant Eric Merlier sur TELEMAQUE 3 et Nicolas Mourard sur WASABII.
Du côté des duos, Sébastien Henri et Victor Bordes Laridan sur TELEMAQUE 2 l’emporte en temps compensé devant les tropéziens Thibaut Garnotel et Fabien Hauret sur SENSATION et le voilier NABLA avec Pascal Caussil et Julien Borrel.
En équipage, le voilier X442 TE HOA NUI avec Christophe Charbonnier et Jean Ramel remporte l’épreuve devant ARCHITEUTIS² avec Jacques SILVE et CHAAC avec Emmanuel UNGARAN.  A noter que cette épreuve est comptabilisée pour le championnat IRC de Mediterranée.
Dans la nuit de samedi à dimanche 5 juin, ce fut au tour des concurrents sur les 600 Nautiques de faire leur arrivée à Saint-Tropez avec en tête Kito de Pavant sur HBF REFOREST ACTION suivi de Mikael Mergui sur CENTRAKOR.
PRENDRE LA MER AGIR POUR LA FORET avec Mathieu Claveau prend la troisième place du classement devant GROUPE BERKEM avec Laurent Camprubi et FULLSAVE avec Jean-Pierre Balmes.
Une course qui leur permet également de valider leur participation à la Route du Rhum 2022.
Lionel Péan, parrain de l’épreuve, a remis son Trophée perpetuel pour la seconde année consécutive au plus jeune équipier de la flotte, Victor Bordes Laridan.

Ils ont dit :

Kito de Pavant sur HBF REFOREST ACTION, 1er Class 40 en solo sur 600 Nautiques
« Merci à la Société Nautique de Saint-Tropez d’avoir pris en considération nos demandes par rapport à notre calendrier Class 40 de Méditerranée ! ce n’était pas facile à cette période mais nous y sommes arrivés, merci…Nous avons eu toutes les météo…une très bonne formation ! Ce qui est très intéressant c’est de voir qu’un Class 40 ancien peut aussi rivaliser avec un récent et Mathieu Claveau s’en est super bien sorti face à une machine de course comme celle de Mikael Mergui ou Laurent Camprubi ! J’apprécie beaucoup la simplicité et la convivialité à Saint-Tropez. Même avec nos contraintes, établir un calendrier de régates en Méditerranée pour les Class40, c’est compliqué mais la SNST s’est bien adaptée. J’ai pris beaucoup de plaisir à naviguer en temps réel dans ces conditions variables et contre des machines de guerre plus récentes et des concurrents redoutables ! Ça risque d’être encore plus difficile pour les anciennes unités lors de la Route du Rhum ! »

Arnaud Vuillemin sur CALLISTO, 1er en SOLO sur 400 Nautiques 

« Je suis très fier d’arriver premier pour la seconde année consécutive à cette course (2021-2022). L’ambiance est superbe avec de belles rencontres entre marins. Le parcours était top contournant les îles italienne à l’est du Nord de la Corse, c’était très beau. C’est très difficile et épuisant en solo et surtout sur ce parcours en méditerranée où on cherche les minutes de sommeil. C’est plus dur qu’une traversée atlantique où l’on peut se reposer quelques heures d’affilée… Là avec le changement de météo, bascule, petit temps…on travaille tout le temps les réglages donc on dort très peu.. Épuisé mais ravi du résultat ! »

Sébastien Henri et Victor Bordes Laridan sur TELEMAQUE 2, premier duo sur 400 Nautiques

Sébastien : « Merveilleuse organisation, bonne ambiance, génial ! Nous étions 3ème l’année dernière. Décidemment, ça me porte chance Saint-Tropez car j’ai fini deux fois vainqueurs des Voiles de Saint-Tropez en IRC E ! avec King Of Blue by Telemaque2 (on va essayer de gagner encore cette année 2022 (sourire) ! Contrairement à Victor qui navigue depuis tout petit, je régate seulement depuis deux ans mais j’ai un super coach : Christopher Pratt à Marseille.  Je suis coach dans le Trail donc le deal entre nous c’est que j’entraine Christopher dans la course à pied et lui m’entraine dans la navigation. C’est un entrainement intense 3 fois par semaine avec de la navigation, des cours de manœuvres et de tactique ! Mais le contrat est rempli, nous étions plus confiants cette année et nous avons gagné…
Victor :« Avec Sébastien, on s’entend super bien, le parcours était super, nous avons fait peu d’erreurs et on n’a pas besoin de se parler pour se comprendre. Je vais faire la Rolex Giraglia sur le A35 « Les minots de la Nautique » pour les courses inshore et Offshore »

