Techniques et innovations

Technique

Class 30 : Construisons le futur !

/
C’est fait : le jury du Class 30 a analysé la totalité des dossiers reçus et des éléments complémentaires demandés afin de finaliser son choix.

Décollage réussi pour le (futur) Class 30 !

/
Plus de vingt-cinq dossiers de candidature venant de tous les horizons de la planète voile ont abouti sur la boite mail dédiée de L’Union Nationale pour la Course au Large – UNCL

Union Nationale pour la Course au Large : Dessinons le futur !

/
Lancement de la classe 30 One Design, nouvelle venue dans la course au large.

36th AMERICA’S CUP en 2021: Pilotage des foilers

/
Nous vous proposons dans ce nouvel article, écrit par Jean Sans, Expert Maritime et Robert Lainé, ancien Directeur Technique d'Airbus, deux analyses sur les Foilers de la prochain Coupe de l'América.

AMERICAN MAGIC : Une seconde pour décider…

/
America’s Cup 2021. Retour et analyse sur cet incroyable incident survenu le 12 février dernier lors d'un entraînement.

Classe « Ultim 32/23 » : GITANA se retire de la Classe et vise le Trophée Jules VERNE

/
QUAND LE PRINCIPE DE REALITE S'IMPOSEPar Jean SANS - 23/01/2020.Après avoir publié quelques articles sur les Foilers et les nouveaux AC75, sur le site de l’UNCL, j’évoquais en Octobre 2018 par un titre prémonitoire : « VOLER sur des FOILS, mais surtout PILOTER, telle est la QUESTION ».

Les Foils vus par Jean SANS - Partie 3 : Et si les monocoques se rêvaient à voler ?

Par Jean SANS - cet article est une version revisitée et complétée, notamment dans ses conclusions, de la Partie 2 de l'étude, éditée le 22 janvier 2016 sur www.uncl.com.

Les Foils vus par Jean SANS - Partie 2

/
Dans le Guide IRC 2016 publié par l'UNCL en Décembre dernier, Jean SANS proposait un article technique sur les foils, leur apparition sur les monocoques, notamment les quillards, IMOCA ou IRC. Cette étude, complétée depuis par l'auteur et illustrée de nouveaux exemples, est la suite d'un premier article publié l'an dernier sur www.uncl.com. Elle annonce un des angles de recherches futures pour l'IRC.

De l’utilisation des FOILS en architecture navale : 1ère Partie

/
Par Jean SANS - Depuis des lustres, on a imaginé utiliser des foils porteurs sur les bateaux dans le but de sortir la coque hors de l’eau et de réduire ainsi la résistance à l’avancement de la coque. Les travaux sur les ailes d’avions, donc sur la portance, ont montré que la portance d’une aile est proportionnelle à sa surface alaire et au carré de sa vitesse de déplacement (la forme du profil, l’environnement, l’incidence ont aussi une influence). De là, l’idée d’installer des “ailes sous-marines” (foils) sur un navire a vite effleuré l’esprit des ingénieurs et des architectes navals.