Une Introduction à l’IRC: « La règle de rating pour TOUS »

Qu’y a-t-il de si génial avec l’IRC ?

  • Jaugez votre yacht de série course/croisière, votre classique, ou votre proto haute technologie
  • Participez à des superbes courses côtières et offshore
  • Depuis les petites manifestations locales aux grands trophées nationaux et internationaux
  • Utilisez le même rating pour tous les évènements IRC dans le monde
  • Aucun ajustement de handicap local
  • Calculez le temps compensé et votre classement pendant que vous êtes sur l’eau
  • Un seul chiffre, le coefficient temps-sur-temps (TCC: Time Correcting Coefficient)
  • Calculé à partir des données de base du bateau et des détails de conception
  • Vous pouvez vous essayer à l’IRC à un coût très modeste avec le certificat SER
  • Pesée physique et mesure par votre mesureur IRC local, si nécessaire
  • Possibilité d’obtenir des certificats de test pour vérifier l’effet de modifications proposées
  • Modification facile des données de base au cours de l’année
  • Approche progressive de l’introduction des développements techniques (ex : Foil)
  • Prise en compte de l’ensemble complet des équipements de croisière

OK, mais pouvez-vous expliquer les bases …?

L’IRC est une règle de jauge
L’IRC est une règle de jauge pour handicaper différentes conceptions de quillards leur permettant de courir ensemble, avec équité. Contrairement à un handicap de performance, le coefficient n’est pas modifiée entre les courses en fonction des résultats du bateau, mais est basée sur les mesures physiques du bateau.
Le coefficient de chaque bateau (son «rating») est calculé en utilisant les mesures du bateau; sa longueur, son poids, son tirant d’eau, sa forme de quille, sa surface et son plan de voilure, et ses caractéristiques et spécificités particulières. Le correcteur de temps qui en résulte, le «TCC» du bateau, est son rating. Plus le chiffre TCC est élevé, plus la vitesse potentielle du bateau est élevée; Les TCC de l’IRC vont de 0.750 à 1.900, avec une majorité de croiseurs/coursiers entre 0.900 et 1.100. Les chiffres après la virgule sont des millièmes, un millième étant équivalent à 3,6 secondes par heure.

Après une course, le temps de course réel de chaque bateau (le temps qu’il a pris pour compléter le parcours) est multiplié par son TCC pour calculer son temps corrigé. Le bateau ayant le temps corrigé le plus faible est le vainqueur de la course.

L’IRC est pour les quillards de toutes tailles et de toutes formes
L’IRC s’adresse à un très large éventail de quillards de toutes tailles et formes, y compris des voiliers de production modernes croiseurs/coursiers aux prototypes de course, des croiseurs et des coursiers plus anciens aux yachts classiques et aux super yachts. IRC e’volue au fur et à mesure pour englober de nouveaux développements dans les croiseurs et les coursiers tout en protégeant les intérêts de la majeure partie de la flotte.

L’IRC est une règle libérale
Elle est ouverte à tous les types, tailles et âges de bateaux. L’IRC permet des caractéristiques telles que spinnakers asymétriques, bout-dehors, les quilles doubles/ailettes/basculantes, gréements auriques, ballast à eau, voiles d’avant à code zéro, dérives latérales, etc., et traite ces caractéristiques aussi équitablement que possible.

L’IRC est une règle non publiée
Les méthodes et formules utilisées pour le calcul des TCC IRC ne sont pas publiées. Cela empêche les concepteurs de profiter de la règle lors de la conception de nouveaux bateaux et augmente considérablement la durée de vie compétitive des bateaux classés IRC. En conséquence, les bateaux de tous âges et types gagnent des courses sous IRC : des classiques aux designs IOR, en passant par les croiseurs modernes, les course-croisière, et les prototypes. Les concepts physiques derrière ces formules suivent les grands principes d’architecture et de performance des voiliers de toute époque.

L’IRC est une règle simple
L’IRC est structurée pour être aussi simple que possible pour les marins et les organisateurs de course: il n’y a aucune exigence à mesurer les bateaux officiellement (sauf si requis dans les instructions de course). L’IRC accepte la déclaration par le propriétaire des mesures d’un bateau. Tout ce qu’un propriétaire doit faire est de remplir le formulaire de demande et nous l’envoyer. Avec l’option d’un certificat ‘Endorsed’, les données sont vérifiées, ce qui peut inclure une pesée et des mesures officielles par jaugeur agréé. Mesurer son bateau permet dans la très grande majorité des cas de réduire son TCC.

L’IRC est populaire
L’IRC est utilisé pour un grand nombre de courses et de régates partout dans le monde, et il serait impossible de toutes les énumérer! Si vous voulez y goûter, outre les courses de club locales, l’IRC est utilisé pour (entre autres) des événements bien connus tels que: La Giraglia, La Transquadra, la Round the Island Race, la Cowes Week, la Rolex Fastnet Race, la Volvo Cork Week, Les Voiles de St Tropez, la Rolex Big Boat Série, l’Atlantic Rally for Cruisers, la Rolex Middle Sea Race, la Rolex Sydney Hobart Race, l’Audi Hamilton Island Race Course, la Rolex China Sea Race, les Détroits de Singapour, la King’s Cup Phuket, la Newport Bermuda Race, le Spi Ouest France, la Drheam Cup, l’Armen Race, la Maxi Yacht Rolex Cup et Mini Maxi Le Championnat du monde Rolex, la régate Volvo Dun Laoghaire, la Block Island Race Week et la Brewer Dolphin Commodores ‘Cup du RORC. ( Commanditaires de l’événement en août 2015 ).
L’année dernière, près de 7 000 bateaux dans plus de 30 pays sur les 6 continents ont détenu des certificats IRC. C’est plus de 44000 bateaux qui ont régaté en IRC depuis son origine.

L’IRC pour voir
Le Certificat IRC SER permet sans autre démarche de votre part qu’une simple demande par téléphone ou par mail au Centre de Calcul et pour un coût minimum, de participer à une épreuve dans une classe réservée aux bateaux jaugés en IRC. Il vous permet de participer à votre première régate IRC avant de vous décider pour un certificat anuel.

L’IRC et ses associations de classe nationales

Une règle de jauge définit une famille de bateaux comme en monotypie (classe 40, Orma 60 ou 470) et chaque bateau est donc rattaché à une association de classe nationale. En France, elle s’appelle PROPIRC. Dès que l’on a pris sa cotisation, on peut faire faire son certificat.

L’IRC : Qui émet le certificat ?

Chaque pays est rattaché au centre de calcul de l’UNCL ou à celui du RORC. L’association de classe ou le club en charge du pays concerné dira à chacun à quel centre s’adresser.

Toutes les informations techniques nécessaires pour demander un certificat IRC peuvent être trouvées sur ce site. Les formulaires de demande sont disponibles auprès de votre autorité IRC locale.