Thibaut et Fabien Garnotel  sur SENSATION, premier réel et second en compensé en double

« C’était Champagne Sailing surtout la dernière journée ! Un très beau parcours !! C’est bien de faire cette épreuve au mois de juin, il fait meilleur (sourires) qu’au mois de mars et nous avons eu des conditions variées mais bonnes pour la course au large. Nous avons vu plein de dauphins, baleines qui jouaient avec nous, c’était à la fois impressionnant et magique !
Il y avait un beau plateau d’engagés avec de redoutables adversaires et avec notre rating un peu plus pénalisant face aux autres comme le JPK, il ne fallait rien lâcher ! » 

L’équipage de TE HOA NUI « quand deux course se croisent la nuit … ! »:

« Nous avons vécu une chose incroyable, les 400 Nautiques de Saint Tropez ont croisé cette année les 151 Nautiques de Pise sur le point à la Giraglia ce qui a donné place à des joutes de croisement dont une fameuse qui a quasiment emporté Te Hoa Nui , X442, vers le mythique rocher (ce qui n’était pas sa route) loffé par un 60 pieds qui l’avait peut être pris pour un concurrent direct… Et tout cela de nuit par 20 / 25 noeuds tandis que le 60 pieds n’avaient pas ses feux de navigation »

ORGANISATION :  

PRESIDENT D’HONNEUR
Madame le Maire de Saint-Tropez, Sylvie SIRI
COMITE D’ORGANISATION
Président de la Société Nautique de Saint-Tropez : Pierre ROINSON
Directeur de Course au Large : Georges KORHEL
Parrain de l’épreuve : Lionel PEAN
Président du Comité de Course : Jean-Pierre MANNETSTATTER
Comité de course adjoints :
Jean-Pierre et Mireille EPOUDRY
Président du jury : Jean-André CHERBONEL
Contrôleur d’équipement Course au large adjoints :
Martine DUMAHUT, Nadine BEAUDOUIN
Président du Comité technique : Yves Marie LEROUX,
Comité technique adjointe : Tetyana GIGA
Médecin référent : Michel PINDER
Commissaire aux résultats : Frédérique FANTINO
Moyens sur l’eau : Philippe MARTINEZ
Communication : Chloé DE BROUWER

Web : http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

Facebook(s) SNST : www.facebook.com/societenautique.desainttropez

Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/900NautiquesSNST/

Instagram : https://www.instagram.com/lanautiquesainttropez/

Photos 2022 libres de droit avec copyright Société Nautique de Saint-Tropez : https://photos.app.goo.gl/AjxU4jk2qUUPkcJH9

https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2022/03/Logo-SNST.png

Les férus et amateurs du large sont de retour à Saint-Tropez !

Départ le 1er juin pour 600 ou 400 Nautiques

Vingt-quatre voiliers participent à la course Au Large de Saint-Tropez qui partira ce mercredi 1er juin 2022 à midi ! 

Parmi eux, cinq concurrents de la Class40 dont Kito de Pavant qui effectueront le parcours de 600 nautiques en solo accompagnés par deux autres participants en équipage. 
Sur le parcours de 400 nautiques, quatre solos, dix duos et trois équipages sont en lice.

Lors du Briefing ce mardi 31 mai à la Société Nautique de Saint-Tropez, le directeur de course, Georges Korhel a annoncé les parcours. Ce sera un aller-retour de Saint-Tropez au Nord de la Corse pour les 400 nautiques et un parcours Saint-Tropez – Les Baléares – Saint-Tropez pour les 600 Nautiques.

