• Sécurité en Mer

C.E.P.S. – Centre d’Études et de Pratique de la Survie

Le CEPS propose aux membres UNCL à jour de leur cotisation 2017, une réduction sur les stages de sécurité en mer et PSM (Premiers Secours en Mer) :

Stage Sécurité en mer : 350 € au lieu de 390 €

Stage PSM : 250 € au lieu de 290 €

Stage Sécurité + PSM : 550 € au lieu de 590 €

POUR S’INSCRIRE : pour bénéficier de la réduction, payez directement le CEPS et indiquez « membre UNCL » dans votre mail de commande.

Voici les dates des stages Sécurité et Premiers Secours en Mer. Tous les stages ont lieu à la Base Sous-Marine de Lorient :

    • Sécurité en mer (à partir du jeudi 13h30 et le vendredi toute la journée) :
                  • 16-17 février (restent 5 places),
                  • 2-3 mars (restent 5 places),
                  • 27-28 avril,
                  • 4-5 mai,
                  • 8-9 juin.
    • PSM (le samedi toute la journée) : 18 février, 04 mars, 01 avril, 29 avril, 06 mai, 20 mai, 10 juin.

C.E.P.S.

Ancienne base des sous-marins
Rue Ingenieur Romazotti
K3 – 56100 Lorient
France

Email : contact[@]ceps-survie.com

Tél : (33) 02 40 61 32 08

Fax : (33) 02 40 61 61 08

    • Restauration à bord

GP_Logo

La société Le Gourmet Pro propose une cuisine traditionnelle de qualité dans un conditionnement longue conservation parfaitement adapté à la course au large et à la régate. Le tout à base de produits 100% naturels.

Site Internet : www.legourmetpro.com

Relation Clientèle

01.84.20.41.05 / contact@legourmetpro.com

Site_GP

    • Vêtements personnalisés

V2M_logo

La société malouine V2M est le spécialiste de la personnalisation de vos vêtements de mer (broderie, sérigraphie et transfert sérigraphique).

Site Internet
www.vetements-personnalises.com

V2M_Site

V2M

13 Bd de l’Espérance – 35400 Saint Malo
Tél 02 99 81 68 58 – Fax 02 99 81 72 82
v2m@v2m.fr

  • Presse Nautique et Publications

Les Membres UNCL à jour de leur cotisation bénéficient d’un abonnement d’un an au magazine Course au Large, d’un accès à l’ensemble du Site Internet et à la lettre quotidienne de Course Au Large.

Histoire des jauges depuis 1835…

L’UNCL publie le premier ouvrage retraçant l’histoire de la technique des jauges des voiliers de régate côtière et hauturière depuis la première régate courue en Angleterre en 1835 jusqu’à nos jours.Ecrit par Jean Sans. Préface Philippe Sérénon.

L’ouvrage, qui s’inscrit dans la catégorie historique et technique, propose un panorama illustré de l’écriture des jauges des voiliers associé à l’évolution de l’architecture navale.

UNCLWE_Blois_0211-2

Il s’attache à expliquer l’importance des hommes et de leurs idées dans cette histoire. Qu’il s’agisse d’architectes, d’aérodynamiciens, de passionnés autodidactes, d’industriels, de gens fortunés, de gens beaucoup moins fortunés, de marins, d’aviateurs, etc, tous ont joué avec les règles de jauges et contribué ainsi à l’essor des voiliers de course au large. Et pourtant le jeu était loin d’être évident, même encore aujourd’hui, c’est ce que met en évidence cet ouvrage.« Chaque sport a ses caractéristiques. On dit du rugby que c’est un sport de voyous pratiqué par des gentlemen ; on pourrait dire de la voile que c’est un sport de gros bras pratiqué par des intellectuels. Car s’il faut du muscle pour border les écoutes, il faut aussi du jus de crâne pour zigzaguer astucieusement sur le plan d’eau !Avant même d’attaquer les bouées, il faut résoudre la quadrature du cercle. Comment faire régater ensemble de manière équitable deux engins différents afin d’évaluer leurs vitesses potentielles et leur attribuer un handicap qui équilibre les chances ? Et quand on l’a fait pour deux bateaux, il faut le faire pour tous les bateaux à travers un système utilisable en toutes circonstances. Pas simple… (Extrait de la préface de PhilippevSérénon)

HISTOIRES des JAUGES propose un cheminement historique abordable par tout passionné de régates et d’architecture navale. Les 200 pages de lecture sont entrecoupées de dossiers techniques qui développent pendant une, deux ou trois pages une évolution, une méthodologie, une règle de jauge ou un reportage d’époque. Le lecteur peut passer outre ces dossiers pour ne garder que le fil historique… libre à lui de revenir plus tard vers un dossier particulier.Ce découpage original, richement illustré (dessins de l’auteur), permet à l’ouvrage de toucher un très large public, du simple curieux connaissant mal le sujet au passionné, amateur de régate.

« Ce livre démontre qu’il est possible de produire un ouvrage à la fois historique et technique qui permet de comprendre comment les jauges conduisent, quoi que certains en disent, in fine, à traverser l’Atlantique en régate en 7 jours et quelques heures (jauge ORMA). »