Une épreuve idéale pour les amateurs ou les professionnels qui participent pour la plupart à d’autres grandes épreuves comme le Vendée Globe, la Transquadra, le Figaro, la Route du Rhum, etc. A l’image de Louis Burton, Alexia Barrier, Clément Giraud, Sebastien, Hugues et Jean-Guillem Destremau, Adrien et Robin Follin et tant d’autres…Cette épreuve compte notamment pour le Championnat UNCL Méditerranée dans les trois catégories et fait désormais partie du Trophée Class40 Méditerranée 2022. Une belle course en perspective que l’on pourra suivre sur les liens suivants : 

Pour 400 nautiques : https://solusport.solustop.com/400N/carto

Pour 600 nautiques : https://solusport.solustop.com/600N/carto

Présentation de la course et des équipages 2022 : http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/snst/wp-content/uploads/LIVRET2022-AULARGEV2.pdf

Ce qu’ils en disent :


Mathieu Claveau, skipper du Class40 Prendre la mer, Agir pour la Forêt, engagé pour la course Au large de Saint-Tropez 2022.

« Cette épreuve créée par la Société Nautique de Saint-Tropez en 2010 propose aux concurrents un parcours varié, adapté aux différentes catégories de bateaux : Mini, IRC et Class40. Pour les Class40, la course se fera en solo avec un parcours de 600 milles nautiques en mer Méditerranée longeant des paysages à couper le souffle : le Sud des Baléares, le bas de la Sardaigne, les Iles Pontines ou encore le nord de la Corse. La course idéale pour que Mathieu et le Class40 Prendre la mer, Agir pour la Forêt se retrouvent pour leur 1er « tête à tête » de la saison ! Une épreuve sportive idéale pour le programme d’entrainement de Mathieu Claveau avant sa 1ère participation à la plus mythique des Transatlantiques., la Route du Rhum – Destination Guadeloupe dont le départ sera donné le 6 novembre prochain à Saint-Malo. »

Kito de Pavant : « On enchaine, après un long week-end porquerollais en équipage, changement de format avec du large et du solo. Cinq Class 40 qui se préparent pour la route du Rhum vont s’affronter sur ce parcours exigeant de 600 milles. On s’attend à avoir un peu de tout, du vent, de la pétole, des orages et surtout une belle bagarre ! 

Les ténors du large et des courses en IRC en lice : 

En lice, pas moins de cinq Class 40 pour un parcours de 600 Nautiques en solo ; sur son HBF REFOREST ACTION, le navigateur Kito de Pavant qui a participé en 2021 a entraîné avec lui ses adversaires, CENTRAKOR avec Mikael Mergui, FULLSAVE avec Jean-Pierre Balmes, PRENDRE LA MER AGIR POUR LA FORET avec Mathieu Claveau et un habitué de la régate, Laurent Camprubi qui courra cette année sur le Class40 GROUPE BERKEM. Quelques voiliers en équipage seront sur le même parcours de 600 nautiques, KIA ORA avec Emmanuel Pironneau et le Swan 55 avec Valérie Bertaux Fumat NAKAMAL qui participera avec ce bateau à l’Ocean Globe Race… 

Sur le parcours de 400 nautiques, on comptabilise pour le moment trois participants en solo, neuf en duo et trois en équipage. Parmi eux, les plus fidèles de l’épreuve, Richard Delpeut qui fera la course en duo avec son fils comme en 2021 sur son JPK10.30 WALILI tout comme Jean-Marie Vidal et son fils sur le J99,JASON. Le multiple champion en IRC, le JPK 10.10 EXPRESSO avec Guy Claeys de la Société Nautique de Saint-Tropez sera confronté aux autres duos sur CALLISTO avec Arnaud Vuillemin, JOOPE avec Olivier Romand, NABLA avec Pascal Caussil, RAGING BEE avec Jean-Luc Hamon, SENSATION 2 avec Thibaut Garnotel, TELEMAQUE 2 avec le jeune duo dont Sébastien Henri, et un nouveau dans la course PNEUMA avec Andrzej Rozycki. Chez les Solos, fidèle et déjà vainqueur de l’épreuveEric Merlier sera à nouveau sur la ligne de départ avec son JPK 10.30 TELEMAQUE 3 face à Nicolas Mourard sur WASABII et Michel de Bressy surFIGOLO, deux Figaro 2.
Du côté des équipages, trois nouveaux voiliers entrent dans la course avec le Dufour 36 Performance ARCHITEUTHIS2 avec Jacques Silve, le RM 1070 CHAAC avec Emmanuel Unguran et le X442 TEHOANUI mené par Christophe Charbonnier.  


Organisation :

Société Nautique de Saint-Tropez
Nouveau Port- BP 72 
83992 Saint-Tropez

http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

Facebook(s) SNST : www.facebook.com/societenautique.desainttropez

Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/900NautiquesSNST/

 Instagram : https://www.instagram.com/lanautiquesainttropez/

https://www.uncl.com/wp-content/uploads/2022/03/Logo-SNST.png

Clap de fin et ultimes estocades sur la Porquerolle’s Race 2022

Communiqué de Presse : Dimanche 29 mai 2022

Nos 400 marins étaient sur le pont dès 10 heures ce matin pour disputer les ultimes manches du week-end. Il faut dire que la journée est capitale et sacrera les vainqueurs de cette très belle deuxième édition de la Porquerolle’s Race.
Sur les quatre catégories représentées, trois leaders (en IRC 0 et 1, IRC2 et Class40) semblent indéboulonnables, l’issue du match est en revanche plus incertaine en IRC 3 et 4, trois bateaux se tenant en trois points. Le vent d’ouest est lui aussi de la partie et suffisamment soutenu pour mettre en place deux manches successives sur tous les ronds.

Class40 – 4 courses courues (3 retenues)

Le côtier dominical a permis aux 5 Class40 d’évoluer en rade de Hyères vers le Lavandou. La dernière épreuve permet à Centrakor de confirmer son indéniable supériorité. Mikael Mergui et son équipage réalisent la passe de quatre ! On sait le lift 40, plan lombard, véloce ; les marins du bord qui ont longtemps brillé sur le circuit TP5, aguerris aux régates au contact, n’auront ouvert aucune brèche à leurs adversaires du week-end, faisant montre d’une parfaite maîtrise du sujet ! Le plan Verdier de Kito de Pavant HBFReforestaction est deuxième du parcours de 20 milles devant FullSave.


Rond Alpha – 7 manches courues (6 retenues)

Les deux parcours construits ce dimanche ont permis de départager les concurrents pour le podium. Dans ces groupes, les leaders respectifs, Arobas² et Magic Express, avaient engrangé suffisamment d’avance pour ne pas être inquiétés. En revanche, ça a ferraillé sec pour les places de dauphin.

Groupe 1 – IRC 0 et IRC 1

Derrière Arobas², Albator, le proto Nivelt mené par Benoît Briand s’invite sur le podium de la première manche et empoche la seconde place : une « intrusion  » dans le trio constitué de Chenapan IV, Imagine et Tonnerre de Glen. Le deuxième parcours permet aux trois compères de rétablir la hiérarchie.
Imagine échoue au pied du podium derrière Tonnerre de Glen et Chenapan IV.

Groupe 2 – IRC 2

Jivaro, sûrement galvanisé par une première victoire hier, récidive sur les deux parcours construits du jour. Une performance remarquable mais malheureusement insuffisante : la victoire n’échappe pas au Farr40 de Laurent Lavaysse, Magic Express, au terme de 7 manches disputées. Le J133 d’Yves Grosjean, à seulement deux points, chipe la seconde place au très régulier Groupe Lambot Sailing Team.
 

Rond Bravo – IRC 3 et 4 – 9 courses (8 retenues)

L’équipage de Jean-Yves Le Gal – Checkmate a jeté ses dernières forces sur le rond Bravo. Avec deux victoires aujourd’hui le Mat 1070 se propulse sur la première marche du podium. Les Minots de la Nautique trébuchent et voient tout espoir de victoire s’envoler. Le prometteur équipage se réconfortera sûrement avec sa très belle deuxième place acquise de haute lutte, devant le très combatif équipage de Sagola T.

Ils ont dit :

Sébastien Le Ber – Président du Yacht Club de Porquerolles

Je suis ravi de cette nouvelle édition de la Porquerolle’s Race, organisée sous le patronage du Yacht Club de France ; Le comité de course a réussi à envoyer presque 7 manches pour la plupart des participants, malgré les conditions de vent parfois erratiques notamment en début de semaine. Il y a avait certes un peu moins de bateaux que lors de l’édition précédente, mais le plateau est encore une fois extrêmement relevé avec des marins talentueux !
 

Mikael Mergui – Centrakor – Class40
Cette victoire me fait vraiment du bien, après tous ces mois de construction. Ça fait du bien, déjà, de se mettre en mode bateau, surtout ici, à Hyères, sur ce super plan d’eau. J’ai été bien entouré, avec trois co-équipiers d’enfer ! On a découvert un peu le mode d’emploi du bateau, j’ai pu aussi partager ces premières navigations avec mes partenaires, ça fait plaisir, c’est un beau moment de partage !
 

Christophe Bouvet skipper- Arobas² – TP52 – IRC 0 et 1
Les conditions nous correspondaient parfaitement et le résultat est plus que positif, même s’il faut relativiser parce qu’il n’y avait pas d’autre bateau correspondant à notre catégorie. Plutôt que de courir contre un bateau, on a couru contre le temps. C’est un autre style d’exercice, très intéressant.
Gagner reste une grande satisfaction mais au- delà, le côté positif, c’est la qualité des manœuvres faites par l’équipage : il n’y a pas eu une faute, pas une casse ! C’est un super super entraînement pour notre prochaine course, la Giraglia Rolex Cup.


Laurent Lavaysse – Magic Express – Farr40 – IRC2

Et voila on va être obligé de chanter, comme promis, lors de la remise des prix ! C’est sûr qu’on avait un peu d’avance, mais Jivaro a fait une super manche ce matin ; on n’était pas loin derrière, ça se jour sur le fil. Sur la deuxième course, on a eu une vraie molle sur la ligne, et on a vu les écarts fondre d’un coup.
Aujourd’hui c’était vraiment sympa avec des conditions un peu plus ventées, il y avait plus de concurrence, de bagarre ! On s’est régalés, on reviendra l’année prochaine !

Jean-Yves Le Gal – Checkmate – IRC 3 et 4

C’était sympa parce qu’il y avait du challenge, il y a eu des chaises musicales et il a fallu s’arracher pour sortir cette première place et, l’équipage s’est arraché jusqu’au bout. C’est chouette, pour l’équipage et pour le bateau de gagner à Porquerolles qui est, vraiment, un lieu magique.


Rédaction Eve Bougault / Mer & Media

Partenaires particuliers

Ils nous sont chers, eux qui nous accompagnent, partagent nos aventures et nous permettent aussi de les poursuivre. Hier, le Yacht Club de Porquerolles a accueilli les dirigeants de CIS, partenaire principal de la course pour une demi journée d’échanges sur l’eau.
Le groupe est spécialisé dans l’apport de solutions logistiques et de vie dans des milieux particuliers. Et gère entièrement les bases de vie de compagnies offshores, mines d’extraction, défense ou organisations internationales. L’entreprise, qui compte près de 15.000 collaborateurs et travaille dans plus de 20 pays s’intéresse de près à notre discipline :  » Plus qu’un sport, la voile allie haute technologie et environnement, portant des valeurs communes à CIS telles que la passion, l’audace et l’excellence «  explique Régis Arnoux, PDG et fondateur du groupe CIS.

Le Yacht Club de Porquerolles est entouré d’une dizaine de fidèles partenaires*, institutionnels ou privés, qui contribuent, chacun, à la réussite de l’événement.

Merci à eux !

– Ville d’Hyères – Métropole Toulon Provence Méditerranée – CIS – Portland – Généris – Favier Casanova assurances – TLV – Société Marseillaise de Crédit FFV – UNCL – YCF

Informations Championnat UNCL 2022 Méditerranée en équipages : Méditerranée en équipages

©-Eric-Vally-YC-Porquerolles

Contact événement
Yacht Club de Porquerolles
Aurélie Lhuillier
0494583449
yachtclub-porquerolles@wanadoo.fr

CONTACT PRESSE 

Agence Mer & Media – Pierre Giboire    

pierre.giboire@gmail.com

J-7 avant le lancement de la Porquerolle’s Race 2022

La seconde édition de la Porquerolle’s Race, 7ème épreuve du Championnat UNCL Méditerranée, se déroulera du 25 au 29 mai dans la rade de Hyères. Plus de 40 bateaux et près de 400 marins, amateurs chevronnés ou professionnels de la course au large s’apprêtent à disputer 4 jours de régates : un programme intense, concocté avec soin par le Yacht Club de Porquerolles.

Le Yacht Club de Porquerolles peaufine actuellement les derniers détails pour accueillir, dans les meilleures conditions, les 400 marins attendus la semaine prochaine pour quatre jours de régates dans la rade de Hyères et autour des îles d’Or.

Épaulé par une quarantaine de bénévoles, le club s’efforce de proposer une épreuve sportive et chaleureuse tant en mer qu’à terre. » Parce que ces valeurs font partie de son ADN, le Yacht Club de Porquerolles a la volonté d’associer professionnalisme et convivialité », détaille Aurélie Lhuillier en charge de l’organisation de l’épreuve. « Sportivement, nous avons à cœur de rythmer les journées ».

La convivialité est l’autre marqueur fort de l’événement. Tous les soirs, les participants sont conviés sous le grand chapiteau, lieu de rencontres, d’échanges et de partage ; des moments précieux, amicaux et chaleureux très appréciés des équipages qui ont alors tout le loisir de « refaire le match ».

Du match et du spectacle, il va y en avoir pendant ces quatre journées de confrontations nautiques, car le niveau des équipages et des compétiteurs est élevé. Pour se départager, les flottes IRC seront réparties sur deux ronds distincts.

Le rond Alpha, accueillera les plus grosses unités ; Parmi elles, 5 Class40 dont HBF Reforestaction le plan verdier de Kito de Pavant. Le jeu s’annonce tout aussi intense du côté des IRC 3 et 4 sur le rond Bravo. Les deux équipages vainqueurs du championnat UNCL 2021 de chaque catégorie (Jean-Luc Hamon sur Raging Bee et Jean-Yves Legall – Les Minots de la nautique) seront bel et bien présents sur ce week-end porquerollais, promesse d’engagement et de belles empoignades sur les parcours côtiers et construits concoctés pour l’occasion.

«  Je suis particulièrement heureux qu’on puisse accueillir à nouveau ces équipages, après 2 ans d’interruption. C’est une grande satisfaction de réunir sur le même plan d’eau tous ces équipages et de proposer une compétition qui rassemble à la fois des plaisanciers, des amateurs éclairés et des professionnels de la course au large « , se réjouit Sébastien Le Ber, Président du Yacht Club de Porquerolles.

Rendez-vous est donc pris la semaine prochaine, du mercredi 25 au dimanche 29 mai, pour la Porquerolle’s Race 2022.

Liste des inscrits à retrouver ici

Programme de la Porquerolle’s Race 2022

Le mercredi 25 mai prochain sera consacré à la validation des inscriptions. Puis, à partir du jeudi 26 mai, les équipages prendront part à quatre jours de régates intenses, jusqu’au dimanche 29 mai où seront connus les vainqueurs de la Porquerolle’s Race. Une nouvelle édition marquée par la volonté constante du YCP de professionnaliser toujours son organisation.

Informations Championnat UNCL 2022 Méditerranée en équipages :Méditerranée en équipages

©-Eric-Vally-YC-Porquerolles

Contact événement
Yacht Club de Porquerolles
Aurélie Lhuillier
0494583449
yachtclub-porquerolles@wanadoo.fr

CONTACT PRESSE 

Agence Mer & Media – Pierre Giboire    

+33 6 08 31 00 48

pierre.giboire@gmail.com

40 équipages et 500 marins au départ de la Porquerolle’s Race 2022

Dans 10 jours sera donné le coup d’envoi de la deuxième édition de la Porquerolle’s Race, organisée par le Yacht Club de Porquerolles (YCP), du mercredi 25 au dimanche 29 mai. Le nombre d’inscrits continue de s’étoffer et pas moins de 40 équipages représentant près de 500 marins sont inscrits à ce jour. Ces derniers retrouveront avec bonheur les eaux de la baie de Hyères, après la frustration des deux dernières éditions annulées pour raisons sanitaires.

La deuxième édition de la Porquerolle’s Race renoue donc avec la compétition au plus haut niveau de l’IRC. A quelques trois semaines du début de l’épreuve, 40 équipages ont déjà pris date pour ce nouveau rendez-vous inscrit au calendrier du Championnat UNCL Méditerranée et organisé durant le week-end de l’Ascension. La liste des inscrits va continuer à s’étoffer dans les jours qui viennent et les organisateurs espèrent réunir une cinquantaine de voiliers sur la magnifique baie de Hyères.
Les parcours seront de types construits ou côtiers et le programme s’annonce intense dans une zone de navigation réputée pour le haut niveau sportif de ses régates. Le programme à terre sera également soutenu par de nombreuses festivités, dans un esprit convivial qui contribue comme à son habitude, au charme des régates organisées par le Yacht Club de Porquerolles.

Parmi les inscrits, plusieurs Class40′ et l’emblématique 12 MJI French Kiss.
La Porquerolle’s Race est ouverte à tous les monocoques jaugés IRC, à l’exception des sportboats. On note cette année la présence de plusieurs Class 40 au départ, ces monocoques réputés pour leur vélocité au grand large. Mais la course accueille également lors de chaque édition des voiliers mythiques à l’image cette année du 12 MJI French Kiss skippé lors de l’America’s Cup 1987 par Marc Pajot. Ce dernier s’était hissé à l’époque en demi-finale de la Coupe Louis Vuitton à Fremantle (Australie). Nul doute que la présence de French Kiss en baie de Hyères fera aussi le spectacle lors de la Porquerolle’s Race 2022.

Programme de la Porquerolle’s Race 2022

Le mercredi 25 mai prochain sera consacré à la validation des inscriptions. Puis, à partir du jeudi 26 mai, les équipages prendront part à quatre jours de régates intenses, jusqu’au dimanche 29 mai où seront connus les vainqueurs de la Porquerolle’s Race. Une nouvelle édition marquée par la volonté constante du YCP de professionnaliser toujours son organisation.


Informations Championnat UNCL 2022 Méditerranée en équipages : Méditerranée en équipages

©-Eric-Vally-YC-Porquerolles

Contact événement
Yacht Club de Porquerolles
Aurélie Lhuillier
0494583449
yachtclub-porquerolles@wanadoo.fr

Au large de Saint-Tropez : top départ le 1er juin !

Du 1 au 5 juin 2022 pour les 600 et 400 Nautiques

Créée par la Société Nautique de Saint-Tropez en 2010, la fameuse « Course au large » de la Société Nautique de Saint-Tropez va s’élancer le 1er juin 2022. Ouverte aux équipages, aux solitaires depuis 2015 et aux équipages doubles depuis 2016, cette épreuve se court avec la jauge IRC. 

À la suite du report de la course en 2021 au mois de juin qui a séduit les concurrents notamment la Class40 de Méditerranée, le comité de course dirigé par Georges Korhel a modifié la date de l’épreuve initialement organisée au mois de mars.

La possibilité de choisir sa course, 400 ou 600 Nautiques en solo, duo ou en équipage et les magnifiques parcours proposés en Méditerranée décidés la veille en fonction de la météo, séduisent les amateurs de course au large ! Ainsi, pour l’heure et à moins de 20 jours de l’évènement, le plateau de concurrents s’annonce très compétitif. 
Cette épreuve est idéale pour les amateurs ou les professionnels qui participent pour la plupart à d’autres grandes épreuves comme le Vendée Globe, la Transquadra, le Figaro, la Route du Rhum, etc. A l’image de Louis Burton lors de la première édition en 2010, Alexia Barrier, Clément Giraud, Sebastien, Hugues et Jean-Guillem Destremau, Adrien et Robin Follin, Lionel Péan, et tant d’autres…Cette épreuve compte notamment pour le Championnat UNCL Méditerranée dans les trois catégories et fait désormais partie du Trophée Class40 Méditerranée 2022. Une vingtaine de voiliers prendront le départ le 1er juin devant le Port de Saint-Tropez. Du beau sport en perspective pour ces férus du large que l’on pourra suivre en ligne grâce aux balises embarquées à bord ! 

Les ténors du large et des courses en IRC 

En lice, pas moins de cinq Class 40 pour un parcours de 600 Nautiques en solo ; sur son HBF REFOREST ACTION, le navigateur Kito de Pavant qui a participé en 2021 a entraîné avec lui ses adversaires, CENTRAKOR avec Mikael Mergui, FULLSAVE avec Jean-Pierre Balmes, PRENDRE LA MER AGIR POUR LA FORET avec Mathieu Claveau et un habitué de la régate, Laurent Camprubi qui courra cette année sur le Class40 GROUPE BERKEM. Quelques voiliers en équipage seront sur le même parcours de 600 nautiques, KIA ORA avec Emmanuel Pironneau et le Swan 55 avec Valérie Bertaux Fumat NAKAMAL qui participera avec ce bateau à l’Ocean Globe Race… 

Sur le parcours de 400 nautiques, on comptabilise pour le moment trois participants en solo, neuf en duo et trois en équipage. Parmi eux, les plus fidèles de l’épreuve, Richard Delpeut qui fera la course en duo avec son fils comme en 2021 sur son JPK10.30 WALILI tout comme Romain Vidal et son fils sur le J99, JASON. Le multiple champion en IRC, le JPK 10.10 EXPRESSO avec Guy Claeys de la Société Nautique de Saint-Tropez sera confronté aux autres duos sur CALLISTO avec Arnaud Vuillemin, JOOPE avec Olivier Romand, NABLA avec Pascal Caussil, RAGING BEE avec Jean-Luc Hamon, SENSATION 2 avec Thibaut Garnotel, TELEMAQUE 2 avec le jeune duo dont Sébastien Henri, et un nouveau dans la course PNEUMA avec Andrzej Rozycki. Chez les Solos, fidèle et déjà vainqueur de l’épreuveEric Merlier sera à nouveau sur la ligne de départ avec son JPK 10.30 TELEMAQUE 3 face à Nicolas Mourard sur WASABII et Michel de Bressy sur FIGOLO, deux Figaro 2.
Du côté des équipages, trois nouveaux voiliers entrent dans la course avec le Dufour 36 Performance ARCHITEUTHIS2 avec Jacques Silve, le RM 1070 CHAAC avec Emmanuel Unguran et le X442 TEHOANUI mené par Christophe Charbonnier.  

Ce qu’ils en disent :

Kito de Pavant : « En 2021 il annonçait sa participation « J’ai eu la chance de faire beaucoup de courses dans ma vie : des Vendée Globe, Route du Rhum, Transat Jacques Vabre et là, c’est une grande première, s’amuse Kito de Pavant. Il s’agit d’une nouvelle course pour nous …ca s’annonce passionnant ! ». 
Effectivement peu après: « j’ai fait une demande pour l’ensemble des coureurs méditerranéens pour que les 600 milles de Saint-Tropez puissent être qualificatifs pour la Route du Rhum et nous avons eu l’accord de la direction de course. L’épreuve est désormais inscrite au Championnat Class40, c’est une bonne chose ! ».

Christophe Charbonnier : « TeHoaNui, le grand ami en Tahitien. Nous serons très heureux de participer à cette belle course en Méditerranée. Entre vieux copains et plus jeunes équipiers, nous veillerons cependant à faire marcher notre vénérable, mais merveilleuse, monture au mieux, et toujours dans la bonne humeur. »


Valérie Bertaux Fumat : Nakamal et son équipage sont heureux de participer aux 600 nautiques organisé par la Société Nautique de Saint Tropez.

Nakamal est inscrit à L’Ocean Globe Race (OGR) qui célèbrera le 50ème anniversaire de la Whitbread originale de 1973, qui fut la première course en équipage autour du monde. 

Le parcours se déroule en quatre étapes via les trois caps (Bonne espérance, Leeuwin et Horn), pendant huit mois, sur des voiliers hauturiers dessinés avant 1988, sans technologie, sans ordinateur, et sans satellite. Seuls, le travail d’équipe, la détermination, les cartes et les sextants seront autorisés, dans l’esprit de la course originelle. 

​L’histoire de Nakamal est indissociable de celle de son armateur, Arnaud Lizop. Après avoir appris la voile auprès de Marc Linski, à Marseille, il double le cap Horn en 1973, à bord de Pen Duick III, quelques semaines avant le passage de la première course autour du monde en équipage : la Whitbread qu’il rejoint à Rio. Il est alors âgé de vingt ans.​ »

Organisation :

Société Nautique de Saint-Tropez
Nouveau Port- BP 72 
83992 Saint-Tropez

Tel : 0033(0)4 94 97 30 54 

http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

Facebook(s) SNST : www.facebook.com/societenautique.desainttropez

Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/900NautiquesSNST/

Chloé de Brouwer
Chargée de communication

Communiqué de presse 1
photos libres de droit avec copyright SNST : https://photos.app.goo.gl/9MK1PB4bngFqMoLQA

Nouveau Port- BP 72 
83992 Saint-Tropez

LD : 0033(0)4 94 97 90 34 
 
www.societe-nautique-saint-tropez.fr/
www.lesvoilesdesaint-tropez.fr/